UMP Elections Senatoriales 2014 Sen2014 .pdf



Nom original: UMP-Elections-Senatoriales-2014-Sen2014.pdfAuteur: Kamel REZAGUI

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Microsoft® Word 2010 / Mac OS X 10.7.5 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/06/2014 à 12:57, depuis l'adresse IP 80.119.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1781 fois.
Taille du document: 607 Ko (35 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


DIRECTION DES ELECTIONS

DOSSIER  D’INVESTITURES
PAR DÉPARTEMENT

01–AIN (3 sièges)
Candidats  à  l’investiture  pour la tête de liste


Françoise BENON, présidente de la fédération nationale France AVC



Guy BILLOUDET, maire de Feillens, conseiller général



Mireille CHARMONT-MUNET, maire d'Artemare



Patrick CHAIZE, maire de Vonnas



Bernard GLORIOD, ancien maire de Balan



Nicole GUILLERMIN, ancienne conseillère municipale de Bourg-en-Bresse,
ancienne conseillère régionale



Régis PETIT, maire de Bellegarde -Michel Chanel, vice-Président du SIEA



Michel VOISIN, député, conseiller régional



Vincent SCATTOLIN (UMP), adjoint au maire de Divonne-les-Bains

Autre liste de droite
1- Sylvie GOY-CHAVENT (UDI), sénatrice, Maire de Cerdon
Commentaire
L’UMP   et   l’UDI   partiront   séparément. L’UMP   devrait   remporter   un   siège   et   l’UDI  
conserver le sien.
La fédération départementale a lancé un appel à candidature et pas moins de 10
candidats se sont déclarés pour conduire la liste. La fédération se prononcera lundi 16
juin. Charles de la VERPILLIERE, membre de la CNI, nous fera part de la position de la
fédération  lors  de  la  Commission  d’investiture  concernant  la  tête  de  liste  UMP.

02–AISNE (3 sièges)
Liste proposée à la CNI
1- Antoine LEFÈVRE (UMP), sénateur, maire de Laon
2- Pascale GRUNY (UMP), conseillère municipale de Saint-Quentin
3- Ernest TEMPLIER (UDI), maire de Chassemy et conseiller général du canton de Braine
ou Nicolas FRICOTEAUX (UDI), maire et conseiller général de Rozoy-sur-Serre
Commentaire
Le changement de mode de scrutin ne devrait pas affecter le rapport de force. L’UMP  
devrait donc conserver ses deux sièges.

2

03–ALLIER (2 sièges)
Candidats à l’investiture


Gérard DÉRIOT (UMP), sénateur, adjoint au maire de Cérilly



Daniel DUGLERY (UMP), maire de Montluçon, conseiller régional



Pierre-André PÉRISSOL (UMP), maire de Moulins

Autre candidat de droite possible


Bernard COULON (UDI), maire de Saint-Pourçain-sur-Sioule

Commentaires
L’UMP   est   en   mesure   de   remporter   le   2e siège. Pierre-André PÉRISSOL a reçu le
soutien de Claude MALHURET (UMP) maire de Vichy.

04–ALPES-DE-HAUTES-PROVENCE (1 siège)
Candidat proposé à la CNI


Bernard JEANMET-PERALTA (UMP), maire de Manosque

Autre candidat de droite possible


Jacques DEPIEDS (DVD) Maire de Mane

Commentaires
Le sénateur socialiste sortant Claude DOMEIZEL ne se représente pas. L’UMP  est  en  
mesure  de  l’emporter  avec  Bernard  JEANMET-PERALTA.

3

05–HAUTES-ALPES (1 siège)
Candidats à l’investiture


Jean-Michel ARNAUD (UMP), premier vice-président du conseil général



Jean-Yves DUSSERRE (UMP), président du conseil général

Commentaires
Le sénateur sortant Pierre BERBARD-REYMOND (NI, ex-UMP) ne se représente pas. Il
soutient la candidature  de  Jean  Michel  ARNAUD  alors  que  l’ancienne  député  Henriette
MARTINEZ, présidente du comité départemental, soutient la candidature de Jean Yves
DUSSERRE. L’UMP devrait conserver son siège.

06–ALPES-MARITIMES (5 sièges)
CHOIX 1

CHOIX 2

1- Louis NÈGRE (UMP), sénateur, maire
de Cagnes-sur-Mer
2- Dominique ESTROSI-SASSONE (UMP),
adjointe au maire de Nice, conseillère
générale
3- Henri LEROY (UMP), maire de
Mandelieu-la-Napoule, conseiller général
4- Colette GIUDICELLI (UMP), viceprésidente du conseil général
5- Réservée UDI

1- Dominique ESTROSI-SASSONE (UMP),
adjointe au maire de Nice, conseillère
générale
2-- Louis NÈGRE (UMP), sénateur, maire
de Cagnes-sur-Mer
3- Colette GIUDICELLI (UMP), viceprésidente du conseil général
4- Henri LEROY (UMP), maire de
Mandelieu-la-Napoule, conseiller général
5- Réservée UDI

Autres candidats à la candidature sur la liste
Hélène MASSON-MARET (UMP), sénatrice
Autre liste de droite possible
1- Jean-Pierre LELEUX (UMP), sénateur

