Magazine 2014 SPECIAL 004 .pdf



Nom original: Magazine 2014 SPECIAL 004.pdf
Titre: Magazine 2014 SPECIAL 004
Auteur: patrick

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 21/06/2014 à 11:19, depuis l'adresse IP 2.9.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 604 fois.
Taille du document: 4.4 Mo (7 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


AMP MAG
SPECIAL 2014 004

AMPHOTOSPORTS MAGAZINE

SPECIAL 2014 004

FIA WORLD ENDURANCE CHAMPIONSHIP
Palmarès de la 82ème édition des
24 HEURES du MANS
54 voitures au départ, 161 pilotes en piste dont une féminine Keiko Ihara (Larbre Compétition # 50).
39 voitures à l’arrivée dont 38 officiellement classées, 379 tours et 5165,391 km parcourus en 24h01’59’’830 pour la voiture des vainqueurs, l’Audi
R18 e-tron quattro # 2 de Marcel Fässler, André Lotterer et Benoit Treluyer sous une météo ou le soleil sera prédominant mais ou les courtes et
violentes averses du tout début de course auront joué un rôle chez AF Corse et chez Audi Sport Team Joest avec la perte d’une voiture et chez
Toyota avec une voiture considérablement retardée, le tout sous les regards de 263 300 spectateurs (chiffre en hausse par rapport à l’année
précédente).
…………………………

AUDI (LMP1), ZYTEK (LMP2), FERRARI (LMGTE-Pro) et ASTON MARTIN (LMGTE-Am) seront les constructeurs à l’honneur de cette édition 2013
tout comme les teams AUDI SPORT TEAM JOEST, JOTA SPORT, AF CORSE et ASTON MARTIN RACING. Du côté des équipages les lauriers de
cette 81ème édition des 24 Heures du Mans auront consacré Marcel FÄSSLER, André LOTTERER et Benoit TRELUYER (LMP1), Simon DOLAN,
Harry TINCKNELL et Oliver TURVEY (LMP2), Gianmaria BRUNI, Toni VILANDER et Giancarlo FISICHELLA (LMGTE-Pro) ainsi que Nicky THIIM,
Kristian POULSEN et David HEINEMEIER-HANSON et (LMGTE-Am).
Audi signe sa treizième victoire, la neuvième d’un moteur diésel, la troisième d’un moteur hybride, la troisième d’une voiture à quatre roues
motrices.
La pole position sera obtenue par Kazuki NAKAJIMA (Toyota TS040-Hybrid Toyota Racing) en 3’21’’789). Les meilleurs temps pour les autres
catégories seront à porter aux crédits de Tristan GOMMENDY (Ligier JS P2-Nissan # 46 Thiriet by TDS Racing) en 3’37’’609 pour la catégorie
LMP2, de Gianmaria BRUNI (Ferrari 458 Italia # 51 AF Corse) en 3’54’’635 pour la catégorie LMGTE-Pro et de Sam BIRD (Ferrari 458 Italia # 81 AF
Corse) en 3’57’’776 pour la catégorie LMGTE-Am.
Le meilleur tour en course reviendra à André LOTTERER (Audi R18 e-tron quattro # 2 Audi Sport Team Joest) en 3’22’’567 au 196ème tour.
Meilleur tour en course en LMP2 : Nelson PANCIATICI (Alpine A450b-Nissan # 36 Signatech Alpine) en 3’37’’787 au 184ème tour.
Meilleur tour en course en LMGTE-Pro : Darren TURNER (Aston Martin Vantage V8 # 97 Aston Martin Racing) en 3’53’’763 au 143ème tour.
Meilleur tour en course en LMGTE-Am : Christoffer NYGAARD (Aston Martin Vantage V8 # 98 Aston Martin Racing) en 3’54’’480 au 152ème tour.
Quatre voitures auront été en tête de cette édition pour neuf leaderships, la Toyota # 7 (203 tours), l’Audi # 2 (73 tours), L’Audi # 1 (66 tours) et la
Porsche # 20 (37 tours).
……………………………

…………………….

