Guide alimentaire poissons Côte Nord.pdf


Aperçu du fichier PDF guide-alimentaire-poissons-cote-nord.pdf - page 6/58

Page 1...4 5 67858



Aperçu texte


Contaminants dans les poissons et les mollusques de la Côte-Nord

Les poissons d’eau douce
Le mercure est un contaminant qui peut être produit par certaines industries, mais il est
également présent à l’état naturel. Parce qu’il est transporté par le vent et la pluie, il se
retrouve dans les poissons partout dans le monde. Par contre, il a la particularité d’augmenter temporairement dans les poissons des jeunes réservoirs hydroélectriques.
La quantité de mercure dans les poissons dépend :
• de leur l’âge et leur grosseur : Le mercure s’accumule tout au long de la vie des poissons. Les gros poissons contiennent donc plus de mercure que les petits.
• de l’espèce : Les teneurs en mercure sont faibles dans les poissons non prédateurs (qui
mangent des insectes), comme la truite mouchetée, le grand corégone et les carpes.
Par contre, les poissons prédateurs (qui mangent d’autres poissons), comme le grand
brochet, la truite grise et l’ouananiche, contiennent plus de mercure.
• du milieu dans lequel ils sont pêchés : À cause de réactions chimiques se produisant
en eau salée, les poissons marins contiennent moins de mercure. Les poissons des
jeunes réservoirs hydroélectriques et ceux capturés immédiatement en aval des centrales peuvent contenir plus de mercure que ceux des lacs naturels, dépendant de l’âge
des réservoirs.

6