Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



150729 20140613 Tract unitaire CGT SUD LE GOUVERNEMENT STOPPE LES DISCUSSIONS .pdf


Nom original: 150729_20140613_Tract_unitaire_CGT_SUD_LE_GOUVERNEMENT_STOPPE_LES_DISCUSSIONS.pdf
Auteur: Véronique MARTIN

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Microsoft® Word 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 14/06/2014 à 18:33, depuis l'adresse IP 90.57.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 261 fois.
Taille du document: 247 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


Fédérations syndicales de cheminots CGT – SUD-Rail

LE GOUVERNEMENT STOPPE LES DISCUSSIONS !
Face à une
mobilisation
toujours aussi
forte au 3ème jour
de grève, les
grandes
manœuvres
s’accélèrent. Le
Secrétaire d’Etat
aux Transports,
Frédéric Cuvillier, a
rompu ce matin le
dialogue avec les
cheminots !

En fait de dialogue social, le gouvernement fait le choix (à l’instar de la
direction de la SNCF) de l’acharnement médiatique, de la désinformation,
en refusant de répondre positivement aux exigences légitimes des
cheminots concernant la réforme du système ferroviaire.
« Le pacte d’irresponsabilité » signé entre le gouvernement et les 2 fédérations
CFDT-UNSA, ne répond en rien à la nécessaire réunification du système
ferroviaire, à la question du financement et de la dette, aux conditions sociales
des cheminots et à terme, à un meilleur service public voyageurs et
marchandises. Les cheminots n'ont pas besoin d'Etats Généraux du dialogue
social mais de négociations sur leurs revendications.

Ces promesses
n’engagent que ceux qui y croient !
En effet, ce pacte renvoie au débat parlementaire autour du projet de loi qui
devra être débattu, et selon le Secrétaire d’Etat : « éventuellement » amendé !
Mais même amendé dans ce sens, ce projet de loi, aggravé en Commission de
Développement Durable, éclate encore plus qu’aujourd’hui le service public
SNCF et organise la dégradation des conditions sociales des cheminots, de la
qualité et du volume de transports Fret et Voyageurs.

A la SNCF, silence radio !
Par ailleurs, les sujets d’entreprise et plus particulièrement les questions d’emploi, de salaires,
d’organisation de la production et des conditions de travail, contenus dans le préavis, sont totalement
ignorés par la Direction de la SNCF.

C’est inacceptable !
Pour rappel, les Fédérations CGT, SUD-Rail demandent :
Une réelle réunification du système ferroviaire afin de mieux travailler ensemble avec de bonnes
conditions sociales et de travail pour un meilleur service public voyageurs et marchandises, dans une
entreprise unique, la SNCF ;
Un traitement de la dette et du financement des travaux indispensables par des ressources
nouvelles (contrairement à un accroissement de la productivité des cheminots comme annoncé dans
le projet de loi) ;
L’exigence d’aucune régression sociale pour les cheminots actifs et retraités et des garanties sur la
pérennisation du statut (recrutements au statut, facilités de circulation, prestations familiales,…).
La stratégie du gouvernement et de la direction de l’entreprise visant à jeter en pâture les cheminotes et
les cheminots, à tenter de les opposer à l’opinion publique, est inqualifiable et démontre une grande
fébrilité face au haut niveau de mobilisation.
Contrairement à ce qui est véhiculé dans la presse, le nombre de grévistes est largement supérieur à ce
qu’annonce la direction. Sinon, comment expliquer qu’avec plus de 80% de cheminots au travail, le nombre
de trains en circulation ne soit pas plus élevé.

L’exigence d’un débat public télévisé !
Les Fédérations CGT et SUD-Rail estiment qu’il faut éclairer nos concitoyens sur les enjeux et les dangers
réels de la réforme gouvernementale, dans le cadre d’un débat télévisé contradictoire permettant à chacun
d’exposer sa vision de l’avenir de la SNCF.

Face à cette situation, les fédérations syndicales CGT et SUD-Rail appellent les
cheminots de tous les services à poursuivre, à amplifier et à élargir le mouvement.
Paris, le 13 juin 2014 à 20h30


Aperçu du document 150729_20140613_Tract_unitaire_CGT_SUD_LE_GOUVERNEMENT_STOPPE_LES_DISCUSSIONS.pdf - page 1/1

Documents similaires


150729 20140613 tract unitaire cgt sud le gouvernement stoppe les discussions
tract unitaire cgt sud 2eme rencontre ministerielle
tract projet de loi
2013 2
2013 05 02 communique unitaire reforme systeme ferroviaire
compte rendu dp mars 2014 1


Sur le même sujet..