La course aura été neutralisée à quatre reprises pour une durée totale de 1h38’ (16h30 à 17h13 : Accident de la Ferrari # 81, de l’Audi # 3 et de la
Toyota # 8, 17h27 à 17h49 : Averse violente à l’entrée des Hunaudières, 21h30 à 21h46 : Sortie de piste de l’Oreca 03R-Nissan KCMG # 47 et 07h18
à 07h45 : Remplacement des rails de sécurité lors de la sortie de la Ferrari 458 Italia SMP Racing # 72).
La course aura également mise sous mesure de Slow zone à trois reprises pour une durée totale de 1h07 (15h26 à 15h35 : Nettoyage piste S6 suite
sortie Toyota # 8, 05h43 à 05h58 : Nettoyage piste S15 suite sortie Ferrari # 61 et 07h07 à 07h50 : Nettoyage piste suite sortie Ferrari # 72).
……………………………….

Sur les cent soixante-cinq pilotes, trois ne pourront pas prendre part à la course, Fernando Rees, Alex McDowall et Darryl O’Young, forfaits suite à
l’accident aux essais de l’Aston Martin Vantage V8 # 99, trois seront interdits de course suite aux accidents, Loïc Duval (Audi # 1), Bret Curtis
(Porsche # 79) et James Calado (Ferrari # 71).
Loïc Duval sera remplacé par Marc Gené lui-même remplacé par Oliver Turvey (Zytek # 38), James Calado sera remplacé par Pierre Kaffer et Bret
Curtis ne sera pas remplacé.
Onze pilotes ne seront pas en mesure de prendre le volant suite à des abandons prématurés :
Lucas Ordoñez et Satoshi Motoyama (Nissan Zeod # 0), Michele Rugolo et Stefen Wyatt (Ferrari # 81), Kirill Ladygin et Maurizio Mediani (Oreca #
37), Filipe Albuquerque et Oliver Jarvis (Audi # 1), Olivier Beretta et Pierre Kaffer (Ferrari # 71) et Alessandro Latif (Zytek # 41).

Classement final de la 82

ème

édition des 24 HEURES du MANS

1 – Fässler / Lotterer / Tréluyer Audi R18 e-tron quattro # 2 (LMP1-H)* Audi Sport Team Joest 379 tours en 24h01’59’’830
2 – Di Grassi / Kristensen / Gené Audi R18 e-tron quattro # 1 (LMP1-H)* Audi Sport Team Joest à 3 tours
3 – Davison / Lapierre / Buemi Toyota TS040-Hybrid # 8 (LMP1-H)* Toyota Racing à 5 tours
4 – Prost / Heidfeld / Beche Rebellion R-One-Toyota # 12 (LMP1-L)* Rebellion Racing à 19 tours
5 – Dolan / Tincknell / Turvey Zytek Z11SN-Nissan # 38 (LMP2) Jota Sport à 23 tours
6 – Thiriet / Badey / Gommendy Ligier JS P2-Nissan # 46 (LMP2) Thiriet by TDS Racing à 24 tours
7 – Chatin / Panciatici / Webb Alpine A450b-Nissan # 36 (LMP2) Signatech Alpine à 24 tours
8 – Rast / Charouz / Capillaire Oreca 03R-Nissan # 24 (LMP2) Sébastien Loeb Racing à 25 tours
9 – Mardenborough / Brundle / Shulzhitskiy Ligier JS P2-Nissan # 35 (LMP2) G-Drive by OAK Racing à 25 tours
10 – Klien / Hirsch / Brandela Morgan-Judd # 43 (LMP2) Newblood with Morand Racing à 27 tours
11 – Dumas / Lieb / Jani Porsche 919 Hybrid # 14 (LMP1-H)* Porsche Team à 31 tours
12 – Cheng / Tung / Fong Ligier JS P2-HPD # 33 (LMP2) OAK Racing – Team Asia à 32 tours
13 – Frey / Mailleux / Lancaster Oreca 03R-Judd # 34 (LMP2) Race Performance à 37 tours
14 – R. Taylor / Ragues / Ihara Morgan-Judd # 50 (LMP2) Larbre Compétition à 38 tours
15 – Bruni / Vilander / Fisichella Ferrari 458 Italia # 51 (LMGTE-Pro)* AF Corse à 40 tours
16 – Magnussen / J. Taylor / Garcia Chevrolet Corvette C7 # 73 (LMGTE-Pro) Corvette Racing à 41 tours
17 – Holzer / Makowiecki / Lietz Porsche 911 RSR # 92 (LMGTE-Pro)* Porsche Team Manthey à 42 tours
18 – Roussel / Schell / Leutwiller Morgan-Nissan # 29 (LMP2) Pegasus Racing à 43 tours
19 – Poulsen / Heinemeier-Hanson / Thiim Aston Martin Vantage V8 # 95 (LMGTE-Am)* Aston Martin Racing à 45 tours
20 – Gavin / Milner / Westbrook Chevrolet Corvette C7 # 74 (LMGTE-Pro) Corvette Racing à 46 tours
21 – Ried / Bachler / Al Qubaisi Porsche 911 RSR # 88 (LMGTE-Am)* Proton Competition à 47 tours
22 – Perez-Companc / Cioci / Venturi Ferrari 458 Italia # 61 (LMGTE-Am)* AF Corse à 48 tours
23 – Montecalvo / Roda / Ruberti Ferrari 458 Italia # 90 (LMGTE-Am)* 8 Star Motorsports à 49 tours
24 – Dempsey / Foster / Long Porsche 911 GT3 RSR # 77 (LMGTE-Am) Dempsey Racing / Proton à 50 tours

