Rapport d'activité 2013 APGL final .pdf



Nom original: Rapport d'activité 2013 APGL final.pdfAuteur: ACCENT TONIC' communication Tonic

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 16/07/2014 à 15:53, depuis l'adresse IP 93.31.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 883 fois.
Taille du document: 1.1 Mo (35 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Rapport d'activité 2013

www.apgl.fr

Sommaire

1 – Présentation de l’APGL

2 - Points forts de l’année

3 - Le bilan des antennes

4 - Le bilan des commissions
4.1 - Commission juridique
4.2 - Commission recherche
4.3 – Commission formation

Rapport d’activité APGL 2013

2

1 – Présentation de l’APGL
L’Association des Parents et Futurs Parents Gays et Lesbiens (APGL), est une association loi
1901 régie par des statuts déposés en Préfecture et un règlement intérieur.
Le siège de l’APGL est situé à Paris dans le 20è arrondissement. L’association est
essentiellement animée par l’engagement de ses adhérents bénévoles. Les membres versent
une cotisation annuelle pour adhérer à l’association.
L’APGL compte 1502 membres adhérents à jour de leur cotisation au 31/12/2013 répartis sur
17 antennes régionales.

Antenne
Aquitaine
Atlantique
Auvergne
Bretagne
Grand-Est
Grand-Nord
Languedoc Roussillon
Limousin
Maine - Anjou - Touraine
Midi-Pyrénées
Normandie
PACA-Est
PACA-Ouest
Paris & Région Parisienne
Poitou-Charentes
Réunion
Rhône-Alpes
Total

Nombre adhérents 2013
33
34
5
20
61
64
75
5
44
62
31
29
63
744
11
17
204
1502

Un poste salarié de chargé de développement associatif en contrat aidé a été crée en 2010,
dans le but de structurer l’association et d’assurer son développement.
Les ressources de l’APGL sont essentiellement composées des contributions de ses adhérents
(cotisations et dons) et l’association a diversifié ses sources de financement en faisant appel à
des subventions auprès de différents financeurs (municipalités, Conseil Régional, fonds
européens).
L’APGL est membre de l’ILGA (International Lesbian and Gay Association) et du NELFA
(Network of European LGBT Families Assocations).

Rapport d’activité APGL 2013

3

Historique
1986 : Fondation de l’Association des Parents et futurs parents Gays et Lesbiens (APGL) à
Paris.
1994 : Premier témoignage sur un média d’un couple de co-parents
1995 : 70 membres répartis sur 5 antennes régionales.
1997 : Premier colloque de l’APGL « Familles Gayes et Lesbiennes en Europe ». 300
membres répartis sur 7 antennes.
1999 : Second colloque de l’APGL « Parentés et différence des sexes ». L’APGL compte 700
membres.
2004 : Première association gay et lesbienne de France avec 1600 membres répartis à Paris et
dans 15 antennes régionales.
2005 : Organisation d’une Conférence internationale sur l’homoparentalité.
2010 : Organisation des Premières Journées Européennes des Familles Homoparentales
(JEFH) – Conférences et exposition photos à Paris
2012 : Organisation de 5 colloques sur les nouvelles familles en partenariat avec le CNAFAL
2013 : Audition de l’APGL à l’Assemblée Nationale et au Sénat dans le cadre du projet de loi
ouvrant le mariage aux couples de même sexe

Objectifs
L'association a pour objet la défense des intérêts matériels et moraux des familles concernées
par l'homosexualité, des familles homoparentales, des parents homosexuels, des personnes
homosexuel(le)s, des enfants de ces familles.

Description du fonctionnement
Les instances de l’APGL
L’association est régie par un conseil d’administration composé des membres du bureau, de
membres de commissions élus au sein de leurs commissions respectives, et de représentants
de chaque antenne territoire désignés au sein de chaque antenne. Le conseil d’administration
se réunit trois fois par an.
L’assemblée générale, qui se réunit annuellement procède à l’élection des membres du
Bureau. Le Bureau, qui se réunit tous les mois est constitué de 6 à 8 membres, à savoir d’au
moins deux co-présidents de sexe différent par souci de parité, un/e trésorier/e et un/e
secrétaire.
Composition du Bureau 2013 :
 Marie-Claude PICARDAT, co-présidente
 Dominique BOREN, co-président
 Céline BLAZY, trésorière
 Florence MOREL-FATIO, secrétaire
Rapport d’activité APGL 2013

4

 Céline THIELE, co-secrétaire
 Doan LUU, porte-parole et contact média
 Marie-Françoise BOSQ, coordinatrice des antennes
L’organisation interne de l’association est régie par le règlement intérieur qui prévoit
notamment le fonctionnement des différentes instances et des antennes.
Les statuts et le règlement intérieur de l’association ont été modifiés en 2013 lors de
l’assemblée générale annuelle.

Les commissions de l’APGL
Le conseil d’administration détermine le nombre de commissions et leur domaine de
compétence. Elles sont au nombre de 3 : juridique, recherche, formation. Elles regroupent des
adhérents ayant une compétence dans un domaine donné et souhaitant s’investir.
Chaque commission désigne un représentant, qui présentera au conseil d’administration les
propositions d’actions, pour décision du conseil. Les commissions rendent compte au bureau,
qui est le coordonnateur des commissions.
Le bureau et les responsables de commissions définissent conjointement les objectifs de la
mission et les moyens nécessaires à sa réussite.

Les antennes
La dimension nationale de l’APGL est riche de la dynamique de ses antennes. A travers elles,
localement, l’association :


organise et favorise la réflexion et l’action de ses adhérents et de ses adhérentes pour
la réalisation de leurs projets homoparentaux,



aide les familles homoparentales à élaborer leur projet parental



et les familles constituées à vivre leur quotidien dans la sécurité et la convivialité.

Les antennes sont des sections locales de l’APGL, qui ont à leur tête un bureau composé
d’un/e responsable d’antenne, d’un/e trésorier/e et d’un/e secrétaire. Chaque antenne réalise
annuellement une assemblée générale locale, composée des adhérents de l’antenne. Durant
cette assemblée sont présentés le rapport d’activité de l’antenne, les projets pour l’année à
suivre, ainsi qu’un budget prévisionnel. Chaque antenne est représentée au conseil
d’administration de l’APGL par une personne mandatée.
Les antennes sont coordonnées par un/e coordonnateur/trice des antennes, mandaté/e par le
Bureau.

Rapport d’activité APGL 2013

5

Les sections départementales
Les sections départementales ont pour objet de décliner au niveau du département la politique
nationale de l’association. Elles sont créées par le Conseil d’administration, avec définition de
son périmètre géographique et dénomination.
Les sections départementales sont des sections locales de l’APGL et ne constituent pas de
personnes morales distinctes de l’APGL. Elles sont rattachées à une antenne.
Chaque section départementale est composée de l’ensemble des membres domiciliés dans le
périmètre géographique du département.
Lors de la création d’une section départementale, sur proposition du Bureau national, un
Bureau de section départementale constitué au moins un/e Président/e, d’un/e trésorier/ère, et
si possible d’un/e secrétaire est nommé par le Conseil d’administration. Les membres du
Bureau de section départementale sont domiciliés dans le département.
L’élection d’un Bureau de section départementale a lieu au plus tard dans l’année qui suit la
création de la section départementale.
L’élection des membres du Bureau section départementale est effectuée lors d’une réunion
annuelle de l’ensemble des membres de la section départementale, sur convocation au plus
tard un mois avant.
Chaque membre du Bureau de la section départementale est élu pour un mandat de deux ans.
Description des activités de l’association
• Convivialité : soirées conviviales, week-ends, activités pour les enfants, accueil des
nouveaux adhérents.
• Groupes de parole : co-parentalité, adoption, second parent, IAD, gestation pour autrui,
éducation des enfants, échanges de témoignage.
• Communication : magazine trimestriel Pagaye, newsletter électronique mensuelle réservée
aux adhérents, permanences téléphoniques, site internet, documentation en ligne et
communiqués de presse.
• Marches des fiertés : participation aux marches des fiertés à Paris et en province.
• Réflexion et recherche : colloques, débathèmes avec des intervenants extérieurs
(chercheurs, professionnels sociaux, médecins, avocats, juges, etc).
• Aide à la construction des projets parentaux
• Soutien juridique : conseils juridiques, permanences juridiques.
• Publications :
- Familles gaies et lesbiennes en Europe, actes du colloque, 1997
- Homoparentalités, Etat des lieux, ESF juin 2000, actes du colloque "Parentés et différences
des sexes"
- Débathèmes : saison 1997-1999, juin 2000
- Actes de la 3e conférence internationale sur l’homoparentalité, PUF 2006
- Guide bibliographique de l’homoparentalité, Edition 2007
Rapport d’activité APGL 2013

