Magazine 2014 W336 .pdf



Nom original: Magazine 2014 W336.pdfTitre: Magazine 2014 W336Auteur: patrick

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 31/03/2014 à 18:04, depuis l'adresse IP 2.9.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 681 fois.
Taille du document: 4.2 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


N° 336

AMPHOTOSPORTS MAGAZINE

N° 336

N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS –– N
NEEW
WSS
RALLYE-RAID
…………….

PEUGEOT annonce officiellement son retour sur le DAKAR en 2015.
Après son retour victorieux sur les pentes du Pikes Peak, Peugeot remet le couvert sur le Dakar.
Dans la foulée de l’intense aventure vécue dans le Colorado, à 4301 mètres d’altitude, Peugeot Sport, Red
Bull et Total s’attaquent à de grands espaces d’une autre nature.
Ceux qui servent de théâtre au plus éprouvant des rallyes raids : le Dakar.
Il s’agit presque d’un retour aux sources pour l’équipe française puisqu’elle a déjà triomphé à qautre reprises
dans cette épreuve entre 1987 et 1990 avec les mythiques 205 T16 Grand Raid et 405 T16 Grand Raid,
écrivant au passage une partie de la légende de cette discipline.
Ce programme s’inscrit sur plusieurs années et, si le Dakar demeure bien sûr l’objectif prioritaire, Peugeot
participera à d’autres épreuves afin de se préparer au mieux.
Carlos SAINZ et Cyril DESPRES seront les deux fers de lance de l’équipe.
Le troisième pilote du team pourrait être Stéphane PETERHANSEL, Peugeot ne s’étant pas caché du contact
avec le pilote Français mais cette option reste en suspens.
Victorieux en 2010, Carlos Sainz apportera toute son expérience et sa science de la mise au point alors que la
référence des motards Cyril Despres, cinq fois vainqueur en moto, a choisi Peugeot pour entamer une autre
carrière en passant de deux à quatre roues.
En attendant janvier prochain, ces deux pilotes s’impatientent déjà de découvrir leur nouveau fauve, machine
concoctée par la même équipe qui a développé la 208 T16 Pikes Peak.
Rendez-vous au Salon de Pékin, le 20 avril prochain, pour en savoir plus sur cette lionne.
…………………………………………………………………………………………… Selon communiqué Peugeot Sport.

Dakar 1989 – Ari Vatanen.
Faire aussi bien que sur le
Pikes Peak … nouveau défi.

24 HEURES du MANS 2014
…………….

La liste des forfaits s’allonge et la dernière en date laisse un goût amer aux amateurs du GT, les deux SRT Viper GTS-R du SRT Motorsports très
en vue en TUSCC (deux podiums consécutifs aux 24 Heures de Daytona puis au 12 Heures de Sebring) ne feront pas le déplacement dans la
Sarthe. Budget nécessaire non trouvé, le constructeur Américain jette l’éponge.

Le Mans 2013 avait laissé percer des espoirs …

TUSCC 2014 : Pole et 3ème GTLM à Daytona, seconde place à Sebring.

Les deux places sont prises par la Ferrari 458 Italia # 66 du JMW Motorsport (GTE-Am) et par la Ferrari 458 Italia # 70 du Team Taisan (GTE-Am).
Si le team JMW Motorsport est partant certain, le Team Taisan est à la recherche du budget nécessaire pour être au départ, ce qui n’est pas
acquis à 100% pour l’instant.
D’autre part, la liste des voitures de réserve s’est étiolée avec les retraits de la Ferrari 458 Italia # 57 du Risi Competizione (GTE-Pro) et de l’Oreca
03-Nissan # 40 du Boutsen Ginion Racing (LMP2). La Zytek Z11SN-Nissan # 42 du Caterham Racing (LMP2) avait déjà disparue de la liste. Cinq
voitures restent donc sur la liste des suppléantes, trois LMP2, la Morgan-Judd # 50 du Larbre Compétition, l’Alpine A450-Nissan # 30 du
Signatech Alpine et la Morgan-Nissan # 29 du Pegasus Racing et deux LM GTE-Am, la Porsche 911 GT3 RSR # 76 du Team Imsa Performance
Matmut et la Porsche 911 GT3 RSR # 79 du Prospeed Compétition.
…………….

Sources : PEUGEOT-SPORT.COM et LEMANS.ORG.
Photos : PEUGEOT-SPORT.COM, PPIHC.COM, SRT MOTORSPORTS et AMP MAG / Collectif LM 2013 et R. & R. FLORENTZ

Comité Régional du Sport Automobile
Bretagne – Pays de la Loire
Immeuble Approlis 6 – 7 rue de l’étoile du matin
44600 SAINT NAZAIRE
……………………………..

www.sportauto-comite12.org – comite12.sportauto@orange.fr
Tél. 02 40 79 02 11
LE GRENIER DE L’AVIATION
PATRIMOINE NANTAIS DE LA CONSTRUCTION AERONAUTIQUE
A DECOUVRIR A NANTES / SAINT HERBLAIN
CENTRE COMMERCIAL SILLON SHOPPING DE SAINT HERBLAIN.
Tous les samedis de 14 à 18 heures.