25 – Kimber-Smith / McMurry / Dyson Zytek Z11SN-Nissan # 42 (LMP2) Caterham Racing à 50 tours
26 – Dalla-Lana / Lamy / Nygaard Aston Martin Vantage V8 # 98 (LMGTE-Am)* Aston Martin Racing à 50 tours
27 – Al Faisal / Neiman / Pumpelly Ferrari 458 Italia # 66 (LMGTE-Am) JMW Motorsport à 52 tours
28 – Nakano / Ehret / Rich Ferrari 458 Italia # 70 (LMGTE-Am) Team Taisan à 52 tours
29 – Barthez / Pons / Ayari Ferrari 458 Italia # 58 (LMGTE-Am) Team Sofrev ASP à 54 tours
30 – Krohn / Jönsson / Collins Ferrari 458 Italia # 57 (LMGTE-Am) Krohn Racing à 55 tours
31 – Narac / Armindo / Halliday Porsche 911 GT3 RSR # 76 (LMGTE-Am) Imsa Performance Matmut à 56 tours
32 – Mowlem / Patterson / Hamilton Ferrari 458 Italia # 53 (LMGTE-Am)* RAM Racing à 60 tours
33 – Bleekemolen / McNeil Porsche 911 GT3 RSR # 79 (LMGTE-Pro) Prospeed Compétition à 60 tours
34 – Maris / Merlin / Helary Porsche 911 GT3 RSR # 67 (LMGTE-Am) Imsa Performance Matmut à 62 tours
35 – Turner / Mücke / Senna Aston Martin Vantage V8 # 97 (LMGTE-Pro)* Aston Martin Racing à 69 tours
Unique féminine au départ, Keiko
36 – Pilet / Bergmeister / Tandy Porsche 911 RSR # 91 (LMGTE-Pro)* Porsche Team Manthey à 70 tours
Ihara n’aura pas commis d’erreur
et aura la joie de terminer classée
37 – Zlobin / Salo / A. Ladygin Oreca 03R-Nissan # 27 (LMP2)* SMP Racing à 76 tours
ces 24 Heures du Mans 2014.
38 – Mallegol / Bachelier / Blank Ferrari 458 Italia # 62 (LMGTE-Am) AF Corse à 84 tours.

