Magazine 2014 W333 .pdf



Nom original: Magazine 2014 W333.pdfTitre: Magazine 2014 W333Auteur: patrick

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 11/03/2014 à 16:55, depuis l'adresse IP 2.9.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 724 fois.
Taille du document: 3.8 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


N° 333

AMPHOTOSPORTS MAGAZINE

N° 333

WRC RALLY GUANAJUATO MEXICO
Troisième manche du FIA WORLD RALLY CHAMPIONSHIP
Du 6 au 9 mars
WRC, WRC-2 et WRC-3
Belle victoire pour Sébastien OGIER et Julien INGRASSIA qui prendront définitivement la tête du rallye lors de la seconde étape puis géreront
lors de la dernière journée. Cette victoire associée aux trois points de la Power Stage leur permettent de reprendre la tête du championnat devant
les seconds du week-end, Jari-Matti LATAVALA et Mikka ANTTILA. Troisième place finale pour Thierry NEUVILLE et Nicolas GILSOUL qui
donnent ainsi à Hyundai un premier podium mérité. Elfyn Evans, Martin Prokop et Benito Guerra suivent au classement. Grise mine chez Citroën
ou Østberg ne termine qu’à la neuvième place après avoir été le plus sérieux adversaire d’Ogier en début de rallye, Meeke sera lui contraint à
l’abandon. Côté constructeurs, Volkswagen Motorsport s’envole au classement.
WRC-2 : Superbe victoire des Ukrainiens Yurij PROTASOV et Pavlo CHEREPIN qui auront largement dominé ce rallye. Seconde place pour les
Italiens Lorenzo BERTELLI et Mitia DOTTA repartis en Rally2 après être partis en tonneaux lors de la seconde journée. Max RENDINA et Mario
PIZZUTI prenait la troisième place synonyme de points en Production. WRC-3 : Aucun engagé dans cette catégorie pour cette manche Mexicaine.

Kubica, série de tonneaux en cours … et un, deux, trois on pousse – Salgado / Salgado (Fiesta R5) – Cordero / Hernadez (Lancer Evo X).
Jeudi 6 et vendredi 7 (11 spéciales) – OGIER en tête sous la seule menace d’ØSTBERG – PROTASOV leader en WRC 2.
Ogier vainqueur de sept des onze premières spéciales aura assuré son leadership à la mi-journée en profitant d’une erreur d’Andersson (cache
radiateur oublié), le copilote d’Østberg jusque-là en tête. Derrière on retrouvait Latvala qui se sortait bien des difficiles conditions de la matinée.
Hirvonen (alternateur), Meeke (triangle de suspension), Mikkelsen (suspension) étaient contraints à l’abandon. Kubica en profitait pour accéder à
la 4ème place avant de partir en tonneau et de rétrograder en 9ème position. Protasov menait largement les débats en WRC-2.
Classement après 11 spéciales …………………………………………………………………………………
…………….

1 – Ogier / Ingrassia Volkswagen Polo R WRC (RC1) 1h46’25’’3
2 – Østberg / Andersson Citroën DS3 WRC (RC1) 1h46’51’’4
3 – Latvala / Anttila Volkswagen Polo R.WRC (RC1) 1h47’07’’8
4 – Evans / Barritt Ford Fiesta RS WRC (RC1) 1h48’54’’0
5 – Neuville / Gilsoul Hyundai 120 WRC (RC1) 1h48’55’’5
6 – Prokop / Tomãnek Ford Fiesta RS WRC (RC1) 1h49’56’’4
7 – Guerra / Rozada Ford Fiesta RS WRC (RC1) 1’51’31’’3
8 – Atkinson / Prevot Hyundai 120 WRC (RC1) 1h52’58’’1
9 – Kubica / Szczepaniak Ford Fiesta RS WRC (RC1) 1h53’10’’8
10 – Protasov / Cherepin Ford Fiesta R5 WRC2 (RC2) 1h54’04’’4 (WRC-2)
11 – Bertelli / Dota Ford Fiesta RRC (RC2) 1h58’26’’0 (WRC-2)
12 – Hirvonen / Lehtinen Ford Fiesta RS WRC (RC1) 2h01’45’’3 … etc

OGIER / INGRASSIA
Leaders incontestables.

Samedi 8 (7 spéciales) – Une minute d’avance pour OGIER sur LATVALA, NEUVILLE troisième – PROTASOV solide leader du WRC-2.
Ogier aura porté son avance à un peu plus de la minute sur son coéquipier Latvala, celui-ci héritant de la seconde place suite aux déboires
d’Østberg (suspension cassée). Neuville accédait à la troisième place du général. La série continuait pour Kubica une nouvelle fois parti en
tonneau, même punition pour Mikkelsen et grosse frayeur pour Guerra qui sortait et percutait un arbre. Repartis en Rally 2, Hirvonen et Meeke
réincorporaient le top dix. Protasov était toujours solide leader en WRC-2 précédant Rendina de 24’41’’5 avant la dernière journée.
Classement après 18 spéciales ………………………………………………………………………………….
…………….

LATVALA / ANTTILA
Doublé VW en vue.