FIA EUROPEAN RALLY CHAMPIONSHIP
ACROPOLIS RALLY
Troisième manche (Asphalte et terre)
Du 28 au 30 mars
Disputée sur deux étapes et treize spéciales, cette troisième manche courue en Grèce accueillait vingt-neuf
neuf engagés dont vingt-deux
vingt
RC2 ou la
grande nouveauté était l’apparition des Peugeot 208 T16 R5 engagées par Peugeot Rally Academy pour Breen et Abbring.
Abbring
Abbring (Peugeot), Bouffier (Citroën), Breen (Peugeot), Consani (Peugeot), Gryazin
Gryazin (Ford), Kajetanowicz (Ford), Lappi (Skoda), Magalhaes
(Peugeot), Orsak (Skoda), Raoux (Peugeot), Tarabus (Skoda), Tamrasov (Ford), Tlustak (Skoda)
(Skoda et Wiegand (Skoda)
(Skoda jouaient tous dans la cour
des grands ou il fallait également compter aves les concurrents
concurrents de la catégorie production comme Pushkar et Hudek (Mitsubishi). Côté deux
roues motrices, Bessenyey (Honda) partait favori mais Slavov (Renault) et S. Tempestini (Citroën) pouvaient fort
fo bien jouer les trouble-fêtes.
Au final, la victoire reviendra au duo Breen et Martin qui donne à la Peugeot 208 T16 R5 une première victoire après une superbe bagarre de tous
les instants avec Bouffier et Panseri (DS3 RCC) qui préservent leur seconde place face à Kajetanowicz et Baran (Fiesta R5). Lappi
L
et Ferm (Fabia
S2000)
0) et Gryazin et Eremeev (Fiesta S2000) complètent le top cinq. Du côté production Pushkar et Mishyn (Lancer Evo X) s’imposent
s’imposen devant
Hudec et Picka (Lancer Evo IX) et le duo Cypriote Timotheou et Loizides (Lancer Evo IX).
Dans la catégorie 2WD, le duo Russo-estonien
estonien Sukhovenko et Larens (Clio R3) finira par prendre l’avantage sur Bessenyey et Nyirfas (Civic). La
troisième place finale revenait aux Roumains Filip et Iancu (Clio R3). Seuls féminines au départ, Strativa et Poenaru terminaient
termina
classées.
.

Un podium de départ des plus impressionnants.

E1 : Abandons pour Abbring (radiateur) et Wiegand (suite sortie).

29 mars – ETAPE 1 (6 Spéciales) – BREEN de peu devant BOUFFIER et KAJETANOWICZ
1 – Breen / Martin Peugeot 208 T16 R5 (RC2)) 1h04’08’’7
2 – Bouffier / Panseri Citroën DS3 RCC (RC2) 1h04’23’’4
1h04’23
3 – Kajetanowicz / Baran Ford Fiesta R5 (RC2)) 1h04’23’’7
4 – Lappi / Ferm Skoda Fabia S2000 (RC2) 1h04’52’’5
5 – Gryazin / Eremeev Ford Fiesta S2000 (RC2) 1h06’01’’8
6 – B. Magalhaes / C. Magalhaes Peugeot 207 S2000 (RC2) 1h06’12’’2
1h06
7 – Tarabus / Trunkat Skoda Fabia S2000 (RC2
2) 1h06’45’’7
8 – Orsak / Smeidler Skoda Fabia S2000 (RC2) 1h06’46’’6 …
13 – Bessenyey / Nyirfas Honda Civic Type R (RC3
RC3-2D) 1h10’12’’3 (ERC / 2WD)
14 – Erdi / Taborszki Mitsubishi Lancer Evo IX (RC2-PC)
(
1h10’19’’9 (ERC / PC) … etc

E1 : BREEN / MARTIN en tête
sur la 208 T16 R5.

Bouffier / Panseri (DS3 RCC), Kajetanowicz / Baran (Fiesta R5), Lappi / Ferm (Fabia S2000) aux places d’honneur … merci mademoiselle.
30 mars – ETAPE 2 (7 spéciales) – BREEN donne à la 208 T16 R5 sa première victoire.
1 – Breen / Martin Peugeot 208 T16 R5 (RC2)) 2h21’20’’2
2 – Bouffier / Panseri Citroën DS3 RCC (RC2) 2h21’28’’3
2h21’28
3 – Kajetanowicz / Baran Ford Fiesta R5 (RC2)) 2h22’02’’3
4 – Lappi / Ferm Skoda Fabia S2000 (RC2) 2h22’53’’2 (Pénalité 10’’)
5 – B. Magalhaes / C. Magalhaes Peugeot 207 S2000 (RC2) 2h26’00’’2
2h26’00
6 – Gryazin / Eremeev Ford Fiesta S2000 (RC2) 2h27’32’0 (Pénalité 20’’)
7 – Orsak / Smeidler Skoda Fabia S2000 (RC2) 2h29’11’’4 (pénalité 10’’)
8 – Raoux / Magat Peugeot 207 S2000 (RC2) 2h30’28’’8 …
13 – Pushkar / Mishyn Mitsubishi Lancer Evo X (RC2-PC)
(
2h33’49’’7 (ERC / PC) …
17 – Sukhovenko / Larens Renault Clio R3 (RC2
RC2-2D) 2h37’21’’5 (ERC / 2WD) … etc

Deux roues motrices : SUKHOVENKO / LARENS (Renault Clio R3)
s’imposent devant Bessenyey / Nyirfas (Honda Civic Type R).

E2 : Breen donne sa première
victoire à la Peugeot 208 T16 R5.

Production : PUSHKAR / MISHYN (Mitsu.
(
Lancer Evo X) s’adjugent la
catégorie devant Hudec / Picka (Mitsu.
(
Lancer Evo IX).

