Chap02Séance06Slides .pdf



Nom original: Chap02Séance06Slides.pdf

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par LaTeX with beamer class version 3.06 / pdfTeX-1.0b-pdfcrypt, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 09/05/2014 à 11:02, depuis l'adresse IP 41.227.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 549 fois.
Taille du document: 280 Ko (35 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

3.2 Le multiplicateur de crédit

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

3.2 Le multiplicateur de crédit
Etablit une relation causale entre masse
monétaire (ou encore création monétaire) et
base monétaire (ou émission de monnaie
centrale).

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

3.2 Le multiplicateur de crédit
Etablit une relation causale entre masse
monétaire (ou encore création monétaire) et
base monétaire (ou émission de monnaie
centrale).
Les banques prêtent leurs réserves
excédentaires ou libres, càd en excédent de
leurs RO.

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

3.2 Le multiplicateur de crédit
Etablit une relation causale entre masse
monétaire (ou encore création monétaire) et
base monétaire (ou émission de monnaie
centrale).
Les banques prêtent leurs réserves
excédentaires ou libres, càd en excédent de
leurs RO.
Les prêts consentis seront au total d’un
montant supérieur à l’impulsion initiale donnée
par les réserves excédentaires, d’ou le nom de
multiplicateur.

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

3.2.1 Présentation standard

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

3.2.1 Présentation standard
Fuite naturelle en billets : les ANF préférent
détenir une fraction b de leurs encaisses
monétaires, M, sous forme de billets, B, soit :
B = bM, l’autre fraction (1 b) étant
détenue sous la forme de dépôts à vue
bancaires, D, soit : D = (1 b)M.

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

3.2.1 Présentation standard
Fuite naturelle en billets : les ANF préférent
détenir une fraction b de leurs encaisses
monétaires, M, sous forme de billets, B, soit :
B = bM, l’autre fraction (1 b) étant
détenue sous la forme de dépôts à vue
bancaires, D, soit : D = (1 b)M.
Fuite arti…cielle en RO : les réserves R, égales
aux réserves obligatoires RO, constituent une
fraction g des dépôts à vue bancaires, soit :
R = RO = gD.

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

La base monétaire, H, est égale à la somme
des billets B et des réserves R : H = B + R.

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

La base monétaire, H, est égale à la somme
des billets B et des réserves R : H = B + R.
La masse monétaire M est donnée par la
somme des billets B et des dépôts D détenus
par les ANF.

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

La base monétaire, H, est égale à la somme
des billets B et des réserves R : H = B + R.
La masse monétaire M est donnée par la
somme des billets B et des dépôts D détenus
par les ANF.
H = B + R = B + gD =
bM + g (1 b) M = [b + g (1 b)] M

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

La masse monétaire est un multiple de la base
monétaire :

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

La masse monétaire est un multiple de la base
monétaire :

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

La masse monétaire est un multiple de la base
monétaire :
1
H=
1
[b + g (1 b)]
= k1 H
) ∆M = k1 ∆H

M =

où k1 =

1
[b +g (1 b )]

(1

1
g ) (1

est le multiplicateur de crédit.

b)

H

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

3.2.2 Fuite vers le circuit du Trésor

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

3.2.2 Fuite vers le circuit du Trésor
Fuite naturelle vers le circuit du Trésor,
résultant de la demande de conversion de la
monnaie scripturale bancaire en monnaie
scripturale postale, gérée par le Trésor.

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

3.2.2 Fuite vers le circuit du Trésor
Fuite naturelle vers le circuit du Trésor,
résultant de la demande de conversion de la
monnaie scripturale bancaire en monnaie
scripturale postale, gérée par le Trésor.
Règlement de clients ayant des DAV postaux :
le client présente le chèque au Centre Chèques
Postaux (CCP) qui crédite son compte du
montant du chèque et charge le Trésor de
recouvrer le montant du chèque.