1 – Ogier / Ingrassia Volkswagen Polo R WRC (RC1) 3h36’42’’2
2 – Latvala / Anttila Volkswagen Polo R.WRC (RC1) 3h37’42’’5
3 – Neuville / Gilsoul Hyundai 120 WRC (RC1) 3h41’19’’2
4 – Evans / Barritt Ford Fiesta RS WRC (RC1) 3h42’06’’2
5 – Prokop / Tomãnek Ford Fiesta RS WRC (RC1) 3h44’44’’7
6 – Guerra / Rozada Ford Fiesta RS WRC (RC1) 3’47’15’’8
7 – Atkinson / Prevot Hyundai 120 WRC (RC1) 3h49’00’’5
8 – Hirvonen / Lehtinen Ford Fiesta RS WRC (RC1) 3h52’51’’6
9 – Meeke / Nagle Citroën DS3 WRC (RC1) 3h54’01’’1
10 – Protasov / Cherepin Ford Fiesta R5 WRC2 (RC2) 3h54’17’’2 (WRC-2)
11 – Østberg / Andersson Citroën DS3 WRC (RC1) 4h02’22’’1
12 – R. Salgado / D. Salgado Ford Fiesta R5 (RC2-Gr.N) 4h16’49’’8 … etc

Hirvonen / Lehtinen (Fiesta RS), Østberg / Andersson (Citroën DS3), Meeke / Nagle (Citroên DS3) et Bertelli / Dotta (Fiesta R5 WRC-2).
Dimanche 9 (4 spéciales) – OGIER s’impose devant LATVALA et NEUVILLE – WRC-2 : PROTASOV seul au monde.
Dernière étape parfaitement contrôlé par Ogier qui termine en beauté avec les trois points de la Power Stage. Doublé Volkswagen avec la seconde
place finale de Latvala et premier podium pour Hyundai grâce à Neuville auteur d’un excellent rallye, une troisième place assurée grâce à une
bouteille de bière offerte par les organisateurs à l’issue de la Power Stage, radiateur troué sur la liaison finale, colmaté par l’équipage, la bière
sera le liquide sauveur. En WRC-2, malgré un arbre de transmission cassé Protasov s’impose très largement devant Bertelli reparti en Rally2.
Classement après 22 spéciales …………………………………………………………………………………..
…………….

1 – Ogier / Ingrassia Volkswagen Polo R WRC (RC1) 4h27’41’’8 (Power Stage 3 points)
2 – Latvala / Anttila Volkswagen Polo R.WRC (RC1) 4h28’54’’4 (Power Stage 2 points)
3 – Neuville / Gilsoul Hyundai 120 WRC (RC1) 4h33’10’’4
4 – Evans / Barritt Ford Fiesta RS WRC (RC1) 4h34’21’’1
5 – Prokop / Tomãnek Ford Fiesta RS WRC (RC1) 4h37’36’’2 (Pénalité 00’10’’)
6 – Guerra / Rozada Ford Fiesta RS WRC (RC1) 4’40’39’’4
7 – Atkinson / Prevot Hyundai 120 WRC (RC1) 4h42’57’’2
8 – Hirvonen / Lehtinen Ford Fiesta RS WRC (RC1) 4h44’48’’6 (Power Stage 1 point)
9 – Ostberg / Andersson Citroën DS3 WRC (RC1) 4h53’23’’4
10 – Protasov / Cherepin Ford Fiesta R5 WRC2 (RC2) 4h56’00’’0 (WRC-2)
11 – R. Salgado / D. Salgado Ford Fiesta R5 (RC2-Gr.N) 5h16’07’’9
12 – Cordero / Hernandez Mitsubishi Lancer Evo X (RC2-Gr.N) 5h19’17’’1 … etc

NEUVILLE / GILSOUL
Premier podium pour HYUNDAI

Evans / Barritt (Fiesta RS), Prokop / Tomãnek (Fiesta RS), Guerra / Rozada (Fiesta RS) et Atkinson / Prévot (Hyundai 120).
CLASSEMENTS CHAMPIONNAT

OGIER / INGRASSIA
……………….

Ils ont finalement survolé ce rallye
du Mexique et reprennent la tête du
classement général.

WRC PILOTES
1 – Sébastien OGIER … 63 pts, 2 – Jari-Matti LATVALA … 60 pt,
3 – Mads ØSTBERG … 32 pts, 4 – Andreas MIKKELSEN … 24 pts,
5 – Elfyn EVANS … 20 pts, 6 – Bryan BOUFFIER … 18 pts
7 – Mikko HIRVONEN … 18 pts, 8 – Kris MEEKE … 17 pts, … etc
WRC CONSTRUCTEURS
1 – VOLKSWAGEN MOTORSPORT … 115 pts,
2 – CITROËN TOTAL ABU DHABI WRT … 60 pts,
3 – M-SPORT WORLD RALLY TEAM … 40 pts … etc
WRC2 PILOTES
1 – Yuriy PROTASOV … 60 pts, 2 – Lorenzo BERTELLI … 44 pts,
3 – Karl KRUUDA … 25 pts, 4 – Max RENDINA … 25 pts … etc

PROTASOV / CHEREPIN
…………….