PROCHAIN RENDEZ-VOUS
VOUS AU ROYAUME UNI pour le CIRCUIT OF IRELAND RALLY du 17 au 19 avril.
Source et photos : FIAERC.COM.

FIA WORLD ENDURANCE CHAMPIONSHIP
PROLOGUE
WEC ESSAIS OFFICIELS – CIRCUIT PAUL RICARD
Les 8 et 9 mars

Vingt-cinq voitures étaient finalement présentes pour ce premier rendez-vous officiel du FIA World Endurance Championship sur le Circuit Paul
Ricard. Absentes à l’appel, la Strakka Dome LMP2 et une des Porsche 911 RSR du Porsche Team Manthey.
Parmi les prototypes en piste, deux Audi (Audi Sport Team Joest), deux Toyota (Toyota Racing) et deux Porsche (Porsche Team) en LMP1-H et
les deux Lola B12/60-Toyota du Rebellion Racing (les voitures de 2013) en LMP1-L, cinq Oreca 03-Nissan (Millennium Racing, SMP Racing et
KCMG) et une Morgan Nissan (G-Drive Racing). Du côté des GT, quatre voitures en GTE-Pro, deux Ferrari 458 Italia (RAM Racing et AF Corse),
une Porsche 911 RSR (Porsche Team Manthey) et une Aston Martin Vantage V8 (Aston Martin Racing) et sept voitures en GTE-Am, quatre Ferrari
458 Italia (RAM Racing, AF Corse et 8 Star Motorsports), deux Porsche 911 RSR (Imsa Performance Matmut et Proton Competition) et une Aston
Martin Vantage V8 (Aston Martin Racing).

Présentation officielle de la TOYOTA TS040-Hybrid.
Pilotes : # 7 : Wurz, Sarrazin et Nakajima, # 8 : Davidson, Lapierre et Buemi.

Cinq séances d’essais chronométrées étaient au programme de ces deux journées de travail pour les teams, trois le vendredi (9h00-13h00,
14h00-18h00 et 19h00-21h00) et deux le samedi (9h00-13h00 et 14h00-17h00).
SEANCE 1 : Meilleur chrono pour l’Audi R18 e-tron quattro # 2 (Fässler, Lotterer et Treluyer) en 1’42’’788 devant les deux Porsche 919 Hybrid, la
# 14 (Dumas, Jani et Lieb) en 1’42’’912 précédant la # 20 (Bernhard, Weber et Hartley) en 1’43’’260. Suivaient la Toyota TS040-Hybrid # 7
(Sarrazin, Wurz et Nakajima) en 1’43’’910, l’Audi R18 e-tron quattro # 1 (Di Grassi, Duval et Kristensen) en 1’44’’164 et la Toyota TS040-Hybrid # 8
(Davidson, Lapierre et Buemi) en 1’44’’822. Les deux Lola B12/60-Toyota 2013 du Rebellion Racing étaient créditées de 1’45’’551 (Prost, Heidfeld
et Beche) pour la # 12 et de 1’47’’424 (Kraihamer, Bellichi et Leimer) pour la # 13.
Meilleur chrono LMP2 pour l’Oreca 03-Nissan Millennium Racing # 22 (Giroix et Martin) en 1’49’’284 devant les deux Oreca 03-Nissan du SMP
Racing, 1’50’’634 pour la # 27 (Minassian, Zlobin et Mediani), 1’50’’781 pour la # 37 (K. Ladygin, Shaitar et A. Ladygin).
Meilleur chrono GTLM pour la Porsche 911 RSR Porsche Team Manthey # 92 (Holzer, Makowiecki et Lietz) en 1’58’’080 devant la Ferrari 458 Italia
AF Corse # 71 (Rigon, Bruni et Calado) en 1’58’’643 qui précédait la Ferrari 458 Italia RAM Racing # 52 (Griffin, Parente et Rossiter) en 1’58’’668.
Suivait la meilleure voiture de la catégorie Am, la Ferrari 458 Italia 8 Star Motorsports # 90 (Potolicchio, Roda et Ruberti) en 1’58’’852.
Deux voitures ne seront pas chronométrées, l’Oreca 03-Nissan Millennium Racing # 23 et la Morgan-Nissan G-Drive Racing # 26.

Audi Sport Team Joest : les deux Audi R18 e-tron quattro en piste.
PORSCHE devant AUDI et TOYOTA du côté des prototypes LMP1 et même si ce n’était que des essais, le côté psychologique aura certainement
laissé des traces, Porsche est prêt au défit, à Audi et Toyota de le relever. Du côté GTE, même son de cloche avec le Porsche Team Manthey qui
aura également marqué les esprits, les dés seront jetés à Silverstone et gageons que ceux qui ont caché leurs atouts sauront les sortir.

Porsche Team : les deux Porsche 919 Hybrid en piste.

