La Gazette 49 092013.pdf


Aperçu du fichier PDF la-gazette-49-092013.pdf

Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10




Aperçu texte


FONTENAY – Le quartier s’est transformé en 40 ans

Fontenay-sous-Bois. Il y a quarante ans, la gare RER était bien
seule à Fontenay. Mais l’arrivée d’Auchan en 1974 changera tout.
Pour les habitants du secteur, l’esprit de village a été
conservé. (LP/A-S.B.)

Quarante ans, déjà. En 1974, Auchan pose ses valises dans les champs de Fontenay-sous-Bois.
Dix ans après la naissance des hypermarchés, le pari est osé. Aujourd’hui, la galerie du centre
commercial accueille l’exposition des Amis de Fontenay pour rappeler...
Le Parisien – Anne Sophie Bernardi – 27 août 2013
LACROIX SAINT OUEN – Auchan ouvre son Drive

Après Chronodrive, Intermarché et Carrefour, c'est au tour
d'Auchan, installé sur la ZAC des Jardins, à Lacroix-SaintOuen, de lancer son drive.

Avec l'arrivée de Auchan Drive, quatre magasins proposent désormais ce service dans l'agglomération
compiégnoise. « Et c'est une très bonne nouvelle pour nous, lâche Julien Bonneau, responsable des
relations clients pour Chronodrive. Plus il y en aura, plus ça démocratisera cette nouvelle façon de faire
ses courses. »
De plus, la marque - qui fait partie du même groupe qu'Auchan - « n'a pas le même système que les
autres, ajoute-t-il. Ici, nous ne faisons que ça. C'est beaucoup plus intensif. » Avec une moyenne de 3
000 commandes par mois et un chiffre d'affaires « en constante augmentation », le Chronodrive de la ZAC
de Mercières se porte bien et ne craint aucune concurrence. Pour rappel, la marque était la première à
s'installer à Compiègne, en mai 2011.

commandes par mois, le magasin fait mieux que l'an passé mais reste en deçà de ses objectifs de 200
commandes mensuelles.
Du côté de Carrefour, à Venette, l'avis est quelque peu différent. Ouvert depuis avril 2012, le drive
fonctionne plutôt bien, avec un chiffre d'affaires « en constante augmentation », selon un responsable. Mais
l'arrivée d'Auchan inquiète. « Quatre drive, ça commence à faire beaucoup pour une ville de la taille de
Compiègne », commente-t-il.
Courrier Picard – 31 août 2013

4

chalandise. Ils sont à l'autre bout de Compiègne. S'ils nous prennent dix ou vingt clients, ce sera déjà
énorme », estime Julien Quetu, responsable du magasin. Avant de confier : « En revanche, si un autre
devait s'installer dans notre zone... Là, on serait un peu plus mal. » Avec une moyenne de 180

La Gazette CFTC/Auchan – N° 49

Un an plus tard, en mars 2012, c'est le drive d'Intermarché qui sortait de terre, à Margny-les-Compiègne. Làbas aussi, on ne redoute pas l'ouverture du nouvel arrivant. « Nous ne sommes pas sur la même zone de