Portent haut le drapeau Ukrainien et
confortent leur leadership au général
WRC-2.

PROCHAINE MANCHE : VODAFONE RALLY DE PORTUGAL du 2 au 6 avril (WRC, WRC-2, WRC-3 et Junior WRC)
Sources : WRC.COM et RALLYMEXICO.COM – Photos : WRC.COM et RALLYMEXICO.COM / Enrique GIJÕN.

N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS
INTERNATIONAL OPEN GT
…………………..8

► Le SELLESLAGH RACING TEAM revient aux affaires avec ou sans le V8 RACING ? Déjà partenaires en
2013, les deux entités feront-elles encore cause communes en 2014 ?
On savait déjà que le V8 Racing serait fortement impliqué dans le Championnat International Open GT avec
plusieurs voitures*, la nouveauté vient d’une des voitures engagées qui sera une Corvette GT3 dernière
génération. Cette Corvette sera confiée à Dylan DERDAELE et à Dennis RETERA qui ont incorporé le team
pour cette saison.
Du côté du Selleslagh Racing Team, l’annonce d’une participation officielle est également annoncée avec
une ex-Corvette C6.R GTE du Corvette Racing, celle pilotée en 2013 aux 24 Heures du Mans par Oliver Gavin,
Richard Westbrook et Tommy Milner. La voiture équipée d’un moteur de sept litres et de l’ABS est éligible en
International Open GT (ou son engagement est annoncé), en BRCC et en Supercar Challenge.
**Le V8 Racing avait annoncé l’engagement de quatre voitures en Open GT en début d’année, dans un récent
communiqué, elles ne sont plus que trois.

N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS
FIA WORLD ENDURANCE CHAMPIONSHIP
…………………..

► Elle aura été la vedette du Salon de Genève ou elle a été dévoilée dans sa version définitive, voici donc la PORSCHE 919 HYBRID dans sa
déco fidèle à celle annoncée par Porsche.

PORSCHE 919 HYBRID LMP1

► Entrée en matière plutôt musclée sur le Circuit Paul Ricard pour le prologue (28 et 29 mars) du Championnat Mondial avec la présence de
vingt-sept voitures sur les trente et unes officiellement engagées à l’année. Parmi les absents la Lotus LMP1, ce qui n’est pas vraiment une
surprise et trois LM GTE, une Ferrari 458 Italia AF Corse (Pro) et deux Aston Martin Vantage V8 AMR (Pro et Am), un choix délibéré de la part
d’AF Corse et d’Aston Martin Racing bien présents avec le reste de leurs voitures engagées (trois du côté d’AF Corse et deux chez AMR).
Le Rebellion Racing ne fera pas rouler sa R-One non terminée, le Toyota Racing présentera officiellement sa TS040 Hybrid et le Strakka Racing
fera débuter sa Dome Strakka S103-Nissan (LM P2).
► 24 HEURES du MANS : chaque année le visuel de l’affiche est attendu, incluant bien sur le nouveau logo de l’épreuve et axé sur le futur dont
l’hybride est une des solutions, ce visuel fait toujours la part belle à Audi qui monopolise son centre, Porsche à l’affût et Toyota en embuscade
promettent une bataille intense sous la bienveillance de Michelin et les regards émerveillés du public.

Affiche 24 Heures du Mans 2014 – La Dome Strakka (WEC) et la Bentley GT3 (Blancpain) seront au Paul Ricard – Nouvelle Z4 Chez Marc VDS.

BLANCPAIN GT SERIES
…………………..

Quarante-sept voitures pour trente-quatre teams sont attendues sur le Circuit Paul Ricard pour les essais officiels des Blancpain GT Series. Pas
moins de douze marques différentes seront en piste pour un premier face à face avant les premières manches disputées à Monza (Endurance) et
à Nogaro (Sprint).
Seront donc présents mardi 11 et mercredi 12 mars au Castellet les teams suivants : AF Corse (Ferrari), ART Grand Prix (McLaren), Aston Martin
Racing (Aston Martin), Audi Sport Customer Racing by WRT (Audi), Autorlando Sport (Porsche), Bhaitech (McLaren), Black Falcon (MercedesBenz), Blancpain Racing (Lamborghini), BMW Sports Trophy Team Brazil (BMW), BMW Sports Trophy Team Marc VDS (BMW), Boutsen Ginion
Racing (McLaren), Chab Evolution (BMW), DKR Engineering (BMW), Emil Frey Jaguar (Jaguar), Ginetta Cars Team LNT (Ginetta), Graff
(Porsche), GT Corse by Rinaldi (Ferrari), HWA AG (Mercedes-Benz), Insight Racing with Flex-Box (Ferrari), Kessel Racing (Ferrari), Michelotto
(Ferrari), M-Sport Bentley (Bentley), Nissan GT Academy Team RJN (Nissan), Oman Racing Performance (Aston Martin), Phoenix Racing (Audi),
Preci Spark (Mercedes-Benz), Pro-GT by Almeras (Porsche), Reiter Engineering (Chevrolet), Roal Motorsport (BMW), Sainteloc Racing (Audi),
Sport Garage (Ferrari), TDS Racing (BMW), Team Parker Racing (Audi) et W Racing Team (Audi).
Les horaires de ces essais pour les deux journées sont les suivants : 9h00 / 13h00 et 14h00 / 17h00. Ces journées ouvertes à la presse le seront
aussi pour le public, il suffit pour cela de s’inscrire sur le site du circuit : http://www.circuitpaulricard.com

