Magazine 2014 W338 .pdf



Nom original: Magazine 2014 W338.pdfTitre: Magazine 2014 W338Auteur: patrick

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 15/04/2014 à 15:03, depuis l'adresse IP 2.9.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 740 fois.
Taille du document: 3.8 Mo (9 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


N° 338

AMPHOTOSPORTS MAGAZINE

N° 338

FIA WORLD TOURING CAR CHAMPIONSHIP
RACE of MOROCCO – MARRAKECH
CIRCUIT MOULAY EL HASSAN
FIAWTCC première manche – du 11 au 13 avril
Première manche de la saison sur le circuit Marocain Moulay El Hassan de Marrakech avec 20 voitures en piste. Nouveau règlement, nouvelles
voitures (deux catégories TC1 et TC2) et bien sur quelques nouveaux pilotes pour qui la discipline sera une première (Sébastien Loeb, Dusan
Borkovic, Petr Fulin et John Filipi) ou bien un retour (Gianni Morbidelli, Pasquale Di Sabatino et José Maria Lõpez).
A noter que le Serbe Dusan Borkovic bien connu dans la Championnat d’Europe de la Montagne et que le Tchèque Petr Fulin évoluaient tous les
deux dans la FIA European Touring Car Cup la saison passée d’ailleurs remportée par le Tchèque.
Evoluaient donc dans la catégorie TC1 les teams Citroën Total WTCC (Yvan Muller, Sébastien Loeb et José Maria Lõpez), Castrol Honda WTC
Team (Gabriele Tarquini et Tiago Monteiro), ROAL Motorsport (Tom Chilton et Tom Coronel), Zengö Motorsport (Norbert Michelisz), Campos
Racing (Hugo Valente), NIS Petrol by Campos Racing (Dusan Borkovic), Lada Sport Lukoil (James Thompson, Robert Huff et Mikhail Kozlowskiy),
All-Inkl.com Münnich Motorsport (Gianni Morbidelli et René Munnich) et Proteam Racing (Mehdi Bennani). Evoluaient dans la catégorie TC2 les
teams Liqui Moly Team Engstler (Franz Engstler et Pasquale Di Sabatino) et Campos Racing (John Filippi et Petr Fulin).
Du côté des marques, Citroën (C-Elysée WTCC), Honda (Civic WTCC), Chevrolet (RML Cruze TC1) et Lada (Granta 1.6T) se partageaient le plateau
des TC1 tandis que BMW (320 TC) et Seat (Léon WTCC) composaient celui des TC2.
Les nouvelles voitures de la catégorie TC1 : Chevrolet RML Cruze TC1, Citroën C-Elysée WTCC, Honda Civic WTCC et Lada Granta 1.6T.

Séance TEST : Premier contact officiel 2014 avec la piste pour les concurrents et Citroën montre les crocs. Meilleur chrono pour Yvan Muller en
1’44’’513 devant José Maria Lõpez (1’44’’945) et Sébastien Loeb (1’45’’161). Complétaient le top dix de cette séance test Hugo Valente (RML
Cruze) en 1’46’’470, Tiago Monteiro (Honda Civic) en 1’46’’503, Robert Huff (Lada Granta) en 1’46’’798, Tom Coronel (RML Cruze) en 1’46’’927,
Mehdi Bennani (Honda Civic) en 1’47’’593, Tom Chilton (RML Cruze) en 1’47’’617 et Gabriele Tarquini (Honda Civic) en 1’47’’629. Meilleur temps
en TC2 pour la BMW de Franz Engstler en 1’50’’549. Les vingt voitures auront participé à cette séance.
Les ESSAIS LIBRES : Domination des Citroën, Meilleur temps pour Loeb en 1’43’’427 (S1) devant Muller en 1’43’’437 (S2) et Lõpez en 1’43’’500
(S2). Tom Coronel (RML Cruze) en 1’44’’883 (S1) et Tom Chilton (RML Cruze) en 1’44’’975 (S2) complétaient le top cinq des libres. Meilleur chrono
TC2 pour Engstler en 1’49’’098 (S1). Gabriele Tarquini et Gianni Morbidelli accidentés ne seront pas en mesure de participer aux qualifications.
Les QUALIFICATIONS : Q1 : Meilleur chrono pour Muller (Citroën) en 1’43’’824 devant Loeb (Citroën) en 1’44’’219 et Lopez (Citroën) en 1’44’’522.
Suivaient Chilton (1’45’’257), Valente (1’45’’848), Coronel (1’45’’956) et Borkovic (1’46’’062), tous sur RML Cruze. Bennani (Honda) 1’46’’211,
Michelisz (Honda) 1’46’’292, Monteiro (Honda) 1’46’’429, Thompson (Lada) 1’46’’662 et Münnich (RML Cruze) 1’47’’099. Top douze des Q2.
Q2 : Meilleur chrono pour Loeb (Citroën) en 1'436’’706 devant Lõpez (Citroën) en 1’43’’710 et Muller (Citroën) en 1’43’’711. Borkovic (RML Cruze)
en 1’45’’017 et Chilton (RML Cruze) en 1’45’’047 complétaient la liste des cinq concurrents passant en Q3.
Q3 : Triplé Citroën et pole position pour Lõpez en 1’43’’730 devant Muller (1’43’’748) et Loeb (1’43’’845). Chilton obtenait le quatrième chrono en
1’44’’864 et Borkovic était exclu de la Q3 pour avoir anticipé son départ de la pitlane. Muller sera pénalisé et repoussé sur la seconde ligne pour
avoir coupé une chicane lors de la Q3. Loeb et Chilton bénéficient de cette pénalité.
NOTA : Pas de warm up sur cette épreuve. Gabriele Tarquini ne participera pas aux courses, sa Civic étant irréparable sur place, la RML Cruze
de Morbidelli était remise en état. Une seule TC2 du Campos prendra le départ, celle de Filippi, la seconde (Fulin) étant hors service.

La saison 2014 est lancée et Citroën marque déjà le championnat, domination en libres et en qualifications, première pole pour J-M. Lõpez.

LE GRENIER DE L’AVIATION
PATRIMOINE NANTAIS DE LA CONSTRUCTION AERONAUTIQUE
A DECOUVRIR A NANTES / SAINT HERBLAIN
CENTRE COMMERCIAL SILLON SHOPPING DE SAINT HERBLAIN.
Tous les samedis de 14 à 18 heures.

Valvoline Girls – Pas de course pour Gabriele Tarquini, voiture irréparable – Idem pour Fulin qui donnait son moteur à Filippi – Valvoline Girls.

