Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils Recherche Aide Contact



techniques de cablage industriel .pdf



Nom original: techniques_de_cablage_industriel.pdf
Titre: techniques_de_cablage_industriel
Auteur: Serge

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.6 / GPL Ghostscript 8.63, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 15/05/2014 à 18:33, depuis l'adresse IP 41.98.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1531 fois.
Taille du document: 159 Ko (5 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


NOM :

Date :

…………………...

………………….

Prénom :

…………………...

Techniques de câblage

NOTE

Constitution générale
d’une Installation Industrielle
Alimentation électrique.
Monophasé Ph N PE
ou triphasé L1 L2 L3 N PE
Sécurité, protection,
automatismes, câblage.
Armoire
électrique
Le bornier qui sépare les
extérieurs de l’intérieur de
l’armoire

Câbles de liaisons extérieures

Machine ou système de
production

techniques de câblage industriel-prof.doc- T BEP Elec- Lycée de NAVARRE St Jean Pied de Port -

Le câble d’alimentation électrique
Toujours par câble souple ou rigide de type U1000 RO2V 5 G …. mm² ou H07 RNF 5 G ….mm²
On trouve également des câbles en 4 G ….mm² dans ce cas le neutre n’est pas distribué ou en
3 G ….mm² auquel cas, l’installation sera en monophasé.
Un câble d’alimentation est toujours connecté en
bas à gauche de l’armoire de câblage sur des
bornes « puissance ». La connexion doit être
rigide. Si le câble est souple, il faut
obligatoirement sertir des embouts rigides.
Pour garantir la connexion IP2x, tous les
conducteurs souples doivent être sertis d’embouts
adaptés à la section (0,75 mm² 1,5 mm² ou plus)

L’armoire électrique
Toute l’armoire doit être conforme à l’IP imposé par l’environnement. Par exemple IP 55.
Donc toutes les entrées et sorties de câbles doivent répondre à l’étanchéité exigée.
Chaque câble est obligatoirement rond et pénètre
dans l’armoire par un « Presse étoupe » adapté au
diamètre du câble.

A l’intérieur de l’armoire, tous les appareils doivent
être repérés avec leur nom de schéma et leur
fonction
Par exemple : Q2 – protection primaire
transformateur T1

techniques de câblage industriel-prof.doc- T BEP Elec- Lycée de NAVARRE St Jean Pied de Port -

Toutes les bornes doivent être repérées par un
numéro.
Tous les conducteurs commande doivent également
être repérés par un numéro.
Chaque borne ne peut recevoir que 1 ou 2
connexions, jamais plus.
Toutes les connexions doivent être IP2, et serrées
dans le sens horaire et de manière à enfoncer le
conducteur dans son logement.
Cas du fil souple sans embout (exceptionnel) :
Dénuder le conducteur de la longueur de la cage de
la borne sans entamer le cuivre !
Torsader les brins souples dans le sens de
toronage.
Dévisser entièrement la vis et engager tous les brins souples dans la borne sans pincer
l’isolant, ni laisser dépasser du cuivre.
S’il n’y a qu’un seul conducteur, l’engager en haut à droite mais en bas à gauche pour favoriser
la connexion.
S’il y a deux conducteurs, les engager de part et d’autre de la vis.

oui

non

oui

non

non

non

non

non

non

oui

non

oui

oui

non

non

non

non

non

non

non

techniques de câblage industriel-prof.doc- T BEP Elec- Lycée de NAVARRE St Jean Pied de Port -

Ne pas tendre le conducteur, mais laisser quelques millimètres de « mou » pour les écarts de
températures et pouvoir refaire la connexion le cas échéant.
Tous les conducteurs doivent être exclusivement verticaux et en vis-à-vis de l’alvéole de la
goulotte.

Connexion PE (terre) ou liaison équipotentielle.
Tous les éléments métalliques sont reliés à la terre : grille – porte d’armoire –tous les
appareils classe I.
Les bornes de terre sont spéciales, de couleur Vert/jaune et reliées à la masse par le rail :
Il faut autant de bornes de terre que de câbles alimentant des appareils classe I
Toutes les bornes sont interconnectées en amont.
Un seul conducteur doit sortir en aval.

Les conducteurs PE sont reliés et sertis à une cosse à
fourche ou une cosse à œil pour la connexion sur grille
ou sur carcasse métallique.

techniques de câblage industriel-prof.doc- T BEP Elec- Lycée de NAVARRE St Jean Pied de Port -

Le bornier
Le bornier sépare la partie câblage d’armoire des extérieurs du système. Très souvent, deux
personnes distinctes peuvent intervenir.
-

Un électricien câble en atelier l’armoire et l’amont du bornier (le tableautier)
Un autre électricien câble sur le chantier les extérieurs et l’aval du bornier
(l’installateur)

Il est évident que le bornier doit donc être
repéré parfaitement et chaque borne doit
avoir une destination connue, un tenant et un
aboutissant conforme au schéma.

Les extérieurs
Photo des gaines et câbles possibles + détail du presse étoupe.

Chaque élément extérieur, que ce
soit un moteur, un capteur, une
boite à boutons, des voyants… est
relié par une canalisation de type
câble ou de type gaine.
L’indice de protection IP xx doit
être conforme du départ de
l’armoire à l’arrivée sur l’appareil.
Les presse-étoupe et embouts
d’étanchéité sont obligatoires en
amont comme en aval.

Conclusion
Une installation électrique industrielle doit fonctionner, bien évidemment, mais elle doit être
agréable à regarder.

techniques de câblage industriel-prof.doc- T BEP Elec- Lycée de NAVARRE St Jean Pied de Port -


Documents similaires


Fichier PDF techniques de cablage industriel
Fichier PDF fichier pdf sans nom 1
Fichier PDF ft cable bus eib
Fichier PDF stage 4
Fichier PDF prises de terre
Fichier PDF tuto comment faire un allumage pour patator


Sur le même sujet..