Together we can save 5 million lives

IT’S TIME FOR ACTION
Tous ensemble nous pouvons sauver 5 millions de vies

IL EST TEMPS D’AGIR

LE MANS
CENTRE
DES EXPOSITIONS

5 et 6 avril 2014
Un lieu unique, deux manifestations
Le week-end de tous les passionnés
AUTO MOTO RETRO LE MANS 2014
&
BOURSE TOUTES COLLECTIONS

N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS
NEEW
FIA WORLD TOURING CAR CHAMPIONSHIP
…………………..

► Le BAMBOO-ENGINEERING ne participera pas au Championnat 2014, le team s’engage en FIA WEC avec Aston Martin Racing. Le team avait
pourtant acquis les deux premières nouvelles Chevrolet Cruze RML, ces deux voitures devraient être vues chez ROAL Motorsport et au Campos
Racing. Le team envisage toutefois de revenir en FIA WTCC en 2015.
► Le MÜNNICH MOTORSPORT quitte lui aussi le FIA WTCC, le team Manager Marc BASSENG retourne en GT et rejoint le Belgian Audi Club
Team WRT dans les Blancpain GT Series.
► Conséquences directes ou indirectes de ces décisions, plusieurs pilotes habitués du FIA WTCC prennent une autre direction, ce sont les cas
de James NASH (Blancpain GT series), de Darryl O’YOUNG (FIA WEC) et d’Alex MACDOWALL (FIA WEC).

Citroën C-Elysée WTCC et les quatre pilotes officiels, Muller, Loeb, Hua et Lõpez – La livrée 2014 de la nouvelle Honda Civic WTCC.
► On connait désormais le nom du quatrième pilote du CITROËN RACING, c’est le Chinois Ma Qing HUA qui hérite donc de la dernière C-Elysée
Officielle. Le pilote Chinois sera donc en piste à Moscou, Spa, Shanghai, Macao et sur une cinquième course non encore déterminée. Les quatre
pilotes Citroën étaient présents au Salon de Genève.
► Toujours au Salon de Genève, HONDA présentait sa Civic Type R Concept « Race to Road » ainsi que la nouvelle livrée des Civic WTCC 2014
qui seront aux mains de Gabriele TARQUINI et de Tiago MONTEIRO. Le partenaire principal du team reste CASTROL.
……………..

V DE V ENDURANCE SERIES
…………………..

A deux semaines du coup d’envois des V de V Endurance Series (Barcelone du 21 au 23 mars), un certain
nombre de concurrents s’était donné rendez-vous sur le Circuit de Nevers Magny-Cours pour deux journées
d’essais intensifs sous la houlette de l’Organisation V de V.
Si ces essais étaient en principe destinés aux concurrents du V de V, certains des présents comme les
concurrents VHC (non concernés par l’ouverture en Espagne) ou comme le team Imsa Performance Matmut
(qui ne défendra pas sa couronne en GT/T cette saison) profitaient de l’occasion pour mettre au point leurs
voitures.
Attraits principaux des essais, la toute nouvelle Ligier JS55 CN fermée brute de carbone (OAK Racing), la
Pescarolo 02 Coupé (Speedreams) ainsi que la Ginetta G55 GT3 alignée par le team officiel LNT.

Imsa aura affuté ses RSR.

Nouvelle Ligier JS55 (OAK Racing), premier proto CN fermé et Pescarolo 02 Coupé (Speedreams), on n’aime ou on n’aime pas l’esthétique.
Ligier (OAK Racing, Mornay Motorsport et SK Racing) et Norma (AMP Racing , DB Autosport, JMP Racing,
SK Racing et TFT) étaient les plus représentées du côté des prototypes ou une seule Tatuus (Ultimate) était
présente, un plateau complété par la Pescarolo Speedreams pilotée par Christophe Tinseau. En GT hormis
les RSR d’Imsa Performance Matmut, Porsche était représenté par le Ruffier Racing, Almeras et Graff.
Autres marques en présence, Audi (R8 LMS Ultra Harry Teneketzian assisté par le WRT), Mosler (MT 900
VdeV) et Ginetta (G55 GT3 LNT). Une Midget (SK Racing) était également présente tout comme quelques
Seat Léon SC (Duconget et SK Racing).Les Funyo 5 en piste étaient principalement aux couleurs de Wintec,
d’HMC Mohéac et d’AGR. Du côté des VHC, Bernard Moreau était de retour après une année d’absence. En
piste Il aura démontré que son coup de volant et que sa 911 3.0 RSR étaient toujours aussi efficaces. Autres
belles voitures en piste, une Pantera (Pedraza), une BMW 635 Gr.A (GGA) et la TVR Griffiths du VdV.