6

2 - Points forts de l’année 2013
L’implication de l’APGL autour du vote de la loi Mariage pour tous
L’APGL a poursuivi sa mobilisation tout au long de l’année 2013. Très sollicitée, l'APGL a
répondu présente chaque fois que nécessaire et a contribué activement à toute la phase de
préparation de la loi. Nous nous sommes rendus aux auditions organisées par l’Assemblée
Nationale et le Sénat, aux réunions de travail préparatoires organisées par les parlementaires :
les rapporteurs des textes de lois et les groupes parlementaires. Nous avons multiplié les
contacts et rendez–vous avec les membres des cabinets du Premier ministre et du Président de
la République, en charge de la préparation de la loi, et avec les membres du cabinet du
Ministère de la Famille.
Le 2 février 2013 restera une date historique avec l'adoption à l'Assemblée
Nationale de l’Article 1er du projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe, avec
249 voix pour et 97 contre.
A l’annonce du résultat du vote, les députés de la majorité se sont levés pour applaudir en
scandant « Egalité ! Egalité ! Egalité ! ». Ce fut un grand moment d’émotion et de joie que
nous ne sommes pas prêts d’oublier.
Un vote historique a eu lieu : Historique par sa portée symbolique et par l'avancée qu'il
permet à toute une société, vers plus de justice et plus d'égalité, renvoyant ceux qui n'ont pas
voté le texte à un conservatisme social d'une autre époque.
Validée par le Conseil constitutionnel, puis promulgée par le Président de la République le 17
mai 2013, la loi a été publiée au Journal Officiel le 18 mai 2013.
Le premier mariage entre deux hommes sans enfant a eu lieu le 27 mai 2013, suivi par le
premier mariage homoparental le 1er juin à Montpellier.
L'APGL est ensuite restée très attentive à la suite des débats parlementaires, en rappelant que
l’égalité des droits dont la première pierre a été posée avec l’adoption de l’article 1er, exige
aussi et sans réserve, l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les
femmes, dès 2013, comme s’y sont engagés à plusieurs reprises le Gouvernement et les
partis de la majorité.
L’APGL a ainsi continué à militer pour que d'autres avancées soient réalisées dans la
prochaine année :
- Etablissement de la présomption de parenté en lieu et place de la présomption de
paternité, dans le cadre du mariage ; ce qui permettrait à un enfant né dans ce cadre
d'être reconnu, au nom de l'engagement parental, l'enfant des deux conjoints, sans
distinction.
- Possibilité par le parent social d'adopter l'enfant du/de la conjoint/e hors mariage.
- Reconnaissance de la multiparentalité ; ce qui permettrait, par exemple, qu'un enfant
né dans le cadre d'une coparentalité puisse être adopté par ses deux parents sociaux,
tout en gardant sa filiation avec ses parents biologiques.
- Accès à la procréation médicalement assistée pour les couples de femmes ou aux
femmes célibataires.
- Organisation des états généraux sur une gestation pour autrui respectueuse des droits
de la femme et de l'enfant.
L’APGL a ensuite participé aux débats autour du projet de loi « Famille » qui devait être
présenté avant la fin de l’année. L'APGL a été reçue jeudi 18 juillet par Madame Dominique
Bertinotti, Ministre déléguée « aux familles ».
Rapport d’activité APGL 2013

7

L’APGL a ainsi demandé l'élargissement des modes de reconnaissance des filiations
homoparentales :
par une réforme de la présomption de paternité en présomption de parenté,
par la reconnaissance des enfants en mairie, dans et hors mariage,
par l’ouverture de l’adoption aux personnes non mariées
et par l’assouplissement des contraintes de l’adoption simple pour les familles
homoparentales en coparentalité. Cet assouplissement permettrait le partage de l’autorité
parentale dans le cadre légal qui leur fait toujours défaut.
Le Gouvernement a finalement décidé de reporter le projet de Loi début 2014.

Une présence médiatique ciblée et pertinente
De nombreux communiqués de presse (CP), un travail d’interface et d’information à
destination des média français et étrangers, une mobilisation sans précédent des adhérents de
l’APGL pour témoigner de l’homoparentalité et du vécu de nos familles, et des prises de
paroles des co-présidents, des porte-paroles et des responsables d'antennes, auront permis
d’installer durablement la réalité de l’homoparentalité dans le quotidien des français (et audelà…..) et de faire entendre une partie de la réalité des discriminations subies.
Liste des CP envoyés en 2013
1.
2.
3.
4.

31 janvier 2013 Oui, au mariage pour tous, oui à l'adoption, oui à l’égalité maintenant !

4 février 2013 : Bravo et Merci!
10 avril 2013 : Mais puisqu'on vous dit que ce n'est pas de l'homophobie..??!!
27 mai 2013 : L'APGL est à la noce : premier mariage homoparental le 1er juin à
Montpellier!
5. 3 juillet 2013 : L’APGL RENOUVELLE SON BUREAU ET MAINTIENT SES
REVENDICATIONS
6. 4 juillet 2013 : Maintenir les engagements sur la loi famille et la PMA est de l'intérêt
de toutes les familles et de tous les enfants
7. 19 juillet 2013. La « loi Famille » confirmée avant la fin de l’année ; ses contours
restent à préciser !
8. 30 août 2013 (APGL et HomoSFèRe) : Le congé d’accueil de l’enfant : Quand les
couples de même sexe pourront-ils vraiment en bénéficier ?
9. 26 septembre 2013 : Congé d’accueil de l’enfant – l’APGL interpelle les pouvoirs
publics
10. 8 octobre 2013 (APGL – CNAFAL) : La violence faite aux enfants nés de GPA doit
cesser !
11. 11 octobre 2013 : Le nouveau Pagaye est sorti !
12. 18 octobre 2013 : L'Adoption c'est fait !! Les familles homoparentales enfin reconnues
en droit !!
13. 14 novembre 2013 : Lettre ouverte à Mme Taubira
Ces communiqués de presse sont consultables sur le site de l’APGL www.apgl.fr

Rapport d’activité APGL 2013

8

Organisation de colloques avec le CNAFAL
L’APGL a souhaité nouer un partenariat avec d’autres acteurs de la société civile, agissant
dans le domaine de la famille, pour porter le plus largement possible le débat qui allait naitre
dans l’espace public autour de la loi mariage pour tous. C’est dans cet esprit que nous nous
sommes associés avec le CNAFAL, pour organiser et réaliser un programme de colloques,
abordant la thématique des nouvelles familles dans la société française par différents angles.
Deux colloques ont déjà été réalisés en 2012 à Montpelier et Lyon et un colloque en 2013 à
Lille, avec un succès grandissant auprès de publics LGBT et non LGBT, des politiques, des
média régionaux et des professionnels et ou des chercheurs concernés. Ces colloques ont reçu
le soutien financier du Ministère de la Famille.

La sensibilisation des professionnels
Un grand nombre de professionnels sont en contact avec des familles homoparentales et sont
concernés par les changements législatifs intervenus en 2013 autour de la loi « mariage pour
tous ». C’est pourquoi l’APGL a développé, dès 2012, un projet de sensibilisation des
professionnels d’Ile-de-France, grâce à l’appui du Conseil Régional Ile-de-France. Depuis le
début du projet, les actions de sensibilisation se sont développées et élargies à de nouveaux
départements et professions.
L’objectif de ce projet est de sensibiliser et d’informer les professionnels aux questions de
l’homoparentalité. Nous ciblons plusieurs professions amenés à être en contact avec les
familles homoparentales : celles et ceux de l’enfance, d’accueil des familles et de la santé,
ainsi que les étudiants en formation de travailleurs sociaux.
RECAPITULATIF DES INTERVENTIONS ORGANISEES (2013)


Sensibilisation du personnel de la Crèche des blancs manteaux, Paris
Date : 26/04/2013, 9h-13h
Lieu : Crèche des blancs manteaux, 21 rue des blancs manteaux 75004 Paris
ParticipantEs : 15 personnes (directrice, infirmière, éducatrices de jeunes enfants,
auxiliaires de puériculture)
IntervenantEs : chargée de mission de l’APGL, la trésorière de l’APGL, une
psychologue



Sensibilisation du personnel de la Crèche Calypso, Clichy
Date : jeudi 11/7 2013, 14h-15h45
Lieu : Crèche Calypso, 17, rue Antonini, 92110 Clichy
ParticipantEs : 15 personnes (directrice, éducatrices de jeunes enfants, auxiliaires de
puériculture)
IntervenantEs : chargée de mission de l’APGL



Intervention dans le cadre du cursus EJE du centre de formation BUC ressources
Date : mercredi 16/10/2013, 9h- 12h
Lieu : Campus de formation 1 rue Baptiste Marcet 78130 Les Mureaux
ParticipantEs : 15 étudiantes éducatrices de jeunes enfants (EJE) en première année
IntervenantEs : chargée de mission de l’APGL et une membre de la commission
formation (psychologue clinicienne)

Rapport d’activité APGL 2013

9



Intervention dans le cadre du cursus du centre de formation EFPP
Date : vendredi 6/12/2013 13h30-16h30
Lieu : Ecole de Formation Psycho-Pédagogique (EFPP), 22 rue Cassette, 75006 Paris
ParticipantEs : 33 étudiantes éducatrices de jeunes enfants (EJE) en troisième année
IntervenantEs : chargée de mission de l’APGL et une psychologue clinicienne membre
de la commission formation
** Présence de Mélanie Daubanes, Chargée de Mission Lutte contre les Discriminations,
Région Île-de-France



Sensibilisation des personnels de la Direction des Familles et de la Petite Enfance
(DFPE) de la Ville Paris : «Les Familles homoparentales, repères»
Date : jeudi 12/12/2013, 14h – 17h
Lieu : salle de conférence du Centre Chaligny de la Direction des Affaires Sociales, 15
rue Chaligny, 75012 Paris
ParticipantEs : environ 85 (divers métiers)
IntervenantEs : chargée de mission de l’APGL et deux membres de la commission
formation (psychologue clinicienne et pédopsychiatre)

La modification des statuts et du règlement intérieur de l'APGL
Cette modification est indispensable car les statuts actuels souffrent d’avoir subi des
modifications partielles sans jamais avoir été refondus globalement, ce qui est source de
confusions et d’interprétations multiples. Outre cette réécriture de clarification et de
simplification, les modifications majeures portent essentiellement sur la durée des mandats
des membres du Bureau qui passerait d’un an à deux ans, sur une redéfinition des tâches entre
le CA et le Bureau et sur certaines règles de fonctionnement des antennes plus adaptées à
leurs besoins. Les nouveaux statuts et le règlement intérieur ont été adoptés lors de
l’Assemblée Générale du 1er juillet 2013.

