expo bouvier .pdf


Nom original: expo_bouvier.pdfAuteur: ILOVEPDF.COM

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par ILOVEPDF.COM / SetaPDF-Merger v1.6.2 ©Setasign 2008-2010 (www.setasign.de), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 05/05/2014 à 09:20, depuis l'adresse IP 129.194.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 571 fois.
Taille du document: 681 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


L'exposition
15

www.salondulivre.ch

, l'illustration d'une aventure humaine. Texte:

«Nicolas Bouvier et le Japon»

Photo: Collection du Musée de l’Elysée à Lausanne

Raffaele Pracchi

Eliane Bouvier présente à l'exposition. Photo: Céline Brichet Photo: Collection du Musée de l’Elysée à Lausanne

Le Japon d’Eliane et Nicolas Bouvier
«On entend souvent dire qu’en Extrême-Orient les visages sont

attachent une grande importance au regard que l’étranger porte

impassibles, alors qu’ils sont au contraire expressifs et beaux.»

sur

Ces quelques mots de Nicolas Bouvier résument admirablement

ses

l’exposition de photographies qui lui est consacrée au stand du

graphe».

Japon,

pays



il

vécut

trois

ans.

Et

lorsque

sa

veuve,

leur

pays»,

écrits,

RP

se

commente-t-elle.
définissait

«Nicolas

lui-même

Bouvier,

comme

Eliane,

redécouvre ces images vendredi soir, son regard brille d’émotion:
«Ce

sont

d’immenses

souvenirs

qui

me

remplissent

de

joie!»,

s’exclame-t-elle.

Comme

ce

cliché

refait vivre en

un

d’épouvantail
clin d’œil :

au

milieu

d’une

«Nous faisions le

rizière

qu’elle

trajet en

voiture

avec Nicolas de Kyoto à Kobe, et il m’ordonnait : «Tu guettes les
épouvantails!»
épouvantails,
torticolis!»

Je

ne

mais

Quand

sais

à

pas

force

elle

pourquoi

de

évoque

tourner
les

il
la

était
tête

souvenirs,

obsédé
j’en

par

ces

avais

des

cinquante

ans

après, de cette vie au Japon, Eliane Bouvier n’hésite pas même
un

instant:

«ce

qu’il

y

a

de

formidable

avec

la

mémoire,

c’est

qu’elle fait d’elle-même le tri pour ne garder que le bonheur des
moments passés.»

L’exposition, qui s’est aussi tenue dans la grande maison de thé
de Kyoto l’an dernier, a été rendue possible grâce à l’amitié qui
lie Eliane Bouvier à Christine Cibert, commissaire. «Les Japonais

connu

pour

écrivain-photo-

L’exposition se tient dans un passage très fréquenté. Photo: Raffaele Pracchi


Aperçu du document expo_bouvier.pdf - page 1/1



Télécharger le fichier (PDF)


expo_bouvier.pdf (PDF, 681 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


expo bouvier
itineraires2012
amusee vous 11 19 web pages 1
cp paris prix hsbc pour la photographie version finale
z48pv5v
cab art brut monde a5

Sur le même sujet..