Concurrent non classé.
NC – Dumas / Jani / Lieb Porsche 919 Hybrid # 20 (LMP1-H)* Porsche Team 348 tours

ABANDONS et FORFAIT
AB – Wurz / Sarrazin / Nakajima Toyota TS040-Hybrid # 7 (LMP1-H)* Toyota Racing 219 tours (Electricité / Incendie)
AB – Bertolini / Shaitar / Basov Ferrari 458 Italia # 72 (LMGTE-Am) SMP Racing 196 tours (Sortie de piste)
AB – Perrodo / Collard / Palttala Porsche 911 GT3 RSR # 75 (LMGTE-Am)* Prospeed Compétition 194 tours (Perte d’une roue)
AB – Griffin / Parente / Leo Ferrari 458 Italia # 52 (LMGTE-Pro)* RAM Racing 140 tours (Boite de vitesses)
AB – Rusinov / Pla / Canal Morgan-Nissan # 26 (LMP2)* G-Drive Racing 120 tours (Sortie de piste)
AB – Mann / Casé / Giammaria Ferrari 458 Italia # 60 (LMGTE-Am) AF Corse 115 tours (Sortie de piste)
AB – Howson / Bradley / Imperatori Oreca 03R-Nissan # 47 (LMP2)* KCMG 87 tours (Accident)
AB – Kraihammer / Belicchi / Leimer Rebellion R-One-Toyota # 13 (LMP1-L)* Rebellion Racing 73 tours (Moteur)
AB – Berthon / Gonzalez / Chandhok Oreca 03R-Nissan # 48 (LMP2) Murphy Prototypes 73 tours (Sortie de piste)
AB – Munemman / Latif / Winslow Zytek Z11SN-Nissan # 41 (LMP2) Greaves Motorsport 31 tours (Accident)
AB – Rigon / Kaffer / Beretta Ferrari 458 Italia # 71 (LMGTE-Pro)* AF Corse 28 tours (Moteur)
AB – Albuquerque / Bonanomi / Jarvis Audi R18 e-tron Quattro # 3 (LMP1-H) Audi Sport Team Joest 25 tours (Accident)
AB – Wyatt / Rugolo / Bird Ferrari 458 Italia # 81 (LMGTE-Am)* AF Corse 22 tours (Accident)
AB – K. Ladygin / Minassian / Mediani Oreca 03R-Nissan # 37 (LMP2)* SMP Racing 9 tours (Fuite d’huile)
AB – Ordoñez / Reip / Motoyama Nissan ZEOD RC # 0 (CDNT) Nissan Motorsports Global 5 tours (Boite de vitesses).
……………………

NP – McDowall / O’Young / Rees Aston Martin Vantage V8 # 99 (LMGTE-Pro)* Aston Martin Racing (Forfait accidenté aux essais).

AMBIANCE

56 voitures invitées, 55 voitures présentes (forfait de l’Oreca 03R-Nissan du Millenium Racing), 54 voitures partantes (forfait de l’Aston Martin
Vantage # 99 accidentée pendant les essais).
33 Teams, 30 Nationalités représentées (Pilotes et Teams).
Pilotes : Suite au forfait de l’Aston Martin # 99, Alan McDowall, Darryl O’Young et Fernando Rees ne prendront pas part à la course.
Suites à plusieurs accidents pendants les essais, certains pilotes n’auront pas l’autorisation de prendre part à la course, Loïc Duval (Audi # 1)
sera remplacé par Marc Gené (initialement engagé sur la Zytek Jota Sport # 38). De cause à effet Marc Gené sera remplacé par Oliver Turvey.
James Calado (Ferrari 458 AF Corse # 71) sera remplacé par Pierre Kaffer, Bret Curtis (Porsche 911GT3 RSR Prospeed Compétition # 79)
n’aura pas de remplaçant, la Direction de Course refusant son remplacement par Sébastien Crubilé (malgré sa participation aux 24 Heures du
Mans 2013). Conséquence indirecte la Porsche # 79 sans pilotes bronze passait de la catégorie GTE-Am à la catégorie GTE-Pro.
Teams : Suite à ces accidents, l’Audi R18 e-tron quattro (Audi Sport Team Joest) # 1, l’Oreca 03R-Nissan (SMP Racing) # 37, la Ferrari 458
Italia (AF Corse) # 71 et la Porsche 911 GT3 RSR (Prospeed Competition) # 79 seront reconstruites
27 prototypes (9 LMP1, 17 LMP2 et la Nissan ZEOD) et 27 GT (9 LMGTE-Pro et 18 LMGTE-AM) seront effectivement au départ.
38 voitures classées dont 5 LMP1, 12 LMP2, 7 LMGTE-Pro et 14 LMGTE-Am.
Une voiture non classée (règlement particulier 24 Heures du Mans). Une LMP1-H.
15 abandons dont 3 LMP1, 5 LMP2, le prototype invité, 2 LMGTE-Pro et 4 LMGTE-Am.
8 abandons sont dus à des sorties de piste, accrochages ou accidents.
7 abandons sont dus à des problèmes mécaniques.
27 des concurrents engagés l’étaient au titre du Championnat FIA WEC, 15 seront classés.
Les leaders FIA WEC après Le Mans :
Constructeurs LMP1 : Toyota – Constructeurs GTE : Ferrari – Teams privés LMP1 : Rebellion Racing.
Pilotes LMP1 : Anthony Davidson, Nicolas Lapierre et Sébastien Buemi – Pilotes LMP2 : Sergey Zlobin.
Pilotes GTE-Pro : Gianmaria Bruni et Tony Vilander – Pilotes GTE-Am : Kristian Poulsen et David Heinemeier-Hanson.
Teams LMP2 : SMP Racing (# 27) – Teams GTE-Pro : AF Corse (# 51) – Team GTE-Am : Aston Martin Racing (# 95).