Lancement du nouveau site web de l’association
La nouvelle version du site de l’APGL a été lancée début 2013, incluant un forum et une
partie intranet à destination des adhérents.

Changement de système de gestion des adhésions
L’arrivée du nouveau site a permis de changer le système de gestion des adhésions. Le fichier
adhésion est désormais entièrement automatisé, ce qui diminue fortement la charge de travail.
L’adhésion court sur 12 mois de date à date et non plus sur l’année civile comme c’était le cas
avant.

Le week-end national 2013
Le week-end national 2013 a eu lieu du mercredi 8 au dimanche 12 mai 2013 au pays
d’Eygurandes. Il a réuni plus de 200 personnes, dont 90 enfants. Ce week-end a permis de
fêter le vote de la loi Mariage pour tous, d’organiser une rencontre avec Christian Assaf,
député PS de l’Hérault, et de participer à de nombreux ateliers et activités. Ce fut l’occasion
d’un grand moment de rencontres, de partage et d’émotions.

Rapport d’activité APGL 2013

10

3 - Le bilan des antennes
Antenne Languedoc
Co-responsables : Christine RIOU et Doan LUU
Autres membres du Bureau : Spelça BUDAL, Aurélie GIBERT, Carole LEONARD, Anne
ROUESNE-SAUNIER, Carole RUBINO.
Le Bureau de l'Antenne se réunit régulièrement pour organiser les activités de l'année et
discuter des sujets d'actualité.
A. Actions dirigées vers les adhérents
1. Animation d’un groupe de parole par Carole Rubino, psychologue-sexologue : Le groupe
se réunit avec une fréquence bimestrielle, en alternant avec un sujet prédéfini ou non.
2. Réunion papas et futurs papas : Dédié aux hommes en projet de parentalité ou déjà parents, ce
groupe se réunit régulièrement.

3. Dimanche 14 avril 2013 après-midi : Anniversaire des 27 ans de notre association au
Domaine de Grammont en présence de Mme Anne-Yvonne Le Dain, Député de l’Hérault, et
de membres de l'association nationale Le Refuge.
4. Mardi 30 avril 2013 : Soirée-débat sur l’homoparentalité en présence d'élus de la mairie, de
députés et d'associations. Organisée par l'Antenne au Centre Rabelais dans le cadre de la
Journée internationale de l'égalité des familles (International Family Equality Day, IFED), avec la
projection du documentaire européen « Right2Love ».
5. Mercredi 29 mai 2013 : A sa demande, rencontre d'une trentaine d'adhérents de l'Antenne avec M.
Erwan Binet, Député de l'Isère, dans un bar à vin de Montpellier, pour un échanger sur les avancées
offertes par la loi « Mariage pour tous » dont il a été le rapporteur.

6. Week-end du 28-30 juin 2013 : Organisation du week-end de l'Antenne à Anduze.
Discussion sur les formes de parentalités.
7. Dimanche 8 septembre 2013 sur la journée : Foire aux associations de Montpellier :
l'Antenne a tenu un stand pour faire connaître l'APGL, répondre aux questions et prendre des
adhésions.
8. Samedi 14 septembre 2013 l'après-midi : Goûter de rentrée de l’Antenne au bord du lac du
Crès.
9. Vendredi 4 octobre 2013 en soirée : Assemblée générale de l'Antenne au bowling de la
Pompignane. Nous avons fait le point sur ce qui a été réalisé, avons présenté les projets et
désigné le nouveau Bureau de l’Antenne.
10. Dimanche 13 octobre 2013 sur la journée : balade pour toute la famille, excursion à
l’étang du Méjean pour observer les oiseaux lors de leur migration vers le Sud.
11. Dimanche 27 octobre 2013 : Réunion conviviale à Thuir (Pyrénées-Orientales), chez
Klervi et Sévrine. Goûter et balade autour du village.
Rapport d’activité APGL 2013

11

12. Dimanche 15 décembre 2013 à partir de 15h00 à la Salle Pétrarque : Arbre de Noël de
l’Antenne. Autour d’un goûter, le Père Noël a distribué les cadeaux aux enfants.
13. Dimanche 12 janvier 2014 après-midi : Galette des rois : un moment de convivialité pour
tous les adhérents de l’Antenne et leurs enfants, chez Cyril et Doan.
14 . Dimanche 26 janvier 2014 : Réunion conviviale à Thuir (Pyrénées-Orientales), chez
Klervi et Sévrine.
15. Dimanche 9 février 2014 le matin : sortie matinale au lac du Crès organisée par Agata
pour les plus petits.
16. Dimanche 2 mars 2014 le matin : sortie à l'aquarium géant Mare Nostrum avec les plus
petits, organisée par Agata.
17. Dimanche 6 Avril 2014 l'après-midi : projection du film « L'arbre » et discussion avec les
enfants après la projection autour du goûter, chez Doan et Cyril.
18. Vendredi 11 avril 2014 le soir : Bar à vin : sortie conviviale organisé par Anne pour
permettre aux parents et futurs parents de se rencontrer et d’échanger.
19. Dimanche 17 avril 2014 : Réunion conviviale à Thuir (Pyrénées-Orientales), chez Klervi
et Sévrine.

B. Actions dirigées vers le grand public
1. Mardi 26 mars 2013 : Projection-débat du film suédois "Les joies de la famille", organisée
et animée par l’Antenne au cinéma municipal Nestor Burma, à Montpellier.
2. Samedi 1er juin 2013 : Participation au Forum associatif et à la Marche des diversités (Gay
Pride) où l’Antenne était accompagnée d’un groupe de percussions brésiliennes
(batucbacana). Ce même jour, Anne et Carole furent le premier couple homoparental à se
marier en France en présence du bureau de l'Antenne, ainsi que de Mmes Florence MorelFatio, Marie-Claude Picardat et Céline Thiele, représentant le Bureau national et d'élus de la
Ville de Montpellier (Mme Hélène Mandroux et M. Michaël Delafosse) et de députés de
l'Hérault (M. Christian Assaf, Mme Fanny Dombre-Coste et Mme Anne-Yvonne LeDain).

C. Interactions avec les politiques
1. L’anniversaire de l’association, fêté au Domaine de Grammont le dimanche 14 avril 2013,
fut l’occasion de présenter l’Antenne à Mme Anne-Yvonne Le Dain, Députée de l’Hérault.
2. Echanges informels, dans un bar à vin de Montpellier, entre les adhérents de l'Antenne et
M. Erwan Binet, le mercredi 29 mai 2013

D. Subventions
1. La Ville de Montpellier, en mettant régulièrement à disposition des salles pour tenir des
manifestations à direction de nos adhérents et du grand public, soutient l’association. Elle a,
Rapport d’activité APGL 2013

12

par exemple, mis à disposition le Domaine de Grammont gratuitement pour y célébrer
l’anniversaire de l’Association ou la salle Pétrarque pour y accueillir le Père Noël en
décembre. Pour la deuxième année consécutive, en coordination avec le Bureau national,
celui de l’antenne a déposé une demande de subvention de 1000 euros pour son
fonctionnement.
2. Une subvention de 1000 euros a été accordée à l'association par M. Christian Assaf, Député
de l’Hérault, sur sa réserve parlementaire.

E. Interactions avec le tissu associatif local et les médias
1. L’association est adhérente de la LGP Montpellier Languedoc-Roussillon et siège
régulièrement à ses réunions inter-associatives, représentée par un membre ou deux du Bureau
de l’Antenne (Carole Léonard, Spelça Budal…). Elle interagit aussi avec d’autres
associations, telles que Chemin des Cimes, Le Refuge...
2. La section départementale de l’Hérault de l’APGL a été créée sur décision du Conseil
d’administration d’octobre, avec :
- Présidente : Anne ROUESNE-SAUNIER,
- Trésorière : Christine RIOU,
- Secrétaire : Aurélie GIBERT,
- Secrétaire-adjoint : Doan LUU.
Mandatée par le Conseil d’administration, la section a déposé en mars 2014 sa demande
d’adhésion au sein de l’Union départementale des associations familiales (UDAF) de
l’Hérault.
3. L’antenne est régulièrement sollicitée pour des interviews radiophoniques et
documentaires, ainsi que par des étudiants pour leurs travaux (Lycées et IRTS).