MARRAKECH Race 1

MARRAKECH Race 2

CLASSEMENT FINAL
1 – J.M. LOPEZ Citroën C-Elysée WTCC 14 tours en 24’40’’950
2 – S. LOEB Citroën C-Elysée WTCC à 00’’713
3 – Y. MULLER Citroën C-Elysée WTCC à 01’’607
4 – T. CHILTON Chevrolet RML Cruze TC1 à 08’’222
5 – T. MONTEIRO Honda Civic WTCC à 20’’495
6 – D. BORKOVIC* Chevrolet RML Cruze TC1 à 21’’849
7 – M. BENNANI Honda Civic WTCC à 25’’111
8 – H. VALENTE Chevrolet RML Cruze TC1 à 29’’953
9 – N. MICHELISZ Honda Civic WTCC à 44’’583
10 – J. THOMPSON Lada Granta 1.6T à 48’’596
11 – M. KOZLOVSKIY Lada Granta 1.6T à 1’03’’873
12 – F. ENGSTLER BMW E90 320 TC à 1’14’’163
13 – P. DI SABATINO BMW E90 320 TC à 1’37’’538
14 – J. FILIPPI Seat Léon WTCC à 1’41’’171 … etc
Victoire et triplé historique pour Citroën, Lopez s’impose devant Loeb
et Muller. Parti en pole, l’Argentin conservera la tête devant ses deux
coéquipiers. Les C-Elysée se détacheront irrémédiablement du reste
de la troupe et creuseront des écarts importants. La Chevrolet RML
Cruze de Chilton et la Civic de Monteiro complétaient le top cinq. Du
côté des TC2, Engstler s’imposait devant son coéquipier Di Sabatino
qui précédait Filippi. (*Borkovic : Pénalité 10’’ recul d’une place)

CLASSEMENT FINAL
1 – S. LOEB Citroën C-Elysée WTCC 16 tours en 45’50’’589
2 – J.M. LOPEZ Citroën C-Elysée WTCC à 04’’321
3 – H. VALENTE Chevrolet RML Cruze TC1 à 07’’598
4 – T. CHILTON Chevrolet RML Cruze TC1 à 18’’305
5 – M. KOZLOVSKIY Lada Granta 1.6T à 19’’757
6 – G. MORBIDELLI Chevrolet RML Cruze TC1 à 23’’117
7 – F. ENGSTLER BMW E90 320 TC à 38’’957
8 – J. FILIPPI Seat Léon WTCC à 48’’611
9 – P. DI SABATINO BMW E90 320 TC à 50’’553
10 – T. MONTEIRO Honda Civic WTCC à 2 tours.
Michelisz (Honda # 5) et Thompson (Lada # 11) ne prendront pas le
départ de la seconde course, problèmes mécaniques.
Bennani initialement 5ème sera exclu (non-conformité / poids).
Huff en proie à des problèmes de turbo ne partait pas. Coronel prenait
un excellent départ. Bennani jouait les trouble-fêtes au freinage et
expédiait Coronel dans le mur entrainant Muller dans la débâcle. La
course était stoppée. Bennani prenait la tête au restart et cédait face à
Loeb. La Cruze de Borkovic prenait feu, neutralisation. Au restart
Loeb et Lopez prenaient le large, Huff intégrait la course pour deux
tours. Valente complétait le podium et Engstler s’imposait en TC2.

Et 1 et 2 et 3 pour Citroën* – Tom Chilton derrière les C-Elysée – Muller out, la première de Sébastien Loeb – Hugo Valente sur la podium.
MARRAKECH : On savait que Citroën ne s’était pas engagé à la légère dans le Championnat Mondial Tourisme … mais de là à enregistrer de tels
écarts avec la concurrence, peu de monde aurait parié sur cette évidence. Ce sont les Chevrolet RML Cruze qui seront les moins larguées et se
montreront même meilleures que les Honda Civic tenantes du titre constructeurs. Les Lada Granta semblent se montrer à la hauteur des Honda
à la vue des résultats de Marrakech. La domination des C-Elysée sera totale, triplé en séance test, triplé en essais libres, triplé en qualifications,
triplé dans la première course et seulement doublé dans la seconde course ou Muller était éliminé dans le crash du départ. Qu’en sera-t-il dans
un peu moins d’une semaine sur le circuit Paul Ricard ou les Citroën joueront à domicile ? Du côté de chez Honda il reste beaucoup de travail à
faire d’autant plus que la voiture de Tarquini doit être totalement reconstruite. Du côté des TC2, trop peu de concurrents, quatre inscrits et trois
partants au final, la catégorie ne peux jouer aucun rôle sinon celui de terminer, à ce petit jeu l’expérience de Franz Engstler parle d’elle-même.

Bon résultat pour Kozlovskiy (Lada) – Engstler trop fort en TC2 –Dusan Borkovic espérerait mieux – Mehdi Bennani sera exclu en course 2.
PROCHAIN RENDEZ VOUS : RACE of FRANCE Circuit Paul Ricard du 18 au 20 avril.
Source et photos : FIAWTCC.COM.

COMPLEMENTS FLASH INFOS AVRIL
2014 # 02 FLASH-INFOS CLASSIC (bientôt en ligne)
SALON RETRO DE STUTTGART
TOUR AUTO OPTIC 2000 – RENCONTRES NANTAISES.
2014 # 03 FLASH-INFOS REGIONS (en ligne en fin de mois)
Comité Bretagne et Pays de Loire
Course de Côte de BOURNEZEAU
RALLYE des COTEAUX du LAYON – SLALOM de CORCOUE sur LOGNE
Comité Provence Alpes Côte d’Azur
RALLYE des ROCHES BRUNES – RALLYE de l’ESCARENE

TUDOR UNITED SPORTSCAR CHAMPIONSHIP
TEQUILA PATRÕN SPORTS CAR SHOWCASE
AT LONG BEACH
TUSCC troisième manche
Les 11 et 12 avril
Troisième manche du TUSCC dans les rues de Long Beach et uniquement ouverte aux deux principales catégories du championnat, prototypes
et GTLM. Vingt et une voitures étaient engagées dans cette manche, onze prototypes (quatre Corvette DP / Action Express Racing, Wayne Taylor
Racing, Marsh Racing et Spirit of Daytona Racing, deux Riley DP / Chip Ganassi Racing et Michael Shank Racing, deux HPD ARX-03b / Extreme
Speed Motorsports, une Morgan / OAK Racing et deux Mazda / SpeedSource. Côté GTLM on retrouvait les deux C7.R du Corvette Racing, les
deux Z4 GTE du BMW Team RLL, les deux Viper GTS-R du SRT Motorsports, la Ferrari 458 Italia du Risi Competizione et trois Porsche 911 RSR,
les deux du Porsche North America et celle du Team Falken Tire.

