La Gazette 49 092013.pdf


Aperçu du fichier PDF la-gazette-49-092013.pdf

Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10




Aperçu texte


La Revue de Presse …
VIRY NOUREUIL : le « Drive » Auchan, 1 an après
Il y a un an, l’hypermarché lançait les courses par Internet.
Un premier bilan laisse apparaître une opération très
positive et originale.

L’Aisne Nouvelle.fr – Jérôme MANGENEY – 22 août 2013

3

En juin-juillet 2012, Auchan innovait en Pays chaunois en lançant AuchanDrive. Le principe ? On remplit son
panier de courses virtuellement sur internet, cette commande est préparée en magasin, et il ne reste plus
qu'à la retirer à une borne drive en quelques minutes. Le gain de temps est évident. Mais quel est le bilan de
l'opération, un an après ?
« Nous avons mensuellement 800 commandes : nous n'avions pas d'objectifs chiffrés, seulement l'objectif
qualitatif de rendre un service supplémentaire pour les clients de l'agglomération », explique Alexandre
Saussard, directeur du magasin virois. Les commandes sont stables, depuis l'été 2012, et il n'y a pas eu de
mois de pic d'activité. Néanmoins, on observe que les « cyber paniers » sont de plus en plus remplis. « On a
l'impression que les clients apprivoisent le système. »
Bientôt, des livraisons le jour J
Chez Auchan, le drive fait tâche d'huile, dans l'Aisne et ses environs. A Saint-Quentin, le système est déjà
bien rôdé. A Noyon il sera bientôt installé, et Hirson devrait suivre. A Viry, on en est à la phase de
peaufinage. A l'heure actuelle, on commande le jour J, et on retire sa commande et la paye sur place à J + 1.
Le magasin travaille à des livraisons le jour-même de la commande.
Auchan a donc mis en place avec succès un système qui colle à son époque. En voyant loin, peut-on imaginer
que le drive va supplanter l'achat classique en magasin ? Non. En effet, Internet n'attire que très peu la
clientèle classique du magasin. Elle attirerait plutôt de nouveaux clients. On ne constate aucune baisse
du chiffre d'affaires du magasin. Le profil type du client drive est une mère de famille pressée qui va
continuer à fréquenter les rayons pour tout ce qui est achat plaisir (librairie, hi-fi, vidéo, téléphonie…) ou
même le frais.
Le drive n'a pas non plus phagocyté l'emploi chez Auchan. Le système mobilise 8 personnes de l'entreprise,
dont la moitié sont des créations d'emplois en CDD (dont un va passer en CDI).
La grande originalité du drive de Viry est le store picking. Alors qu'à Saint-Quentin le drive bénéficie d'un
entrepôt de réserves qui lui est propre, à Viry, on va faire les courses de l'internaute client dans les
rayonnages du magasin. Viry est un site pilote en France pour le groupe Auchan en matière de store picking.
Store picking
Autre originalité, les chariots de chalandise. Ils ont été conçus spécialement pour le store picking, par un
ferronnier du nord de la France. Ultralégers et ergonomiques, inspirés par des chariots de centres
logistiques du groupe, ils permettent au salarié d'effectuer dans les meilleures conditions les courses de…
six clients à la fois !
Autre garantie du drive : la fraîcheur. Les chaînes du froid et du surgelé sont préservées selon les normes
en vigueur, dans des frigos adaptés, en attendant le client.
Le drive a tout pour séduire, mais qu'en pensent les utilisateurs ? Des enquêtes Internet et des
questionnaires papier révèlent un très haut taux de satisfaction. Des résultats qui devraient motiver la
concurrence. Pourtant, joints par nos soins, les magasins Intermarché Chauny et Leclerc Beautor déclarent
que le drive ne serait pas mis en place chez eux dans l'immédiat.

La Gazette CFTC/Auchan – N° 49

Florian Goudal, patron du drive et de la logistique et Alexandre Saussard, heureux et fiers d'un système qui cartonne.