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

La banque centrale crédite le compte du Trésor
du montant du chèque et débite celui de la
banque concernée. Par conséquent :
∆CCT = ∆DAVP.

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

La banque centrale crédite le compte du Trésor
du montant du chèque et débite celui de la
banque concernée. Par conséquent :
∆CCT = ∆DAVP.
La masse monétaire M est détenue dans une
fraction b en billets (B = bM )), une fraction t
en dépôts à vue postaux (DAVP = tM) et une
fraction 1 b t en dépôts à vue bancaires
(DAVB = (1 b t ) M).

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

La variation de la base monétaire s’écrit :

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

La variation de la base monétaire s’écrit :

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

La variation de la base monétaire s’écrit :
∆H = ∆B + ∆CCT + ∆R
= b∆M1 + t∆M1 + g ∆DAVB
= b∆M1 + t∆M1 + g (1 b t ) ∆M1
= [b + t + g (1 b t )] ∆M1

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

Il en résulte la formule suivante du
multiplicateur du crédit k2 :

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

Il en résulte la formule suivante du
multiplicateur du crédit k2 :

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

Il en résulte la formule suivante du
multiplicateur du crédit k2 :
1
∆H
b + t + g (1 b t )
1
∆H = k2 ∆H
=
1 (1 g ) (1 b t )

∆M1 =

où k2 =
crédit.

1
[b +t +g (1 b t )]

est le multiplicateur de

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

3.2.3 Détention de réserves excédentaires
Les banques désirent détenir des réserves
excédentaires dans une proportion e de leurs
dépôts à vue, soit : RE = eDAVB.

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

3.2.3 Détention de réserves excédentaires
Les banques désirent détenir des réserves
excédentaires dans une proportion e de leurs
dépôts à vue, soit : RE = eDAVB.
La variation de la base monétaire s’écrit :

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

3.2.3 Détention de réserves excédentaires
Les banques désirent détenir des réserves
excédentaires dans une proportion e de leurs
dépôts à vue, soit : RE = eDAVB.
La variation de la base monétaire s’écrit :

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

3.2.3 Détention de réserves excédentaires
Les banques désirent détenir des réserves
excédentaires dans une proportion e de leurs
dépôts à vue, soit : RE = eDAVB.
La variation de la base monétaire s’écrit :
∆H = ∆B + ∆CCT + ∆R
= b∆M1 + t∆M1 + g ∆DAVB + e∆DAVB
= b∆M1 + t∆M1 + (g + e ) (1 b t ) ∆M1
= [b + t + (g + e ) (1 b t )] ∆M1

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

Il en résulte la formule suivante du
multiplicateur du crédit k3 :

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

Il en résulte la formule suivante du
multiplicateur du crédit k3 :

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

Il en résulte la formule suivante du
multiplicateur du crédit k3 :
1
b + t + (g + e ) (1
1
=
1 (1 g e ) (1

∆M1 =

où k3 =
crédit.

1
[b +t +(g +e )(1 b t )]

b

t)

b

t)

∆H
∆H = k3 ∆H

est le multiplicateur de

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit

On peut montrer facilement que k1 > k2 > k3 .

Chapitre 2 La création monétaire

1. Le principe de création monétaire
2. Les contreparties de la création monétaire
3. Liquidité bancaire et multiplicateur de crédit


Chap02Séance06Slides.pdf - page 1/35
 
Chap02Séance06Slides.pdf - page 2/35
Chap02Séance06Slides.pdf - page 3/35
Chap02Séance06Slides.pdf - page 4/35
Chap02Séance06Slides.pdf - page 5/35
Chap02Séance06Slides.pdf - page 6/35
 




Télécharger le fichier (PDF)


Chap02Séance06Slides.pdf (PDF, 280 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


rb maj sept2011
rb 2012
reglementaion bancaire 2011
creation monetaire banques commerciales les preuves v8 1
chap02seance06slides
chap02seance06slides

Sur le même sujet..