Rapport d’activité APGL 2013

13

Antenne Rhône-Alpes
Adhérents
L’antenne Rhône-Alpes de l’APGL est composée de plus de 200 adhérents répartis sur les 7
départements de Rhône-Alpes, ainsi que sur les départements de la région Bourgogne. Ce
chiffre est constant depuis quelques années et la majeure partie de nos adhérents vit dans le
département du Rhône. Depuis 2012, la création des premiers relais a permis de décentraliser
les conviviales et de répondre localement aux adhérents qui se sentiraient trop éloignés de
l’antenne principale, située à Lyon.
A ce jour, le relais St Etienne rassemble les adhérents de la Loire et compte 12 adhérents.
Le relais Grenoble compte 33 adhérents et rassemble les départements : Isère, Savoie et
Haute-Savoie.
Enfin, le relais Bourgogne, basé à Macon, compte 29 adhérents et regroupe les départements :
Ain, Saône-et-Loire et Côte d’Or.
L’antenne Rhône-Alpes est la deuxième antenne de l’APGL en termes d’adhérents après Ilede-France.

Activités de l’année 2013
Hormis les permanences mensuelles le premier jeudi de chaque mois, comme les années
précédentes, l’antenne régionale Rhône-Alpes de l’APGL s’évertue à proposer un programme
riche réparti en 3 types d’activités :
Conviviale : Evénement tourné vers les adhérents et leurs enfants permettant l’échange au
cours d’une journée ou d’un week-end de détente
Débat-Thème : Evénement public ou réservé aux adhérents avec la présence d’un
professionnel traitant d’un thème précis
Groupe de Parole : Evénement réservé aux adhérents sans la présence de professionnel,
permettant de libérer la parole et d’échanger sur des thématiques concernant directement les
membres de l’association
Revendication (Action militante) : Action de « visibilité » ou de défense des droits des
familles « Homoparentales » auprès du grand public, des autres associations, des élus…
Réponse aux demandes des étudiants, chercheurs et également aux journalistes.

Conviviales/Débats/Groupes de Parole
Sont listés ci-dessous l’ensemble des conviviales, débats et groupes de paroles proposés par
l’antenne principale de l’APGL Rhône-Alpes :
L’association a été très active en début d’année en co-organisant un colloque avec le
CNAFAL sur les nouvelles familles.
De nombreux rendez-vous ont eu lieu entre adhérents, que ce soit lors de conviviales ou de
débats. 7 conviviales ont été organisées tout au long de l’année et 3 rencontres/débats sont
venus agrémenter notre programme.
Nous avons poursuivi notre dynamique (2 à 3 rencontres/an) sur les groupes de parole par
projet ainsi que sur la parentalité, également avec la grosse conviviale « projets » qui
rassemble tous les différents types de projets pour faire famille.
Rapport d’activité APGL 2013

14

Nous ne cacherons pas quelques passages à vide cette année après le colloque, puis après le
vote de la loi. Nous avons perdu une partie des membres actifs par épuisement à partir du
mois d’avril.

Revendications
Colloque
Nous avons souhaité prendre cette initiative au moment même où la France s’apprêtait à
ouvrir le mariage et l’adoption pour tou.te.s, qui a été accompagné d’un débat important.
C’était pour nous l’occasion d’apporter des éclairages différents, de donner à entendre à
l’opinion publique des informations, des faits, des conditions de vécu qui, nous l’espérons,
permettront une prise de conscience dépassionnée mais indispensable pour une meilleure
compréhension de la nécessité des lois à venir.
Le colloque lyonnais était le 2ème colloque d’une série de 5 colloques répartis sur le territoire
français. Il proposait une approche sociologique, historique et anthropologique de ce thème.
Chacun de ces colloques avait pour vocation de rendre public la diversité de ces familles en
France en 2012, en présentant les principales caractéristiques dans des termes sociologiques,
juridiques et psychologiques, ainsi que leur représentation et intégration dans l’espace public
et institutionnel.
Le colloque a été co-organisé avec le CNAFAL (Conseil National des Associations Familiales
Laïques) et porté sur « les nouvelles familles dans la société française hier, aujourd'hui et
demain ».
La première table-ronde traitait de la représentation de la famille dans la société française.
Elle abordait les sujets sous un angle anthropologique, historique et philosophique et a permis
de réfléchir à la construction sociale de « la famille », sa normalisation et sa légitimation par
différentes institutions sociales. Ont notamment été traitées les questions des «filles mères »
dans l’histoire et des familles monoparentales aujourd’hui, le mariage en tant qu’institution, la
question du divorce, ainsi que la diversité des familles ne correspondant pas à la norme de la
famille nucléaire hétérosexuelle française : les familles homoparentales, recomposées,
migrantes… Au détour de ces questions s’est posée la question du concept de « nouvelles
familles » - en quoi sont-elles réellement nouvelles ?
La deuxième table-ronde traitait des enjeux politiques autour de la famille. Elle a fait l’état
des lieux des grands combats historiques qui ont eu une répercussion sur les familles, en
particulier les combats féministes (divorce, statut des femmes, avortement…) et de
l’évolution du droit de la famille. Elle a permis ensuite de voir quels étaient les combats
importants actuellement, en particulier par rapport à la proposition de loi sur le mariage et
l’adoption pour tous.
Enfin, une réflexion sur les débats qui allaient suivre, notamment au niveau des lacunes de
cette proposition de loi en terme d’ouverture de la PMA à toutes les femmes, de la
reconnaissance de la pluriparentalité et au niveau de la parentalité des personnes transgenres
et transsexuelles.
La dernière table-ronde avait pour sujet les « nouvelles familles » comme objet d'études sociologiques, statistiques, psychologiques etc. Elle a permis d’avoir un aperçu général sur les
études menées actuellement et historiquement et de se questionner sur comment et pourquoi
ces études sont menées, comment se fait le choix des objets d’étude, quelles sont les
difficultés méthodologiques qui se posent.
Rapport d’activité APGL 2013

15

Nous avons vu également la manière dont les études quantitatives (statistiques) sont utilisées,
notamment par les médias, les associations et les politiques, pour soutenir les revendications
de droits ou au contraire pour chercher à les disqualifier.
Enfin, nous avons échangé sur la façon dont les familles homoparentales sont et seront
étudiées dans le futur, une fois qu’elles auront été reconnues dans la législation française.
200 participants ont assisté à cette journée, qui a réussi à mobiliser de véritables têtes
d’affiche. Nous avons en effet eu l’honneur d’y accueillir Madame la Ministre de la Famille,
Dominique Bertinotti, pour l’ouverture de ce deuxième colloque, ainsi que Monsieur le
député Erwann Binet, rapporteur de la loi.
Ce colloque a été une vraie réussite et a permis de rencontrer et d’écouter des personnalités
éminentes dans leur domaine :
-

Irène Théry, Sociologue chercheure et Directrice d'études à l'EHESS
Agnès Martial, Chargée de recherche, CNRS Membre du Centre Norbert Elias,
EHESS
Anne Cadoret, Chargée de recherche en anthropologie sociale, CNRS.
Laurence Hérault, Anthropologue, Université Aix-Marseille - Famille et parenté dans
les situations transgenres
Groupe formation

Un fort accent a été mis sur le groupe formation et sur notre ancrage dans les associations
familiales. Cet investissement a pour objectif de rendre visibles les homoparents et d’inscrire
nos familles dans la réalité sociale et juridique. C’est dans ce but que nous développons notre
module de formation auprès des différents centres de formation dans la région.
Nous souhaitons que l’APGL soit référencée comme association familiale et ainsi devenir
incontournable sur les questions d’homoparentalité auprès des centres de formation/ instituts/
écoles des futurs professionnels de la petite enfance, médiateurs familiaux, infirmiers…
Cette année, nous sommes intervenus au sein de l’IFTS d’Echirolles (23 étudiants) et de
l’ESSSE (75 étudiants).
Dans le but de développer davantage les échanges avec les professionnels en activité,
plusieurs contacts ont été pris avec la FCPE du Rhône, l’ACEPP du Rhône ainsi que la
fédération Léo Lagrange.
Nous avons co-organisé avec l’ACEPP du Rhône un échange entre professionnels de la petite
enfance et homoparents afin d’appréhender l’accueil des familles homoparentales en crèche et
de renforcer les relations entre parents et professionnels.
Une soirée conférence-débat a été organisée avec SOS Homophobie et la MJC Monplaisir
autour des discriminations. Plusieurs projections de court-métrages :
-

"Omar", l'histoire d'un adolescent homosexuel en banlieue, suivi d'un échange avec la
salle animé par SOS Homophobie

-

Projection d'un deuxième film, cette fois sur les familles homoparentales, lui aussi suivi d'un échange avec la salle, animé par l'APGL

-

Présentation d'un état des lieux mondial de la reconnaissance des couples homosexuels
et explication de la loi "Mariage pour tous".