La Ginetta G55 GT3 LNT.

Des VHC qu’on aime, la BMW 635 Gr.A de Gouble, la 911 3.0 RSR de Moreau et la Pantera de Prdraza – Funyo 5 à l’attaque.
Sources : v8racingteam.com, Porsche.com, fiawec.com, lemans.org, SRO Motorsport, fiawtcc.com et vdev.fr.
Photos : 24hdubai.com / creventic.com (Eric Teeken), fiawec.com, lemans.org, strakkaracing.com, bentleymedia.com,
Honda, Honda Racing, citroenracing.com, Marc VDS Racing Team et Luc JOLY pour AMP MAG.

RENCONTRES
NANTAISES
AU RENDEZ-VOUS DU M.I.N.
Un rendez-vous sous le soleil et une fois
de plus d’une remarquable qualité.
9 mars
Si le beau temps enfin présent avait pu faire craindre quelques défections (l’attrait de l’Océan tout proche), il n’en a rien été et une fois de plus il
y avait foule et certaines des voitures présentes auront bien eu du mal à trouver la place qu’elles méritaient. Des plus anciennes aux sportives
les plus modernes, les visiteurs auront pu apprécier la diversité une fois de plus proposée aux regards des passionnés. Clin d’œil à nos amis
américains du Registry of Corvette Race Cars, la gamme des Corvette était presque complète, manquaient juste à l’appel la C2 et la dernière C7.
Notre coup de cœur de ce mois sera Français puisqu’il s’agit d’une Facel Vega, une rare HK500.

De la plus petite (Fiat) à la plus imposante (Rolls Royce).

Renault 5 Turbo 2 Tour de Corse – Chevrolet Corvette 1958.

Le coup de cœur du mois de mars, la Facel Vega HK 500. Ultime évolution des coupés FVS, la Facel Vega HK 500 a été produite de 1958 à 1961,
elle sera produite à 490 exemplaires laissant la place à la Facel II. Présentée au Salon de Paris en octobre 1958 (produite depuis mars de la
même année), cette Facel Vega restera la plus aboutie des Facel Vega à moteur V8. Motorisée par un bloc Chrysler V8 5.9 litres de 360 CV, cette
Facel sera la première à adopter les freins à disque sur les quatre roues (1960). C’est également la première Facel disponible conduite à droite.

Shelby Cobra 427 – Austin Healey 3000 MKIII – Jaguar Type E V12 – Buick Skylark.

Source et photos : AMPhotosports / AMP MAG / Patrick DURAND

TRANS AM
AMERICA’S ROAD RACING SERIES
MIAMI HOMESTEAD SPEEDWAY
Seconde manche – Du 5 au 9 mars

Cette seconde manche de la série Trans Am sur le Miami Homestead Speedway était comme à Sebring incluse dans meeting SVRA, le Miami
Historics. Parmi les concurrents figurant sur la liste des engagés on dénombrait 17 TA, 20 TA2 et 15 TA3 (8.A et 7.I) soit une voiture de plus que
lors de la première manche. Toujours autant de Corvette (11 TA, une TA2 et 2 TA3I) et de Camaro (2 TA, 17 TA2 et 3 TA3A), les Mustang (4 TA, 2
TA2 et 5 TA3A), Aston Martin (une TA3I), Porsche (une TA3I) et BMW (3 TA3I) compétaient le reste du plateau.
Essais libres : Deux séances d’essais libres au programme ou Cliff Ebben (Mustang) réalisera le meilleur chrono en 1’25’’043 devant Doug
Peterson (Corvette) 1’25’’300 et R.J. Lopez (Corvette) 1’25’’883. Top 5 complété par David Pintaric (Corvette) 1’25’’927 et par Simon Gregg
(Corvette) 1’25’’944. Meilleur chrono TA2 pour Cameron Lawrence (Camaro) en 1’30’’370 devant Bob Stretch (Camaro) 1’30’’761. Meilleurs
chronos TA3 pour Jason Berkeley (Corvette TA3I) en 1’33’’546 et pour Dean Martin (Mustang TA3A) en 1’34’’527.
Qualifications : Top chrono pour le local R.J. Lopez (Corvette) en 1’23’’396 devant Doug Peterson (Corvette) 1’23’’629 et Cliff Ebben (Mustang)
1’23’’938. Top 5 complété par John Baucom (Mustang) 1’24’’277 et Amy Ruman (Corvette) 1’24’’429. En TA2, Cameron Lawrence (Camaro) se
montrait le meilleur en 1’29’’341 devant Adam Andretti (Camaro) 1’29’’356 et Ron Keith (Mustang) 1’29’’849. Meilleurs chronos TA3 pour Russ
Snow (Corvette TA3.I) en 1’31’’812 devant Dean Martin (Mustang TA3.A) en 1’32’’123. Quarante-sept voitures auront été chronométrées.

TA : Charles Witch (Corvette), John Leavy (Camaro) et Tom Ellis (Mustang).