Together we can save 5 million lives

IT’S TIME FOR ACTION
Tous ensemble nous pouvons sauver 5 millions de vies

IL EST TEMPS D’AGIR

Dernière apparition des Lola Rebellion avant Silverstone ? – Les Oreca 03-Nissan du Millennium Racing.
SEANCE 2 : Meilleur chrono pour la Porsche 919 Hybrid # 20 en 1’41’’788 devant l’Audi R18 e-tron quattro # 2 en 1’42’’073. Suivaient la Porsche
919 Hybrid # 14 en 1’42’’126, la Toyota TS040-Hybrid # 7 en 1’42’’356, l’Audi R18 e-tron quattro # 1 en 1’42’’407 et la Toyota TS040-Hybrid # 8 en
1’43’’459. Les deux Lola B12/60-Toyota 2013 du Rebellion Racing étaient créditées de 1’44’’806 pour la # 12 et de 1’46’’915 pour la # 13.
Meilleur chrono LMP2 pour l’Oreca 03-Nissan Millennium Racing # 23 (Nakano) en 1’48’’970 devant la Morgan-Nissan G-Drive Racing # 26
(Rusinov, Pla et Canal) en 1’49’’084. Suivait la seconde Oreca 03-Nissan Millennium Racing # 22 en 1’49’’432.
Meilleur chrono GTLM pour la Porsche 911 RSR Porsche Team Manthey # 92 en 1’58’’041 devant la Ferrari 458 Italia AF Corse # 71 en 1’58’’277
qui précédait la Ferrari 458 Italia 8 Star Motorsports # 90 (Am) en 1’58’’507.
Toutes les voitures seront chronométrées lors de cette seconde séance.

Les Oreca 03-Nissan SMP Racing, celle du KCMG et la Morgan-Nissan du G-Drive Racing.
SEANCE 3 : Meilleur chrono pour la Porsche 919 Hybrid # 20 en 1’41’’289 devant la Porsche 919 Hybrid # 14 en 1’42’’426. Suivaient la Toyota
TS040-Hybrid # 7 en 1’42’’841, l’Audi R18 e-tron quattro # 2 en 1’43’’220 et la Toyota TS040-Hybrid # 8 en 1’43’’700. l’Oreca 03-Nissan Millennium
Racing # 23 réalisait le sixième chrono en 1’49’’246 devant l’Audi R18 e-tron quattro # 1 (1’49’’537). Suivaient les deux Oreca 03-Nissan du SMP
Racing, 1’49’’853 pour la # 27 et 1’50’’696 pour la # 37.
Meilleur chrono GTLM pour la Porsche 911 RSR Proton Compétition (Ferrodo, Collard et Vaxiviere) # 88 (Am) en 1’58’’662 devant la Ferrari 458
Italia AF Corse # 71 (Pro) en 1’58’’986 qui précédait la Ferrari 458 Italia RAM Racing # 52 (Pro) en 1’59’’106.
Les deux Lola-Toyota du Rebellion Racing, l’Oreca 03-Nissan Millennium Racing # 22, l’Oreca 03-Nissan KCMG # 47, la Porsche 911 RSR du
Prospeed Compétition # 75, la Ferrari 458 Italia 8 Star Motorsports, la Porsche 911 RSR Porsche Team Manthey # 92 et l’Aston Martin Vantage V8
Aston Martin Racing # 95 n’ont pas participé à cette séance de nuit.

Ambiance stands.
SEANCE 4 : Meilleur chrono pour l’Audi R18 e-tron quattro # 1 en 1’43’’017 devant la Porsche 919 Hybrid # 14 en 1’43’’341. Suivaient la Porsche
919 Hybrid # 20 en 1’43’’344, la Toyota TS040-Hybrid # 8 en 1’43’’764, l’Audi R18 e-tron quattro # 2 en 1’43’’974 et la Toyota TS040-Hybrid # 7 en
1’44’’069. Les deux Lola B12/60-Toyota 2013 du Rebellion Racing étaient créditées de 1’47’’726 pour la # 12 et de 1’48’’238 pour la # 13.
Meilleur chrono LMP2 pour l’Oreca 03-Nissan SMP Racing # 27 en 1’51’’318 devant la seconde voiture du même team # 37 en 1’51’’652. Suivait la
Morgan-Nissan du G-Drive Racing en 1’51’’698.
Meilleur chrono GTLM pour la Porsche 911 RSR Porsche Team Manthey # 92 en 1’58’’329 devant la Porsche 911 RSR Prospeed Compétition
(Am) en 1’58’’641 qui précédait la Ferrari 458 Italia RAM Racing # 52 (Pro) en 1’58’’817.
Les deux Oreca 03-Nissan du Millennium Racing et la Ferrari 458 Italia RAM Racing # 53 n’ont pas participé à cette quatrième séance.

LM GTE-Pro : Porsche 911 RSR Team Manthey – Ferrari 458 Italia AF Corse – Ferrari 458 Italia RAM Racing – Aston Martin Vantage V8 AMR.

AUTOS MINIATURES

tacot
www.tacot.com

AMPHOTOSPORTS MAGAZINE

LM GTE Am : Ferrari 458 Italia 8 Star Motorsport – Ferrari 458 Italia AF Corse – Porsche 911 RSR Proton – Ferrari 458 Italia RAM Racing.
SEANCE 5 : Meilleur chrono pour l’Audi R18 e-tron quattro # 2 en 1’43’’423 devant la Toyota TS040-Hybrid # 8 en 1’43’’615. Suivaient la Porsche
919 Hybrid # 20 en 1’43’’990, la Porsche 919 Hybrid # 14 en 1’44’’117, la Toyota TS040-Hybrid # 7 en 1’44’’954 et l’Audi R18 e-tron quattro # 1 en
1’45’’621. Les deux Lola B12/60-Toyota 2013 du Rebellion Racing étaient créditées de 1’48’’914 pour la # 12 et de 1’49’’052 pour la # 13.
Meilleur chrono LMP2 pour l’Oreca 03-Nissan KCMG # 23 (Howson, Bradley et Matsuda) en 1’51’’071 devant l’Oreca-Nissan SMP Racing # 27 en
1’54’’303. Suivait la seconde Oreca 03-Nissan SMP Racing # 37 en 1’55’’080. Meilleur chrono GTLM pour la Porsche 911 GT3 RSR Proton
Compétition # 92 (Am) en 1’59’’042 devant la Ferrari 458 Italia AF Corse # 71 (Pro) en 1’59’’701 qui précédait la Ferrari 458 Italia AF Corse # 61
(Am) en 2’01’’294.
Les # 22, 23, 26, 52, 81, 90, 92 et 95 ne participeront pas à cette dernière séance d’essais.