Commentaires
Quel que   soit   l’ordre   de   la   liste UMP, le sénateur sortant Jean-Pierre LELEUX pourrait
conduire une liste concurrente. L’UMP  est  en  mesure  de  remporter  le  5e siège.
4

07–ARDECHE (2 sièges)
Candidats à l’investiture


Jean-Pierre CONSTANT (UMP), maire et conseiller général d'Aubenas



Mathieu DARNAUD (UMP), maire de Guilherand-Granges, conseiller régional



Jacques GENEST (UMP), maire et conseiller général de Coucouron

Autre candidat de droite possible


Jacques DUBAY (UDI) maire de saint Peray

Commentaires
La candidature de Mathieu DARNAUD semble faire consensus afin de représenter le
nord du département. Pour le sud du département, Jacques GENEST apparait plus
crédible pour rassembler les grands électeurs des communes rurales.
L’UMP  est  en  mesure de remporter les deux sièges.

08–ARDENNES (2 sièges)
Candidats à l’investiture


Benoît HURÉ (UMP), sénateur, président du conseil général



Marc LAMÉNIE (UMP), sénateur, maire de Neuville-Day, vice-président du
conseil général



Philippe MATHOT (UMP), ancien député

Commentaires
L’UMP  devrait  conserver  ses  deux  sièges.

5

09–ARIEGE (1 siège)
Candidat proposé à la CNI


Philippe CALLEJA (UMP), maire de Saverdun

Commentaires
La gauche devrait conserver son siège.

10–AUBE (2 sièges)
Candidats proposés à la CNI


François BAROIN (UMP), député, maire de Troyes



Philippe ADNOT (NI), sénateur, président du conseil général, président de
l’association  des  maires

Commentaires
La  fédération  propose  d’investir  François  BAROIN  et  de soutenir le sénateur sortant
Philippe ADNOT. La droite devrait conserver ses deux sièges.

6

11–AUDE (2 sièges)
Candidats proposés à la CNI



Monique CHING (UMP), première adjointe au maire de Leucate
Thierry LEGUEVAQUES (UMP), maire de Saint-Michel-de-Lanès

Commentaires
La gauche devrait conserver ses deux sièges.

12–AVEYRON (2 sièges)
Candidats proposés à la CNI


Alain MARC (UMP), député, premier vice-président du conseil général



Jean-Claude LUCHE (UDI), président du conseil général

Commentaires
Le député UMP Alain MARC pourrait partir en ticket avec Jean-Claude LUCHE (UDI). La
droite pourrait remporter les deux sièges.

7

13–BOUCHES-DU-RHÔNE (8 sièges)
Liste proposée à la CNI
1- Jean-Claude GAUDIN (UMP), sénateur, maire de Marseille
2- Sophie JOISSAINS (UMP), sénatrice, adjointe au maire d'Aix-en-Provence
3- Bruno GILLES (UMP), sénateur, maire du 3e secteur de Marseille
4- Anne-Marie AYME-BERTRAND (UMP), conseillère générale
5- Patrick BORÉ (UMP), maire de La Ciotat
Jean-Claude GAUDIN devrait proposer la 6e place à Danielle VIVANTI-MILON (UMP)
maire de Cassis
Commentaires
L’UMP est assuré de remporter un siège supplémentaire. Le   gain   d’un 2e siège
reste possible.

14–CALVADOS (3 sièges)
Liste proposée à la CNI
1- Pascal ALLIZARD (UMP), maire de Condé sur-Noireau, vice-président du conseil
général
Autre liste de droite
1-Jean-Léonce DUPONT (UDI), sénateur, président du conseil général
Commentaires
L’UMP   et   l’UDI   partiront   séparément. Suite au changement de mode de scrutin, l’UMP  
devrait perdre un siège sur les deux   sièges   qu’elle   détient alors   que   l’UDI   devrait  
conserver le sien.

8

15–CANTAL (2 sièges)
Candidats proposés à la CNI


Vincent DESCOEUR (UMP), président du conseil général, conseiller municipal de
Montsalvy



Pierre JARLIER (UDI), sénateur, maire de Saint-Flour

Commentaires
Le résultat est incertain. L’UMP  départementale  ne  devrait  pas  soutenir  la  candidature  
de Pierre JARLIER.

16–CHARENTE (2 sièges)
Candidats à l’investiture


Jean-Michel BOLVIN (UMP), maire de Saint-Amand-de-Montmoreau, conseiller
général de Montmoreau-Saint-Cybard  et  président  de  l’association  des  maires



Henri de RICHEMONT (UMP),  maire  d’Étagnac

Autre candidat de droite possible


Jean-Noël DUPRÉ (UDI) conseiller général et maire de Confolens



Jérôme SOURISSEAU (UDI), maire de Bourg-Charente, conseiller général de
Segonzac

Commentaires
Les deux candidats UMP souhaitent faire chacun un ticket avec le candidat UDI Jérôme
SOURISSEAU. Le  nouveau  maire  d’Angoulême,  Xavier  BONNEFONT,  apporte  son  soutien  
à un ticket Jean-Michel BOLVIN/ Jérôme SOURISSEAU.
Le résultat est incertain pour les deux sièges.