En parallèle de ces échanges, une exposition de dessins contre l'homophobie était
présentée dans le hall de la MJC.
Rapport d’activité APGL 2013

16

Travail avec les étudiants de l’IREIS :
Nous avons également co-organisé, avec des étudiants de l’IREIS à Firminy, une table ronde
sur l’homoparentalité et le travail social dont la problématique était la suivante :
« En quoi l’homoparentalité questionne-t-elle le travail social ? ». En effet, certaines
incompréhensions entre familles et professionnels du secteur médico-social ont été repérées
par les étudiants. Depuis une quinzaine d’années, les professionnels se sont retrouvés
confrontés à cette nouvelle forme de parentalité, notamment dans le cadre de procédures
d’adoption, du dispositif de médiation familiale ou de mesures d’accompagnement éducatif.
Certains des professionnels ont d’ailleurs avoué se trouver en difficulté face à ce modèle
familial, souvent « évacué » par leurs institutions et les instituts de formation. C’est également
pour cela qu’il nous semble important d’approfondir cet enjeu, a fortiori en cette période
d’évolution significative du droit de la famille.
Cet événement a rassemblé près d’une centaine de personnes et nous avons pu échanger
durant près de 2 heures avec des personnalités comme Virginie DESCOUTURES, sociologue
(Institut du Châtelet – INED), chercheuse au CNRS et spécialiste des questions de la famille
et des parentalités, Laurence TAIN, sociologue, chercheuse, responsable du Master EGALES
à l’Université Lyon II et spécialiste des questions de genre, et Cécile CUKIERMAN,
Sénatrice de la Loire ayant activement participé à l’élaboration du projet de loi.
Lors de cet échange, une plaquette informative autour des enjeux d’homoparentalités a été
présentée par les étudiants de l’IREIS et les membres de l’APGL Rhône-Alpes qui ont
participé activement à son élaboration.
Elle s’adresse notamment aux professionnels du secteur médico-social afin de leur offrir un
accès simplifié et rapide à diverses ressources qu’ils pourront mobiliser en cas de difficultés :
contact de divers spécialistes de ces enjeux (associations, professionnels en droit et en
sciences humaines), approche des différentes formes de familles homoparentales, présentation
rapide de la loi du 17 mai 2013, exemples de discriminations quotidiennes que peuvent subir
ces familles, éléments bibliographiques (dont des ouvrages jeunesse permettant d’expliquer
l’homoparentalité aux enfants)).
L’aboutissement de ce travail serait que cet outil soit diffusé dès la rentrée prochaine aux
institutions et services intéressés.
Rencontres parlementaires
L’APGL, au niveau national et sous la coordination de l’antenne Auvergne, a lancé une
opération de sensibilisation de tous les parlementaires (sénateurs et députés) suite au projet de
loi déposé le 7 novembre 2012.
L’antenne Rhône-Alpes de l’APGL a soutenu cette initiative en prenant rendez-vous auprès
des parlementaires de gauche ou de droite que nous savions prêts à voter a minima le projet
de loi tel qu’il avait été présenté par le Gouvernement. L’objectif de ces rencontres était de
sensibiliser les élus à nos problématiques afin que des amendements soient déposés pour une
reconnaissance complète de nos familles.
Nous voulions montrer que nos familles existent et qu’en tant que citoyens, les mêmes droits
doivent nous être garantis pour protéger nos enfants.
Sur les 52 députés sollicités dans notre région, nous avons réussi à en rencontrer 19. Nous leur
avons remis un dossier avec des propositions d’amendements.
Nous avons également été reçus par 3 sénateurs de la Loire qui avaient répondu
favorablement à notre demande de rencontre.
Rapport d’activité APGL 2013

17

En plus de ces démarches, nous avons eu l’honneur de voir deux de nos adhérents auditionnés
par les différents groupes parlementaires lors des auditions à l’Assemblée Nationale.
Demandes d’étudiants
Nous avons régulièrement des demandes d’étudiants allant du lycée au doctorat.
Cette année, nous avons pu satisfaire une dizaine de ces demandes d’étudiants faisant leur
recherche/mémoire sur l’homoparentalité.
Nous avons eu une émergence des demandes de l’Université Lyon 2 et principalement des
étudiants placés sous l’égide Maks Bannens et Laurence Tain.
Nous avons également eu de nombreuses demandes d’étudiants en journalisme de par
l’actualité de cette année.
Demandes de journalistes
Cette année a été riche en termes de témoignages pour les différents médias, qu’il s’agisse de
radio/télévision locale et nationale/ presse écrite locale et nationale.
Nos familles ont été encore plus mises en avant durant les débats de ces derniers mois.
La présence et les demandes de la presse nationale est probablement lié au fait que Erwan
Binet est député dans notre région.
Pour ne citer qu’un petit nombre de contacts : Magazine Grazia, M6, France 3 Rhône-Alpes,
Le Progrès, France 2 Envoyé spécial, ZED production, Gaël Favary (reportage photo)
Manifestations
Durant cette année de grands changements, l’association a appelé l’ensemble de ses adhérents
à manifester dans les rues de Lyon, St Etienne, Crest… pour obtenir l’égalité des droits.
Nos familles adhérentes, soucieuses de montrer leur détermination à faire avancer leurs droits,
ont répondu présentes pour nombres d’entre elles.
Nous avons également appelé à participer à la Marche des fiertés même si nous n’avons pas
pu être moteur dans cette manifestation car de nombreux membres du bureau ainsi que des
adhérents avaient « peur » d’un débordement qui aurait pu affecter leurs enfants.
Par conséquent, cette année, très peu de nos membres se sont mobilisés pour cette marche et
nous n’avons pas fourni de char, contrairement à ce que nous faisons habituellement.
Inter-assoc
Nous avons participé à de nombreuses rencontres organisées par des associations lgbt telles
que David et Jonathan (juin 2013) et Contact (septembre 2013), où le thème était le mariage
pour tous et l’homoparentalité.
Nous ressentons une demande importante des associations lyonnaises de nous rencontrer suite
à la promulgation de la loi. L’APGL est identifiée comme l’association référente pour
échanger sur ce sujet.
Nous avons encore participé à différents débats organisés par HES, la CFDT Rhône, les
socialistes Rhône et Isère, le modem de Villefranche sur Saône….
Le point négatif est la démission de notre responsables inter-assoc (Sylvain Perrin), qui était
très moteur et très présent dans le tissu associatif. Nous avons réussi à pallier difficilement ce
manque avec l’aide d’Arnaud Rhiel.
Rapport d’activité APGL 2013

18

Depuis début septembre, 3 membres de notre bureau ont accepté de relever ce défi. Nous
espérons que le travail inter-associatif pourra reprendre au mois de Janvier. Dans le cas
contraire, nous lancerons un groupe de réflexion pour organiser différemment notre tissu
associatif lgbt.

Les relais
Bilan du relais Saint-Etienne
Conviviales : 2 conviviales ont été organisées en 2013. Grosse déception sur la conviviale du
mois de juin. Peu ou pas de participation. 4 adultes et 3 enfants.
Permanence
La permanence mensuelle a été maintenue. Réflexion en cours pour 2014 pour réduire le
nombre de permanences suite au départ de Jérôme et Vincent pour le Canada, mais également
au vu du peu de contacts via la permanence.
Relais pour l’antenne principale
Toujours relais des informations de l’antenne principale et investissement du relais sur de
nombreux projets tels que les rencontres avec les parlementaires, débats à l’IREIS,
manifestations sur Lyon, etc.
Médias : Egalement de nombreuses demandes de témoignages par différents médias.
Manifestation - Grand public
Participation du relais à différents débats sur le mariage pour tous en présence de M. Junaico
et Erwan Binet.
Rencontre inter-associative avec Autrement gay et Face à face.
Soutien aux manifestations organisées et à la création de LGBT et friends.
 En conséquence : un bilan mitigé, une équipe démotivée sur la partie conviviales en
raison du manque d’adhérents.
Très grande implication dans l’inter-assoc.
Implication politique du relais. Le relais se fait connaître et prend une place dans le
milieu LGBT de St Etienne.
Nous apportons un véritable soutien à l’antenne principale.
 Réflexion pour 2014 : Réalisation d’un questionnaire rapide pour connaître les
attentes concrètes des adhérents en matière de conviviales ?
Bilan du relais Bourguignon
Conviviales : 3 conviviales ont été organisées par le relais bourguignon.
Un beau succès à la conviviale du mois de janvier avec la participation de 20 adultes et d’une
dizaine d’enfants. 9 adultes et 6 enfants se sont donnée rendez-vous au mois de juin dans le
parc du château du Pont de Veyle. La conviviale du mois d’octobre a été annulée faute de
participants.
Rencontres de futurs adhérents

