COLLECTION MALRAUX .pdf



Nom original: COLLECTION MALRAUX.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par pdftk 1.41 - www.pdftk.com / itext-paulo-155 (itextpdf.sf.net-lowagie.com), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 02/06/2014 à 00:39, depuis l'adresse IP 87.231.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 573 fois.
Taille du document: 1.9 Mo (7 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


COLLECTION ANDRB ET MADELEINE MALRAUX
‘Fautrier parle tête baissée, s’excluant un peu de ses propos, comme
fâché de naissance, disant des choses admirables en détestant tout
le monde. Pour lui, technique et peinture sont deux choses qui n’ont
rien à voir. Il ne veut pas qu’on s’attarde sur sa technique, bien qu’il la
considère supérieure. C’est un poète de l’anti-rêverie. Il est impétueux,
rageur, coupant, outragé. Le réel est la porte d’entrée de son œuvre.
Il est insupportable, passionnant, attachant parce que blessé.’

‘Fautrier speaks with his head down, taking the distance, in a sense, from
his own words, as if he is angry by birth, saying wonderful things and hating
everyone at the same time. For him, art and technique are two things that
have nothing in common. He does not want people to dwell upon his
technique, although he considers it superior. He is a poet of anti-reverie.
He is brash, incensed, cutting, and outraged. The reality is a gateway to his
work. He is unbearable, exciting, engaging because injured.’

Par ces quelques mots, Madeleine Malraux montre à quel point elle a
su comprendre, percer l’artiste et son œuvre. Peu de personnes en effet
ont pu pénétrer l’intimité du peintre avec la même proximité qu’André
et Madeleine Malraux. Cette complicité remonte à leurs années
de jeunesse, lorsqu’André rencontre Jean en 1928. L’attirance est
immédiate, réciproque et nécessaire, les deux hommes se comprennent
et partagent la même conception de ‘ce vers quoi doit tendre la peinture’.

With these few words, Madeleine Malraux shows to what extent she was
able to understand, to pierce the artist and his work. Few indeed were
able to penetrate into the intimacy of the artist with the same proximity
as André and Madeleine Malraux. This complicity dates back to their years
of youth, when André met Jean in 1928. The attraction was immediate,
reciprocal and vital; the two men understood each other perfectly and
shared the same idea of ‘the direction that painting should pursue’.

De leur première résidence à Boulogne jusqu’à l’appartement de
l’avenue Victor Hugo, Fautrier a toujours été présent. Madeleine
raconte ainsi qu’au retour de sa première entrevue avec le Général de
Gaulle en 1945, André Malraux ‘s’est ensuite plongé dans ses objets,
regardant où il pourrait accrocher ses toiles de Fautrier’, venant tout
juste d’emménager à Boulogne.

From their frst residence in Boulogne to the apartment avenue Victor
Hugo, Fautrier has always been present. Madeleine tells that on the
return from his frst meeting with General de Gaulle in 1945, André
Malraux ‘immediately immersed himself in his objects, looking for
a place to hang his paintings by Fautrier’, who has just moved to
Boulogne.

Malraux a su parfaitement mettre en mots le lexique pictural de Fautrier,
traduisant cette ‘hieroglyphie de la douleur’ comme il la défnissait.
Cette collection refète également l’histoire, plus intime, de ce couple
emblématique qui trouvait à travers la peinture les ferments de leur
propre complicité lorsque Madeleine confait : ‘Je suis l’une des rares
personnes qu’André supporte (ou souhaite ?) à ses côtés pour regarder
des tableaux. Il aime que ma présence baigne son regard, et ma musique
son écriture.’

Malraux knew perfectly well how to put into words the pictorial
lexicon of Fautrier, to translate this ‘hieroglyph of pain’ as he
defined it. This collection also reflects the history, more intimate,
of this iconic couple who found through painting the seeds of
their own complicity as Madeleine confessed: ‘I am one of the
few people André supports (or wants?) to be with him to look at
the paintings. He likes that my presence smooths his gaze and my
music - his writing.’

André et Madeleine Malraux posent pour un magazine américain dans leur
appartement, 1947. - © Archives personnelles de Madeleine Malraux

12

Vue de l’appartement de Madeleine Malraux.
13

L’ENFER DE FAUTRIER
L’Enfer est la première partie de la Divine Comédie de Dante, où le
poète est guidé par Virgile à travers les neuf cercles de l’Enfer, avant
d’entrer au Purgatoire où il retrouvera Béatrice qui le conduira à l’extase
céleste et au Paradis.