Avantage Porsche aussi bien en
prototype qu’en GT, reste à savoir
qui a caché son jeu !!!

LM GTE Am : Ferrari 458 Italia AF Corse – Aston Martin Vantage V8 AMR – Porsche 911 RSR Prospeed.
LES MEILLEURS CHRONOS
1 – 20 Porsche Team T. Bernhard / M. Weber / B. Hartley Porsche 919 Hybrid LMP1.H 1’41’’289 S3
2 – 02 Audi Sport Team Joest M. Fässler / A. Lotterer / B. Treluyer Audi R8 e-tron Quattro LMP1.H 1’42’’073 S2
3 – 14 Porsche Team R. Dumas / N. Jani / M. Lieb Porsche 919 Hybrid LMP1.H 1’42’’126 S2
4 – 07 Toyota Racing S. Sarrazin / A. Wurz / K. Nakajima Toyota TS040-Hybrid LMP1.H 1’42’’356 S2
5 – 01 Audi Sport Team Joest L. Di Grassi / L. Duval / T.Kristensen Audi R8 e-tron Quattro LMP1.H 1’42’’407 S2
6 – 08 Toyota Racing A. Davidson / N. Lapierre / S. Buemi Toyota TS040-Hybrid LMP1.H 1’43’’615 S5
7 – 12 Rebellion Racing N. Prost / N. Heidfeld / M. Beche Lola B12/60-Toyota LMP.L 1’44’’806 S2
8 – 13 Rebellion Racing D. Kraihamer / A. Bellichi / F. Leimer Lola B12/60-Toyota LMP.L 1’46’’915 S2
9 – 23 Millennium Racing S. Nakano Oreca 03-Nissan LMP2 1’48’’970 S2
10 – 26 G-Drive Racing R. Rusinov / O. Pla / J. Canal Morgan-Nissan LMP2 1’49’’084 S2
11 – 22 Millennium Racing F. Giroix / J. Martin Oreca 03-Nissan LMP2 1’49’’284 S1
12 – 47 KCMG M. Howson / R. Bradley / T. Matsuda Oreca 03-Nissan LMP2 1’49’’722 S2
13 – 27 SMP Racing S. Zlobin / N. Minassian / M. Mediani Oreca 03-Nissan LMP2 1’49’’796 S2
14 – 37 SMP Racing A. Ladygin / V. Shaitar / K. Ladygin Oreca 03-Nissan LMP2 1’50’’321 S2
15 – 92 Porsche Team Manthey M. Holzer / F. Makowiecki / R. Lietz Porsche 911 RSR LMGTE-Pro 1’58’’041 S2
16 – 71 AF Corse D. Rigon / G. Bruni / J. Calado Ferrari 458 Italia LMGTE-Pro 1’58’’277 S2
17 – 90 8 Star Motorsports V. Potolicchio / G. Roda / P. Ruberti LMGTE-Am 1’58’’507 S2
18 – 81 AF Corse S. Wyatt / M. Rugolo / S. Bird Ferrari 458 Italia LMGTE-Am 1’58’’545 S2
19 – 75 Prospeed Compétition F. Ferrodo / E. Collard / M. Vaxiviere Porsche 911 GT3 RSR LMGTE-Am 1’58’’641 S4
20 – 88 Proton Compétition C. Ried / K. Bachler / K. Al Qubaisi Porsche 911 GT3 RSR LMGTE-Am 1’58’’662 S3
21 – 52 RAM Racing M. Griffin / A. Parente / J. Rossiter Ferrari 458 Italia LMGTE-Pro 1’58’’868 S1
22 – 61 AF Corse L. Perez-Companc / M. Cioci / M. Venturi Ferrari 458 Italia LMGTE-Am 1’58’’970 S1
23 – 99 Aston Martin Racing A. McDowall / D. O’Young / F. Rees Aston Martin Vantage V8 LMGTE-Pro 1’59’’076 S2
24 – 53 RAM Racing J. Mowlem / M. Patterson / B. Collins Ferrari 458 Italia LMGTE-Am 1’59’’138 S1
25 – 95 Aston Martin Racing K. Poulsen / N. Thiim Aston Martin V8 Vantage LMGTE-Am 1’59’’457 S2.
………………

PROCHAIN RENDEZ VOUS : 6 HEURES de SILVERSTONE du 18 au 20 avril.
Source : FIAWEC.COM – Photos : AMP MAG / Philippe REJER.