9

17–CHARENTE-MARITIME (3 sièges)
Liste proposée à la CNI
1- Daniel LAURENT (UMP), sénateur, maire de Pons
2- Corine IMBERT (DVD), vice-présidente du Conseil Général, Maire de Beauvais-surMatha
3- Stéphane VILLAIN (UMP), vice-présidente du conseil général, adjoint au maire de
Châtelaillon-Plage
Commentaires
Suite au changement de mode de scrutin, l’UMP devrait perdre un siège sauf si la
gauche se divise.

18–CHER (2 sièges)
Candidats proposés à la CNI


François PILLET (UMP), sénateur



Rémy POINTEREAU (UMP), sénateur, conseiller municipal de Lazenay et
conseiller général de Lury-sur-Arnon

Autre candidat de droite possible


Aymar de GERMAY (UDI), maire de Marmagne

Commentaires
La droite devrait conserver ses deux sièges. Aymar de GERMAY (UDI) pourrait
cependant  l’emporter  au  détriment  d’un  sénateur sortant UMP.

10

19–CORREZE (2 sièges)
Candidats proposés à la CNI


Claude NOUGEIN (UMP), conseiller général de Brive-la-Gaillarde-Nord-Est



Michel PAILLASSOU (UMP), conseiller général et maire d'Égletons

Autre candidat de droite possible


Daniel CHASSEING (UDI), maire de Chamberet, conseiller général de Treignac

Commentaires
Claude NOUGEIN et Michel PAILLASSOU souhaitent constituer un ticket alors que
Bernadette  CHIRAC  s’oppose à la candidature de Michel PAILLASSOU.
Nous devrions être en mesure de remporter les deux sièges.

21–COTE-D’OR  (3 sièges)
Liste proposée à la CNI
1- Alain HOUPERT (UMP), sénateur, conseiller municipal de Dijon
2- Anne-Catherine LOISIER (DVD), maire et conseillère générale de Saulieu
3- Jean-Pierre REBOURGEON (UMP), maire de Merceuil, conseiller général de Beaune
Sud
Commentaires
Le changement de mode de scrutin ne devrait pas affecter le rapport de force. L’UMP  
devrait donc conserver son siège avec la réélection du sénateur Alain HOUPERT.

11

22– COTE  D’ARMOR  (3 sièges)
Liste proposée la CNI
1- Michel VASPART (UMP), maire de Pleudihen-sur-Rance, conseiller général de DinanEst
Autre liste de droite possible
1-Bruno JONCOUR (MODEM), maire de Saint-Brieuc
Commentaires
Le changement du mode de scrutin   devrait   permettre   à   l’opposition   sénatoriale  
d’obtenir  un  siège  mais  ce  dernier   ne  devrait  pas  forcément  revenir  à  l’UMP. En
effet, celui-ci pourrait remporter par Bruno JONCOUR (MODEM), maire de Saint-Brieuc.
Cependant,   d’après Marc le FUR, l’affaiblissement   de   la   gauche dans le département et
ses  probables  divisions  pourraient  permettre  à  l’opposition  d’obtenir deux sièges sur les
trois, ce qui justifie les deux listes de droite.

23– CREUSE (2 sièges)
Candidat proposé la CNI


Patrice MORANCAIS (UMP), maire de Saint-Chabrais, conseiller général de
Chénérailles

Commentaires
La   fédération   souhaite   ne   proposer   qu’un   seul   candidat   à   l’investiture. La gauche
devrait conserver ses deux sièges.

12

24–DORDOGNE (2 sièges)
Candidats proposés la CNI


Jean-Jacques de PERETTI (UMP), maire de Sarlat-la-Canéda



François ROUSSEL (UMP), maire de Neuvic

Commentaires
La  constitution  d’un ticket Jean-Jacques de PERETTI/François ROUSSEL semble faire
consensus dans la fédération. L’UMP  est  en  mesure  de  remporter  les  deux  sièges.

25–DOUBS (3 sièges)
Liste proposée à la CNI
1- Jacques GROSPERRIN (UMP), conseiller municipal de Besançon
2- Christine BOUQUIN (UMP), maire de Charquemont, conseillère générale Maîche,
présidente de l’association  des  maires ou Annick JACQUEMET (UMP) adjointe au maire
de Saint Vit, conseillère générale de Boussières.
3- Didier KLEIN (UDI), maire de Taillecourt
Autre liste UMP possible
1- Jean-François HUMBERT (UMP), sénateur
Commentaires
Si la candidature   de   Jacques   GROSPERRIN   fait   l’unanimité   parmi   les   parlementaires et
les cadres du département, nous avons deux candidates pour la 2e place : Christine
BOUQUIN, soutenue par Marcel BONNOT, et Annick JACQUEMET, soutenue par Annie
GENEVARD.
Annick JACQUEMET   étant   élue   de   l’arrondissement   de   Besançon,   il   serait   souhaitable  
qu’elle figure en 4e position.
L’UMP   est   en   mesure   de   remporter   un   siège   supplémentaire   et   d’obtenir   ainsi  
deux sénateurs. Cependant, si une 2e liste de droite devait se présenter, la gauche serait
en mesure de conserver ses deux sièges.
La candidature de Jean-François HUMBERT est rejetée par les principaux élus et cadres
du département.

