16 St Ilpize 4 mai 2014 .pdf


À propos / Télécharger Aperçu
Nom original: 16-St Ilpize- 4 mai 2014.pdf
Auteur: Jean

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Version d'évaluation de Microsoft® Word 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 07/05/2014 à 20:41, depuis l'adresse IP 86.194.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 862 fois.
Taille du document: 4.2 Mo (14 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Rando Dimanche et Culture du 4 mai 2014
Dans le Val d’Allier, la Ribeyre en mai. A la découverte des terrasses et de la
forteresse de St-Ilpize.
Le matin : les terrasses de la Ribeyre.

Nous en avions rêvé, nous nous en étions
largement entretenus et voilà que cela se
réalise, en ce beau dimanche de mai. Une
dizaine de randonneurs étaient au
départ de Villeneuve-d’Allier. Nous
partions, sans plus tarder, randonner sur
les terrasses de la Ribeyre, rive gauche
de l’Allier, alors que St-Ilpize, dans la
fraîcheur du matin, était presque à
notre portée.

Nous sommes montés de 470m à 529m et
nous arrivons en face de Rougeac. Nous
continuons à prendre de l’altitude et du
hameau de Malmy nous avons un bel
aperçu de St-Ilpize, de Villeneuve et de
l’Allier.

Nous atteignons les terrasses plus ou
moins abandonnées et gagnées par la
végétation sauvage. Nous notons une
flore particulièrement riche, comme les
muscaris, les orchis azur et les anémones
pulsatilles…

Cerisier en espalier ! Il faut le faire.

Rucher en solide.

Nous passons au château de la
Rochette, résidence du général François
de la Rochette de Rochegonde, ancien
maire de Villeneuve.

De là nous avons une vue sur le hameau
de La Roche.

Marc et Marie-Noëlle étrennent le siège
du parfait randonneur, en compagnie de
leurs pages (y-a-t-il un féminin ?) !

Penda nt ce temps, Alain qui supplée
Colette, qui n’a pas pu venir, nous
propose une rallonge au circuit.

Beau mariage de vert tendre et marron !

Nous montons au-dessus de Condros
pour nous approcher du Rocher du
Diable et de la Roche Grosse, sans
toutefois atteindre l’arbre Troll.

Chantal prend des risques !

Condros est tout en contrebas, il ne
nous manque que les parapentes !

Descente vers le village.

Marchez au pas !!!

Le village a bien perdu de sa superbe. Le
phylloxéra l’a ruiné et il ne s’en est pas
remis. Nous faisons connaissance de
Marthe qui habite seule sa maison
comme les autres dizaines d’habitants.

Nous descendons au-dessous de
Condros et traversons le ruisseau
Arçon, aux eaux limpides et pures.

Finalement nous avions emporté notre pique-nique que nous avons pris à l’abri du
vent du nord. Pour commencer, Marc nous offre un rosé parfumé, à la bonne
température et pour terminer, Alain, Lucette, Odile et Michelle nous offrent café,
thé et douceurs. Nous somme comblés.

Un dernier adieu à Condros.

Nous grimpons la colline de la Crouzette
et retrouvons la vallée de l’Allier vers
Auzat et ses vignes replantées avec des
cépages actuels sur un lieu-dit qui leur
convient parfaitement puisqu’il s’appelle
les Vignounes.

La forteresse de St-Ilpize nous donne
son flanc sud à admirer et nous invite.

Auzat, village sur la route de la vallée,
est pimpant. Nous pouvons admirer les
typiques maisons de vigneron d’autrefois.

Nous approchons de Villeneuve. Nous avons passé une excellente mi-journée.
Le circuit du pié de Loubarde.
Le programme de l’après-midi est de monter à St-Ilpize et de faire le tour du StMarcel ou du pié de Loubarde.
Après s’être délestés aux voitures, nous partons pour St-Ilpize. Nous empruntons le
pont suspendu qui dut être un ouvrage exceptionnel à son époque.

Depuis le pont, l’Allier est de toute
beauté.

Villeneuve nous envie et est jalouse de
nous voir partir.

Le bas du village est du plus bel effet avec ses passages et ses maisons à colombage.

Du haut de la cour du château vue sur
Villeneuve et l’Allier.

http://www.youtube.com/watch?v=NQxVnnlrgrQ

Chapelle castrale Ste-Madeleine en pure
roche volcanique.

Nous prenons le sentier en direction de
Cissac, à travers le pacage à moutons.
Nous suivons un moment la D 22, puis
reprenons un sentier qui passe au sud du
St-Marcel et nous aboutissons à
Chazieux et ses cactus.

Nous bordons l’Allier, par le chemin des
pécheurs et avons l’occasion de nous
extasier devant de nombreuses petite
fleurs toute plus belles les unes que les
autres.

Nous passons au pied du conglomérat
d’orgues basaltiques, base de la
forteresse.

L’Allier nous fait un son et lumière
éblouissant. Nous aurions aimé
apercevoir quelques saumons ou au
moins quelques canoé-kayaks.

Moulin en ruine avec son pigeonnier.

Soudain, la rive s’élargit et l’on aperçoit
le clocher de Villeneuve.

C’est bientôt l’arrivée.

Nous n’avons plus qu’à traverser
le pont. Nous sommes en règle !

Le houx ne sait plus si l’hiver est passé !

Nous avons rejoint la rive gauche
mais nous sommes toujours
obnubilés par la beauté du site.

Bravo pour la bonne équipe de
randonneurs, toujours en pleine
forme et qui en demande encore.
Un grand merci à Alain, un
prompt rétablissement à Colette
et merci aussi à l’équipe de Brives
qui était venue découvrir les
circuits.


Aperçu du document 16-St Ilpize- 4 mai 2014.pdf - page 1/14

 
16-St Ilpize- 4 mai 2014.pdf - page 2/14
16-St Ilpize- 4 mai 2014.pdf - page 3/14
16-St Ilpize- 4 mai 2014.pdf - page 4/14
16-St Ilpize- 4 mai 2014.pdf - page 5/14
16-St Ilpize- 4 mai 2014.pdf - page 6/14
 




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00240441.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.