L histoire france effet papillon liberte appel petit reste.pdf


Aperçu du fichier PDF l-histoire-france-effet-papillon-liberte-appel-petit-reste.pdf

Page 1 2 3 4 5 6 7 8




Aperçu texte


démantèlement de l’ordre des Templiers. Le syndrome de l’effet papillon a modifié le cours de
notre histoire pour le plus grand malheur des humains. Les deux guerres mondiales sont, en ce
sens, les suites logiques de l’instauration des républiques qui ont profondément modifié la face
du monde. Ces guerres ont douloureusement enfanté la société de consommation, regrettable
erreur qui engendre et engendrera encore des milliards d’esclaves consentants et heureux de
pouvoir acheter en toute quiétude, quitte à laisser leur cerveau de côté. Cependant, de manière
incontestable, la France est le pilier central de l’histoire de l’humanité. La déchirure créée à
partir de la révolution française a amplifié cette féroce haine du Christianisme et de notre
magnifique passé. Cela tombe sous le sens lorsque l’on observe le socialisme contemporain,
avec ses Taubira, Sapin, Peillon, Valls, Hollande et autres sombres individus, qui massacre
avec une détermination sans faille ce qui reste de la France. Les élites socialistes vouent
évidemment une haine féroce pour ceux qui aiment la France et son histoire. Comme quoi, on
peut être d'origine étrangère et aimer avec passion un pays qui n'est pas totalement le sien même
si on y est né. Les populations aisément manipulables sont tombées dans le piège du désamour
de la France. Cela se ressent un peu plus chaque jour et cela conduira inéluctablement au chaos,
un jour où l'autre.
Abordons maintenant la notion de liberté sous le règne de la république. Cette liberté humaine,
profondément maçonnique, a trompé nos aïeux qui croyaient avoir à faire à des hommes de
raison alors qu’ils fréquentaient les ancêtres de ceux qui allaient détruire notre pays. Le
fondement de la liberté maçonnique est la notion de liberté individuelle indivisible. Ce concept
amélioré, charmant au départ, se transforme rapidement en l’ennemi du bien. Il est aisé de
constater que ce concept ouvre en grand la porte aux côtés sombres des individus soumis à cet
ersatz. L’individu se retrouve seul face à ses choix, c’est ce que l’on appelle plus vulgairement
l’individualisme. Il faut faire appel à la logique pour comprendre que des individus placés sur
des piédestaux ne s’entendent plus mutuellement, simplement parce que la parole de chacun
prévaudra sur chacune des autres. La cohésion initiale se transforme en un affreux brouhaha.
À titre d'exemple, ce bruit est tout à fait visible dans la production annuelle des œuvres
littéraires qui atteint des records. Autant dire qu’il est plus aisé de trouver une aiguille dans une
botte de foin que de découvrir le livre d’un auteur inconnu. La discorde découlant de cette
liberté à double tranchant se répand actuellement dans la civilisation à une vitesse
phénoménale. Cette liberté a contribué à démanteler la moralité ainsi que la notion de royauté.
Les citoyens contemporains, manipulés par les médias, seraient probablement prêts à tuer tous
ceux qui oseraient leur proposer un mode de vie plus sain. Dans un tel système sans queue ni
tête, il semble évident que les individus se perdent progressivement dans leurs propres
tourments. On constate que le taux de suicide est en hausse, que les actes de folie et de grande
violence le sont également.
Un individu qui a le choix entre une vie rangée, ordonnée, réglementée par le travail ou, à
l’opposé, à une vie faite d’amusement, de stupéfiants, de jeux, de luxure, d’argent facile et de
pouvoir, celui-ci risque de choisir plutôt la vie qui lui assurera une mise en valeur et des
distractions, même si cela devrait nuire aux autres. Un individu lambda a rarement conscience
de l’existence des autres surtout quand on lui affirme depuis son enfance qu’il peut mener la vie
comme il l’entend. Ce qu’il faut retenir de cette liberté maçonnique, c’est qu’elle ouvre la porte
aux vices. C’est ce que viennent de prouver Hollande et ses ministres irresponsables. La fronde
qui est en train de se constituer risque de transformer le pays en véritable champ de bataille
sur lequel les différentes et nombreuses communautés s’affronteront à cause de cette liberté
insidieuse. Un concept, en apparence inoffensif, peut se révéler mathématiquement dangereux
lorsqu'il est étudié avec soin. Cette liberté inventée est dangereuse parce qu’elle engendre des
individus déresponsabilisés et centrés sur eux-mêmes. Lorsque les autres ne comptent plus ou
http://enfersurterre.unblog.fr/2014/06/23/lhistoire-de-france-leffet-papillon-les-notions-de-liberte-lappel-au-petit-reste/

23 juin 2014