exposition institut goethe .pdf


Nom original: exposition institut goethe.pdfTitre: Microsoft Word - Institut Goethe de Paris résumé français-1.docxAuteur: mourre martin

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Word / Mac OS X 10.7.5 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 09/06/2014 à 11:21, depuis l'adresse IP 87.231.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 598 fois.
Taille du document: 1.3 Mo (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


 «  Sur  les  chemins  de  l’Atlantide  :    
Leo  Frobenius  (1873-­‐  1938)  et  l’art  rupestre  africain  »  
Exposition  Goethe-­‐Institut  de  Paris  du  17  juin  au  22  juillet  2014  
Dès   ses   premières   expéditions   à   travers   le   Congo   belge   en   1905   et   au   Soudan   occidental  
en   1907,   Leo   Frobenius   était   à   la   recherche   des   formes   originelles   de   la   culture,   ces  
traces   de   l’Atlantide   qu’il   pensait   trouver   en   Afrique.   A   partir   de   1912,   des   peintres  
établirent   des   copies   d’art   rupestre,   lors   de   ces   voyages   d’exploration   à   l’intérieur   de  
l’Afrique.  Réalisées  sur  place,  ces  oeuvres  sont  parfois  de  très  grands  formats,  conformes  
à   la   taille   originale   des   gravures   rupestres.   Par   la   suite,   il   entreprit   des   recherches   en  
Europe,   en   Indonésie   et   en   Australie.   Jusqu’à   sa   mort   en   1938,   il   réunit   près   de   5000  
toiles,   soit   la   collection   la   plus   importante   au   monde   de   copies   peintes   d’art  
préhistorique.     L’exposition   documente   la   fabuleuse   aventure   de   la   constitution   de   ce  
fonds  dans  le  Sahara  central  et  les  savanes  du  Zimbabwe,  à  la  source  de  la  formation  d’un  
savoir   africaniste   en   Allemagne.   Elle   conte   également   l’histoire   spectaculaire   des  
expositions  internationales  de  ces  images,  qui  furent  montrées  dans  les  années  1930  au  
Reichstag   de   Berlin,   à   la   salle   Pleyel   et   au   Musée   d’ethnographie   du   Trocadéro   ainsi  
qu’au   MoMA   de   New-­‐York.   Ces   peintures   en   couleurs,   aujourd’hui   presqu’oubliées,  
influencèrent   l’avant-­‐garde   occidentale   et   la   pensée   de   Frobenius   participa   de   façon  
notable  à  l’émergence  d’une  pensée  de  la  négritude.    
 

Commissaires   d’exposition  :   Jean-­‐Louis   Georget   (Institut   français   d’histoire   en  
Allemagne)  ,  Hélène  Ivanoff  (EHESS),  Richard  Kuba  (Frobenius-­‐Institut)  
Colloque,  EHESS,  16-­‐17  juin  :  Histoire  croisée  de  l’ethnologie  
16  juin,  14h-­‐17h30  :  Salle  Lombard,  96  boulevard  Raspail  
17  juin,  9h30-­‐17h  :  Amphitéâtre  Furet,  105  boulevard  Raspail    
 

Conférences,  Goethe-­‐Institut,  16-­‐17  juin  :    
Goethe-­‐Institut  
17  avenue  d’Iéna  
75116  Paris  
16  juin,  19h30  :  János  Riesz  (Université  de    Bayreuth)    
                                                       «  le  mythe  de  l’Atlantide  au  cœur  de  la  vision  historique  de  Leo  Frobenius  
»    
17  juin,  19h30  :  Maria  Stavrinaki  (Paris  I)    
                                                         «  La  constellation  préhistorique  autour  de  Leo  Frobenius  :    

       Théories  et  transpositions  formelles  de  l'art  pariétal  »  
Pour  plus  d’informations  :  http://frobenius2014.sciencesconf.org  


Aperçu du document exposition institut goethe.pdf - page 1/2

Aperçu du document exposition institut goethe.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


exposition institut goethe
ehess programme colloque
eflyer urban sceno ouakam 1
finaljnvfev compressed
bourses daad 2012 2013
finalnovdec compressed 1

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.009s