Le départ – Scott Pruett, la pole et la victoire – Le Wayne Taylor Racing second – Mazda SpeedSource encore loin du compte.
Les ESSAIS LIBRES : Deux séances libres et meilleur chrono reviendra à la Corvette DP Action Express Racing de Barbosa et Fittipaldi en
1’16’’081 (S2) devant la Riley-Ford DP Ganassi Racing de Pruett et Rojas en 1’16’’135 (S2). Top cinq complété par la Corvette DP Wayne Taylor
Racing de Jordan et Ricky Taylor en 1’16’’475 (S2), la Riley-Ford DP Michael Shank de Pew er Negri Junior en 1’16’’681 (S1) et la HPD ARX-03b
Extreme Speed de Sharp et Dalziel en 1’16’’705 (S2). En GTLM meilleur temps pour la Z4 GTE BMW Team RLL d’Auberlen et Priaulx en 1’18’’686
(S2) devant la C7.R Corvette Racing de Magnussen et Garcia en 1’18’’901 (S2). La C7.R Corvette Racing de Gavin et Milner en 1’19’’105 (S2) et les
deux 911 RSR Porsche North America, Lietz et Tandy en 1’19’’169 (S2) et Long et Christensen en 1’19’’281 (S2) complétaient le top cinq.
Les QUALIFICATIONS : Pôle position pour la Riley-Ford DP Ganassi Racing de Pruett et Rojas en 1’15’’325 devant la Riley-Ford DP Michael
Shank Racing de Pew et Negri Junior (1’15’’366). Top cinq complété par la Corvette DP Action Express Racing de Barbosa et Fittipaldi (1’15’’571),
la Morgan-Nissan OAK Racing de Yacaman et Pla (1’15’’688) et la Corvette DP Wayne Taylor Racing de Ricky et Jordan Taylor (1’15’’743). Du
côté des GTLM meilleur chrono pour la C7.R Corvette Racing de Magnussen et Garcia en 1’17’’939 devant la Z4 GTE BMW Team RLL d’Auberlen
et Priaulx en 1’18’’091. Top cinq complété par la BMW Z4 GTE Team RLL de Müller et Edwards (1’18’’246), la C7.R Corvette Racing de Gavin et
Milner (1’18’’489) et la 911 RSR Porsche North America de Lietz zt Tandy (1’18’’574). Pas de chrono pour la Mazda # 70 (Tremblay / Long).
COURSE : Seconde victoire de suite pour la Riley-Ford EcoBoost du Ganassi Racing pilotée par Scott Pruett et Memo Rojas. Partie en pole,
Rojas aura mené toute la course jusqu’aux ravitaillements ou Pruett qui prenait le relais se voyait devancé à la sortie des stands par la Corvette
Action Express Racing de Barbosa. Pruett reprenait les commandes quelques instants plus tard entrainant dans son sillage la Corvette Wayne
Taylor Racing. Jordan Taylor mettait alors le pression sur Scott Pruett mais ce dernier parvenait à maintenir l’avantage et conservait un peu
moins d’une seconde sur la ligne. Du côté des GTLM, le Corvette Racing remporte sa première victoire de la saison, la C7.R de Magnussen et
Garcia l’emportait aisément devant la Z4 GTE de Müller et Edwards qui conservaient la seconde place de justesse devant la seconde Corvette.
Classement final – PRUETT et ROJAS d’un souffle devant les TAYLOR – GTLM : MAGNUSSEN et GARCIA s’imposent.
1 – Pruett / Rojas Riley-Ford # 01 Chip Ganassi Racing Sabates (P) 77 tours en 1h40’46’’184
2 – R. Taylor / J. Taylor Corvette DP # 10 Wayne Taylor Racing (P) à 00’’759
3 – Barbosa / Fittipaldi Corvette DP # 5 Action Express Racing (P) à 04’’251
4 – Pla / Yacaman Morgan-Nissan # 42 OAK Racing (P) à 29’’247
5 – Westbrook / Valiante Corvette DP # 90 Spirit of Daytona Racing (P) à 1’19’’445
6 – Sharp / Dalziel HPD ARX-03b # 1 Extreme Speed Motorsport (P) à 1 tour
7 – Brown / Van Overbeek HPD ARX-03b # 2 Extreme Speed Motorsport (P) à 1 tour
8 – Magnussen / Garcia Chevrolet Corvette C7.R # 3 Corvette Racing (GTLM) à 2 tours
9 – Müller / Edwards BMW Z4 GTE # 56 BMW Team RLL (GTLM) à 2 tours (+05’’408)
10 – Gavin / Milner Chevrolet Corvette C7.R # 4 Corvette Racing (GTLM) à 2 tours (+00’’273)
11 – Tandy / Lietz Porsche 911 RSR # 911 Porsche North America (GTLM) à 2 tours
12 – Long / M. Christensen Porsche 911 RSR # 912 Porsche North America (GTLM) à 2 tours
13 – Auberlen / Priaulx BMW Z4 GTE # 55 BMW Team RLL (GTLM) à 2 tours
14 – Goossens / Bomarito / Farnbacher SRT Viper GTS-R # 93 SRT Motorsports (GTLM) à 2 tours … etc
Engagés : 21 – Qualifications : 20 – Partants : 21 – Classés : 21 dont 16 en piste à l’arrivée.

PRUETT / ROJAS*
Seconde victoire consécutive.

…………………………….

Le podium final – GTLM : Le Corvette Racing et le BMW Team RLL sur le podium – Les Miss du Falken Tire.

Source : IMSA.COM – Photos : IMSA.COM et LAT for IMSA / Phillip ABBOTT*.

Together we can save 5 million lives

IT’S TIME FOR ACTION
Tous ensemble nous pouvons sauver 5 millions de vies

IL EST TEMPS D’AGIR

SCCA PIRELLI WORLD CHALLENGE
TOYOTA GRAND PRIX of LONG BEACH
GT / GT-A / GTS (Round 3)
Seconde manche – Du 11 au 13 avril

Second rendez-vous de la saison pour les concurrents du Pirelli World Challenge qui étaient à l’affiche du Toyota Grand Prix de Long Beach
(meeting réunissant Verizon Indy Car, Indy Lights, Tudor United SportsCar Championship, SST et le Pirelli World Challenge). Plateau un peu
moins conséquent qu’à Saint Petersburg avec 41 voitures en piste (20 GT et 21 GTS). Le Reiter Engineering présent à Saint Petersburg n’était
pas de la partie (reprise des Blancpain GT Series). Côté GT, on retrouvait les habitués, CRP Racing ou Mike Skeen délaissait la Nissan pour une
Audi R8 LMS Ultra, Cadillac Racing, GMG (Audi), Effort Racing (Porsche), K-Pax Racing (McLaren), R. Ferri Motorsports (Ferrari), Dragon Speed
(Ferrari), Black Swan Racing (Mercedes-Benz), Lone Star Racing (SRT Viper), JCR Motorsports (Audi) auxquels se joignait le Drissi Motorsports
associé au TRG (Aston Martin).
En GTS les Chevrolet Camaro (Blackdog Racing et Best-It Racing,) faisaient face aux Mustang Boss 302S (Motorsports Development Group,
Capaldi Racing, Always Evolving Racing et Roush Road Racing), Aston Martin GT4 (TRG-AMR), Kia Optima (Kia Racing Kinetic), Nissan 370Z
(SFR Enterprises), Porsche Cayman (GTSport Racing) et Audi TTRS (RS Werkes Racing).