Hell is the frst part of Dante’s Divine Comedy, where the poet is guided
by Virgil through the nine circles of Hell, before entering Purgatory
where he fnds Beatrice that will lead to heavenly ecstasy and to
Paradise.

Ce très bel et rare ensemble d’estampes de Jean Fautrier a été commandé
par André Malraux à l’artiste pour Gallimard. Le projet préparé de 1928
à 1930 comprenait initialement 34 lithographies. Malgré la nouveauté
du parti pris esthétique de Fautrier, sa création s’accorde au monde
glacé, rocheux et boueux, peuplé de monstres souffrants et d’ombres
foues décrit par Dante. Malheureusement, les conséquences de la crise
de 1929 seront fatales pour la bibliophilie, et la publication ne verra
jamais le jour. Les lithographies resteront à l’état de Bon à Tirer.

This beautiful and rare collection of prints was commissioned to Jean
Fautrier by André Malraux for Gallimard. Fautrier worked on this project,
which initially included 34 lithographs, from 1928 to 1930. Despite the
novelty of Fautrier’s aesthetic bias, his creation corresponds to the icy, rocky
and muddy world populated by suffering monsters and blurred shadows
described by Dante. Unfortunately, the consequences of the 1929 crisis will
be fatal for the bibliophiles and this publication will never see the day. The
lithographs would remain in a state of “corrected proof”.

Tirées sur les presses de Desjobert à Paris, les lithographies furent
conservées par l’artiste et par André Malraux. Elles sont selon Rainer
Michael Mason: ‘Les Incunables de l’Estampe informelle’

Printed in the presses of Desjobert in Paris, these lithographs were kept
intact by the artist and by André Malraux. In Rainer Michael Mason’s
words they are: ‘the frst examples of the Informal Print’.

 105

PROVENANCE:

JEAN FAUTRIER (1898-1964)
L’Enfer (Mason 30, 31, 33, 35, 37, 39, 40, 42, 44, 45, 48, 49, 51,
52, 54, 55, 56, 59, 60, 61)

Vue
14 de l’appartement de Madeleine Malraux.

Don de l’artiste à André et Madeleine Malraux
Puis par descendance au propriétaire actuel
EXPOSITION:

Ensemble de vingt-deux lithographies en couleurs, 1930, sur
vergé de Montval, bons à tirer, épreuves de travail avec de
nombreuses annotations manuscrites de l’artiste à l’attention de
l’imprimeur, signées au crayon, cadres
L’ensemble: 28 x 38 cm. (11 x 15 in.)
(22)

Château de Sceau, Fautrier, Territoires du peintre, avril- juillet 1998,
page 28 à 35
Martigny, Suisse, Fondation Pierre Gianadda, Jean Faurier, décembre
2004-mars 2005, page 176 à 196

€30,000-40,000

SET OF TWENTY TWO LITHOGRAPHS IN COLOURS, 1930, ON
VERGE DE MONTVAL, BON A TIRER, WORKING PROOFS WITH
ANNOTATIONS AND SIGNATURE IN PENCIL, FRAMED

US$42,000-56,000
£23,700-31,600

15

 110

 111

112

113

JEAN FAUTRIER (1898-1964)

JEAN FAUTRIER (1898-1964)

GEORGES BRAQUE (1882-1963)

GEORGES BRAQUE (1882-1963)

Paysages Amyricains, Rockfeller Center (Mason OM6)

Les dominos (Mason OM3)

Cartes de vœux et carton d’invitation

L’ Atelier (Vallier 165)

signé et daté ‘Fautrier 50’ (en bas à gauche)
original multiple
27 x 35 cm. (10¬ x 13æ in.)
Réalisée en 1950, cette œuvre est issue d’une édition Aeply
originellement prévue à trois cents exemplaires.

signé et daté ‘Fautrier 50’ (en bas à droite)
original multiple
32 x 40 cm. (12æ x 15æ in.)
Réalisée en 1950, cette œuvre est issue d’une édition Aeply
originellement prévue à trois cents exemplaires.

ensemble de cinq lithographies en couleurs et une aquatinte,
1961-1963, sur vélin, une annotée, datée et signée à l’encre
noire par l’artiste, éditées par Maeght, cadres
L’ensemble 13,5 x 20,5 cm. (5Ω x 8º in.)
(6)

€800-1,200

€1,000-1,500

lithographie en couleurs, 1961, sur vélin, signée et dédicacée
“Pour Madame André Malraux, avec mes hommages, G.
Braque, 1er décembre 1961” au crayon, tirage avant la lettre de
la lithographie conçue par l’artiste pour l’affche de l’exposition
L’Atelier de Braque, organisée au Louvre, décembre 1961-février
1962, cadre
42,5 x 52 cm. (16æ x 20Ω in.)