Rapport d’activité APGL 2013

19

Afin de rencontrer les membres du relais, les futurs adhérents prennent contact via l’adresse
mail du relais ou par téléphone. Cette année, nous avons rencontré 4 couples : 3 en projet
(IAD, adoption) et 1 couple d’adhérentes nouvellement arrivé dans la région.
Demande d’étudiants et de journalistes
Les adhérents du relais ont répondu favorablement à plusieurs demandes émanant d’étudiants
et de journalistes via l’antenne de Lyon.
Adhérents : A noter une très belle progression en termes d’adhérents. En une année, nous
sommes passés de 10 à 29 adhérents.
Bilan du relais Grenoblois :
Une permanence tous les 2èmes jeudis du mois à était mise en place au local CIGALE :
8 rue Sergent Bobillot à Grenoble :
J’envisage de faire les permanences sur rendez-vous au local. Je trouve que cela sera plus
mobilisant, dynamisant pour moi de descendre en sachant que j’ai des rendez-vous plutôt que
d’être dans l’attente d’un potentiel accueil.
Par mail : journalistes cherchant des familles pour témoigner en faveur du mariage pour tous.
Un interne en médecine (psychiatrie) à l'UJF à Grenoble qui s’intéresse de près aux familles
homoparentales en France. Il avait un travail de thèse sur ce sujet.
Deux demandes d’adresse d’avocat. 4 à 5 demandes d’adresse de gynécologue.
Les conviviales du relais Grenoblois :
Juillet 2013 chez Sandrine et Cécile à Izeaux : 8 adultes et 4 enfants.
Juin 2013 au parc de crolles : 10 adultes et 6 enfants.
Avril 2013 Parc st Egrève : 9 adultes et 3 enfants.
Les conviviales se passent dans la bonne humeur, la convivialité et répondent à la demande de
rencontre et d’échange entre les couples ayant des enfants et les futurs parents. Il y a peu de
nouveaux couples. Cette année, plusieurs conviviales ont été annulées à cause du temps.
Bilan-Perspectives
Les points positifs : Permettre un échange entre les adhérents de l’APGL et futurs adhérents
par l’organisation de conviviale. Le doodle est un outil intéressant mais il faut mieux
programmer les conviviales pas trop loin dans le temps. Cela évite les désistements de
dernières minutes. J’ai un ou deux couples qui m’apportent quelques suggestions et souvent
leur habitation pour l’organisation d’une conviviale.
Les manques : Une certaine solitude pour gérer les permanences. J’aimerais arriver à monter
un petit groupe pour développer le relais grenoblois.
Les satisfactions : La réussite des conviviales et la force de proposition des personnes
participant aux conviviales.
Relation avec l’antenne Rhône Alpes : le lien avec les personnes de l’antenne Rhône aAlpes
me permet de me sentir entouré et soutenue. J’apprécie d’être relier à se noyau dynamique et
sympathique.
Rapport d’activité APGL 2013

20

Bilan 2013
2013, année de profonds changements pour certaines de nos familles mais encore des
oubliés….
Nous devons poursuivre notre engagement vis-à-vis des situations familiales qui n’ont pas été
prises en compte dans la loi du 17 mai 2013. Nous n’oublions pas non plus l’accès à la
procréation médicalement assistée pour les femmes célibataires et les couples lesbiens….
Encore de nombreux « combats » en perspective !
En tant qu’antenne de l’APGL, nous avons rempli notre rôle à 200% en mobilisant nos
adhérents pour rencontrer leurs parlementaires et pour manifester dans les rues de nombreuses
villes de la région afin de soutenir ce projet de loi.
Nous avons également voulu faire un travail pédagogique pour rendre visibles nos familles
auprès du grand public et des professionnels de la petite enfance.
Nous avons relevé ce défi grâce à l’organisation du colloque avec nos amis du CNAFAL et
grâce au travail du groupe formation.
Nous avons essayé de répondre favorablement à un maximum des différentes demandes des
médias et des étudiants.
Sur la partie « adhérents », nous avons poursuivi nos activités en proposant de nombreux
débats, conviviales et rencontres inter-associatives. Les groupes de paroles deviennent des
incontournables ainsi que la conviviale « projets ».
L’antenne principale de Lyon est très engagée et met un point d’honneur à se rapprocher de
ses adhérents de par les différents relais. Les 3 relais crées en 2012 font un travail
exceptionnel vis-à-vis de leurs/ de nos adhérents et en termes de mobilisation. A noter la
création du relais Drôme-Ardèche grâce à la motivation de Nathalie.
Pour finir, nous ne cacherons pas une perte de motivation et de gros passages à vide de la part
des membres actifs de l’antenne et de nos adhérents sur la fin de l’année (scolaire).
L’équipe a été redynamisée en octobre par l’arrivée de 4 adhérents : Fanny, Dorothée, Gwen
et Gilles.

Perspectives 2014
L’année 2013 qui s’achève aura été porteuse de grands enjeux pour les familles
homoparentales. La loi du mariage pour tous votée en mai 2013 est une très grande avancée
pour nos familles. Pourtant, les combats à mener pour l’égalité et la reconnaissance de toutes
les familles sont encore nombreux.
Dès lors, l’APGL Rhône-Alpes continue ses actions vers ses adhérents et vers l’extérieur.

Vers ses adhérents :
L’explicitation de la loi « Mariage pour tous »
Une des grandes attentes de nos adhérents concerne l’explicitation de la loi de mai 2013.
C’est pourquoi nous avons prévu des temps de débat avec des avocats (novembre 2013), et
des notaires (février 2014). L’APGL doit devenir un pôle ressource pour les démarches post
loi auprès de ses adhérents.

Rapport d’activité APGL 2013

21

Le rayonnement sur le territoire régional
Après l’aide à la création des relais, nous veillerons à leur implantation et leur renforcement
sur le territoire local, entre autres en travaillant avec les autres associations LGBT et en
organisant des évènements. Le rapprochement des adhérents localement est très important vu
l’étendue du territoire que couvre l’antenne Rhône-Alpes.
Le dialogue
La mise en place des groupes de parole durant l’année 2012 a été saluée par les adhérents et
plébiscitée depuis. A raison de 3 rendez-vous par an, auxquels s’ajoute la conviviale projet, ce
sont des temps de rencontre et de discussion privilégiés avec les adhérents qu’il faut
maintenir. Nous réfléchissons régulièrement à l’ouverture d’autres groupes (ex-hétéro, parents
séparés,…).
Les permanences les premiers jeudi de chaque mois sont maintenues pour pouvoir dialoguer
et accueillir de nouvelles personnes non encore adhérentes.
La diffusion enfin de notre newsletter continuera avec en plus le relais de l’information
qu’elle contient dans la partie intranet du site national.
Relations inter-antennes
L’antenne détient, grâce à ses membres actifs, un panel de compétences de par leur activité
professionnelle qui permet de répondre à des demandes particulières venant des autres
antennes voire de notre national.
a) commission formation :
C’est dans ce cadre que l’antenne intégrera la commission formation de l’APGL nationale
dans le but :
- d’ouvrir une réflexion sur la question de la sensibilisation, voire de la
formation, concernant l'homoparentalité (les différentes formes, épidémiologie, vie
quotidienne, juridiction actuelle et manques, évolution des enfants dans les familles, sur le
plan développemental, psychoaffectif, etc)
- d'élaborer une trame de documents commune (power point, plaquette) au niveau de
l'association, mise à la disposition des antennes pour des interventions de sensibilisation ou de
formation.
- de définir les priorités d'action de l'association, en terme d'impacts sur les mentalités
et représentations dans la société, et en tenant compte de nos moyens humains
bénévoles, concernant le développement d'outils de formation au sens large : outils de
sensibilisation de manière évidente ; outils de formation à débattre, ce qui impliquerait que
l'APGL soit organisme de formation, également de former des formateurs, intégrant la
présence ou pas de professionnels psychologues ou d'autres professions...
- de centraliser les demandes d'interventions pour des colloques, congrès, etc, et
relayer vers les personnes pouvant répondre aux critères recherchés et à nos critères
d'association APGL, et relayer l'information au niveau des antennes pour que l'antenne où a
lieu l'événement puisse se saisir de la question s'il le souhaite.
b) commission juridique :
A la demande d’une adhérente (Sonia), nous avons proposé sa candidature à la commission
juridique de l’APGL.
Rapport d’activité APGL 2013

22

Cette commission exerce une veille juridique à travers l'analyse de la jurisprudence et la
compilation de toutes les décisions de justice, que celles-ci soient publiées ou non, concernant
tous les aspects du Droit de la Famille en rapport avec l’Homoparentalité.
Elle met à la disposition des instances de l’APGL et de ses adhérents, un décryptage et des
analyses régulières des avancées ou des reculs du droit en matière d'Homoparentalité.
Vis-à-vis des professionnels de droit et de leurs organisations professionnelles - les notaires,
les juges aux affaires familiales, les médiateurs, les conseillers conjugaux ou familiaux- elle
effectue un travail de sensibilisation sur les réalités juridiques et judiciaires des familles
homoparentales.
Elle contribue aux actions politiques de l’APGL, dans son aspect « revendications », en
proposant soit des modifications de textes en vigueur, soit de nouvelles réglementations.
Elle peut également intervenir dans des instances judiciaires en France et devant la Cour
Européenne des Droits de l’Homme, présentant un intérêt collectif pour l’Homoparentalité et
les familles homoparentales.