GT : Tommy Drissi (TRG-AMR) – Anthony Lazzaro (R. Ferri Motorsports) – Alex Figge (K-Pax Racing) – Mike Skeen (CRP Hawk Racing).
ESSAIS LIBRES : Une séance ou Johnny O’Connell (Cadillac Racing) réalisera le meilleur chrono en 1’21’’282 devant Anthony Lazzaro (R.Ferri
Motorsports) en 1’21’’463 et Mike Skeen (CRP Racing) en 1’22’’193. Côté GTS, top chrono pour Lawson Aschenbach (Camaro Blackdog Racing)
en 1’28’’257 devant Alec Udell (Mustang MDG) en 1’28’’316 et Nick Jonsson (Kia Racing Kinetic) en 1’28’’334.
QUALIFICATIONS : Top chrono pour Johnny O’Connell (Cadillac Racing) en 1’20’’386 devant Andy Pilgrim (Cadillac Racing) en 1’20’’633 et
Anthony Lazzaro (R. Ferri Motorsports) en 1’20’’698. En GTS pole pour Jack Roush Junior (Mustang Roush Road Racing) en 1’27’’325 devant
Nick Jonsson (Kia Racing Kinetic) en 1’27’’509 et Lawson Aschenbach (Camaro Blackdog Racing) en 1’27’’512.
LONG BEACH Race – Doublé Cadillac, O’CONNELL devant PILGRIM, GTS, JONNSSON (Kia) s’impose.
1 – Johnny O’CONNELL Cadillac CTS-V R (GT) CADILLAC RACING 32 tours en 50’10’’287
2 – Andy PILGRIM Cadillac CTS-V R (GT) CADILLAC RACING à 01’’528
3 – Anthony LAZZARO Ferrari 458 Italia (GT) R. FERRI MOTORSPORTS à 05’’709
4 – Andrew PALMER Audi R8 LMS Ultra (GT) GMG à 12’’167
5 – James SOFRONAS Audi R8 LMS Ultra (GT) GMG à 13’’040
6 – Mike SKEEN Audi R8 LMS Ultra (GT) CRP RACING HAWK à 13’’293
7 – Alex FIGGE McLaren MP4-12C (GT) K-PAX RACING à 14’’006
8 – Tim BERGMEISTER Porsche 911 GT3-R (GT) EFFORT RACING à 20’’677
9 – Mike HEDLUND Ferrari 458 Italia (GT) DRAGON SPEED à 23’’872
10 – Michael MILLS Porsche 911 GT3-R (GT) EFFORT RACING à 38’’320 …
18 – Nic JONSSON Kia Optima (GTS) KIA RACING KINETIC MOTORSPORTS à 1 tour
19 – Tony BUFFOMANTE Ford Mustang Boss 302 R (GTS) CAPALDI RACING à 1 tour (+05’’183)
20 – Mark WILKINS Kia Optima (GTS) KIA RACING KINETIC MOTORSPORTS à 1 tour
21 – Jack ROUSH Ford Mustang Boss 302 R (GTS) ROUSH ROAD RACING à 1 tour
22 – Alec UDELL Ford Mustang Boss 302 R (GTS) MOTORSPORTS DEVELOPMENT GROUP à 1 tour
23 – Drew REGITZ Aston Martin GT4 (GTS) TRG-AMR à 2 tours … etc
Engagés : 41 – Qualifications : 40 – Partants : 40 – Classés : 40 dont 32 en piste à l’arrivée.

Johnny O’CONNELL
Cadillac CTS-V R
CADILLAC RACING

…………………

GTS : Nic JONSSON (Kia Optima) – Tony Buffomante et Jack Roush Junior (Mustang Boss 302 R) – Abandon rapide pour Aschenbach.
PROCHAIN RENDEZ VOUS : BARBER MOTORSPORTS PARK du 25 au 27 avril (GT/GTS et TC/TCA/TCB).
Source : WORLD-CHALLENGE.COM – Photos : WORLD-CHALLENGE.COM / Melissa K. SMITH.

AUTOS MINIATURES

tacot
www.tacot.com

BLANCPAIN
ENDURANCE SERIES
3 HEURES de MONZA
Première manche – Du 11 au 13 avril
Ouverture de la saison en Italie pour la plus importante des séries GT, les Blancpain GT Series ouvraient donc le bal à Monza avec la première
manche de l’Endurance Series. Début en fanfare puisque le week-end prochain les Blancpain GT Series seront de nouveau en piste à Nogaro
mais pour les Sprint Series dont ce sera la première manche.
Quarante voitures auront pris part aux diverses séances précédant ces trois heures de Monza ou onze marques et vingt-cinq teams étaient en
présence, Aston Martin (Oman Racing Team et MP Motorsport AMR), Audi (Belgian Audi Club Team WRT, Brothers Racing Team, Sainteloc
Racing et Team Parker Racing), Bentley (M-Sport Bentley), BMW (Ecurie Ecosse, ROAL Motorsport et Thiriet by TDS Racing), Emil Frey Jaguar
(Emil Frey Racing), Ferrari (AF Corse, GT Corse by Rinaldi, Insightracing with Flex Box, Kessel Racing, Scuderia Villorba Corse et Sport Garage),
Lamborghini (Reiter Engineering), McLaren (ART Grand Prix et Boutsen Ginion Racing), Mercedes-Benz (Black Falcon et HTP Motorsport),
Nissan (Nissan GT Academy by RJN) et Porsche (Graff Racing et PRO-GT by Almeras).
Trois catégories en piste, Pro Cup (PRO), Pro-Am Cup (PAM) et Gentlemen Trophy (GTR) pour un programme ou s’enchaineront avant la course
les séances Bronze test, libre, pré-qualificative et qualificative. Les teams Emil Frey Racing (incendie) et Insightracing with Flex Box (sortie de
piste) ne prendront pas part à la course.

Ambiance – Audi R8 LMS Ultra Brothers Racing Team – Aston Martin Vantage GT3 Oman Racing Team – BMW Z4 GT3 Ecurie Ecosse.
SEANCE BRONZE TEST : Vingt-huit voitures en piste et meilleur chrono pour la BMW Z4 GT3 TDS (PAM) d’Hassid et Catsburg en 1’49’’761
devant l’Emil Frey G3 Jaguar Emil Frey Racing (PAM) de Barth et Frey en 1’49’’972. La BMW Z4 GT3 ROAL Motorsport (PAM) de Colombo et
Comandini (1’50’’045), l’Aston Martin Vantage GT3 Oman Racing Team (PRO) de Caine et Al Harty (1’50’’074) et la Porsche 997 GT3-R Graff
Racing (PAM) de Trouillet et Maroc (1’50’’097) complétaient le top cinq. Meilleur chrono GTR pour la McLaren MP4-12C Boutsen Ginion Racing
de Grotz et Ojjeh en 1’50’’862.
ESSAIS LIBRES : Trente-huit voitures en piste et meilleur chrono pour la Ferrari 458 Italia Kessel Racing (PAM) de Bronisewski et Petrobelli en
1’48’’044 devant l’Audi R8 LMS Ultra Sainteloc Racing (PRO) de Guilvert et Ortelli en 1’48’’341. Top cinq complété par la Ferrari 458 Italia GT
Corse by Rinaldi (PAM) de Seefried et Kogay (1’48’’429), la Porsche 997 GT3-R PRO-GT by Almeras (PAM) de Dermont et Perera (1’48’’444) et par
la Bentley Continental GT3 M-Sport Bentley (PRO) de Smith et Kane (1’48’’618). Meilleur chrono GTR pour la Ferrari 458 Italia AF Corse de Mann
et Barreiros en 1’49’’777. Pas de temps pour la BMW Z4 GT3 TDS Racing # .