TA3.I : Jason Berkeley (Corvette)

Courses : Courses séparées avec les seules TA2 puis avec les TA associées aux TA3. Du côté des TA2, Cameron LAWRENCE aura une fois de
plus remporté la victoire mais il aura du batailler ferme avec Adam Andretti comme lors de la première course à Sebring ou ce dernier avait du
abandonner. Ron Keith complète le podium loin derrière les deux premier. Dans la course des TA / TA3, le local de l’épreuve R.J. LOPEZ, n’aura
laissé le soin à personne de s’adjuger la victoire et termine large vainqueur devant Simon Gregg et Cliff Ebben. Dans la catégorie des TA3, large
succès de Dean MARTIN (TA3.A) qui met un tour à tous ses adversaires, Michael CAMUS termine second et s’impose en TA3.I.

TA : Simon Gregg (Corvette), Cliff Ebben (Mustang), Kerry Hitt (Corvette) et Doug Peterson (Corvette) complètent le top cinq.
MIAMI HOMESTEAD SPEEDWAY Classement final
Course TA et TA3
1 – R.J. LOPEZ Chevrolet Corvette # 06 (TA) 46 tours en 1h10’10’’193
2 – Simon GREGG Chevrolet Corvette # 59 (TA) à 21’’575
3 – Cliff EBBEN Ford Mustang # 36 (TA) à 38’’364
4 – Kerry HITT Chevrolet Corvette # 19 (TA) à 51’’779
5 – Doug PETERSON Chevrolet Corvette # 87 (TA) à 53’’270
6 – John LEAVY Chevrolet Camaro # 18 (TA) à 1’27’’796 …
14 – Dean MARTIN Ford Mustang # 52 (TA3.A) à 3 tours
15 – Michael CAMUS BMW M3 # 7 (TA3.I) à 4 tours
16 – David TUATY BMW M3 # 68 (TA3.I) à 4 tours
17 – Steve KENT Junior Ford Mustang # 17 (TA3.A) à 4 tours … etc
Course TA2
1 – Cameron LAWRENCE Chevrolet Camaro # 1 (TA2) 46 tours en 1h14’11’’253
2 – Adam ANDRETTI Chevrolet Camaro # 44 (TA2) à 02’’131
3 – Ron KEITH Ford Mustang # 25 (TA2) à 29’’029
4 – Bob STRETCH Chevrolet Camaro # 98 (TA2) à 44’’958
5 – Kevin POITRAS Chevrolet Camaro # 73 (TA2) à 47’’735 … etc
TA et TA 3 / Engagés : 32 – Q : 29 – Partants : 31 – Classés : 31 (23 en piste à l’arrivée)
TA2 / Engagés : 20 – Q : 18 – Partants : 19 – Classés : 19 (15 en piste à l’arrivée).
………………………….

R.J. LOPEZ
Chevrolet Corvette – Disco Optical Lopez
………………

Chez lui et sur un circuit qu’il connait sur le
bout des doigts, R.J. Lopez qui n’avait plus
roulé en TransAm depuis 2012 n’aura laisse à
personne les joies de la victoire.

TA2 : Nouvelle victoire pour Cameron LAWRENCE devant Adam Andretti – TA3 : Dean MARTIN (TA3.A) et Michael CAMUS (TA3.I) vainqueurs.

Prochain rendez-vous : ROAD ATLANTA le 10 mai.
Source : GOTRANSAM.COM – Photos : GOTRANSAM.COM / Chris CLARK.

NASCAR SPRINT CUP SERIES
RACE 3

KOBALT 400
9 mars

LAS VEGAS MOTOR SPEEDWAY
Une séance test d’une durée de quatre heures ou Kevin Harvick sera le plus performant (28.399) puis trois séances
s
libres ou Carl Edwards
(28.128), Brian Vickers (28.579) et Jamie MacMurray (28.886) réaliseront les meilleurs chronos mais la première ligne sera une
un nouvelle
fois pour les hommes du team Penske, Joey Logano réalisant la pole en 27’’939 devant Brad Keselowski (27’’965), les deux hommes étant
les seuls à descendre sous la barre des 28 secondes. Tout semblait dit, Dale Earnhardt filait vers sa seconde victoire de la saison lorsque
dans le dernier tour le pilote de la Hendrick Motorsports tombait en panne
panne d’essence et offrait la victoire à Brian Keselowski. Ernhardt
conservait tout de même la seconde place. Paul Menard complétait le podium devant Joey Logano et Carl Edwards. Logano et Keselowski
en première ligne, victoire pour le second nommé et top quatre pour le premier, le Team Penske confirme sa très bonne tenue depuis
d
le
début de la saison. Earnhardt Junior conserve la tête de la Cup (133 pts) devant Keselowski (132), Johnson
Johnson (117) et Logano (116).
THE KOBALT 400 QUALIFICATIONS
…………………………….