US$1,120-1,680
£632-948

PROVENANCE:

PROVENANCE:

Don de l’artiste à André et Madeleine Malraux
Puis par descendance au propriétaire actuel

Don de l’artiste à André et Madeleine Malraux
Puis par descendance au propriétaire actuel

US$1,400-2,100
£790-1,185

EXPOSITION:

EXPOSITION:

Paris, Musée d’art moderne de la Ville de Paris, Fautrier 1898-1964, maiseptembre 1989, No. 273 (illustré au catalogue d’exposition p. 207).
Biot, Musée national Fernand Léger, Jean Fautrier, juin-septembre 1996,
No. 33 (illustré au catalogue d’expostion p. 88).
Tokyo, Musée Idemitsu, André Malraux, notre ami, octobre-décembre
1998.

Paris, Musée d’art moderne de la Ville de Paris, Fautrier 1898-1964, maiseptembre 1989, No. 270 (illustré au catalogue d’exposition p. 207).
Tokyo, Musée Idemitsu, André Malraux, notre ami, octobre-décembre
1998.

L’authenticité de cette œuvre a été confrmée par le Comité Jean
Fautrier.

€2,800-3,200

US$3,920-4,480
£2,212-2,258

PROVENANCE:

Don de l’artiste à André et Madeleine Malraux
Puis par descendance au propriétaire actuel

€4,000-6,000

US$5,600-8,400
£3,160-4,470

PROVENANCE:

GREETING CARDS AND INVITATION CARD, SET OF FIVE
LITHOGRAPHS IN COLOURS AND ONE AQUATINT, 1961-1963,
ON WOVE PAPER, ONE ANNOTATED, DATED AND SIGNED BY THE
ARTIST IN INK, PUBLISHED BY MAEGHT, FRAMED

Don de l’artiste à André et Madeleine Malraux
Puis par descendance au propriétaire actuel
LITHOGRAPH IN COLOURS, 1961, ON WOVE PAPER, SIGNED AND
DEDICATED IN PENCIL, FRAMED

L’authenticité de cette œuvre a été confrmée par le Comité Jean
Fautrier.
‘LES DOMINOS’; SIGNED AND DATED LOWER RIGHT; ORIGINAL
MULTIPLE.

‘PAYSAGES AMÉRICAINS, ROCKFELLER CENTER’; SIGNED AND
DATED LOWER LEFT; ORIGINAL MULTIPLE.

18

19

114

 115

JEAN FAUTRIER (1898-1964)

JEAN FAUTRIER (1898-1964)

Les arbres (Mason OM1)

Le moulin b poivre (Mason OM12)

numéroté ‘1/300’ (sur une étiquette au dos)
original multiple
36 x 50 cm. (14¿ x 19¬ in.)
Réalisée en 1950, cette œuvre est le numéro un d’une édition Aeply
originellement prévue à trois cents exemplaires.

signé ‘Fautrier’ (en bas à droite)
original multiple
27 x 35 cm. (10¬ x 13æ in.)
Réalisé en 1951, cette œuvre est issue d’une édition
Aeply originellement prévue à trois cents exemplaires.

€1,000-1,500

€800-1,200

US$1,400-2,100
£790-1,185

US$1,120-1,680
£632-948

PROVENANCE:

PROVENANCE:

Don de l’artiste à André et Madeleine Malraux
Puis par descendance au propriétaire actuel

Don de l’artiste à André et Madeleine Malraux
Puis par descendance au propriétaire actuel

EXPOSITION:

EXPOSITION:

Paris, Musée d’art moderne de la Ville de Paris, Fautrier 1898-1964, maiseptembre 1989, No. 268 (illustré au catalogue d’exposition p. 206).
Tokyo, Musée Idemitsu, André Malraux, notre ami, octobre-décembre 1998.
Rueil Malmaison, Atelier Grognard, Abstractions 50, décembre 2011-mars
2012.