Prototypes LMP1-H / LMP1-L

1 – AUDI R18 e-tron quattro # 2
Fässler / Lotterer / Tréluyer
Audi Sport Team Joest – 379 tours

2 – AUDI R18 e-tron quattro # 1
Kristensen / Di Grassi / Gené
Audi Sport Team Joest – 376 tours

3 – TOYOTA TS040 Hybrid # 8
Davidson / Lapierre / Buemi
Toyota Racing – 374 tours

4 – REBELLION R-One Toyota # 12
Prost / Heidfeld / Beche
Rebellion Racing – 360 tours

5 – PORSCHE 919 Hybrid # 14
Dumas / Jani / Lieb
Porsche Team – 348 tours

NC – PORSCHE 919 Hybrid # 20
Bernhard / Webber / Hartley
Porsche Team – 346 tours

AB – TOYOTA TS040 Hybrid # 7
Nakajima / Wurz / Sarrazin
Toyota Racing – 219 tours

AB – REBELLION R-One Toyota # 13
Prost / Heidfeld / Beche
Rebellion Racing – 73 tours

Prototype invité

AB – AUDI R18 e-tron quattro # 3
Bonanomi / Jarvis / Albuquerque
Audi Sport Team Joest – 25 tours

Promouvoir le futur est une bonne idée, encore faut-il que les voitures
invités à cet effet prouvent que la place n’est pas usurpée. La Delta Wing
reste pour l’instant la seule de ces voitures qui laissera une image
positive avant de disparaitre trop rapidement suite à un accident dont elle
n’était responsable. En 2013, la Green GT H2 restera un mirage. Cette
année la Nissan ZEOD RC atteindra lors des essais la vitesse de 300 km/h
en mode 100% électrique mais n’effectuera que cinq tours en course. La
marque est satisfaite mais le spectateur est pris pour un imbécile.
Cette opération a-t’elle encore un intérêt hormis sa médiatisation ?
AB – NISSAN ZEOD RC # 0 – Reip / Ordoñez / Motoyama – Nissan Motorsports Global – 5 tours

Prototypes LMP2

1 –ZYTEK Z11SN-Nissan # 38
Dolan / Tincknell / Turvey
Jota Sport – 356 tours

2 – LIGIER JS P2-Nissan # 46
Thiriet / Badey / Gommendy
Thiriet by TDS Racing – 355 tours

3 – ALPINE A450b-Nissan # 36
Panciatici / Chatin / Webb
Signatech Alpine – 355 tours

4 – ORECA 03R-Nissan # 24
Rast / Charouz / Capillaire
Sébastien Loeb Racing – 354 tours

5 – LIGIER JS P2-Nissan # 35
Brundle / Mardenborough / Shulzhitskiy
G-Drive by OAK Racing – 354 tours

6 – MORGAN-Judd # 43
Klien / Hirsch / Brandela
Newblood by Morand Racing – 352 tours