Vers l’extérieur :
Maintenir la pression politique
L’APGL mettra en place une veille de l’application de la loi. En effet, l’association doit
recenser les territoires à la traîne sur l’application de la loi (par exemple pour le congé
d’accueil de l’enfant). L’antenne rhône-alpes s’occupera de son territoire.
Par ailleurs, en vue des municipales 2014, l’antenne mènera des actions auprès des candidats
sur les questions d’homoparentalité et d’application de la loi Mariage pour tous
Enfin, l’association sera présente dans les discussions concernant la future loi famille et
restera mobilisée pour répondre aux sollicitations diverses.
Développer notre ancrage dans le paysage des associations familiales
La nouvelle loi permet à l’APGL rhône-alpes d’adhérer aux Unions Départementales des
Associations Familiales (UDAF) de la région. Nous allons donc créer au moins deux sections
départementales pour l’UDAF de l’Isère et du Rhône. Les intérêts pour l’association sont
importants :
- montrer que nos familles existent, qu'elles ont les mêmes problèmes que les autres plus
quelques problèmes spécifiques qui méritent d'être pris en compte,
- travailler avec d'autres associations familiales et leur faire comprendre que nos familles ne
sont nullement une menace pour notre civilisation,
- participer pour être solidaires de l'ensemble des familles et notamment les plus vulnérables
Continuer la pédagogie autour de nos familles
Depuis plus de 4 ans maintenant, l’association développe des interventions sur
l’homoparentalité dans divers contextes. Ce module formation est un axe prioritaire cette
année pour continuer la pédagogie autour de nos familles et lutter contre la peur et le rejet.
Nous mettons à l’étude cette année la question de l’Education Nationale pour pouvoir
intervenir dans les écoles.
Nous réfléchirons également à la création d’un jeu autour des « familles ».
Rapport d’activité APGL 2013

23

Antenne PACA-OUEST
Délimitation géographique de l’antenne : Bouches-du-Rhône et Vaucluse
Bureau régional actuel : Nicolas Blanc, Thomas Audibert, Matthieu Saracino et Karen de
Zeeuw
Nombre d'adhérent-e-s : entre 70 et 80 adhérent-e-s
Convivialité de l'antenne
Activités traditionnelles de l'antenne, les conviviales se sont déroulées régulièrement tout au
long de l'année 2013. La première conviviale de l'année a eu lieu le 13 janvier au Théâtre
Bompard à Marseille pour la galette des rois et des reines. Tout au long de l'année, les
conviviales se sont succédées, soit aux domiciles d'adhérents (conviviale piscine le 18 août à
Marignane, conviviale de rentrée à Saint Victoret...), soit dans des lieux publics (le parc de
figuerolles à Martigues en juin ou encore le parc Pastré à Marseille en avril).
Europride 2013
La participation de l'antenne à l'organisation de l'Europride 2013 a mobilisé les énergies
jusqu'en juillet. L'antenne avait manifesté son souhait de participer à la réalisation de projets
interassociatifs.
L'antenne s'est notamment impliqué dans la préparation d'ateliers sur le thème des
discriminations en mettant cette problématique en parallele du débat sur le projet de mariage
pour tous. Sur ce thème, l'antenne a notamment participé à un atelier-débat, à la Friche de la
Belle de Mai, sur le thème de la filiation et la préparation d'un livre blanc remis aux politiques
locaux.
L'antenne a également souhaité organiser un débat autour de la question de la GPA en
projetant le film “Naître Père”. Etaient invités la réalisatrice du film, Delphine Lance, les
protagonistes du film et leurs enfants, ainsi que la sociologue Irène Théry. La projection a eu
lieu au Palais du Pharo et a rencontré un beau succès.
L'Europride s'est achevée par la traditionnelle marche des fiertés avec une participation
beaucoup plus forte que les années précédentes de nos adhérentes et adhérents et la présence
très appréciée de notre co-président.
Accompagnement des projets des futurs parents
Début 2013, l'antenne a décidé la création d'une groupes de parole destiné aux futurs parents.
Ce groupe s'est réuni pendant le premier semestre 2013 à intervalles réguliers.
Mais devant le succès rencontré et le nombre considérable de participants, il a été décidé à la
rentrée 2013 de scinder ce groupe en fonction des projets parentaux. Trois groupes de parole
ont été créés : GPA, PMA et Adoption. Les deux premiers ont été réunis dès le dernier
trimestre 2013 et ont regroupé une vingtaine de personnes à chaque réunion. Celui sur
l'adoption a été repoussé au premier trimestre 2014.

Rapport d’activité APGL 2013

24

Recrutement de nouveaux adhérents
L'antenne a prolongé jusqu'au mois de juiller 2013 les permanences mensuelles
d'informations au sein du local de la Lesbian and Gay Pride de Marseille. Malheureusement,
en suite de la fin du projet Europride 2013, le local a fermé. L'antenne a alors décidé de
mettre en place des permanences ponctuelles dans des lieux publics en fonction des demandes
reçues. L'antenne recherche une solution plus pérenne.
Accompagnement du projet de loi "mariage pour tous"
La mobilisation entourant le projet de loi “mariage pour tous”, entamée dès setembre 2012,
s'est prolongée et intensifiée en 2013. Notre antenne a participé nombreuse à la manifestation
organisée le 19 janvier à Marseille, avec une prise de parole publique de Nathalie Plouton
évoquant son expérience personnelle de mère adoptante. Nous avons également participé à la
manifestation du 23 avril 2013 sur le Vieux Port pour célébrer le vote par le Parlement.
Nous avons également soutenu ce projet dans la presse locale avec des articles parus
notamment dans la Marseillaise, la Provence, M6 Marseille ou Sud Radio.
Nous avons participé à des débats publics, notamment au sein de la Fédération socialiste des
Bouches-du-Rhône afin d'expliciter la réalité et la diversité de nos familles ou encore lors de
la journée mondiale de lutte contre l'homophobie pour un débat organisé à Aix par le Collectif
Aixois pour l'Egalité.
Par ailleurs, nous avons organisé le 24 août 2013 une formation à destination des adhérentes
et adhérents pour expliquer les conséquences légales du vote de la loi pour les familles
constituées ou en cours. La formation, animée par le responsable d'antenne et Catherine
Clavin, avocate au barreau de Marseille, a rencontré un très grand succès (30 personnes).
Enfin, notre antenne a proposé au Conseil d'administration d'octobre 2013 de proposer sa
candidature à l'UDAF des Bouches-du-Rhône dans le cadre d'une plus grande reconnaissance
institutionnelle de nos familles. L'examen de notre candidature est actuellement à l'étude par
l'UDAF.

Rapport d’activité APGL 2013

25

Antenne PACA-EST
Actions au sein du Centre LGBT Côte d’Azur
Le responsable de l’antenne PACA-Est Olivier Caillau, occupant le poste de vice-président du
Centre LGBT Côte d’Azur en charge des média, a eu beaucoup de travail en début d’année
2013 lors des manifestations pro-Mariage-pour-Tous.
Le 19 janvier, le Centre organisait une grande marche à Nice en faveur de la loi Mariage
pour Tous, et le responsable APGL avait préparé les slogans à scander et le tract qui
démontait les arguments des anti-mariage et anti-adoption. C’est aussi lui qui s’est trouvé sur
le camion-plateau avec sono, au micro pendant toute la marche pour scander les slogans et
les revendications, sous la pluie battante. Nous avons heureusement eu le plaisir de voir 1500
personnes motivées pour marcher avec nous et braver la météo.
Le 27 janvier, nous allions à la grande marche parisienne pro-Mariage en compagnie d’autres
volontaires du Centre LGBT.
Le 3 avril, l’association Les Amis de la Démocratie demandait à Olivier Caillau de participer
à un café-débat sur le Mariage Gay et l’Adoption, au titre du Centre LGBT et de l’APGL.
Le 23 avril, nous avons célébré le vote final de la Loi Mariage et Adoption pour Tous, et
notre représentant a écrit le discours de 2 pages lu par le président du Centre LGBT devant les
politiques et les sympathisants.
A toutes ces occasions, les média (presse, radio, télé) ont été nombreux à appeler notre
responsable au titre de son expérience sur les questions de parentalité et de mariage afin
d’obtenir des interviews ou des interventions sur plateau-télé.
L’APGL a aussi tenu son rôle d’accueil au sein du Centre LGBT Côte d’Azur, son
responsable venant chaque mois à une des permanences bénévoles pour y représenter le
Centre et l’APGL.
Le 19 juillet à l’EuroPride 2013 de Marseille, le responsable APGL a été éjecté du village
Lesbien pour un motif purement sexiste (le fait qu’il soit un homme). Il se trouve que tous les
hommes, et même de nombreux Trans F2M comme M2F se sont vus refuser l’entrée de ce
village honteusement sexiste. En réaction face à cette discrimination, le responsable APGL
PACA-Est qui défend les droits des papas gays et des mamans lesbiennes a convaincu le
Centre LGBT Côte d’Azur d’envoyer un communiqué de presse dénonçant ce caractère
sexiste illégal au sein d’un événement public et subventionné par des fonds publics.

