4S révision 6 2014 .pdf


Nom original: 4S-révision-6-2014.pdfTitre: 4S-révision 6-2014Auteur: LENOVO G580

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.7 / GPL Ghostscript 8.63, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 29/04/2014 à 23:26, depuis l'adresse IP 41.227.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 546 fois.
Taille du document: 1 Ko (4 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


PROFESSEUR :

SERIE DE REVISION
PRINTEMPS (6)

ANIS BEN ALI

4ème ANNEE
2014

EXERCICE 1
Pour chaque question repérer la bonne réponse :
A- Dans l’espace e rapporté à un repère orthonormé direct , on donne trois points non alignés A , B et C .

1) L’ensemble des points M de E tels que AB ∧ AM =0 est :
a- le plan perpendiculaire à la droite ( AB ) et passant par A .
b- La droite ( AB ) .
c-

{ A , B }.


2) L’ensemble des points M de e tels que (AB ∧ AC)i AM=0 est :
a- le plan ( ABC ) .
b- la droite passant par A et de vecteur directeur

.

c- la droite ( AB ) .


B- ABCD est un tétraèdre régulier d’arête a . ABi AC =
a-



b-

1 2
a
2

1
c- − a2
2

C- Soit ABCDEFGH un cube d’arête 1 .

On munit l’espace e du repère ( A , AB , AD , AE ) .
Le plan ( BCE ) a pour équation :
a-

x+y–1=0

b-

x+z–1=0

c-

y+z–1=0

EXERCICE 2
La courbe ci-contre représente la courbe ( C ) d’une fonction f définie sur ℝ .
1) Déterminer graphiquement :

lim f ( x ) , lim f ( x ) , lim

x →+∞

x →−∞

x →+∞

f (x)
x

et

lim

x →−∞

f (x)
x

.

2) Donner le tableau de variation de f.
3) Justifier que f réalise une bijection de ℝ sur un intervalle
J que l’on précisera.
4) Tracer la courbe ( C’ ) de la fonction réciproque de f.
5) On suppose que f es la fonction définie par :

f ( x ) = ax + xe − x où a est un réel. Déterminer a.
6) Calculer A l’aire de la partie du plan limitée par ( C ),( C’)
et la droite ( ∆ ).

EXERCICE 3
Soit f la fonction définie sur [1, +∞[ par : f ( x ) = x ln x . On désigne par (C) sa courbe représentative dans

un repère orthonormé O, i, j du plan.

(

)

1) Montrer que f est continue sur

[1, +∞[ .

2) a) Etudier la dérivabilité de f à droite en 1. Interpréter géométriquement le résultat trouvé.
b) Dresser le tableau de variation de f.
3) a) Soit ∆ la droite d’équation y = x. Déterminer ( C ) ∩ ∆ .
b) Tracer (C) et ∆.
4) a) Montrer que f admet une fonction réciproque g définie sur [0, +∞[ .



b) Tracer la courbe (C’) de g dans le repère

(O, i, j ) .

 u0 = 0
On considère la suite (u) définie par : 
un+1 = g (un ) pour tout n ∈ ℕ
a) Montrer par récurrence que pour tout n ∈ ℕ , on a : 0 ≤ un ≤ e .

5)

b) Montrer que la suite (u) est décroissante.
c) En déduire (u) est convergente et trouver sa limite.
EXERCICE 4

I− La courbe (c
cg) ci-contre est la courbe représentative
dans un repère orthonormé de la fonction g définie sur
] 0, +∞[ par g(x) =

1
− 1 − ln x
x

1°) Déterminer le signe de g(x) suivant les valeurs de x.
2°) Vérifier que la fonction G définie par
G(x) = (1 − x ) ln x est une primitive de g sur ] 0, +∞[.

II−

1°) On considère la fonction f définie sur ] 0, +∞[ par

f(x) =

1 + ln x
ex

(



On désigne par (c
cf) la courbe représentative de f dans un repère orthonormé O, i, j

)

a) Calculer lim f(x) .Interpréter graphiquement le résultat.
x →0+

b) Vérifier que lim f(x) = 0. Interpréter graphiquement le résultat.
x →+∞

2°) a) Montrer que f est dérivable sur ] 0, +∞[ et que pour tout x ∈ ] 0, +∞[ , f ′(x)=

g(x)
.
ex

b) Dresser le tableau de variation de f.
3°) a) Résoudre l’équation f(x) =0.
b) Ecrire une équation de la tangente T à la courbe (c
cf) au point d’abscisse

1
.
e

c) Tracer (c
cf).
d) Discuter, graphiquement suivant les valeurs du réel m, le nombre de solutions de l’équation :
lnx = m ex –1.

Correction EX2
1) a) lim f ( x ) = +∞ b) lim f ( x ) = −∞ , c) La droite D : y = x , de coefficient 1, est une asymptote à (C)
x →+∞

f (x)

en +∞ donc : lim

x →+∞

f (x)

alors lim

x →−∞

x

x

x →−∞



( ) au voisinage de -∞

= 1,d) (C) admet une branche parabolique de direction O, j

= +∞ .

x -∞
f’(x)

2)

+∞
+∞

f(x)
-∞

3) f est strictement croissante donc elle réalise une bijection de ℝ sur f ( ℝ )
4)

( C' ) = SD:y = x ( C )

5) On a lim

f (x)

x →+∞

lim

x →+∞

f (x)
x

x

=

f continue

ℝ.