458 Italia Villorba Corse – Bon résultat pour Bentley avec ses deux GT3 dans le top dix – Top cinq pour le HT P Motorsport – Départ de la course.
SEANCE PRE-QUALIFICATIVE : Trente-huit voitures en piste et meilleur chrono pour l’Audi R8 LMS Ultra Belgian Audi Club Team WRT (PRO) de
Ramos, Basseng et Vanthoor en 1’48’’002 devant la Ferrari 458 Italia GT Corse by Rinaldi (PAM) de Seefried, Kogay et Solikhov en 1’48’’378. Top
cinq complété par la Ferrari 458 Italia Scuderia Villorba Corse (PAM) de Castellacci, Gai et Rizzoli (1’48’’382), la Ferrari 458 Italia Kessel Racing
(PAM) de Bronisewski, Petrobelli et Bonacini (1’48’’461) et par la McLaren MP4-12C Boutsen Ginion Racing (PAM) de Grotz, Ojjeh et Vervisch
(1’48’’757). A noter que cette dernière était classifiée en GTR lors de la séance Bronze test. Meilleur chrono GTR pour la Ferrari 458 Italia AF
Corse de Barreiros, Mann et Guedes en 1’49’’635. Pas de temps pour la BMW Z4 GT3 TDS Racing # .
SEANCE QUALIFICATIVE : Trente-huit voitures en piste et top chrono pour la McLaren MP4-12C ART Grand Prix (PRO) de Parente, Demoustier
et Premat en 1’47’’603 devant la Ferrari 458 Italia Kessel Racing (PAM) de Bronisewski, Bonicini et Petrobelli en 1’48’’011. Top cinq complété par
la Ferrari 458 Italia Scuderia Villorba Corse (PAM) de Rizzoli, Gay et Castellacci (1’48’’281), la Bentley Continental GT3 M-Sport Bentley (PRO) de
Kane, Meyrick et Smith (1’48’’322) et par l’Audi R8 LMS Ultra Belgian Audi Club Team WRT (PRO) de Ramos, Basseng et Vanthoor (1’48’’396).
Meilleur chrono GTR pour la Ferrari 458 Italia AF Corse de Barreiros, Mann et Guedes en 1’49’’391.
Toutes les voitures seront créditées d’un temps de qualification.

Carton plein pour ART GP avec deux voitures sur le podium – Un podium complété par l’Audi R8 LMS du Saintéloc Racing de Sandström, Ortelli
et Guilvert – Le Belgian Audi Club Team WRT échouait au pied du podium – Le GT Corse by Grinaldi s’adjugeait le classement GTR.
COURSE : Indiscutable succès pour ART Grand Prix, pole, record du tour et les deux MP4-12C sur le podium final, Parente dominera totalement
la première heure de course creusant un écart que Demoustier saura conserver, Prémat n’aura plus qu’à contrôler pour s’adjuger une victoire
des plus logiques. Victoire qui aurait pu être un doublé si la seconde MP4-12C n’avait bêtement perdu une dizaine de secondes, ceci profitant à
la R8 LMS Ultra du Sainteloc Racing. Le Belgian Audi Club Team WRT échoue au pied du podium non sans avoir tout tenté pour monter sur le
podium, en vain. La SLS AMG HT P # 84 complète le top cinq loin derrière les quatre premiers et juste devant les vainqueurs Pro-Am, la BMW Z4
du Roal de Comandini, Amos et Colombo. Victoire aisée du GT Corse by Rinaldi en GTR qui laisse ses suivants à un tour et plus.

CLASSEMENT FINAL
…………………..

1 – Demoustier / Premat / Parente McLaren MP4-12C # 98 PRO ART Grand Prix 96 tours en 3h01’07’’001
2 – Sandström / Ortelli / Guilvert Audi R8 LMS Ultra # 26 PRO Saintéloc Racing à 05’’749
3 – Kojus / Estre / Soucek McLaren MP4-12C # 99 PRO ART Grand Prix à 06’’880
4 – Ramos / Basseng / Vanthoor Audi R8 LMS Ultra # 1 PRO Belgian A.C. Team WRT à 07’’646
5 – Primat / Verdonck / Buhk Mercedes-Benz SLS AMG GT3 # 84 PRO HTP Motorsport à 46’’920
6 – Comandini / Amos / Colombo BMW Z4 GT3 # 43 PAM ROAL Motorsport à 1’07’’228
7 – D’Ambrosio / Leclerc / Tappy Bentley Continental GT3 # 8 PRO M-Sport Bentley à 1’08’’068
8 – Kane / Smith / Meyrick Bentley Continental GT3 # 8 PRO M-Sport Bentley à 1’16’’613
9 – Rizzoli / Gai / Castellacci Ferrari 458 Italia # 90 PAM Scuderia Villorba Corse à 1’43’’137
10 – Danyliw / Knap / Sonvico Ferrari 458 Italia # 50 PAM AF Corse à 1’47’’265
11 – Wolf / Afanasiev / Dusseldorp Mercedes-Benz SLS AMG GT3 # 85 PRO HTP Motorsport à 1 tour
12 – Smith / McCaig / Bryant BMW Z4 GT3 # 79 PAM Ecurie Ecosse à 1 tour
13 – McMillen / Strauss / Buncombe Nissan GT-R Nismo GT3 # 80 PAM Nissan GT Ac. by RJN à 1 tour
14 – Al Faisal / Haupt / Simonsen Mercedes-Benz SLS AMG GT3 # 19 PRO Black Falcon à 1 tour
15 – Trouillet / Maroc Porsche 997 GT3-R # 70 PAM Graff Racing à 1 tour
16 – Von Thurn und Taxis / Kox / Enge Lamborghini FLII # 88 PRO Reiter Engineering à 1 tour
17 – Erhet / Mattschul / Schmikler Ferrari 458 Italia # 458 GTR GT Corse by Rinaldi à 1 tour
18 – Vannelet / Lemeret / Albert Ferrari 458 Italia # 42 PAM Sport Garage à 1 tour
19 – Dermont / Perera Porsche 997 GT3-R # 93 PAM PRO-GT by Almeras à 1 tour
20 – Clement / Lariche / Armindo BMW Z4 GT3 # 10 PAM Thiriet by TDS Racing à 1 tour
21 – Hassid / Catsburg BMW Z4 GT3 # 12 PAM Thiriet by TDS Racing à 2 tours
22 – Cheng / Zheng / Couto Audi R8 LMS Ultra # 55 PRO Brothers Racing Team à 2 tours
23 – Cabannes / Delhez / Brandela Ferrari 458 Italia # 41 GTR Sport Garage à 2 tours
24 – Barreiros / Mann / Guedes Ferrari 458 Italia # 51 GTR AF Corse à 3 tours … etc
………………………………………………………

Demoustier / Premat / Parente
McLaren ART Grand Prix

Comandini / Amos / Colombo
BMW ROAL Motorsport

Engagés : 40. Qualifications : 38. Partants : 38. Classés : 29.
PROCHAIN RENDEZ VOUS : NOGARO (BLANCPAIN SPRINT SERIES) du 18 au 21 avril.
Source : BLANCPAIN-GT-SERIES.COM – Photos : BLANCPAIN-GT-SERIES.COM / BRECHT DECANCQ PHOTOGRAPHY.