Paris, Musée d’art moderne de la Ville de Paris, Fautrier 18981964, mai-septembre 1989, No. 278 (illustré au catalogue
d’exposition p. 207).
Biot, Musée national Fernand Léger, Jean Fautrier, juin-septembre
1996, No. 33 (illustré au catalogue d’exposition p. 88).
Tokyo, Musée Idemitsu, André Malraux, notre ami, octobredécembre 1998.

BIBLIOGRAPHIE:

Harvard University Art Museums, Jean Fautrier 1898-1964, New York, 2002,
No. 55 (illustré en couleurs p. 143).
L’authenticité de cette œuvre a été confrmée par le Comité Jean Fautrier.
‘LES ARBRES’; NUMBERED ON A LABEL AFFIXED ON THE REVERSE;
ORIGINAL MULTIPLE.

L’authenticité de cette œuvre a été confrmée par le Comité
Jean Fautrier.
‘LE MOULIN À POIVRE’; SIGNED LOWER RIGHT; ORIGINAL
MULTIPLE.

 116

JEAN FAUTRIER (1898-1964)

EXPOSITION:

Le visage de l’homme (Mason OM4)
numéroté ‘1/300’ (sur une étiquette au dos)
original multiple
29 x 27 cm. (11¡ x 10¬ in.)
Réalisée en 1950, cette œuvre est le numéro un d’une édition
Aeply originellement prévue à trois cents exemplaires.

€5,000-7,000
PROVENANCE:

Don de l’artiste à André et Madeleine Malraux
Puis par descendance au propriétaire actuel

US$7,000-9,800
£3,950-5,530

Paris, Musée d’art moderne de la Ville de Paris, Fautrier 1898-1964,
mai-septembre 1989, No. 271 (un autre exemplaire illustré au catalogue
d’exposition p. 207).
Biot, Musée national Fernand Léger, Jean Fautrier, juin-septembre 1996,
No. 33 (illustré au catalogue d’exposition p. 88).
Tokyo, Musée Idemitsu, André Malraux, notre ami, octobre-décembre 1998.
BIBLIOGRAPHIE:

Harvard University Art Museums, Jean Fautrier 1898-1964, New York,
2002, No. 51 (illustré en couleurs p. 139).
P. Bucarelli, Jean Fautrier pittura e materia, Milan, 1960 (deux autres
exemplaires illustrées sous No. 695 et No. 696 p. 413).
L’authenticité de cette œuvre a été confrmée par le Comité Jean Fautrier.
‘LE VISAGE DE L’HOMME’; NUMBERED ON A LABEL AFFIXED ON THE
REVERSE; ORIGINAL MULTIPLE.

20

21

 119

GEORGES BRAQUE (1882-1963)
Oiseaux (Vallier 184)
lithographie en couleurs, 1963, sur vélin, non
signée et annotée HC II/X au crayon (en dehors de
l’édition à 75 exemplaires), tirage avant la lettre de la
lithographie conçue par l’artiste pour servir d’affche à
l’exposition Les Bijoux de Braque organisée au musée
des Arts décoratifs, Paris mars-avril 1963, cadre
34 x 43 cm (13Ω x 17 in.)

€2,000-3,000

US$2,800-4,200
£1,580-2,370

PROVENANCE:

Don de l’artiste à André et Madeleine Malraux
Puis par descendance au propriétaire actuel
LITHOGRAPH IN COLOURS, 1963, ON WOVE PAPER,
UNSIGNED AND ANNOTATED HC II/X IN PENCIL,
FRAMED

 117

 118

JEAN FAUTRIER (1898-1964)

JEAN FAUTRIER (1898-1964)

Paysages amyricains, Central Park (Mason OM7)

Le Village (Mason OM8)

120

signé et daté ‘Fautrier 51’ (en bas à droite)
original multiple
27 x 35 cm. (10¬ x 13æ in.)
Réalisée en 1950-1951, cette œuvre est issue d’une édition
Aeply originellement prévue à trois cents exemplaires.

signé et daté ‘Fautrier 51’ (en bas à gauche)
original multiple
19 x 24 cm. (7Ω x 9Ω in.)
Réalisée en 1951, cette œuvre est issue d’une édition Aeply
originellement prévue à tois cents exemplaires.