LE MANS
CENTRE
DES EXPOSITIONS

5 et 6 avril 2014
Un lieu unique, deux manifestations
Le week-end de tous les passionnés
AUTO MOTO RETRO LE MANS 2014
&
BOURSE TOUTES COLLECTIONS

SCCA PIRELLI WORLD CHALLENGE
CADILLAC GRAND PRIX OF SAINT PETERSBURG
GT / GTS (Rounds 1 et 2)
Première manche – du 28 au 30 mars

Premier rendez-vous de la saison pour les concurrents du Pirelli World Challenge qui était à l’affiche du Grand Prix de Saint Pertersburg
(meeting réunissant Verizon Indy Car, Indy Lights, Pro Mazda, USF 2000, SST et le Pirelli World Challenge). Plateau plus que conséquent pour
cette première puisque 52 voitures figuraient sur la liste des engagés (25 GT et 27 GTS). La série connait un succès grandissant et son ouverture
au GT3 y est pour beaucoup, GMG avait ouvert la voie en 2013 avec ses Audi R8 LMS (LMS Ultra cette année), le K-Pax Racing a choisi l’option
McLaren et plusieurs teams vus dans les séries IMSA (TUSCC et CTSCC) étaient présents à Saint Petersburgh (Turner Motorsport, Ferri
Motorsports, TRG-AMR, …). La série intéresse également les Européens d’où la présence remarquée du Reiter Engineering qui engageait trois
Lamborghini FL2 pour Thomas Enge, Albert von Thurn und Taxis et le Brésilien Marcello Hahn. Ce début de saison était donc prometteur et le
Cadillac Racing qui remettait ses titres en jeu savait déjà que la partie serait difficile. Du côté des GTS, même remarque puisqu’aux
traditionnelles Chevrolet Camaro, Ford Mustang, Kia Optima et Porsche Cayman venaient s’ajouter un certain nombre de GT4 européennes
(Aston Martin et Nissan). Scion était également présent à Saint Petersburgh. Acura (Real Time Racing) avait lui disparu du GTS en passant dans
la catégorie supérieure avec des modèles Acura TLX-GT.

Une plateau imposant – 458 Italia Dragon Speed (Hedlund et Hedman) – McLaren K-Pax (Thorne) – Audi R8 LMS Ultra GMG (Sofronas).
ESSAIS LIBRES : Deux séances ou Tomas Enge (Lamborghini Reiter) réalisera le meilleur chrono en 1’14’’688 (S2) devant Dane Cameron (BMW
Turner Motorsport) en 1’14’’927 (S2) et Alex Figge (McLaren K-Pax) en 1’15’’030 (S2). Côté GTS, top chrono pour Jack Baldwin (Porsche GTSport
Racing) en 1’20’’078 (S2) devant Alec Udell (Mustang MDG) en 1’20’’573 (S2) et Andy Lee (Camaro Best It Racing) en 1’20’’973 (S2).
QUALIFICATIONS : Top chrono pour Tomas Enge (Lamborghini Reiter) en 1’13’’429 devant Anthony Lazzaro (Ferrari Ferri Motorsports) en
1’13’’691 et Dane Cameron (BMW Turner Motorsport) en 1’13’’860. En GTS pole pour Jack Baldwin (Porsche GTSport Racing) en 1’23’’453 devant
Lawson Aschenbach (Camaro Blackdog) en 1’23’’879 et Andy Lee (Camaro Best It Racing) en 1’24’’526.
SAINT PETERSBURG Race 1 – COURSE ANNULEE.
Course purement et simplement annulée en raison des conditions climatiques extrêmes mettant en danger la sécurité des
pilotes et ne permettant pas le déroulement normal de la course. La grille de départ de la première course devient celle de la
seconde et les points acquis en qualifications restent aux crédit des pilotes concernés.
SAINT PETERSBURG Race 2 – PARI REUSSI POUR LE REITER ENGINEERING.
1 – Tomas ENGE Lamborghini Gallardo FL2 (GT) REITER ENGINEERING 32 tours en 47’42’’631
2 – Andy PILGRIM Cadillac CTS-V R (GT) CADILLAC RACING à 00’’775
3 – Andrew PALMER Audi R8 LMS Ultra (GT) GMG à 13’’233
4 – Anthony LAZZARO Ferrari 458 Italia (GT) R. FERRI MOTORSPORTS à 19’’247
5 – Nick MANCUSO Ferrari 458 Italia (GT) R. FERRI MOTORSPORTS à 19’’652
6 – Albert Von THURN und TAXIS Lamborghini Gallardo FL2 (GT) REITER ENGINEERING à 20’’049
7 – James SOFRONAS Audi R8 LMS Ultra (GT) GMG à 21’’159
8 – Alex FIGGE McLaren MP4-12C (GT) K-PAX RACING à 21’’806
9 – Mike HEDLUND Ferrari 458 Italia (GT) DRAGON SPEED à 22’’104
10 – Tim BERGMEISTER Porsche 911 GT3-R (GT) EFFORT RACING à 25’’662
11 – Mike SKEEN Nissan GT-R Nismo GT3 (GT) CRP RACING HAWK à 35’’473
12 – Michael MILLS Porsche 911 GT3-R (GT) EFFORT RACING à 42’’171 …
15 – Lawson ASCHENBACH Chevrolet Camaro (GTS) BLACKDOG RACING à 1 tour
16 – Andy LEE Chevrolet Camaro (GTS) BEST-IT RACING à 1 tour (+00’’839)
17 – Jack BALDWIN Porsche Cayman (GTS) GTSPORT RACING à 1 tour
18 – Tony BUFFOMANTE Ford Mustang Boss 302 R (GTS) CAPALDI RACING à 1 tour
19 – Jack ROUSH Ford Mustang Boss 302 R (GTS) ROUSH ROAD RACING à 1 tour
20 – Nic JONSSON Kia Optima (GTS) KIA RACING KINETIC MOTORSPORTS à 1 tour
21 – Rick BUSHEY Nissan 370 Z (GTS) SFR ENTERPRISES à 1 tour
22 – David STERCKX Ford Mustang Boss 302 R (GTS) ALWAYS EVOLVING RACING à 1 tour
23 – Tony GAPLES Chevrolet Camaro (GTS) BEST-IT RACING à 1 tour
24 – Mark WILKINS Kia Optima (GTS) KIA RACING KINETIC MOTORSPORTS à 1 tour … etc
Engagés : 52 – Qualifications : 49 – Partants : 49 – Classés : 49 dont 42 en piste à l’arrivée.