AMPHOTOSPORTS MAGAZINE
FIA CHAMPIONNAT d’EUROPE de la MONTAGNE
FFSA CHAMPIONNAT de FRANCE de la MONTAGNE
SAINT JEAN DU GARD COL SAINT PIERRE
PREMIERE MANCHE FIA et SECONDE MANCHE FFSA
SECONDE MANCHE VHC FFSA
Du 11 au 13 avril
Seconde manche du Championnat de France, Saint Jean du Gard Col Saint Pierre sonnait également l’ouverture du championnat d’Europe FIA.
Un championnat ou la une était faite par Simone Faggioli qui quittait Osella pour passer chez Norma. Norbert Santos désireux de jouer la gagne
en Championnat d’Europe mettait ainsi un atout majeur dans sa quête européenne. Osella qui perdait son champion entendait bien de son côté
conserver la main mise qu’il a sur ce championnat depuis de nombreuses années, sa PA 2000 deux litres pilotée par Merli est certes moins
puissante mais son poids plume sera un avantage sur certains tracés. Un autre constructeur, Wolf, s’associait au Luxembourgeois David Hauser
et présentait la Wolf GB08 F1, un prototype monoplace alliant la base de la GB08 CN et le look d’une Formule GP2. Col Saint Pierre faisait le
plein d’engagés avec 178 concurrents, ils seront un peu moins à participer puisque 11 forfaits seront enregistrés dont celui de David Hauser, 8
concurrents n’effectueront aucune montée de course (Abandons suite essais ou avant la première montée) et un concurrent sera exclu pour
non-conformité technique. 151 concurrents (FFSA et FIA confondus) seront officiellement classés (7 abandons en course).

CEM : Igor Stefanovski (Lancer N4) – Jaromir Maly (Lancer A.4) – Dan Michl (Evora E2.SH4) – Christian Schweiger (Lancer A.4).
LES ESSAIS : Avantage Europe, Faggioli (Norma E2SC2) obtenait le meilleur chrono en 2’24’’472 devant Merli (Osella E2SC3) en 2’26’’953 et
Schatz (Norma CN+) en 2’27’’353. Berguerand (Lola E2SS3) et Petit (CN+) complétaient le top cinq. Alban Thomas (DE6), David Guillaumard
(DE5), Nicolas Massu (CN2), Pascal Campi (CNF2), Fabien Bourgeon (CM), Martine Hubert (CN3), Didier Chaumont (DE7), Dan Michl (E2SH4),
Nicolas Werver (GTTS), Jaromir Maly (A4), Frédéric Rossel (GT), Joël Cazalens (FC), Jiri Los (N), Sébastien Lemaire (F2) et Pascal Cat (FN) se
montraient les meilleurs dans leurs catégories ou classes. Nota : La féminine Martine Hubert était également engagée en CEM.

CDF : Cécile Cante (# 32) prend sa revanche sur Martine Hubert – CDF et CEM : Nicolas Werver (# 100) double vainqueur GTTS.
CDF : Christian Schmitter et David Dieulangard s’imposent facilement dans les catégories GT et A.

Places d’honneur : CEM : Christian Merli (Osella) et Eric Berguerand (Lola) – CDF : Sébastien Petit (Norma) et Geoffrey Schatz (Reynard).

CHAMPIONNAT d’EUROPE (sous réserves)
1 – Simone FAGGIOLI Norma M20 FC E2.SC3 2’20’’425 (Record)
2 – Christian MERLI Osella PA 2000 Honda E2.SC2 2’25’’335
3 – Eric BERGUERAND Lola FA99 E2.SS3 2’25’’874
4 – Federico LIBER Reynard K02 E2.SS3 2’31’’152
5 – Raynald THOMAS Lola B06.30 Opel Spiess E2.SS2 2’37’’160
6 – Joël ROUSSEL Lola B02.50 Zytek E2.SS3 2’40’’899
7 – Robert STEC Lola T96.50 E2.SS3 2’42’’063
8 – Martine HUBERT Norma M20 FC E2.SC3 2’47’’289
9 – Xavier VERMEILLE Norma M20 FC E2.SC2 2’48’’308
10 – Joël MARIANI Tatuus FR2000 E2.SS1 2’50’’066
11 – Marco CAPUCCI Osella PA 21S Honda E2.SC2 2’50’’390
12 – Nicolas WERVER Porsche 997 GT3 Cup GT 2’53’’081
13 – Dan MICHL Lotus Evora E2.SH4 2’53’’551
15 – Jaromir MALY Mitsubishi Lancer Evo8 A.4 3’00’’766
16 – Igor STEFANOWSKI Mitsubishi Lancer Evo9 N.4 3’02’’136 …
26 – Tonino COSSU Honda Civic Type R N.3 3’22’’706. (26 concurrents classés).

Simone FAGGIOLI peu importe la monture.

CHAMPIONNAT de FRANCE
1 – Nicolas SCHATZ Norma M20 FC CN+ 2’24’’193
2 – Sébastien PETIT Norma M20 FC CN+ 2’27’’095
3 – Geoffrey SCHATZ Reynard 95D DE.6 2’30’’569
4 – Alban THOMAS Reynard 01L Mugen DE.6 2’31’’609
5 – Cyrille FRANTZ Osella PA 27 BMW CN+ 2’31’’929
6 – David GUILLAUMARD Dallara F307 Mercedes DE.5 2’34’’950 …
14 – Nicolas MASSU Norma M20 Honda CN.2 2’42’’428
15 – Pascal CAMPI Osella PA20 S CNF.2 2’43’’383
16 – Javier VILLA BRC B49 CM.CM 2’43’’696 …
23 – Cécile CANTE Dallara F306 Mercedes DE.5 2’47’’150
24 – Martine HUBERT Norma M20 FC CN.3 2’47’’289
25 – Didier CHAUMONT Tatuus FR2000 DE.7 2’48’’061 …
34 – Nicolas WERVER Porsche 997 GT3 Cuo GTTS 2’53’’081 …
49 – David DIEULANGARD Seat Léon SC A.4 3’00’’163
50 – Christian SCHMITTER Porsche 997 GT3 RS GT.2 3’01’’449 …
52 – Joël CAZALENS Scora Type II FC.4 3’02’’275 …
66 – Sébastien LEMAIRE BMW 318 TI Compact F2000.3 3’06’’125 …
68 – Pascal CAT BMW M3 E36 FN.4 3’06’’526 … etc

Nicolas SCHATZ loin derrière Faggioli mais
toujours le meilleur Français.