LAS VEGAS MOTOR
SPEEDWAY

1 – Joey LOGANO (Ford # 22) … 27’’939,
2 – Brad KESELOWSKI (Ford # 2) … 27’’965,
3 – Clint BOWYER (Toyota # 15) … 28’’021,
4 – Austin DILLON (Chevrolet # 3) … 28’’026,
5 – Jimmie JOHNSON (Chevrolet # 48) … 28’’038,
6 – Ricky STENHOUSE Junior (Ford # 17) … 28’’038,
7 – Jamie MACMURRAY (Chevrolet # 1) … 28’’067,
8 – Aric ALMIROLA (Ford # 43) … 28’’076,
9 – Brian VICKERS (Toyota # 55) … 28’’087,
10 – Ryan NEWMAN (Chevrolet # 31) … 28’’134 … etc

Pole et record pour
Joey LOGANO

Brad KESELOWSKI (FORD) au nez et à la barbe de Dale Earnhardt.

LAS VEGAS KOBALT 400
4 Classement final
Positions

#

Pilotes

Marques

Laps

Statuts

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20

2
88
27
22
99
48
31
5
24
20
18
11
55
78
1
3
66
47
42
21

Brad KESELOWSKI
Dale EARNHARDT Junior
Paul MENARD
Joey LOGANO
Carl EDWARDS
Jimmie JOHNSON
Ryan NEWMAN
Kasey KAHNE
Jeff GORDON
Matt KENSETH
Kyle BUSCH
Denny HAMLIN
Brian VICKERS
Martin TRUEX Junior
Jamie MACMURRAY
Austin DILLON*
Jeff BURTON
A.J. ALLMENDINGER
Kyle LARSON*
Trevor BAYNE

FORD
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
FORD
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
TOYOTA
TOYOTA
TOYOTA
TOYOTA
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
TOYOTA
TOYOTA
CHEVROLET
FORD

267
267
267
267
267
267
267
267
267
267
267
267
267
267
267
267
267
267
266
266

Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running

43 partants, tous classés – Statuts : Running : 42. Incident mécanique : 1.

Seconde première ligne consécutive pour les pilotes du Team Penske – Austin Dillon meilleur rookie à Las Vegas – Dale Earnhardt rate de très
peu sa seconde victoire de la saison – Onzième victoire de sa carrière en Sprint Cup pour Brad Keselowski (Ford Team Penske).

Nascar Sprint Cup Series : les prochains rendez-vous.
16 mars : FOOD CITY 500 / BRISTOL MOTOR SPEEDWAY – 23 mars : AUTO CLUB 400 / AUTO CLUB SPEEDWAY
30 mars : STP 500 / MARTINSVILLE SPEEDWAY – 6 avril : DUCK COMMANDER 500 / TEXAS MOTOR SPEEDWAY
12 avril : BOJANGLES’ SOUTHERN 500 / DARLINGTON – 26 avril : TOYOTA OWNERS 400 / RICHMOND.
Source : NASCAR.COM – Photos : NASCAR.COM / Getty Images (Brian LAWDERMILK).

N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS
MOTO GP 2014
…………….

► MOTO GP : Le SACHSENRING qui accueille le Grand Prix d’Allemagne (11 / 13 juillet) modifie son virage # 11 par soucis de sécurité en vue du
Grand Prix Moto, des vibreurs mobiles en acier détournent la trajectoire de course tout en ralentissant la vitesse. Ces vibreurs mobiles ne seront
utilisés qu’en compétition moto, le circuit retrouvant sa trajectoire normale pour les compétitions auto.
► MOTO 2 : AIR ASIA sera le partenaire team du CATERHAM MOTO RACING. Nouveau venu en Moto 2 le team fait rouler Johann ZARCO et Josh
HERRIN. La présentation officielle de cette association aura également permis de découvrir la nouvelle moto (Caterham Suter) 600cc 4 temps.
► PHILLIP ISLAND MOTO GP et MOTO 2 TESTS : Peu de pilotes sur le de Circuit Phillip Island puisque seulement cinq hommes du Moto GP
étaient là dans le but de tester les pneumatiques Bridgestone. Jorge LORENZO se montrera le plus satisfait de ces tests en étant très régulier
sur ses sorties longues et toujours le plus rapide en piste. Les cinq pilotes présents à Phillip Island ne participeront pas aux derniers essais de
pré-saison sur le Circuit de Losail. Même chose du côté des pilotes Moto 2 ou les essais ciblaient les pneumatiques Dunlop, Le Mapfre Aspar
Team Moto2 et le Marc VDS Racing Team étaient les seuls teams en présence. Esteve RABAT (Marc VDS Racing Team) a pulvérisé le chrono qui
avait donné la pole à Pol Espargaro en 2013 et bouclait 101 tours en configuration course, parallèlement le pilote Espagnol sera victime de deux
chutes sans gravité pour lui, ce qui ne sera pas le cas de sa Kalex totalement détruite lors de la seconde chute des plus spectaculaires.
► LOSAIL MOTO GP TESTS : Les frères Aleix et Pol Espargaro se seront montrés les meilleurs performers de ces tests de Losail en établissant
les meilleurs temps au cours de la troisième journée. Jusqu’alors Alvaro Bautista avait imposé son rythme mais restera bien en dessous lors de
la dernière journée. Mike Di Meglio termine ces essais au quatorzième rang loin des meilleurs. Pol Espargaro aura terminé les essais sur une
mauvaise chute fracture de la clavicule à la clef.
Top chronos MOTO GP de PHILLIP ISLAND (Factory / Open)
…………

