désensibilisation web FR .pdf


Nom original: désensibilisation web-FR.pdf

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Adobe InDesign CS5 (7.0.4) / Adobe PDF Library 9.9, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 10/03/2014 à 09:08, depuis l'adresse IP 82.234.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 795 fois.
Taille du document: 578 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


L A DESENSIBILISATION
NATURELLE

PAH

16 J.B.Marty, SETE, France.

L A DESENSIBILISATION
NATURELLE

PAH
E l i x i r - E l i x e r
Prépare l'organisme aux pollens, foins et poussières

LA DÉSENSIBILISATION NATURELLE
La sensibilité saisonnière est un phénomène de plus en plus répandu, qui se traduit par des désagréments multiples. Eternuements, écoulement nasal, démangeaisons,
conjonctivite banale ou purulente… autant de troubles récurrents difficiles à traiter de manière efficace. Si la plupart des traitements permettent de soulager temporairement les symptômes, très peu assurent la prévention de ces troubles pourtant prévisibles.
Selon la définition scientifique, l’allergie, ou l’hypersensibilité, est une réponse immunologique exagérée liée à la production d’immunoglobuline E (IgE). Plus simplement, il s’agit de la réaction anormale d’un individu à une substance, à priori inoffensive, mais que son organisme identifie comme un danger potentiel, et contre
laquelle il déploie toute une batterie de défenses.
Une fois un tel processus acquis par l’organisme, il n’est pas toujours facile de rééduquer le système immunitaire. En fonction du type et de l’importance des réactions,
différents types de traitements sont envisageables. Les antihistaminiques, les corticoïdes, les broncho-dilatateurs et l’adrénaline sont les protocoles les plus couramment utilisés. Si ces substances sont nécessaires dans l’urgence, elles restent insuffisantes sur le long terme.
Le vrai traitement, qui permet une rééducation des défenses et la sortie du processus, passe par les autovaccins et la désensibilisation de l’organisme. Cette dernière est
une méthode thérapeutique destinée à diminuer la sensibilité allergique d’un sujet à un antigène (ou allergène). Elle consiste, après identification du facteur déclenchant l’allergie, à injecter des doses infinitésimales de l’antigène responsable du phénomène allergique ; ce procédé aide ainsi le sujet à développer une tolérance
vis-à-vis de l’allergène en question. Cette technique de désensibilisation donne de très bons résultats sur les allergies saisonnières et les piqûres d’insectes.
Malheureusement celle-ci comporte de nombreux effets secondaires, et doit se faire sous surveillance médicale. Une alternative envisagée pour éviter les effets secondaires de la désensibilisation est d’administrer des molécules dépourvues de réactivité pour les anticorps (IgE) mais conservant certaines caractéristiques des substances provoquant les allergies. Cette technique permet au système immunitaire de s’habituer de manière indirecte aux allergènes sans pour autant être accompagné
de réaction allergique.
Dans le domaine de la désensibilisation, l’apithérapie semble être une méthode de soins naturels particulièrement adaptée. Basée sur l’utilisation des produits de la
ruche, cette méthode permet, par des traitements à base de pollen et de venin d’abeille, un réajustement du système immunitaire, et par ce biais, une réduction des
réactions allergiques.
Les bienfaits du pollen…
Contrairement aux idées reçues, tous les pollens ne sont pas néfastes aux personnes sujettes au rhume des foins. En effet, il en existe deux sortes. Les pollens véhiculés
par le vent, dits anémophiles, sont ceux qui déclenchent les réactions du système immunitaire : ils sont allergisants. Par contre, les pollens récoltés par les abeilles ou
autres insectes, dits entomophiles, sont hypo allergisants. Ils permettent, lorsqu’ils sont administrés à faible dose, d’agir comme un vaccin t de mener des cures de
désensibilisation qui conduisent à la disparition progressive des symptômes allergiques.
...et du venin !
Le venin d’abeille est également très efficace et largement utilisé pour désensibiliser l’organisme à toutes une série d’allergènes. En effet, la prise de doses infinitésimales de cette substance permet, d’une part de réduire les conséquences d’une piqûre chez les sujets allergiques, et d’autre part de moduler le système immunitaire
afin de limiter les réactions allergiques dans leur ensemble. Lors des traitements au venin d’abeille, on observe une diminution de la sécrétion d’IgE par les lymphocytes. Les réactions allergiques les plus courantes étant précisément causées par la reconnaissance d’allergènes par les IgE, une réduction de leur production permet
de limiter les réactions allergiques.
Les abeilles au service de notre santé
Les produits de la ruche semblent donc avoir leur rôle à jouer dans la désensibilisation de l’organisme aux allergènes. Ces produits ont non seulement un effet sur les
allergies dues au pollen et au venin d’abeille, mais aussi sur d’autres substances responsables de troubles saisonniers, et présentent donc un intérêt thérapeutique
étendu.


Aperçu du document désensibilisation web-FR.pdf - page 1/2

Aperçu du document désensibilisation web-FR.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00228299.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.