Tout le Cours Electrocinétique PCSI MPSI PTSI.pdf


Aperçu du fichier PDF tout-le-cours-electrocinetique-pcsi-mpsi-ptsi.pdf

Page 1...4 5 678151




Aperçu texte


2

Courant électrique – Intensité – Loi des nœuds

2.1. Courant électrique
Le courant électrique est un déplacement de porteurs de charge (électrons, ions) dans un
conducteur.
Le sens conventionnel du courant est celui du déplacement des porteurs de charge positive. C’est donc aussi le sens opposé au déplacement des porteurs de charge négative.

2.2. Orientation d’une branche – Relation entre charge
et intensité

dq
I = -----dt

I en ampère (A)
q en coulomb (C)
t en seconde (s)

Après calcul, c’est le signe de la valeur de l’intensité I qui donne le sens réel du courant :
• I 0 signifie que les porteurs positifs se
déplacent dans le sens choisi arbitrairement ;
• I 0 signifie que les porteurs positifs se
déplacent dans le sens inverse du sens choisi.

Fig. 2

A

I = –3 A

B

© Nathan, classe prépa

• Avant d’étudier un réseau électrique, chaque branche doit être orientée arbitrairement
(voir figure 1) en plaçant une flèche sur le trait représentant le fil de jonction surmontée
de la lettre I pour l’intensité.
L’intensité I du courant qui traverse un conducteur est un débit de charge. C’est une grandeur algébrique. Elle est mesurée à l’aide d’un ampèremètre.
• Soit dq la charge qui traverse dans le sens positif choisi arbitrairement une section de
conducteur pendant une durée élémentaire dt. L’intensité s’écrit :

Ici, le sens réel du courant est de B vers A.

2.3. Loi des nœuds
En régime stationnaire, il n’y a ni accumulation ni disparition de charge ; il y a conservation de la charge. La loi des nœuds traduit la loi de conservation de la charge.

Attention
L’intensité en amont
d’un dipôle est égale
à sa valeur en aval ;
le courant « ne s’use
pas » dans un dipôle.

Loi des nœuds
La somme des courants arrivant à un nœud est égale à la somme des courants qui
en partent :
I1 + I2 – I3 – I4 = 0
ε k I k = 0.



N

• ε k = – 1, si l’intensité est orientée à partir du nœud.

Conséquence : l’intensité est la même en
tout point d’une branche car elle ne
contient pas de nœud.

Fig. 3

I3

I1

• ε k = +1, si l’intensité est orientée vers le nœud ;

I2

I = I0

I4

I = I0

5

1 – Circuit électrique en régime stationnaire