1 – Jorge Lorenzo Yamaha Factory Racing 1’29’’068 S3
2 – Dani Pedrosa Repsol Honda Team 1’29’’381 S2
3 – Andrea Dovizioso Ducati Team 1’29’’387 S2
4 – Valentino Rossi Yamaha Factory Racing 1’29’’516 S2
5 – Cal Crutchlow Ducati Team 1’29’’576 S1.
……………

Top chronos MOTO 2 de PHILLIP ISLAND
PHILLIP ISLAND : Jorge LORENZO
LOSAIL : Aleix ESPARGARO
LOSAIL : Pol ESPARGARO

…………

1 – Esteve Rabat Marc VDS Racing Team 1’32’’168 S2
2 – Mika Kallio Marc VDS Racing Team 1’32’’698 S2
3 – Jordi Torres Mapfre Aspar Team Moto 2 1’32’’998 S3
4 – Nico Terol Mapfre Aspar Team Moto 2 1’33’’014 S2.

AIRASIA-CATERHAM MOTO RACING
PHILLIP ISLAND : Esteve RABAT
TEAM ESTRELLA GALICIA 0.0 (Moto 3)

……………

Top chronos MOTO GP de LOSAIL (Factory / Open / Test team)
…………

1 – Aleix Espargaro NGM Mobile Forward Racing 1’54’’874 S3
2 – Pol Espargaro Monster Yamaha Tech 3 1’54’’907 S3
3 – Bradley Smith Monster Yamaha Tech 3 1’55’’027 S3
4 – Stefan Bradl LCR Honda Moto GP 1’55’’187 S3
5 – Alvaro Bautista Go&Fun Honda Gresini 1’55’’194 S2
6 – Andrea Iannone Pramac Racing 1’55’’518 S3
7 – Colin Edwards NGM Mobile Forward Racing 1’55’’978 S3
8 – Yonny Hernandez Energy T.I. Pramac Racing 1’56’’056 S3
9 – Nicky Hayden Drive M7 Aspar 1’56’’273 S3
10 – Hiroshi Aoyama Drive M7 Aspar 1’57’’006 S3
11 – Scott Redding Go&Fun Honda Gresini 1’57’’009 S3
12 – Hector Barbera Avintia Racing 1’57’’142 S3
13 – Karel Abraham Cardion AB Motoracing 1’57’’342 S3 … etc
17 participants

Source : MOTOGP.COM – Photos : MOTOGP.COM (Phillip Island : Bruno SILVERI)

UNE ASSOCIATION : TEAM RALLYEMAN
www.team.rallyeman.fr
……………………

UNE VOITURE : SAXO VTS Groupe A6
UN PILOTE : Romain LECOQ
UN OBJECTIF : Le Championnat des slaloms du Comité 12
Contact : webmaster@rallyeman.fr
……………………………….

PARTENAIRES : SPEEDY la BEAUJOIRE – GARAGE AUTOMOBILE JULES VERNE NANTES – IMAGE de MARQUES CARQUEFOU

Comité Régional du Sport Automobile
Bretagne – Pays de la Loire
Immeuble Approlis 6 – 7 rue de l’étoile du matin
44600 SAINT NAZAIRE
……………………………..

www.sportauto-comite12.org – comite12.sportauto@orange.fr
Tél. 02 40 79 02 11

AMPhotosports magazine 2014.W333/03.11
………….
Sources : WRC.COM, RALLYMEXICO.COM, v8racing.com, porsche.com, FIAWEC.COM, SRO MOTORSPORT,
FIAWTCC.COM, VDEV.FR, AMPHOTOSPORTS, GOTRANSAM.COM, NASCAR.COM et MOTOGP.COM.
Photos : wrc.com, rallymexico.com (Enrique Gijõn), 24hdubai.com / creventic.com (Eric Teeken), Porsche.com,
fiawec.com, lemans.org, strakkaracing.com, bentleymedia.com, Marc VDS Racing Team, Honda, Honda Racing,
citroenracing.com, gotransam.com / Chris Clark, nascar.com / Getty Images (Brian Lawdermilk),
motogp.com (Bruno Silveri) et AMP MAG / Luc Joly, Romain Lecoq et Patrick Durand.
MP © AMP MAG / Patrick DURAND.

N° 333


Aperçu du document Magazine 2014 W333.pdf - page 1/8

 
Magazine 2014 W333.pdf - page 3/8
Magazine 2014 W333.pdf - page 4/8
Magazine 2014 W333.pdf - page 5/8
Magazine 2014 W333.pdf - page 6/8
 




Télécharger le fichier (PDF)


Magazine 2014 W333.pdf (PDF, 3.8 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


magazine 2016 w463
magazine 2015 w396
magazine 2015 w379
magazine 2017 w485
magazine 2015 w389
magazine 2017 w511

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.016s