13

26–DRÔME (3 sièges)
Liste proposée à la CNI
1- Gilbert BOUCHET (UMP), maire et conseiller général de Tain-l'Hermitage
2- Emmanuelle ANTHOIN-DESERMAUX (UMP),   adjointe   au   maire   d’Hauterives   ou
Patricia BRUNEL-MAILLET (UDI) adjointe au maire de Montélimar.
Autre liste UMP
1- Marie-Pierre MOUTON (UMP), maire et conseillère générale de Pierrelatte
Autre candidat de droite possible
1- Jacques LADEGAILLERIE (UDI), conseiller général de Loriol-sur-Drôme
Commentaire
La droite est en mesure de remporter deux sièges.
La  fédération  UMP  est  favorable  à  une  liste  d’union  avec   Patricia Brunel-Maillet (UDI) en
2e place. Cependant,  l’UDI  ne  semble  pas  être  en  mesure  d’empêcher  la  candidature  de  
Jacques LADEGAILLERIE (UDI).
Cette 2e liste  à  droite  pourrait  nous  empêcher  d’obtenir  le  2e siège.
Marie-Pierre MOUTON souhaite être tête de liste. Cependant, sa   candidature   n’est   pas  
soutenue par la fédération.

14

27–EURE (3 sièges)
Listes proposées à la CNI
1- Joël BOURDIN (UMP)
1- Ladislas PONIATOWSKI (UMP), conseiller général de Quillebeuf-sur-Seine
Autre liste de droite possible
1- Hervé MAUREY (UDI), maire de Bernay
Commentaires
L’UMP  devrait  perdre  un siège suite au changement du mode de scrutin. Les trois
sénateurs sortants conduiront chacun leur propre liste.

28–EURE-ET-LOIR (3 sièges)
Listes proposées à l’investiture  de  la CNI
1- Gérard CORNU (UMP), sénateur
1- Joël BILLARD (UMP), sénateur, maire de Bonneval
1- Albéric DE MONTGOLFIER (UMP), sénateur, président du conseil général

Commentaires
L’UMP  devrait  perdre  un siège suite au changement du mode de scrutin. Les trois
sénateurs sortants conduiront chacun leur propre liste.

15

29–FINISTERE (4 sièges)
Liste proposée à la CNI
1- Philippe PAUL (UMP), sénateur, maire de Douarnenez
2- Agnès LEBRUN (UMP), maire de Morlaix
3-Dominique CAP (DVD), maire de Plougastel-Daoulas
Autres candidats à la candidature sur la liste
Jacques LE GUEN (UMP), conseiller régional
Autre liste de droite possible
1- Michel CANEVET (UDI), maire de Plonéour-Lanvern
Commentaires
La droite est   en   mesure   d’emporter   un   siège   supplémentaire   et   d’obtenir   ainsi  
deux sénateurs. Cependant  ce  2e  siège  pourrait  échapper  à  l’UMP  pour  revenir  à   la  tête  
de liste UDI.
Pour la 3e place, Philippe PAUL soutient Dominique CAP qui devrait être élu président
des maires et ne souhaite pas prendre l’ancien  député  Jacques  LE  GUEN  sur sa liste.

30–GARD (3 sièges)
Liste proposée à la CNI
1- Jean-Paul FOURNIER (UMP), sénateur, maire de Nîmes
2- Vivette LOPEZ (UMP), maire de Mus, suppléante de Jean-Paul FOURNIER
3- Max ROUSTAN (UMP),  maire  d’Alès ou Jean-Luc CHAPON (UDI),  maire  d’Uzès
Commentaires
L’UMP devrait conserver son siège.

16

31–HAUTE-GARONNE (5 sièges)
Liste proposée à la CNI
1- Alain CHATILLON (UMP), sénateur, maire de Revel
2- Brigitte MICOULEAU (UMP), adjointe au maire de Toulouse
3- Pierre MEDEVIEILLE (DVD), maire de Boulogne-sur-Gesse
4- Jennifer COURTOIS-PÉRISSÉ (UMP), maire et conseillère générale de Rieumes
5- Stéphane MIRC (UMP), maire de Léguevin, conseiller régional
Commentaires
Du fait des résultats aux municipales, l’UMP   est   assurée de remporter un 2e siège. De
plus, en fonction des divisions de la gauche, le  gain  d’un  3e siège possible.

32–GERS (2 sièges)
Candidats à l’investiture


Christiane PIETERS (UMP), maire de Castéron, conseillère régionale



Aymeri DE MONTESQUIOU (UDI), sénateur, maire de Marsan, conseiller général
de Gimont



Gérard BEZERRA (UMP), maire de Montréal-du-Gers

Commentaires
La fédération propose au sénateur sortant Aymeri DE MONTESQUIOU (UDI) de
constituer un ticket avec Christiane PIETERS. S’il  refuse,  alors  la  fédération  présentera  
un ticket Gérard BEZERRA / Christiane PIETERS.

17

33–GIRONDE (6 sièges)
Liste proposée à la CNI
1- Xavier PINTAT (UMP), sénateur, maire de Soulac-sur-Mer,  président  de  l’association  
des maires
2- Marie-Hélène DES ESGAULX (UMP), sénatrice, maire de Gujan-Mestras
3- Gérard CÉSAR (UMP), sénateur
4- Nathalie DELATTRE (UDI-RAD), adjointe au maire de Bordeaux
5- Alain CAZABONNE (MODEM), maire de Talence (?)
Autres candidats à la candidature sur la liste
Chantal BOURRAGUE (UMP), ancienne député
Jean-Paul GARRAUD (UMP) est candidat pour la 3e place
Commentaires
La liste est en mesure de remporter un siège supplémentaire.