GEORGES BRAQUE (1882-1963)

€800-1,200

€600-800

US$1,120-1,680
£632-948

US$840-1,120
£474-632

PROVENANCE:

PROVENANCE:

Don de l’artiste à André et Madeleine Malraux
Puis par descendance au propriétaire actuel

Don de l’artiste à André et Madeleine Malraux
Puis par descendance au propriétaire actuel

EXPOSITION:

EXPOSITION:

Paris, Musée d’art moderne de la Ville de Paris, Fautrier 1898-1964, maiseptembre 1989, No. 274 (illustré au catalogue d’exposition p. 207).
Tokyo, Musée Idemitsu, André Malraux, notre ami, octobre-décembre 1998.

Paris, Musée d’art moderne de la Ville de Paris, Fautrier 1898-1964, maiseptembre 1989, No. 275, p. 208.
Tokyo, Musée Idemitsu, André Malraux, notre ami, octobre-décembre
1998.

L’authenticité de cette œuvre a été confrmée par le Comité Jean Fautrier.
L’authenticité de cette œuvre a été confrmée par le Comité Jean Fautrier.
‘PAYSAGES AMÉRICAINS, CENTRAL PARK’; SIGNED AND DATED
LOWER RIGHT; ORIGINAL MULTIPLE.

22

L’ Atelier (Vallier 165)
lithographie en couleurs, 1961, sur Arches, avec la
lettre, signée et dédicacée “Pour André Malraux en
amical souvenir du 1er décembre 1961” au crayon,
prototype de l’affche offert par l’artiste à André
Malraux, cadre
72 x 51 cm. (28º x 20 in.)

€2,000-3,000

US$2,800-4,200
£1,580-2,370

PROVENANCE:

Don de l’artiste à André et Madeleine Malraux
Puis par descendance au propriétaire actuel
LITHOGRAPH IN COLOURS, 1961, ON ARCHES PAPER,
WITH THE LETTER, SIGNED AND DEDICATED IN PENCIL,
FRAMED

‘LE VILLAGE’; SIGNED AND DATED LOWER LEFT; ORIGINAL MULTIPLE.

23

 121

 123

ALBERTO GIACOMETTI (1901-1966)

JEAN FAUTRIER (1898-1964)

Femme qui marche, carte de Noél pour la Galerie
Maeght (Lust 96)

La cruche blanche (Mason R2)

eau-forte, 1955, sur Arches, issue de l’édition à 550 exemplaires,
publiée par Maeght, Paris, cadre
20,5 x 6,5 cm. (8 x 2Ω in.)

€1,500-2,000

US$2,100-2,800
£1,185-1,580

signé et daté ‘Fautrier 48’ (en bas à droite)
original multiple
55 x 46 cm. (21¬ x 18¿ in.)
Réalisée en 1948, cette œuvre est le numéro
un d’une édition Aeply originellement prévue
à trois cents exemplaires.

€1,500-2,000

US$2,100-2,800
£1,185-1,580

PROVENANCE:

PROVENANCE:

Don de l’artiste à André et Madeleine Malraux
Puis par descendance au propriétaire actuel

Don de l’artiste à André et Madeleine Malraux
Puis par descendance au propriétaire actuel

ETCHING, 1955, ON ARCHES, FROM THE EDITION OF 550 COPIES,
PUBLISHED BY MAEGHT, PARIS, FRAMED

EXPOSITION:

Tokyo, Musé Idemitsu, André Malraux, notre ami,
octobre-décembre 1998.
L’authenticité de cette œuvre a été confrmée par
le Comité Jean Fautrier.

‘LA CRUCHE BLANCHE’; SIGNED AND DATED
LOWER RIGHT; ORIGINAL MULTIPLE.

 122

124

ANDRE MASSON (1896-1987)

JEAN FAUTRIER (1898-1964)

Mines de rien; Sirlne; Composition

Sans titre

ensemble de deux aquatintes en couleurs et une lithographie,
circa 1950, sur vélin, la première signée, numérotée 34/50 et
dédicacée par l’artiste “A Madame André Malraux avec les
hommages de A.M”, les deux autres signées et annotées 6/30
HC et HC, cadres
l’ensemble 38 x 28 cm (15 x 11 in.)
(3)

signé ‘Fautrier’ (en bas à droite)
aquarelle et lavis sur essai de lithographie
31.5 x 49.5 cm. (11√ x 18√ in.)

€1,200-1,800

PROVENANCE:

US$1,680-2,520
£948-1,422

€1,000-1,500

US$1,400-2,100
£790-1,185

Don de l’artiste à André et Madeleine Malraux
Puis par descendance au propriétaire actuel

PROVENANCE:

24

Don de l’artiste à André et Madeleine Malraux
Puis par descendance au propriétaire actuel

L’authenticité de cette œuvre a été confrmée par
le Comité Jean Fautrier.