7 – LIGIER JS P2-HPD # 33
Cheng / Tung / Fong
OAK Racing Team Asia – 347 tours

8 – ORECA 03R-Judd # 34
Frey / Mailleux / Lancaster
Race Performance – 342 tours

LMP1 : Oui c’est encore Audi qui gagne et c’est l’expérience qui paye. Toyota aura dominé les essais, les qualifications et la course jusqu’à cette
fatale quatorzième heure ou la voiture de tête (# 7) disparaitra (électricité) laissant la main à Audi talonné par Porsche. La marque aux anneaux
connaitra des soucis de turbo sur ses deux voitures laissant Porsche prendre la tête à l’issue de la vingt et unième heure, le rêve pour Porsche
ne durera pas, ses deux 919 rejoindront les garages (moteur thermique pour la 20 et boite de vitesse pour la 14). Audi reprenait la main et
triomphait une fois de plus devant la Toyota victime de la pluie (# 8) mais qui ne connaitra aucun soucis ensuite.
LMP2 : Superbe bagarre dans cette catégorie et si le Race Performance (Oreca) aura mené le début de course, la lutte pour la victoire verra les
teams G-Drive by OAK Racing (Ligier), Signatech (Alpine) et TDS Racing (Ligier) se livrer à un véritable grand prix sous la menace d’un dernier
larron, le Jota Sport dont la Zytek remarquablement préparée et tout aussi bien conduite prendra le pouvoir au 339ème tour et filera vers la victoire
de manière implacable. Les nouvelle Ligier se seront montrées très efficaces tout comme l’unique Alpine. Oreca paye une nouvelle fois les frais
de cette concurrence efficace. Coup du chapeau pour les Morgan Larbre Compétition et Pegasus Racing aux budgets moins conséquents.

AMPHOTOSPORTS MAGAZINE

9 – MORGAN-Judd # 50
R. Taylor / Ragues / Ihara
Larbre Compétition – 341 tours

10 – MORGAN-Nissan # 29
Schell / Leutwiler / Roussel
Pegasus Racing – 336 tours

11 – ZYTEK Z11SN-Nissan # 42
Kinber-Smith / McMurry / Dyson
Caterham Racing – 329 tours

12 – ORECA 03R-Nissan # 27
Zlobin / Salo / A. Ladygin
SMP Racing – 303 tours

AB – MORGAN-Nissan # 26
Rusinov / Pla / Canal
G-Drive Racing – 120 tours

AB – ORECA 03R-Nissan # 47
Howson / Bradley / Imperatori
KCMG – 87 tours

AB – ORECA 03R-Nissan # 48
Berthon / Gonzalez / Chandhok
Murphy Prototypes – 73 tours

AB – ZYTEK Z11SN-Nissan # 41
Munemman / Latif / Winslow
Greaves Motorsport – 31 tours

LES AUTRES PRIX DECERNES
PAR L’AUTOMOBILE CLUB de L’OUEST
……………….

AB – ORECA 03R-Nissan # 37
Minassian / K. Kadygin / Mediani
SMP Racing – 9 tours

SPIRIT of LE MANS 2014
Doug FEHAN, Program Manager Corvette Racing.
TROPHEE Jean RONDEAU 2014
Paul-Loup CHATIN (Alpine A450b-Nissan # 36).
Prix ESCRA 2014
Equipe ASTON MARTING RACING (Vantage V8 # 97).
Prix de la Communication 2014
Alessandro BARLOZZI
Responsable de la Communication de Michelin.

LIGIER
Un retour réussi
Avec ses 3 voitures classées

Grand Tourisme – LM GTE-Pro

1 –FERRARI 458 Italia # 51
Bruni / Vilander / Fisichella
AF Corse – 339 tours

2 –CHEVROLET Corvette C7 # 73
Magnussen / Garcia / J. Taylor
Corvette Racing – 338 tours

3 – PORSCHE 911 RSR # 92
Holzer / Makowiecki / Lietz
Porsche Team Manthey – 337 tours

4 – CHEVROLET Corvette C7 # 74
Gavin / Milner / Westbrook
Corvette Racing – 333 tours

5 – PORSCHE 911 GT3 RSR # 79
McNeil / Bleekemolen
Prospeed Compétition – 319 tours