18

34–HERAULT (4 sièges)
Candidats  à  l’investiture  pour la tête de liste
1- Raymond COUDERC (UMP), conseiller municipal de Béziers
1- François COMMEINHES (UMP), maire de Sète, conseiller général de Sète-1
1- Jean-Pierre GRAND (UMP), maire de Castelnau-le-Lez
Autre candidat à la candidature sur la liste
Marie-Thérèse BRUGUIÈRE (UMP), sénatrice, maire de Saint-Aunes
Commentaires
Raymond COUDERC sort affaiblit après sa défaite à Béziers. François COMMEINHES est
dorénavant le maire de la plus grande ville UMP du département. Sa candidature est
également  soutenue  par  Gilles  d’ETORRE.
Si François COMMEINHES est investi, Marie-Thérèse BRUGUIÈRE acceptera la 2e place à
condition que Raymond COUDERC ne se présente pas.
Jean Pierre GRAND ne souhaite pas une investiture UMP mais un soutien. Il bénéficiera
en  effet  d’une  partie  des  grands  électeurs  de  la  majorité  municipale  de  Montpellier.
L’UMP   devrait perdre un siège. Toutefois les divisions de la gauche pourraient
permettre   à   la   liste   UMP   d’obtenir   un   siège   et   Jean-Pierre   GRAND   d’obtenir   le  
second.

19

35–ILLE-ET-VILAINE (4 sièges)
Liste proposée à la CNI
1- Dominique DE LEGGE (UMP), sénateur, maire de Pertre, conseiller régional
2- Françoise   GATEL   (UDI),   maire   de   Châteaugiron,   présidente   de   l’association   des  
maires
3- Pierre BRETEAU (UDI), maire de Saint-Grégoire
4Commentaires
La droite pourrait remporter un siège supplémentaire. Dominique de LEGGE
souhaite  ouvrir  largement  sa  liste  à  l’UDI  en  leur  proposant  les  2e et 3e places.

36–INDRE (2 sièges)
Candidats proposés à la CNI


Jean-François MAYET (UMP), sénateur



Louis PINTON (UMP), président du conseil général

Autre candidat possible à droite


Michel BLONDEAU (UDI), maire de Déols, président de l’association  des  maires

Commentaires
L’UMP  devrait  conserver ses deux sièges.

20

67–BAS-RHIN (5 sièges)
Liste proposée à la CNI
1- Guy-Dominique KENNEL (UMP), président du conseil général
2- Fabienne KELLER (UMP), sénatrice, conseillère municipale de Strasbourg
3- André REICHARDT (UMP), sénateur, premier vice-président du conseil régional
4-Esther SITTLER (UMP), sénatrice, maire de Herbsheim ou Marie-Reine FISCHER
(UMP), vice-présidente du conseil régional, maire de Dinsheim-sur-Bruche
5- Pierre PFIELGERSDOERFFER (DVD) maire de Marckolsheim
Commentaires
L’UMP  devrait  conserver les quatre sièges  qu’elle  détient.

68–HAUT-RHIN (4 sièges)
Liste proposée à la CNI
1- Catherine TROENDLE (UMP), sénatrice, Maire de Ranspach-le-Bas
2- René DANESI (UMP, ex-UDI), maire de Tagsdorf, vice-président du conseil régional
3- Françoise BOOG (UMP), sénatrice, maire de Meyenheim
4- Pierre BIHL (UMP), maire de Bergheim, conseiller général de Ribauvillé
Autres candidats à la candidature sur la liste
Charles BUTNER (UMP), président du conseil général est candidat pour la 2e place
Autre liste possible à droite
1- Jean-Marie BOCKEL (UDI), sénateur, président de la Communauté  d’agglomération  de  
Mulhouse
Commentaires
Jean-Marie BOCKEL est en mesure de se faire élire en conduisant sa propose liste. Il aura
une adjointe au maire de Colmar en 2e position.
L’UMP  est  en  mesure  d’obtenir  de  remporter  un  siège  supplémentaire  et  d’obtenir  
ainsi les trois autres sièges.
La sénatrice Catherine TROENDLE et les députés Eric STRAUMANN, Jean-Luc REITZER
et Michel SORDI soutiennent René DANESI pour la 2e place. Ce dernier a pris
l’engagement   de   siéger  au   groupe   UMP.   Charles   BUTNER   revendique  également   cette   2e
place.
21