Grandissime favori de l’épreuve, Simone Faggioli s’est imposé sans coup férir pour la quatrième fois consécutive sur les pentes du Col Saint
Pierre tout en établissant un nouveau record en 2’20’’425. Nicolas Schatz qui ne pouvait lutter à armes égales (réglementation européenne) se
contentait de la seconde place synonyme de second succès en championnat de France. Les européen Christian Merli et Eric Berguerand qui
suivaient complétaient le podium européen. Côté France, Sébastien Petit et Geoffrey Schatz héritaient des places d’honneur. La F3 était à porter
au crédit de David Guillaumard dont le principal adversaire Marcel Sapin endommageait sa Mygale contre les rails. Du côté des voitures fermées
double succès pour Nicolas Werver qui imposait sa Porsche 997 GT3 Cup aussi bien en championnat européen qu’en championnat de France.
Dan Mich (E2.SH), Jaromir Maly (A) et Igor Stefanovski (N) s’imposaient dans les autres catégories européennes tandis que David Dieulangard
(A), Christian Schmitter (GT), Joël Cazalens (FC), Sébastien Lemaire (F2000) et Pascal Cat (FN) s’adjugeaient tous leurs secondes victoires de la
saison. Chez les filles Cécile Cante prenait sa revanche sur Martine Hubert qui se consolait avec une huitième place européenne.

VHC

Jean-Marie ALMERAS.

1 – Edmond GUISTARINI Chevron P2 B48 4.D12 2’57’’872
2 – Jean-Marie ALMERAS Porsche 935 3.5 3S.C5S 3’05’’973
3 – Thierry PARRIAUX March 80V 4.D11 3’08’’420
4 – René MICHON Alpine A110 2S.B4S 3’12’’914
5 – Gilles CURSOUX Marcadier Proto 4.D6 3’16’’066
6 – Eric ROUQUETTE Porsche 911 SC 3S.C5S 3’19’’825
7 – Jack BOUZIGUE Renault 58 Turbo 3S.C3S 3’22’’420
8 – Jacques DAUMET Ford Escort RS 2000 CLA.0 3’24’’132 … etc

Source : FFSA.ORG – Photos : AMP MAG / Philippe REJER.

Comité Régional du Sport Automobile
Bretagne – Pays de la Loire
Immeuble Approlis 6 – 7 rue de l’étoile du matin
44600 SAINT NAZAIRE
……………………………..

www.sportauto-comite12.org – comite12.sportauto@orange.fr
Tél. 02 40 79 02 11

Edmond GUISTARINI.

NASCAR SPRINT CUP SERIES
RACE 8

BOJANGLES SOUTHERN 500
12 avril

DARLINGTON RACEWAY
Deux séances d’essais, Kevin Harvick (27.679) et Ryan Newman (27.447) seront les meilleurs performers de ces séances d’essais. La pole
position reviendra à Kevin Harvick (26.802)) devant une meute de Ford, celles de Joey Logano, Aric Almirola, Marcos Ambrose et Brad
Keselowski. L’auteur de la pole ressortira vainqueur à l’issue d’une fin de course tendue (neutralisations) mais aussi pour avoir choisi
quatre gommes neuves lors du dernier passage dans les stands
stands alors que ses adversaires directs optaient seulement pour deux gommes
neuves. Principal victime de ce choix, Jimmie Johnson, en tête avant l’avant dernière neutralisation choisira l’option extérieure
extéri
mais sera
débordé par Dale Earnhardt Junior et par Kevin
vin Harvick. Clint Bowyer enverra alors Kurt Busch dans le mur provoquant la dernière des
neutralisations imposant le green-white-checkered,
checkered, Earnhardt Junior relançait en tête mais cédait face à Harvick grâce à une adhérence
bien supérieure. Jeff Gordon (297
97 pts) reste en tête du championnat mais ne possède plus qu’un point d’avance sur Matt Kenseth.
BOJANGLES’ SOUTHERN 500 QUALIFICATIONS
…………………………….

DARLINGTON RACEWAY
Circuit atypique.

1 – Kevin HARVICK (Chevrolet # 4) … 26’’802,
2 – Joey LOGANO (Ford # 22) … 26’’865,
3 – Aric ALMIROLA (Ford # 43) … 26’’880,
4 – Marcos AMBROSE (Ford # 9) … 26’’948,
5 – Brad KESELOWSKI (Ford # 2) … 27’’011,
6 – Jamie MACMURRAY (Chevrolet # 1) … 27’’017,
7 – Ryan NEWMAN (Chevrolet # 31) … 27’’022,
8 – Kyle BUSCH (Toyota # 18) … 27’’055,
9 – Jeff GORDON (Chevrolet # 24) … 27’’056,
10 – Denny HAMLIN (Toyota # 11) … 27’’087 … etc

Pole position pour
Kevin HARVICK en 26’’802.

Kevin HARVICK (CHEVROLET)) premier double vainqueur de la saison.

DARLINGTON BOJANGLES’ SOUTHERN 500 Classement final
Positions

#

Pilotes

Marques

Laps

Statuts

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20

4
88
48
20
16
18
24
42
14
31
3
15
99
9
47
1
2
13
11
17

Kevin HARVICK
Dale EARNHARDT Junior
Jimmie JOHNSON
Matt KENSETH
Greg BIFFLE
Kyle BUSCH
Jeff GORDON
Kyle LARSON*
Tony STEWART
Ryan NEWMAN
Austin DILLON*
Clint BOWYER
Carl EDWARDS
Marcos AMBROSE
A.J. ALLMENDINGER
Jamie MACMURRAY
Brad KESELOWSKI
Casey MEARS
Denny HAMLIN
Ricky STENHOUSE Junior

CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
TOYOTA
FORD
TOYOTA
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
TOYOTA
FORD
FORD
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
TOYOTA
FORD

374
374
374
374
374
374
374
374
374
374
374
374
374
374
374
374
374
374
374
374

Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running

43 partants, tous classés – Statuts : Running : 36. Accidents : 3. Incidents mécaniques : 4.

Séquelles directes dues à la particularité du tracé de Darlington, peu de voiture y échappe. Johnson, le mauvais choix au mauvais moment.
Kevin Harvick, la pole et la victoire à Darlington, il faut remonter en 1997 (Dale Jarrett) pour voir le poleman s’imposer ici.
ic

Nascar Sprint
S
Cup Series : les prochains rendez-vous.
26 avril : TOYOTA OWNERS 400 / RICHMOND – 4 mai : AARON’S 499 / TALLADEGA SUPERSPEEDWAY
SUP
10 MAI / KANSAS RACE / KANSAS SPEEDWAY – 16 mai : SPRINT SHOWDOWN / CHARLOTTE MOTOR SPEEDWAY
17 mai : ALL-STAR RACE / CHARLOTTE MOTOR SPEEDWAY – 25 mai : COCA COLA 600 / CHARLOTTE MOTOR SPEEDWAY.
SPEEDWAY
Source : NASCAR.COM – Photos : NASCAR.COM / Getty Images (Jonathan
Jonathan FERREY).