6 – ASTON MARTIN Vantage V8 # 97
Turner / Mücke / Senna
Aston Martin Racing – 310 tours

7 – PORSCHE 911 RSR # 91
Bergmeister / Pilet / Tandy
Porsche Team Manthey – 309 tours

AB – FERRARI 458 Italia # 52
Griffin / Parente / Leo
RAM Racing – 140 tours

AB – FERRARI 458 Italia # 71
Rigon / Kaffer / Beretta
AF Corse – 28 tours

NP – ASTON MARTIN Vantage V8 # 99
McDowall / O’Young / Rees
Aston Martin Racing

Les trois marques engagées en Championnat Mondial, Aston Martin,
Ferrari et Porsche étaient rejointes par Chevrolet qui joue
uniquement dans le TUSCC américain mais Les 24 Heures du Mans
restent un objectif majeur pour le Corvette Racing.
Le coup ne sera pas passé très loin pour le team américain qui
termine aux seconde et quatrième places.
Aston Martin avec une seule voiture aura longtemps fait figure de
vainqueur avant de connaitre des soucis de direction assistée.
Ferrari prendra alors la main tout en restant sous la menace
constante de la Chevrolet et de la Porsche de pointe avant d’assoir
définitivement sa victoire en fin d’épreuve.

http://registryofcorvetteracecars.com

Grand Tourisme – LM GTE-Am

1 – ASTON MARTIN Vantage V8 # 95
Poulsen / Heinemeier-Hanson / Thiim
Aston Martin Racing – 334 tours

2 – PORSCHE 911 RSR # 88
Ried / Bachler / Al Qbaisi
Proton Competition – 332 tours

3 – FERRARI 458 Italia # 61
Perez-Companc / Cioci / Venturi
AF Corse – 331 tours

4 – FERRARI 458 Italia # 90
Montecalvo / Roda / Ruberti
8 Star Motorsports – 330 tours

5 – PORSCHE 911 RSR # 77
Dempsey / Long / Foster
Dempsey Racing Proton – 329 tours

6 – ASTON MARTIN Vantage V8 # 98
Dalla Lana / Lamy / Nygaard
Aston Martin Racing – 329 tours

7 – FERRARI 458 Italia # 66
Al Faisal / Neiman / Pumpelly
JMW Motorsport – 327 tours

8 – FERRARI 458 Italia # 70
Nakano / Ehret / Rich
Team Taisan – 327 tours

9 – FERRARI 458 Italia # 58
Barthez / Pons / Ayari
Team Sofrev ASP – 325 tours

10 – FERRARI 458 Italia # 57
Krohn / Jönsson / Collins
Krohn Racing – 324 tours

11 – PORSCHE 911 GT3 RSR # 76
Narac / Armindo / Halliday
Imsa Performance Matmut – 323 tours

12 – FERRARI 458 Italia # 53
Mowlem / Patterson / Hamilton
RAM Racing – 319 tours

13 – PORSCHE 911 GT3 RSR # 67
Maris / Merlin / Helary
Imsa Performance Matmut – 317 tours

14 – FERRARI 458 Italia # 62
Mallegol / Bachelier / Blank
AF Corse – 295 tours

AB – FERRARI 458 Italia # 72
Bertolini / Shaitar / Basov
SMP Racing – 196 tours

AB – PORSCHE 911 GT3 RSR # 75
Perrodo / Collard / Palttala
Prospeed Competition – 194 tours

AB – FERRARI 458 Italia # 60
Mann / Casé / Giammaria
AF Corse – 115 tours

AB – FERRARI 458 Italia # 81
Wyatt / Rugolo / Bird
AF Corse – 22 tours

On prend les mêmes, Aston Martin, Ferrari et Porsche avec un gros
avantage pour Ferrari, celui du nombre. Avec onze 458 Italia au
départ, la marque Italienne pouvait tabler sur un succès avec les
voitures du team AF Corse mais celui-ci perdra très vite une de ses
voitures de pointe victime de l’accident impliquant l’Audi #3 et la
Toyota # 8. Aston Martin prendra la main dès la sixième heure et
aurait pu réaliser le doublé sans les mêmes soucis de direction
assistée (# 98). L’autre Vantage V8 du team ne connaitra pas ces
soucis et s’assurera d’une indiscutable victoire devant la meilleure
des Porsche, celle du Proton Compétition reléguée à deux tours,
Ferrari complétait le podium à trois tours. A noter que l’Aston Martin
Vantage V8 victorieuse occupait au final la quatrième place absolue
des catégories GTE-Pro et Am confondues.

