Consigne Syndicale TER Rame AGC PBO .pdf


Nom original: Consigne Syndicale TER Rame AGC PBO.pdf
Auteur: Cathy

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 29/03/2014 à 11:48, depuis l'adresse IP 92.133.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 338 fois.
Taille du document: 237 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Consigne Syndicale
Retour rames AGC/Z2 de PBO
La Direction tente de passer en force pour imposer un nouveau transfert de
charge des agents d’escale.
Après réécriture de la MP ECT LR VO 102 en catimini pour imposer donc
aux ASCT de vider les rames à Port-Bou. Et suite au Droit d’Alerte déposé
par la CGT pour les ASCT.
La Direction a tenté d’imposer aux ADC d’enfreindre la règlementation
du travail, et de faire le retour de Port-Bou vers Cerbere sans visite.
La présence illicite de personnes dans les rames, lors des évolutions
provenant de Port-Bou qui peuvent être reçues sur voies de services
présente un danger pour ces personnes.
De plus une évolution n’étant pas un train en service commercial, tout
problème qui surviendrait mettrait les conducteurs en situation pénale
très délicate.
Le dictionnaire des filières RH 0263 est pourtant clair : le vidage des rames
et leur agencement ne sont pas des tâches qui incombent aux ADC.

Refusez de partir de Port-Bou tant que la visite des rames
n’est pas effectuée et qu’on vous avise de la fin de celle-ci. Et
ne vous mettez en mouvement qu’à l’autorisation de départ.
 Prévenez le Poste 2 de Cerbere que vous ne pouvez pas
partir de PBO sans visite de la rame.

 Annotez vos BS avec copie au CHSCT.
Perpignan le 28/03/14


Aperçu du document Consigne Syndicale TER Rame AGC PBO.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00232478.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.