GT : Tomas ENGE
GTS : Lawson ASCHENBACH

…………………

Palmer (GMG), O’Connell (Cadillac Racing) et Mancuso (Ferri Mpts) – Sefferlis (Breathless), Buffomante (Capaldi Racing) De La Torre (TRG-AMR)
et Adams (Capaldi Racing) – Seconde place pour Andy Pilgrim (Cadillac Racing) – Curtis (GMG) et Skeen (CRP Racing Hawk Performance).
PROCHAIN RENDEZ VOUS : LONG BEACH (GT et GTS) du 11 au 13 avril.
Source : WORLD-CHALLENGE.COM.
Photos : WORLD-CHALLENGE.COM / Melissa K. SMITH et Courtesy of Larry VANSCOY pour AMP MAG.

NASCAR SPRINT CUP SERIES
RACE 6

STP 500
30 mars

MARTINSVILLE SPEEDWAY
Trois séances d’essais, Denny Hamlin (18.932) sera le meilleur performer de l’unique séance d’essais
essais puisque les deux autres séances
prévues seront annulées par les officiels en raison de la pluie. Entre temps Kyle Busch avait
ait décroché la pole position (18.998)
(18.99 devant
Denny Hamlin, Joey Logano et Jimmie Johnson,
Johnson, à noter le top dix de Danica Patrick en qualifications. Kurt Busch aura su résister à
Jimmie Johnson pour s’adjuger la victoire quii le fuyait depuis plus de deux ans (Dover en septembre 2011). Le début de course n’aura
pourtant pas été facile pour le vainqueur qui s’accrochait avec Brad Keselowski dans les stands. Les deux hommes continuaient de se
frotter en piste, toutefois Kurt Busch
sch saura passer outre pour revenir dans la course et prendre le meilleur sur Jimmie Johnson qui aura
mené une grande partie de la course (296 tours sur les 500). La course aura toutefois connu trente-trois
trente trois changements de leaders (douze
pilotes). Dale Earnhardt
hardt Junior qui termine à la troisième place possède maintenant neuf points d’avance au classement général.
STP 500 QUALIFICATIONS
…………………………….

MARTINSVILLE
SPEEDWAY

1 – Kyle BUSCH (Toyota # 18) … 18’’998,
2 – Denny HAMLIN (Toyota # 11) … 19’’022,
3 – Joey LOGANO (Ford # 22) … 19’’045,
4 – Jimmie JOHNSON (Chevrolet # 48) … 19’’093,
5 – Jeff GORDON (Chevrolet # 24) … 19’’118,
6 – Matt KENSETH (Toyota # 20) … 19’’118,
7 – Tony STEWART (Chevrolet # 14) … 19’’150,
8 – Carl EDWARDS (Ford # 99) … 19’’157,
9 – Jamie MACMURRAY (Chevrolet # 1) … 19’’200,
10 – Danica PATRICK (Chevrolet # 10) … 19’’290 … etc

Pole position pour
Kyle BUSCH en 08’’998.

Kurt BUSCH (CHEVROLET) sixième vainqueur de la saison.

MARTINSVILLE STP 500 Classement final
Positions

#

Pilotes

Marques

Laps

Statuts

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20

41
48
88
22
9
20
4
43
15
27
47
24
99
18
3
55
14
16
11
31

Kurt BUSCH
Jimmie JOHNSON
Dale EARNHARDT Junior
Joey LOGANO
Marcos AMBROSE
Matt KENSETH
Kevin HARVICK
Aric ALMIROLA
Clint BOWYER
Paul MENARD
A.J. ALLMENDINGER
Jeff GORDON
Carl EDWARDS
Kyle BUSCH
Austin DILLON*
Brian VICKERS
Tony STEWART
Greg BIFFLE
Denny HAMLIN
Ryan NEWMAN

CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
FORD
TOYOTA
CHEVROLET
FORD
TOYOTA
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
TOYOTA
CHEVROLET
TOYOTA
CHEVROLET
FORD
TOYOTA
CHEVROLET

500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500
500

Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running

43 partants, tous classés – Statuts : Running : 41. Accident : 1. Incident mécanique : 1.

La pluie aura perturbé le week-end
end de Martinsville mais aura mis en vedette les fameuses sécheuses
sécheuse de piste Titan. Kurt Busch aura su passer
outre les éventuels déboires de son accrochage avec Brad Keselowski avant de s’adjuger
s’adju
une victoire qui le fuyait depuis 2011.

Nascar Sprint Cup Series
Seri : les prochains rendez-vous.
6 avril : DUCK COMMANDER 500 / TEXAS MOTOR SPEEDWAY
12 avril : BOJANGLES’ SOUTHERN 500 / DARLINGTON
26 avril : TOYOTA OWNERS 400 / RICHMOND – 4 mai : AARON’S 499 / TALLADEGA SUPERSPEEDWAY.
SUP
Source : NASCAR.COM – Photos : NASCAR.COM / Getty Images (R. Laberge, J. Zelevansky et C. Graythen)
Graythen et martinsvillespeedway.com.