= 1, d’autre part on a :

(

)

x/ a + e − x
ax + xe − x
= lim
= lim a + e − x = a donc a = 1.
x →+∞
x
→+∞
x →+∞
x
x/

= lim

6) A = 2∫ ( f ( x ) − x ) dx + Aire ( ∆ ABC ) = 2 ∫ xe − x dx +
1

1

0

0

 u ( x ) = x ⇒ u' ( x ) = 1

On pose : 

 v ' ( x ) = e− x


1
.
2e2


 alors :
⇒ v ( x ) = −e − x 

(

)

1
1
1
1
1
1
1 

A = 2   x × −e − x  − ∫ −e − x dx  + 2 = 2 −e −1 −  e − x  + 2 = 2 −e −1 − e −1 + 1 + 2 =  2 − 4e −1 + 2  × ua
0
0
0

 2e
2e
2e
2e 


(

)

(

)

Correction EX3
1) x ֏ x est continue sur IR, en particulier sur [1,+∞[ de plus x ֏ ln x est continue sur ]0, +∞[ et ∀x ∈ [1, +∞[
on a : ln x ≥ 0 alors x ֏ ln x est continue sur [1, +∞[ ainsi f est continue sur [1, +∞[ .

2) a) lim

f ( x ) − f (1)

+

x →1

x −1

= lim+
x →1

x ln x
x ln x
ln x
x
= lim+
= lim+
×
= +∞ ainsi f n’est pas dérivable à droite en
x →1 ( x −1) ln x
x →1 x −1
x −1
ln x

1 d’où (C) admet au point d’abscisse 1 une demi-tangente verticale dirigée vers le haut.
b) f est dérivable sur ]1, +∞[
x 1
f’(x)

1
1
et on a : f ′ ( x ) = ln x + x. x = ln x +
>0
2 ln x
2 ln x

+∞

• lim f ( x ) = lim x ln x = +∞

+∞

f(x)

x →+∞

x →+∞

0

 y = f ( x )
 y = x

1) a)Soit x ∈ [1, +∞[ . si M ( x, y) ∈ (C) ∩ ∆ équivaut à 
2)

⇒ f ( x ) = x équivaut à x ln x = x or x ≠ 0 équivaut à ln x = 1

donc x = e. ainsi (C) ∩ ∆ = {A (e, e)} .
b) On a : lim f ( x ) = +∞ et lim
x →+∞

f ( x)

x →+∞

x

= lim

x →+∞

x ln x
= lim ln x = +∞
x →+∞
x


alors (C) admet branche parabolique au voisinage de +∞ de direction (O, j) .
4) a) f est continue et strictement croissante sur [1,+∞[ donc elle réalise une bijection de [1,+∞[ sur
f ([1, +∞[) = [0, +∞[ . f admet alors une fonction réciproque g définie sur [ 0,+∞[ .

b) (C ') = S∆ (C )
5) a) Pour n = 0, uo = 0.

0≤ uo ≤ e

(vérifie).Soit n ∈ ℕ* . Supposons que 0 ≤ un ≤ e et montrons que

0 ≤ un +1 ≤ e . On a 0 ≤ un ≤ e et comme f est croissante sur

[1, +∞[ donc g est strictement croissante sur

[ 0,+∞[ d’où g (0) ≤ g (un ) ≤ g (e) équivaut à : 1 ≤ un +1 ≤ e donc 0 ≤ un+1 ≤ e .
b) un+1 − un = g (un ) − un or (C’) est au dessus de ∆ sur [0,e] donc g ( x) ≥ x ∀x ∈ [0, e ] et comme un ∈ [0, e ] alors
g (un ) ≥ un c ' est à dire un +1 ≥ un alors (u) est une suite croissante.

c) la suite (u) est une suite croissante et majorée par e donc elle est convergente. Soit l = lim un or
n→+∞

[1, +∞[ donc g est continue sur [0,+∞[ et en particulier en l
g (l ) = l . Or e est la seule solution de l’équation f(x) = x donc g ( l ) = l équivaut à l = e d’où lim u = e

0 ≤ un ≤ e donc 0 ≤ l ≤ e . On a f est continue sur

d’où

n →+∞

n


Aperçu du document 4S-révision-6-2014.pdf - page 1/4

Aperçu du document 4S-révision-6-2014.pdf - page 2/4

Aperçu du document 4S-révision-6-2014.pdf - page 3/4

Aperçu du document 4S-révision-6-2014.pdf - page 4/4




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte




Documents similaires


exercices derivee et derivation maths premiere 108
4s revision 6 2014
serie exercices fonctions exponentielles bac math
4logarithme neperien
exercices les fonctions exponentielles bac sc exp
www mathovore fr derivee d une fonction exercices mathematiques premiere 4

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.009s