69–RHÔNE (7 sièges)
Liste proposée à la CNI
1- François-Noël BUFFET (UMP),  sénateur,  maire  d’Oullins
2- Élisabeth LAMURE (UMP), sénatrice, maire de Gleizé
3- Paul VIDAL (UMP), maire de Toussieu
4- Catherine DI FOLCO (DVD), présidente du centre de gestion du Rhône, maire de
Messimy
Autres candidats à la candidature sur la liste
Nora BERRA (UMP), conseillère municipale de Lyon, est candidate pour la 2e place
Christophe QUINIOU (UMP), adjoint au maire de Meyzieu, est candidat pour la 3e place
Emmanuel HAMELIN (UMP), conseiller municipal de Lyon, est candidat pour la 3e
place
Commentaires
L’UMP  pourrait remporter un siège supplémentaire.
Le secrétaire départemental Michel FORISSIER, maire de Meyzieu, et le député Philippe
MEUNIER  sont  d’accord  avec  la  tête  de  liste  afin  que  la  3e place revienne à un candidat
de  l’est  lyonnais.  Ils  soutiennent  la  candidature  de  Christophe  QUINIOU, adjoint au maire
de Meyzieu contrairement à François-Noël BUFFET qui préfère Paul VIDAL, maire de
Toussieu.
Philippe MEUNIER estime que la candidature de Paul VIDAL suscite la division en raison
des  conditions  de  l’élection  de  ce  dernier  à  la  présidence de la communauté de commune
de  l’est  lyonnais  face  au  maire  UMP  de  Genas  Daniel  VALERO.
Michel HAVARD et les élus lyonnais soutiennent Emmanuel HAMELIN pour la 3e place. Il
a également reçu le soutien du député Christophe GUILLOTEAU.

70–HAUTE-SAÔNE (2 sièges)
Candidats à  la  candidature  pour  l’investiture  de  la  CNI


Alain JOYANDET (UMP)



Michel RAISON (UMP), maire de Luxeuil-les-Bains



Franck TISSERAND (UMP)

Commentaires
Alain JOYANDET et Michel RAISON souhaitent constituer un ticket. L’UMP   est en
mesure de faire basculer un, voire les deux sièges.
22

71–SAONE-ET-LOIRE (3 sièges)
Listes proposées à la CNI
1- Jean-Patrick COURTOIS (UMP), sénateur, maire de Macon
1- Jean-Paul EMORINE (UMP), sénateur
Autre liste de droite possible
1- Jean GIRARDON (UDI), maire et conseiller général de Mont-Saint-Vincent
Commentaires
Le   changement   de   mode   de   scrutin   devrait   faire   perdre   un   siège   à   l’UMP. Il
conviendra   de   demander   à   l’UDI   de   ne   pas   apporter   son   soutien   à   Jean   GIRARDON.

72–SARTHE (3 sièges)
Liste proposée à l’investiture  de  la CNI
1- Louis-Jean  de  NICOLAŸ  (UMP), vice-président du conseil général
2- Fabienne LABRETTE-MENAGER (UMP), conseillère régionale, vice-présidente du
conseil général, maire de Mamers
3- Fabien LORNE (UMP), maire de Chevillé, vice-président du conseil général
Autres listes de droite possibles
1- Jean-Pierre VOGEL (DVD), vice-président du conseil général, maire de Bonnétable
2- Christelle MORANCAIS (UMP), conseillère municipale du Mans
1- Dominique DHUMEAUX (SE), maire de Fercé-sur-Sarthe,   président   de   l’association  
départemental des maires ruraux
Commentaires
Le   changement   de   mode   de   scrutin   devrait   faire   perdre   un   siège   à   l’UMP   qui
conservera les deux autres.
Jean-Pierre VOGEL est en mesure de se faire   élire   s’il   devait   conduire   une   liste  
concurrente à celle de Louis-Jean  de  NICOLAŸ.
Notons   qu’une  3e liste sera conduite par Dominique DHUMEAUX (SE), maire de Fercésur-Sarthe,  président  de  l’association  départemental  des  maires  ruraux.
23

73–SAVOIE (2 sièges)
Candidats  à  l’investiture


Jean-Pierre VIAL (UMP), sénateur, conseiller général de La Motte-Servolex



Michel BOUVARD (UMP), conseiller général de Chambéry-Est



Claude GIROUD (UMP), maire et conseiller général d'Albens



Auguste PICOLLET (UMP), vice-président du conseil général



Robert CLERC (DVD), maire de Grésy-sur-Aix,   conseiller   général   d’Aix-les-Bains
Nord

Commentaires
Le sénateur sortant Jean-Pierre VIAL souhaite constituer un ticket avec Michel
BOUVARD. Ce dernier pourrait remporter le 2e siège.

74–HAUTE-SAVOIE (3 sièges)
Liste  proposée  à  l’investiture  de  la CNI
1- Jean-Claude CARLE (UMP), sénateur
Autres listes de droite possibles
1- François DAVIET (DVD), maire de Balme de Sillingy
1- Loïc HERVÉ (UDI), maire de Marnaz
Commentaires
L’UMP  devrait  perdre  un  siège  sur  les  deux  qu’elle  détient.

24

76–SEINE MARITIME (6 sièges)
CHOIX 1
1- Catherine MORIN-DESAILLY (UDI), conseillère municipal de Rouen
2- Alfred TRASSY-PAILLOGUES (UMP),  maire  d’  Yerville
3- Agnès CANAYER (UMP), adjointe au maire du Havre
1- Charles REVET (UMP), sénateur, conseiller municipal de Turretot
CHOIX 2
1- Catherine MORIN-DESAILLY (UDI), conseillère municipal de Rouen
2- Charles REVET (UMP), sénateur, conseiller municipal de Turretot
3- Agnès CANAYER (UMP), adjointe au maire du Havre
1- Alfred TRASSY-PAILLOGUES (UMP),  maire  d’  Yerville

Commentaires
La   fédération   soutient   une   liste   d’union   avec   l’UDI   à   condition   qu’Alfred   TRASSYPAILLOGUES et Agnès CANAYER occupent respectivement les 2e et 3e places.
Le sénateur sortant Charles REVET souhaite occuper la 2e place.
Antoine RUFENACHT, président de la fédération et Alfred TRASSY-PAILLOGUES,
secrétaire   départemental,  s’appuient   sur  un  accord  signé   en  aout  2004  qui  revendique
une place éligible pour Alfred TRASSY-PAILLOGUES pour les sénatoriales de septembre
2014.
Le député-maire du Havre Edouard PHILIPPE souhaite une composition de liste qui
assure  l’élection  d’Agnès  CANAYER.
Le rapport de force devrait rester inchangé avec deux sénateurs UMP et un UDI.