SET OF TWO AQUATINTS IN COLOURS AND ONE LITHOGRAPH,
CIRCA 1950, ON WOVE PAPER, THE FIRST ONE SIGNED, NUMBERED
34/50 AND DEDICATED, THE TWO OTHERS SIGNED AND
ANNOTATED HC, FRAMED

‘UNTITLED’; SIGNED LOWER RIGHT;
WATERCOLOR AND WATERCOLOR ON
LITHOGRAPH.

25

125

JEAN FAUTRIER (1898-1964)
L’Orange coupye (Mason OM2)
signé ‘Fautrier’ (en bas à droite)
original multiple
31.5 x 29 cm. (12Ω x 11Ω in.)
Réalisée en 1950, cette œuvre est issue d’une édition Aeply
originellement prévue à trois cents exemplaires.

€1,000-1,500

US$1,400-2,100
£790-1,185

PROVENANCE:

Don de l’artiste à André et Madeleine Malraux%
Puis par descendance au propriétaire actuel
EXPOSITION:

Paris, Musée d’art moderne de la Ville de Paris, Fautrier 1898-1964,
mai-septembre 1989, No. 269 (illustré au catalogue d’exposition p.
206).
Tokyo, Musée Idemitsu, André Malraux, notre ami, octobredécembre 1998.
BIBLIOGRAPHIE:

Harvard University Art Museums, Jean Fautrier 1898-1964, New
York, 2002, No. 52 (illustré pp. 71-72; illustré en couleurs pp. 70, 140).
L’authenticité de cette œuvre a été confrmée par le Comité Jean Fautrier.
‘L’ORANGE COUPÉE’; SIGNED LOWER RIGHT; ORIGINAL MULTIPLE.

126

JEAN FAUTRIER (1898-1964)
La colline (Mason OM5)
numéroté ‘1/300’ (sur une étiquette au dos)
original multiple
45 x 64 cm. (18 x 25 in.)
Réalisée en 1950, cette œuvre est le numéro un d’une
édition Aeply originellement prévue à trois cents exemplaires.

€800-1,200

US$1,120-1,680
£632-948

PROVENANCE:

Don de l’artiste à André et Madeleine Malraux
Puis par descendance au propriétaire actuel
EXPOSITION:

Paris, Musée d’art moderne de la Ville de Paris, Fautrier 1898-1964,
mai-septembre 1989, No. 272 (illustré au catalogue d’exposition p.
207).
BIBLIOGRAPHIE:

Harvard University Art Museums, Jean Fautrier 1898-1964, New
York, 2002, No. 54 (illustré en couleurs p. 142).
L’authenticité de cette œuvre a été confrmée par le Comité Jean Fautrier.
‘LA COLLINE’; NUMBERED ON A LABEL AFFIXED ON THE REVERSE;
ORIGINAL MULTIPLE.

26

127

JEAN FAUTRIER (1898-1964)

PROVENANCE:

Paroles b propos des nus de Fautrier (Mason OM14)

Don de l’artiste à André et Madeleine Malraux
Puis par descendance au propriétaire actuel

signé ‘Fautrier’ (en bas à droite)
original multiple
30 x 24 cm. (11√ x 9Ω in.)
Réalisé en 1956.

€1,000-1,500

EXPOSITION:

Tokyo, Musée Idemitsu, André Malraux, notre ami, octobre-décembre 1998.

US$1,400-2,100
£790-1,185

L’authenticité de cette œuvre a été confrmée par le Comité Jean Fautrier.
‘PAROLES À PROPOS DES NUS DE FAUTRIER’ ; SIGNED LOWER RIGHT;
ORIGINAL MULTIPLE.

27


COLLECTION MALRAUX.pdf - page 1/7
 
COLLECTION MALRAUX.pdf - page 2/7
COLLECTION MALRAUX.pdf - page 3/7
COLLECTION MALRAUX.pdf - page 4/7
COLLECTION MALRAUX.pdf - page 5/7
COLLECTION MALRAUX.pdf - page 6/7
 




Télécharger le fichier (PDF)


COLLECTION MALRAUX.pdf (PDF, 1.9 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


collection malraux
cp art contemporain 4 5 juin 2014
programme uebk2018vf
votre selection d objets touristiques 2
museesdemarseille printemps ete 2016
sandelin prog cult juillet 2013 janvier 2014

Sur le même sujet..