Le contrat .pdf


Nom original: Le contrat.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / OpenOffice.org 3.4, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 02/07/2014 à 12:46, depuis l'adresse IP 86.203.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 583 fois.
Taille du document: 47 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Concours Angoisses : 2844 caractères ou signes
de Doumé

Le contrat
La créature me cherche depuis longtemps. Il ou elle ? Je ne sais pas. Selon les jours il
devient masculin, le reste du temps elle prend la forme d'une femme infiniment
désirable. Oui, je crois que je vais opter pour une femme genre Greta garbo ou Rita
Hayworth... Cela me permettra de mieux vivre ma réalité.
La nuit, sa présence grandit ; je sens son désir me submerger et quelquefois pénétrer
mon corps comme une lame effilée où le sang n'accroche pas et coule en séchant sur
la moquette. Pourquoi le romantisme que j'espère ne vient-il pas effacer ces images
crues et douloureuses qui m'angoissent ? Oui, pourquoi ?
Je sais qu'elle pénètre jusque dans mes rêves sans que je parvienne à l'identifier.
Pourtant ma conscience n'est ni meilleure ni moins bonne qu'un autre. Ai-je des
ennemis ? Ceux que mon orgueil plaque sous des mouchoirs, ou d'autres moins
avouables ?
Elle longe les murs en me regardant de loin, elle allume une lampe en face de chez
moi, de l'autre côté de la rue, elle dégage une odeur d'urine et de linge sale laissé dans
le coffre de la voiture, elle...
Les cauchemars ne sont rien lorsqu'ils rejoignent notre vie monotone, lorsque la
douleur perçue chaque jour disparaît devant la peur d'avoir peur... Oui, la vie est
cruelle, mais pas autant qu'elle, que lui...
On m'a dit que je gênais des pontes de l'industrie, que mon franc-parler avait fait
naître des rancœurs occultes et tenaces, on suggère que ma réussite suscite des
jalousies de jours en jours.
Lui, il sourit de ses dents jaune de carnassier et se fond dans un mur. Depuis quelques
temps après le 20h, les verres que je bois ne suffisent plus, je me dis que je me fais
des idées, que je deviens parano, que je suis comme tout le monde, et mes mains
tremblent...
Il doit tuer en silence dans les chambres des pauvres gens et crier dans le bruit des
palaces où les riches dorment, il prend le visage qu'on lui donne au fruit de notre
imaginaire sordide.
L'âge, ce n'est que l'âge, me dis-je, et les remords ou les regrets. Connaissons-nous la
différence entre remords et regrets ?
Il découpe les corps avec joie, elle jouit de la souffrance aigüe lorsque les os craquent
et que les sphincters s'affaissent de terreur.
Ce soir, elle prendra la rue Bonaparte sans s'arrêter. Elle aiguisera son arme comme

les soldats Prussiens avant la bataille, elle se cachera derrière la porte et sentira une
odeur de moisie. Il n' y aura plus de son, presque plus, je le sens. Il ou elle portera un
châle noir comme dans les contes d'enfant et me scrutera jusqu'au fond de l'âme et du
corps vieillissant que je porte.
Et puis, le battant grincera et je la verrai, de ses yeux noirs. Elle sera déçue, la
camarde, parce que, en lisant son papier noirci, elle détournera la tête de dépit en
jurant, grand-dieu, que c'est bien la première fois qu'elle se trompe de Contrat.


Aperçu du document Le contrat.pdf - page 1/2

Aperçu du document Le contrat.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00252632.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.