MAG INDE Mise en page 1 (2).pdf


Aperçu du fichier PDF mag-inde-mise-en-page-1-2.pdf - page 4/15

Page 1 2 3 45615



Aperçu texte


Bomba

Provocante, séduisante, asphyxiante, stupéfiante !
Bombay (Mumbai) résume à elle seule le rêve britannique
évanoui et l'explosion industrielle et financière du
Sous-Continent Indien. Premier choc en débarquant
sous la plateforme immaculée du tout nouvel
Aéroport International 1 (inauguré en janvier 2014)
de Chhatrapati Shivaji : monumental, conçu pour assurer la fluidité du passage annuel de 40 millions
de passagers, ce gigantesque et gracieux ovni apprivoise la lumière à tous les étages par un jeu
complexe de baies vitrées surdimensionnées et de fenêtres ajourées comme les jalis des palais du
Rajasthan. Spectaculaire. Deuxième choc au péage du Sealink Bandra-Worli, ce ruban de béton
haubanné de 5,6 km qui désormais permet de contourner les bidonvilles et les bouchons pour
rejoindre le centre ville : passé Bandra, le très chic et cosy quartier des stars de Bollywood, surgit
soudain à l'horizon la skyline des arrogants gratte-ciels du quartier financier de Worli. En contrebas
sur la mer d'Arabie des dizaines de petites barques de pêcheurs. Elles semblent posées là pour donner
l'échelle. Troisième choc sur la route menant à la Porte de l'Inde 2, le repère le plus célèbre de la ville
aux pieds de l'emblématique Hotel Taj Mahal 3 : on se tord le cou sur Altamount Road (l’avenue la
plus chère de Bombay) pour apercevoir l’incroyable demeure de l’une des plus grosses fortunes de
Bombay, Antilia 4. Soit un palais de béton de 27 étages, occupé par une famille de cinq personnes
avec un parking de 200 places, 600 employés et une plateforme pour accueillir trois hélicoptères…

! The Taj Mahal Palace Choisir une chambre
dans la Old Wing 5, bouder les ascenseurs
et emprunter le grand escalier 6 en sachant
que l’on met ses pas dans ceux des têtes
couronnées de l’Ancien Monde et des plus
grandes stars du Nouveau Monde… Au rez-dechaussée un gardien enturbanné vous ouvre
une grille cadenassée, 24h sur 24. Le charme
de ce palace – construit en 1903 par Sir Tata
parce qu’il s’était vu refuser l’entrée d’un
hôtel tenu par les Anglais – opère à tous les
niveaux. Surtout celui de la gastronomie : il y
a 11 restaurants dans ce palace 5 étoiles et
le sommelier en chef Abas Saxena vous vante
la rondeur du Sula Cabernet Shiraz issu
des vignes du Maharastra. Surprenant.
Autre surprise: la richesse des galeries
d’art contemporain de Colaba, comme
Chemould 7 à 10 mn de l’hôtel (installation
de Hema Upadhyay).

Provoquante !

#

&

&

$

%

@
^

5

6