Batailles de GTE

M.I.N. de NANTES
RENCONTRES NANTAISES
PROCHAIN RENDEZ-VOUS le 13 JUILLET.

HISTOIRES DE STANDS
Une équipe c’est une voiture, trois pilotes et les indispensables mécaniciens, les garages de la pit lane sont les endroits ou tout se gagne mais
aussi ou tout peux se perdre. Les hommes et les femmes présents sont sur le pied de guerre, la course dure 24 heures mais pour ceux et celles
qui participent à la bonne marche de chaque voiture la course commence bien plus tôt, on bichonne les voitures, on s’entraine pour que le temps
passé à l’arrêt soit le plus court possible tout en respectant les règles imposées … un théâtre pour une longue, très longue pièce. Pilotes,
mécanos, communicants et autres ont tous un rôle bien précis à jouer et doivent le faire sans aucune erreur.
Ravitaillements en carburant, changements de pneumatiques, changements de pilotes, mécaniciens en action … La pièce se joue.

Ravitaillements carburant

Changements de pilotes

Changements de pneumatiques

Mécaniciens en action

Autres images …
Prix ESCRA : Ce prix remis à la meilleure assistance technique reviendra cette année aux quatre mécaniciens du Team Aston Martin Racing qui
s’occupaient de l’Aston Martin Vantage V8 # 97 (GTE-Pro), bravo à Neil PRICE, Alex DIGGINS, Rhys JENKINS et Darrel HARRIS.

Comité Régional du
Sport Automobile Bretagne – Pays de la Loire
Immeuble Approlis 6 – 7 rue de l’étoile du matin
44600 SAINT NAZAIRE
www.sportauto-comite12.org
Téléphone : 02 40 79 02 11
comite12.sportauto@orange.fr

LENDEMAIN DE COURSE
La fête est finie, à part quelques passionnés, les spectateurs sont rentrés chez eux depuis longtemps. Le lundi matin sur le circuit et plus
exactement dans les paddocks et sur la pit lane a quelque chose de très spécial qui n’a plus rien à voir avec la folie des essais ou on chasse la
pole position, ou on s’affaire à préparer les bolides dans les meilleures conditions pour une course qui durera vingt-quatre heures, de cette folie
ordinaire on passe ensuite à celle de la course, degré supplémentaire avec chaque seconde écoulée comme un poids supplémentaire pour les
uns, soulagement pour les autres, ceux qui gagnent. Plus rien de tout ça, juste des mécanos et des manutentionnaires qui remballent, des
voitures presque abandonnées dont certaines portent les traces d’une course hors-norme. Un instant à voir et à revoir.

On cache encore chez certains, pas chez d’autres …

Stigmates …

On remballe …

Images de fin.

ILLUSTRATIONS ORIGINALES
PLUME ET PASTELS
Formats
30x40 ou 40x30 et 40x60 ou 60x40
Nombreuses illustrations disponibles
Contact
carsartpatrick@orange.fr

AMPhotosports magazine 2014 SPECIAL 004 – 2014S004/06.21
ACO / FIA WEC / ACO
ème

PALMARES de la 82

EDITION des 24 HEURES du MANS
………… ……… ……… ……… ……… ……… …

Sources
FIAWEC.COM, LEMANS.ORG et AMPHOTOSPORTS MAGAZINE.
Photos
AMP MAG
Collectif LM 2014 et Stéphane LUSTEAU.
Mise en page : AMP MAG © Patrick DURAND.

S 004 2014




Télécharger le fichier (PDF)

Magazine 2014 SPECIAL 004.pdf (PDF, 4.4 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP







Documents similaires


magazine 2014 w341
magazine 2015 w419
magazine 2014 w371
magazine 2015 w413
magazine 2014 w369
magazine 2015 w407