MOTO GP 2014
RED BULL GRAND PRIX of the AMERICAS

M
MO
OTTO
O
G
P
/
GP / 22

M
MO
OTTO
O
G
P
/
GP / 22

AUSTIN CIRCUIT of the AMERICAS – Du 11 au 13 avril.

Marc MARQUEZ – Repsol HONDA Team

Maverick VIÑALES – Pons HP 40

Jack MILLER – Red Bull KTM Ajo.

MOTO GP

MOTO GP2

MOTO GP3

1 – Marc MARQUEZ (ESP)
Repsol HONDA Team
2 – Dani PEDROSA (ESP)
Repsol HONDA Team
3 – Andrea DOVIZIOSO (ITA)
DUCATI Team
4 – Stefan BRADL (GER)
LCR HONDA Moto GP
5 – Bradley SMITH (GBR)
Monster YAMAHA Tech 3
6 – Pol ESPARGARO (ESP)
Monster YAMAHA Tech 3
7 – Andrea IANNONE (ITA)
Pramac Racing DUCATI
8 – Valentino ROSSI (ITA)
Movistar YAMAHA Factory Racing
9 – Aleix ESPARGARO (ESP)
NGM Forward Racing FORWARD YAMAHA
10 – Jorge LORENZO (ESP)
Movistar YAMAHA Factory Racing … etc
Engagés : 23. Partants : 23. Classés : 18.

1 – Maverick VIÑALES (ESP)
Pons HP 40 – KALEX
2 – Esteve RABAT (ESP)
Marc VDS Racing Team – KALEX
3 – Dominique AEGERTER (SUI)
Technomag CarXpert – SUTER
4 – Mika KALLIO (FIN)
Marc VDS Racing Team – KALEX
5 – Simone CORSI (ITA)
NGM Forward Racing – FORWARD KLX
6 – Thomas LUTHI (SUI)
Interwetten Paddock Moto2 – SUTER
7 – Anthony WEST (AUS)
QMMF Racing Team – SPEED UP
8 – Alex DE ANGELIS (ESP)
Tasca Racing Moto2 – SUTER
9 – Marcel SCHROTTER (GER)
Tech 3 – TECH 3
10 – Ricard CARDUS (ESP)
Tech 3 – TECH 3 … etc
Engagés : 34. Partants : 34. Classés : 26.

1 – Jack MILLER (AUS)
Red Bull KTM Ajo – KTM
2 – Romano FENATI (ITA)
SKY Racing Team VR46 – KTM
3 – Efren VAZQUEZ (ESP)
SaxoPrint STG – HONDA
4 – Alex RINS (ESP)
Estrella Galicia 0.0 – HONDA
5 – Jakub KORNFEIL (CZE)
Calvo Team – KTM
6 – Alexis MASBOU (FRA)
Ongetta-Rivacold – HONDA
7 – Francesco BAGNAIA (ITA)
Sky Racing Team VR4 6 – KTM
8 – Danny KENT (GBR)
Red Bull Usqvarna Ajo – HUSQVARNA
9 – John MCPHEE (GBR)
SaxoPrint-RTG – HONDA
10 – Karel HANIKA (CZE)
Red Bull KTM Ajo – KTM … etc
Engagés : 33. Partants : 33. Classés : 26.

MOTO GP
Pole : Marc Marquez (Honda) 2’02’’773.
Déjà vainqueur ici en 2013, Marc MARQUEZ
s’est imposé haut la main à Austin ou il aura
dominé tout le week-end. Dani PEDROSA se
contente de la seconde place ne pouvant faire
mieux. Andrea DOVIZIOSO terminait sur le
podium, son premier avec Ducati.
Enorme bévue au départ pour Jorge Lorenzo
qui anticipait son départ, menait le premier
tour et rejoignait directement les stands sans
attendre la sanction lui infligeant la logique
pénalité, il terminait toutefois dans le top 10.

MOTO2
Pole : Esteve Rabat (Kalex) 2’10’’135.
Première victoire pour le Champion du Monde
Moto 3 de l’année passée. Maverick VIÑALES
aura parfaitement géré la fin de course pour
s’imposer devant le premier vainqueur 2014,
Esteve RABAT. La troisième place revenait à
Dominique AEGERTER. La course aura été
émaillée de nombreuses chutes éliminant
Terol, Lowes, Lowes, Herrin, Zarco, Siméon et
Rossi. Le top cinq était complété par Mika
Kallio (VDS) et Simone Corsi (NGM Forward).
Rabat conforte sa première place au général.

MOTO3
Pole : Jack Miller (KTM) 2’16’’342.
Seconde victoire consécutive pour l’Australien
Jack MILLER qui aura pratiquement mené
toute la course mais aura du faire face jusque
dans le dernier tour aux assauts répétés de
l’Italien Romano FENATI second et d’Efren
VAZQUEZ troisième. Début de saison parfait
pour l’Australien qui assume totalement son
statut de favori pour le titre. Alex Rins (Honda)
et Jakub Kornfeil (KTM) complètent le top cinq.
Le Français Alexis Masbou termine sixième et
pointe septième au général.

GP : Andrea Dovizioso sur le podium – Moto 2 : Mika Kallio et Esteve Rabat (VDS) – Moto 3 : Jules Danilo (Ambrosio) et Anna Carrasco (RW).

Source et photos : MOTOGP.COM.

AMPhotosports magazine 2014.W338/04.15
………….
Sources : FIAWTCC.COM, IMSA.COM, WORLD-CHALLENGE.COM,
SRO BLANCPAIN GT SERIES, FFSA.ORG,
NASCAR.COM et MOTOGP.COM.
Photos : FIAWTCC.COM, IMSA.COM / LAT (Phillip ABBOTT),
WORLD-CHALLENGE.COM (Melissa K. SMITH), SRO BLANCPAIN GT SERIES / BRECHT DECANCQ PHOTOGRAPHY,
AMP MAG / Philippe REJER, NASCAR.COM / Getty Images (Jonathan FERREY) et MOTOGP.COM.
MP © AMP MAG / Patrick DURAND.

N° 338


Aperçu du document Magazine 2014 W338.pdf - page 1/9
 
Magazine 2014 W338.pdf - page 2/9
Magazine 2014 W338.pdf - page 3/9
Magazine 2014 W338.pdf - page 4/9
Magazine 2014 W338.pdf - page 5/9
Magazine 2014 W338.pdf - page 6/9
 




Télécharger le fichier (PDF)


Magazine 2014 W338.pdf (PDF, 3.8 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


magazine 2014 w341
magazine 2013 w310
magazine 2014 w338
magazine 2015 w388
magazine 2015 w390
magazine 2013 w312

Sur le même sujet..