TEAM EXTREME LIMITE
V DE V MICHELIN ENDURANCE SERIES
6 HEURES de BARCELONE
6 heures de Barcelone-Catalunya 2014
Extrême Limite déjà aux avant-postes !
Toujours en pointe, la TATUUS no 20 a poursuivi sur sa lancée de fin 2013 où elle avait cueilli victoire et pole-position à Magny-Cours et Estoril.
Léo ROUSSEL a brillé aux avant-postes, tandis que Jean-Claude POIRIER a parfaitement tenu son rôle.
………………..

TATUUS PY012 # 20 : Jean-Claude POIRIER / Léo ROUSSEL : 8èmes
……………….

ESSAIS LIBRES : meilleur temps absolu pour Léo ROUSSEL au terme de ces 4 heures de travail et de reprise de contact avec le turbulent
plateau du championnat VdeV (26voitures à Barcelone). L’équipe capitalise sur l’expérience acquise en 2013 et sur ses récents essais menés sur
le circuit Bugatti au Mans.
………………

SEANCES QUALIFICATIVES : 4ème meilleur temps pour Léo ROUSSEL. En vertu du nouveau règlement 2014 qui prend en compte la moyenne
des temps des deux pilotes, la voiture partira cependant du quinzième rang sur la grille. Ce n’est pas un handicap, on le constatera dès le
lendemain !

Sans un soucis de paddle-shift la Tatuus Extrême Limite de Léo Roussel et Jean-Claude Poirier serait probablement montée sur le podium final.
COURSE : Parti donc 15ème, Léo ROUSSEL hisse la # 20 en première position après seulement vingt minutes de course ! L’expérience du
karting et de la monoplace au plus haut niveau ont parlé … il est ensuite stoppé par un problème de paddle-shift mais lui et Jean-Claude
POIRIER vont repartir à l’assaut, de la vingt-deuxième position, cinq heures durant, les deux hommes vont remonter méthodiquement à une
belle huitième place finale, qui ne reflète certes pas le niveau de l’équipe, mais permet de marquer d’entrée de précieux points avant la
prochaine manche du Mans.
…………………………………….

PROCHAINE EPREUVE : Les 3 HEURES du MANS V de V Endurance Series les 18, 19 et 20 avril.
CONTACT PRESSE : Jean-Luc TERTRIN / 02 40 72 00 65 – jl.tertrin@extreme-limite.com
Communiqué de presse EXTREME LIMITE du 24 mars 2014 – Photos : AMP MAG / Luc JOLY.

VERIZON INDY CAR SERIES OUVERTURE A SAINT PETERSBURG – FLASH INFOS EN LIGNE.
COMITE 12 – 9ème COURSE DE CÔTE DE BOURNEZEAU
Organisée par l’ASACO Vallée de La Vie avec le concours de
l’Ecurie Bournezeau Sports Mécaniques, la 9ème Course de
Côte de Bournezeau en Vendée aura lieu les 12 et 13 avril.
Comptant pour la Coupe de France (coefficient 1), elle
compte également pour le Championnat Régional du Comité
Bretagne-Pays de la Loire, pour le Championnat Régional du
Comité Limousin et pour le Championnat ACO.. Principale
nouveauté, des essais libres le samedi de 15h00 à 18h00.
Horaires : Vendredi 11 avril – 10h00 : ouverture du parc
concurrents. Samedi 12 avril : De 10h00 à 12h00 et de 13h30
à 18h30 – Vérifications techniques et administratives – De
15h00 à 18h00 – Essais libres.
Dimanche 13 avril – De 8h30 à 10h00 : Essais libres – De
10h30 à 12h00 : Essais chronométrés – De 13h15 à 14h45 :
Course première montée – De 15h00 à 16h30 : Course
seconde montée – De 16h45 à 18h00 : Course troisième
montée.
19h30 : Remise des prix (Salle du Mitan Vendéen).

AMPhotosports magazine 2014.W336/04.01
………….
Sources : PEUGEOT-SPORT.COM, LEMANS.ORG, FIAERC.COM, FIAWEC.COM,
WORLD-CHALLENGE.COM, NASCAR.COM et EXTREME LIMITE (Jean-Luc TERTRIN).
Photos : PEUGEOT-SPORT.COM, PPIHC.COM, SRT MOTORSPORTS, FIAERC.COM,
WORLD-CHALLENGE.COM / Melissa K.SMITH,
NASCAR.COM / Getty Images (Robert LABERGE, Jeff ZELEVANSKY et Chris GRAYTHEN), martinsvillespeedway.com,
AMP MAG / Collectif LM 2013, R. & R. FLORENTZ, Luc JOLY, Philippe REJER et Larry VANSCOY.
MP © AMP MAG / Patrick DURAND.

N° 336


Aperçu du document Magazine 2014 W336.pdf - page 1/8
 
Magazine 2014 W336.pdf - page 3/8
Magazine 2014 W336.pdf - page 4/8
Magazine 2014 W336.pdf - page 5/8
Magazine 2014 W336.pdf - page 6/8
 




Télécharger le fichier (PDF)


Magazine 2014 W336.pdf (PDF, 4.2 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


magazine 2014 w336
magazine 2015 w396
magazine 2014 w330
magazine 2015 w385
magazine 2014 w339
magazine 2015 w407

Sur le même sujet..