25

79–DEUX-SEVRES (2 sièges)
Candidats à  l’investiture  de  la  CNI


Léopold MOREAU (UMP), maire de Saint-Maixent-l'École, conseiller général de
Saint-Maixent-l'École-2



Philippe MOUILLER (UMP), maire de Moncoutant, conseiller régional



Jean-Marie MORISSET (UMP), conseiller général de Mazières-en-Gâtine

Autre candidat de droite possible


Xavier ARGENTON (UDI), maire de Parthenay, conseiller régional

Commentaires
Les deux sénateurs sortants qui ne se représentent pas soutiennent un ticket Philippe
MOUILLER/Léopold MOREAU.
Jean-Marie MORISSET semble être le mieux placé pour remporter un siège. Il
bénéficie du soutien de Jérôme BALOGE (UMP), nouveau maire de Niort.
L’UMP  est en mesure de conserver ses deux sièges. Les réserves à droite sont situées
dans le nord   du   département,   c’est   pourquoi   un   ticket   Jean-Marie MORISSET/Philippe
MOUILLER semble être le mieux à même pour l’emporter.

26

80–SOMME (3 sièges)
Liste proposée à l’investiture  de la CNI
1- Jérôme BIGNON (UMP),  conseiller  général  d’Oisemont
2- Annick MARÉCHAL (DVD), maire de Vauvillers
3- Guillaume DUFLOT (UMP), vice-président  de  l’agglomération  d’Amiens
Autre liste de droite possible
1-Daniel DUBOIS (UDI),  sénateur,  conseiller  général  d’Ailly-le-Haut-Clocher
Commentaires
L’UMP   et   l’UDI   se   présenteront   séparément. L’UMP   conservera   son   siège   et   l’UDI
devrait perdre un siège sur  les   deux  qu’elle  détient  en   raison  du changement de
mode de scrutin.

81–TARN (2 sièges)
Candidats proposés à l’investiture  de la CNI


Jacques THOUROUDE (UMP), adjoint au maire de Castres, conseiller régional



Philippe  BONNECARRERE  (UDI),  ancien  maire  d’Albi

Commentaires
Si la droite devait être en mesure  de  reprendre  un  siège,  il  devrait  revenir  à  l’UDI
et  Philippe  BONNECARRERE,  ancien  maire  d’Albi.

27

82–TARN-ET-GARONNE (2 sièges)
Candidat proposé à l’investiture  de  la CNI


François BONHOMME (UMP), maire de Caussade

Commentaires
La  fédération  ne  souhaite  présenter  qu’un  seul  candidat  pour faire battre le sénateur
Jean-Michel BAYLET. La gauche devrait conserver ses deux sièges.

83–VAR (4 sièges)
Liste proposée à l’investiture  de  la CNI
1- Hubert FALCO (UMP), sénateur, maire de Toulon
2- Christiane HUMMEL (UMP), sénatrice, maire de La Valette du Var
3- Georges GINESTA (UMP), député, maire de Saint-Raphaël
4-

Commentaires
L’UMP  devrait  conserver  ses  trois  sièges. Une partielle devra être organisée dans la 5e
circonscription (Fréjus/Saint-Raphaël).

28

84 – VAUCLUSE (3 sièges)
Listes proposées à l’investiture  de  la CNI
1- Alain DUFAUT (UMP),  sénateur,  conseiller  général  d’Avignon-Ouest
1- Alain MILON (UMP), sénateur, adjoint au maire de Sorgues
Commentaires
Les sénateurs sortants Alain DUFAUT et Alain MILON devraient conduire deux listes
concurrentes. Le changement du mode de scrutin pourrait faire perdre un siège à
l’UMP.

85 – VENDÉE (3 sièges)
Liste proposée à l’investiture  de  la CNI
1- Bruno RETAILLEAU (UMP), sénateur, président du conseil général
2- Annick BILLON (UDI), adjointe au maire de Château-d’Olonne
3- Didier MANDELLI (UMP), maire de Poiré-sur-Vie
Commentaires
Malgré le changement du mode de scrutin, les bonnes performances de la droite aux
élections municipales devraient nous permettre de conserver les trois sièges.

29

86–VIENNE (2 sièges)
Candidats proposés à l’investiture  de  la CNI


Alain FOUCHÉ (UMP), sénateur, vice-président du conseil général



Jean-Pierre RAFFARIN (UMP)

Commentaires
L’UMP  devrait conserver ses deux sièges.

