Valls.pdf


Aperçu du fichier PDF valls.pdf - page 3/61

Page 1 2 34561



Aperçu texte


LE VRAI VISAGE DE MANUEL VALLS

INTRODUCTION
En moins de trois ans, Manuel Valls est passé de l'anonymat (5,6 %
à la primaire socialiste de 2011) à Matignon. L'histoire de Manuel
Valls est une espèce de bluff très largement reconstruit: issu de la
plus haute bourgeoisie catalane par son père et d ' une famille suisse
enrichie dans le trafic de l'or par sa mère, ce fils d'un célèbre peintre
catalan nullement anti-franquiste a grandi dans un milieu huppé,
dans une maison située en face de l'île Saint-Louis. Ce qui lui a permis
de fréquenter le gratin des beaux-arts mais aussi de la politique. Dès
ses 18 ans, alors qu'il n'était même pas encore naturalisé français,
il a passé un accord secret, appelé «pacte de Tolbiac», avec deux
camarades au très brillant avenir, Stéphane Fouks, aujourd ' hui
pape des communicants socialistes et membre du comité directeur du
Conseil représentatif des institutions juives de France, ct Alain Baucr,
ancien Grand Maître du Grand Orient de France et ponte de la sécurité
urbaine. Son ascension doit beaucoup à ces deux hommes avec lesquels
iJ est demeuré étroitement lié.

Manuel Valls par lui-même
et par les autres
• « uans J'ombre de moms en moms tutélaire de hançois Hollande,
Manuel Valls, cherchant la lumière n'en finit pas de grimper le grand
escalier du pouvoir. »
Le Nouvel Observateur, 4 octobre 20 12.
• «Valls? C'est Sarkozy sans le son. »
Xavier Bertrand, L'Express du 27 juin2012
• « Les yeux revolver. »
Libération, 5 avril 2014.

• « Blairiste », « Clintonien ».
La façon dont Manuel Valls sc définit idéologiquement.

Le nouveau Premier ministre est aussi l' incarnation même du nouveau
Parti socialiste tel que défini par son think tank Terra Nova: un pur
apparatchik rompu aux jeux d'appareil, à la fois « boboïsé », socialdémocrate modéré en apparence mais surtout haineux vis-à-vis de ses
adversaires politiques, prêt à toutes les compromissions avec les milieux
sarkozystes recentrés, libéral rallié au mondialisme, à l'européisme,
au métissage et au multiculturalisme. Ce que d 'aucuns pourraient
appeler l'« after-socialisme »ou socialisme à« l'eau de rose». Il est bien
évidemment membre du club d'influence Le Siècle, mais aussi du groupe
mondialiste de Bilderberg. Semblable aux néo-cons américains, en
général venus de l'extrême gauche, il est également un soutien fanatique
d'Israël, pays avec lequel il s'est déclaré «éternellement lié». Mais on
ignore que jusqu'en 2008 au moins, il était très clairement pro-palestinien.
C'est ce Catalan ombrageux qui se voit évidemment trôner en 2017 ou
2024 à la présidence de la République.

• « Ce surdoué du cumul est aujourd'hui "premier" vice-président du
conseil régional d'Ile-de-France. N'oubliez pas "premier": ce!a.le îache~
rait. Ce qu'ont parfaitement compris les huissiers du cons~tl r~g10nal, qut
lui donnent du "président Valls" [ ... ] Le président Valls,_ lut: fatt plus dans
le look du chef de service Darty, cravate rouge et chemtse Jaune. »
Le Canard EnchaÎné, 23 juin 1999.

• « Le narcissisme tranquille. »
Marianne, 29 octobre 2012.
• «La gauche Prada, c'est lui! [ ... ) Voici le bellâtre du PS qui veut
rendre sexy la gauche: col mao, cravates roses et vacances en Toscane. »

Technikart, septembre 2009.

5