Milice dans le métro 16.05 .pdf


Nom original: Milice dans le métro 16.05.pdfAuteur: MetroRer

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Publisher 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 20/05/2014 à 00:17, depuis l'adresse IP 82.232.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 425 fois.
Taille du document: 418 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


« Pas de l’oie » sur nos réseaux !

BRUIT DE BOTTES
DANS LE MÉTRO !

L
85 rue Charlot 75003 Paris Tél : 01 44 84 52 55 - Int : 58 771 -Fax : 01 44 78 53 48
cgt . metro-rer@wanadoo.fr - www.cgt-metro-rer.fr
Vendredi 16 mai 2014

es époques se suivent mais ceux qui prônent la haine et l’exclusion ne changent
pas… L’extrême droite, même teinte en blonde ou revêtue de jaune, recourt
toujours aux mêmes méthodes d’intimidation, aux mêmes groupes para militaires et
aux mêmes discours contre l’insécurité, qu’elle contribue pourtant à entretenir, en
patrouillant désormais, en toute impunité, dans le métro parisien !

C

eux qui pensaient un peu naïvement que
le temps des milices fascistes était révolu
et qu’après Vichy et la Collaboration,
l’extrême droite n’aurait jamais plus le droit
de cité en France, se trompaient lourdement…
Comme souvent, à la faveur d’une crise
économique, voici nos nazillons « modernes »
qui agitent le chiffon
rouge du bouc émissaire
et prétendent rétablir
des valeurs « morales »
dignes de leurs aïeux
pétainistes !
Une milice tolérée ?
C’est ainsi que le 9 mai
dernier, une trentaine
d’individus
du
Bloc
Identitaire ont paradé
dans plusieurs de nos
stations, pour soi-disant
sécuriser les lieux contre la « racaille », sans
être du tout inquiétés par la force publique ni
d’ailleurs par nos services de sécurité
internes… Certes, les stations choisies (La
Motte-Picquet, Sèvres-Babylone et Concorde)
ne risquaient pas, a priori, de donner lieu à des
confrontations supposées avec la jeunesse des
banlieues, mais que serait-il arrivé si cette
milice avait croisé quelques gamins en
vadrouille trop « bronzés » à son goût ?
Silence de l’entreprise et de la préfecture…
C’est tout le sens du communiqué de presse
émis par la CGT RATP pour dénoncer les
agissements de ce groupuscule, qui s’est

quand même substitué à la police
Républicaine, aux équipes du GPSR, de
contrôle et de maîtrise du territoire, sans que
ni le préfecture de Police ni la direction de
notre entreprise ne s’en émeuvent, ni même
ne communiquent pour éviter que semblable
provocation ne se reproduise…
Silence des autres O.S...
Même silence radio de la
part
des
autres
organisations syndicales,
p o u r t a n t
particulièrement visées
par
une
mouvance
réactionnaire si peu
sensible aux droits et à
l’émancipation
des
salariés. La CGT, quant à
elle, connaît son Histoire
et
so n
a c t i vi t é
antifasciste de tous temps nous incite à la plus
grande vigilance !
La CGT ne laissera pas faire !
C’est pourquoi, en cas de récidive de ce genres
d’initiatives, nous demandons à tous nos
collègues de la signaler immédiatement,
comme nous exigeons de l’entreprise et de la
Préfecture qu’elles réagissent enfin pour
protéger nos réseaux contre ces groupes
racistes et fascisants ! De plus, nous avons saisi
les élus CGT au CHSCT pour demander des
éclaircissements sur un laisser-faire coupable
qui n’honore guère notre direction comme
celle de la force publique !


Aperçu du document Milice dans le métro 16.05.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


Milice dans le métro 16.05.pdf (PDF, 418 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


milice dans le metro 16 05
kit manifs lyceens
news otre idf 2 decembre 2015
la communaute anonyme 2
pv 30 juin 2017
communique de presse controles routiers  pp

Sur le même sujet..