87–HAUTE-VIENNE (2 sièges)
Candidat proposé à l’investiture  de  la CNI


Jean-Marc GABOUTY (UDI), maire de Couzeix, conseiller général de LimogesCouzeix

Commentaires
La   fédération   propose   de   n’investir   qu’un   seul   candidat.   Malgré   la   victoire   de   l’UMP   à  
Limoges, nous ne sommes pas  être  en  mesure  d’obtenir  un  siège.

30

88–VOSGES (2 sièges)
Candidats à l’investiture  de  la CNI


Jackie PIERRE (UMP), vice-président du conseil général



Christian PONCELET (UMP), président du conseil général



Daniel GREMILLET (UMP), conseiller régional, président de la chambre
d’agriculture

Commentaires
Les  députés  s’opposent  à  une  nouvelle  candidature  de  Christian  PONCELET  et  proposent  
la candidature de Daniel GREMILLET. L’UMP  devrait  conserver  ses  deux  sièges.

89–YONNE (2 sièges)
Candidats à l’investiture  de  la CNI


Pierre BORDIER (UMP), sénateur, conseiller général de Saint-Fargeau



Henri de RAINCOURT (UMP), sénateur, Conseiller municipal de Saint-Valérien



Jean-Baptiste LEMOYNE (UMP), vice-président du conseil général

Commentaires
Henri de RAINCOURT souhaite constituer un ticket avec Pierre BORDIER. L’UMP  
devrait conserver ses deux sièges.
André VILLERS (UDI), président du conseil général, devrait susciter des candidatures
UDI.

31

90–TERRITOIRE-DE-BELFORT (1 siège)
Candidat proposé à l’investiture  de la CNI


Cédric PERRIN (UMP), maire et conseiller général de Beaucourt

Commentaires
Damien MESLOT, député-maire de Belfort, soutient la candidature de Cédric PERRIN
qui est également son suppléant. L’UMP  est  en  mesure  de  remporter  ce siège

32

2A–HAUTE-CORSE (1 siège)
Candidat proposé à l’investiture  de la CNI


Jean-Jacques PANUNZI (UMP), président du conseil général, conseiller
territorial

Commentaires
La candidature de Jean Jacques PANUNZI fait consensus. L’UMP  pourrait  remporter  ce  
siège.

2B–CORSE-DU-SUD (1 siège)
Candidat à  l’investiture  de  la CNI


Ange SANTINI (UMP), maire de Calvi, conseiller territorial



Anne-Marie NATALI (DVD), maire de Borgo, conseillère territoriale



Jean BAGGIONI (DVD)

Commentaires
Ange SANTINI n’est  pas  encore  déclaré  car  il  souhaite être le seul candidat à droite. Jean
BAGGIONI  devrait  se  retirer  si  Ange  SANTINI  est  candidat  alors  qu’Anne-Marie NATALI
devrait  être  candidate  jusqu’au  bout.
Si Ange SANTINI n’est   pas   candidat,   la   fédération   pourrait   proposer   la   candidature   de  
Jean BAGGIONI.

33

973 – GUYANE (2 sièges)
Pas  de  candidat  à  l’heure  actuelle

977–SAINT-BARTHÉLEMY (1 siège)
Candidat proposé à l’investiture  de  la CNI


Michel MAGRAS (UMP), sénateur, vice-président de la collectivité de SaintBarthélemy

Commentaires
Le sénateur sortant Michel MAGRAS devrait être réélu.

978–SAINT-MARTIN (1 siège)
Nous attendons le nom du candidat proposé par le député de la circonscription
Daniel GIBBS
Commentaires
Avec la perte de la collectivité de Saint-Martin, l’UMP  est  assurée de perdre son siège.

986–WALLIS-ET-FUTUNA (1 siège)
Candidat proposé à l’investiture  de la CNI


Robert LAUFOAULU (UMP), sénateur

Commentaires
Le résultat est très  incertain  dans  cette  collectivité  d’outre-mer.

987–POLYNÉSIE FRANCAISE (2 sièges)
Le Tahoeraa n’a  pas  encore  désigné  ses  candidats à  l’heure  actuelle
Commentaires
Le Taoheera de Gaston FLOSSE devrait remporter un siège supplémentaire et
ainsi obtenir les deux. Ces  deux  élus  devraient  alors  rejoindre  l’UDI.
34

FRANÇAIS  DE  L’ÉTRANGER (6 sièges)
Les  élections  à  l’AFE  se  déroulant  le  22  juin,  il  n’est  pas  possible  d’avancer  dans  la  
constitution des listes.
Tête de liste proposée à l’investiture  de  la CNI
1- Christophe-André FRASSA (UMP)
Commentaires
L’UMP  devrait  perdre  un  siège.

35


Aperçu du document UMP-Elections-Senatoriales-2014-Sen2014.pdf - page 1/35

 
UMP-Elections-Senatoriales-2014-Sen2014.pdf - page 3/35
UMP-Elections-Senatoriales-2014-Sen2014.pdf - page 4/35
UMP-Elections-Senatoriales-2014-Sen2014.pdf - page 5/35
UMP-Elections-Senatoriales-2014-Sen2014.pdf - page 6/35
 




Télécharger le fichier (PDF)





Documents similaires


ump elections senatoriales 2014 sen2014
francois asselineau faits documents 432 avril 2017
cp1 roimier soul
delerm
elections municipales les questions
1 la commune

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.011s