Rapport d’activité APGL 2013

26

Antenne Paris IDF


Groupes de parole et RDV réguliers

Groupes de parole : IAD, Coparentalité, Parents de jeunes enfants, Homoparents au quotidien,
Enfants précoces (national), Papas, Parents séparés, Ex-Hétéros,
IAD
-

6 groupes de parole lancés en 2013 : 6 ou 7 couples à chaque fois, Réunions tous
les mois en autonomie, bonne dynamique des groupes
4 réunions d’informations : 5-6 couples en moyenne, informations pratiques

-

Une réunion d’information tous les mois
Un groupe d’une dizaine de couples qui se réunit souvent (restos etc…)

-

Reprise des groupes de parole : belle dynamique. 3 groupes de lancés avec 6-7
couples
Table-ronde « témoignages » qui a bien marché

GPA

COPA

-

Listes de diffusion : GPA, Adoption
Des réunions d’information :
-

Accueil mensuel au Centre LGBT pour présenter l’APGL aux non-adhérents : 1er
lundi du mois

-

IAD (1 tous les trimestres)

-

GPA (1 toutes les mois)

-

Adoption Internationale

-

Juridique



Activités durant l’année

Sorties 400 coups : Ménagerie du Jardin des Plantes, Aquarium de la Porte Dorée, Cité de la
Villette, Chasse aux œufs, Goûter Philo, Spectacle de Théâtre ….
Militantisme : Marche des Fiertés, 07/11/2012 : Rassemblement devant l’Assemblée
Nationale, 16/12/2012 : Manifestation, 27/01/2013 : Manifestation

-

Rencontres conviviales

Galette des Rois 06/01/2013
Soirée parrainage 18/06/2012 et 26/01/2013 (accueil des nouveaux adhérents)
Pique-nique de fin d’année 13/07/2013
1 conviviale par mois
Journée à Auvers S/ Oise 16/06/2013
Exposition « Masculin / Masculin » au Musée d’Orsay



Evénements culturels

2ème Salon du Livre Homoparental - 22 au 24/02/2013
-

Table ronde juridique avec Caroline Mécary, Clélia
Richard et Serge Portelli

-

Débats sur homoparentalité / littérature jeunesse +
homoparentalité / recherche

-

Dédicaces d’une vingtaine d’auteurs



Ateliers et débats

-

Table-ronde juridique « le projet de loi sur le mariage, l'adoption : Quelles avancées?
Quels enjeux juridiques? » avec le Centre LGBT

-

Table-ronde sur les différents modes de garde

-

Soirée « Choisir la Paternité Gay » avec Martine Gross

-

Atelier « signe avec bébé »

-

Table-Ronde « Questions-Réponses Psy »


Actions en lien avec d’autres associations LGBT

Participation à des forums d’associations LGBT
-

Printemps des associations de l’Inter-LGBT le 07/04/2013

-

Rentrée des associations au Centre LGBT 14/09/2013

Débats dans le cadre de festivals de films LGBT fin 2012 : Festival Chéries-Chéris « Les
carpes remontent le fleuve avec courage et persévérance », « Histoire belge » / Festival
Cineffable « Histoire belge (court métrage) », « Waited for » (long métrage)


Participation au débat autour du projet de loi

Durant le dernier trimestre 2012, des membres actifs de l’antenne ont pris part à de nombreux
débats dont, entre autres :
12/12 : Sections PS du 9ème arrondissement et du 20ème arrondissement.
Débat/communications autour du mariage pour tous.
De fin Octobre à début Décembre : Participant à tables-rondes organisées par la Mairie du
4ème Arrondissement
Rapport d’activité APGL 2013

28



Lancement et analyse d’une enquête auprès des adhérents (fin 2012 – début 2013)

Résumé des résultats :
65% : adhérents depuis + de 3 ans
38% IAD / 33 % COPA
55% couples avec enfants
Attentes :
73% - rencontres de familles avec enfants
65% - militer
33% - rencontres de couples en projet
%age de participation activités :
73% Marche des Fiertés
58% Conviviales – Réunions d’informations
58% - Table-rondes / Débats
68% répondants estiment qu’il y a assez d’activités proposées
Souhaits
Plus de débats / contacts avec autres assos
Conviviales sans projet particulier / sorties entre adultes
Plus de rencontres parents avec enfants


Développement des outils de communication de l’antenne

Création de la page Facebook de l’antenne (pics à 4000 vues certains jours. En moyenne 120150 vues par article)
Mails plus réguliers présentant les activités : 1 en début de mois, 1 en milieu de mois
Régulièrement des mails « à thème » qui mettent en lumière certaines activités (dernier en
date sur la convivialité : annonce de la conviviale + activité 400 coups)
Lancement de la Newsletter de l’antenne en octobre 2013

Rapport d’activité APGL 2013

29



Et pour 2014 … l’année a bien commencé !

-

Galette des Rois

-

Table-ronde « Homoparents et croyants » avec David&Jonathan / Beit Haverim

-

Table-ronde « Questions-Réponses Psy »

-

1 accueil par mois pour présenter l’association au Centre LGBT

-

Lancement de 2 groupes de parole IAD / 3 groupes de parole GPA

-

Activités 400 coups : Exposition 1000 milliards de fourmis, atelier comptines, Théâtre
(proposé par une adhérente)

-

Conviviales « plats du monde » / « jeux de société »

-

Réunions d’informations : 2 Adoption Internationale, 2 IAD, 1 GPA par mois

Antenne La Réunion
Au sein de l’Antenne
-Organisation de rencontre entre les adhérents : 5 journées conviviales et 1 WE.
-Rencontre de couples en désir de projet parental.
-Soutien aux adoptions des adhérents (constitutions des dossiers, orientation vers les notaires
et avocats, relation avec le Parquet et les JAF).
1. Relation des responsables d’antenne avec les associations exterieures réunionnaises
-Rencontre entre associations (UDAF, associations de parents réunionnais) et la Présidente du
Conseil Général (février 2013).
-Témoignage dans la presse locale (JIR, Le Quotidien) et radio à l’occasion du projet de loi et
de l’adoption du texte sur le mariage et l’adoption.
-Relation avec les autres associations : LGBT 974 (dissoute en décembre) et Le Refuge.

Antenne Grand Est
L’antenne est animée par deux co-responsables, et organisée sous forme de relais : Lorraine,
Alsace, Franche-Comté.
Animation de la liste des adhérents et de la liste de diffusion, réponse aux sollicitations des
adhérents.
Intervention à l’IRTS auprès de travailleurs sociaux (éducateurs jeunes enfants)
Deux invitations, l'une en décembre pour un débat sur « les manifs pour tous" et une
invitation à participer comme chaque année à une semaine de "cours" / ateliers sur la famille.
Réponses et aide aussi à des étudiant-e-s ou personnes en formation.
Prochain "événement" : le week-end Grand-Est, les 23-25 mai prochains ; puis ce seront les 3
marches (Metz, Nancy et Strasbourg).

Rapport d’activité APGL 2013

30

4 - Le bilan des commissions
Commission juridique
COMPOSITION DE LA COMMISSION:
Laurence BRUNET, chercheuse, professeur à l'université Paris 1 Panthéon Sorbonne
Florent BERDEAUX GACOGNE, Avocat Paris
Catherine CLAVIN, Avocate Marseille
Elfie VIEY, Avocate Paris
Clélia RICHARD, Avocate Paris
RAPPEL SUR LES OBJECTIFS DE LA COMMISSION JURIDIQUE TELS QUE
DEFINIS DANS SON REGLEMENT INTERIEUR
1)

2)

Le service de renseignement juridique et le conseil aux adhérents
 plate forme électronique (Permanence et FAQ)
 plate forme téléphonique
 système de consultation gratuite chez un avocat








La mise en relation des données juridiques/judiciaires sur le territoire français
établissement d'une liste d'avocats proches des combats apégéliens sur le territoire
français
établissement d'une liste de Notaires sensibles aux questions LGBT
faire connaître le droit de l'homoparentalité à l'intérieur des professions juridiques ou
judiciaires ( formation continue des avocats, magistrats, éducateurs ou assistants
sociaux)
établissement d'une banque de données interne à la commission réunissant les
jugements concernant l'homoparentalité (parent social, co-parentalité, délégation
d'autorité parentale, adoptions...)
échanges sur les différentes positions doctrinales
élaboration d'argumentaire et de stratégie de communication face à la presse sur les
articles dédiés aux décisions judiciaires
tenues de commissions juridiques régulières avec comptes-rendus écrits mis en ligne
dans l'intranet

ACTIVITES DE L'ANNEE 2013
 la collaboration au travail parlementaire avant l'adoption définitive de la loi du 17 mai
2013 (remontées de données aux ministres, avis sur la rédaction d'amendements)
 le travail d'élaboration du vademecum
 La tenue des commissions juridiques régulières (toutes les 4 semaines environ), des
permanences
 l'élaboration de la foire aux questions mise en ligne sur le site de l'APGL
 le travail de réponse/commentaires liés à la jurisprudence du 13 septembre 2013 de la
cour de cassation relative à la non transcription de l'état civil des enfants nés à
l'étranger de GPA
 le travail de collecte des premières décisions relatives aux adoptions intra-conjugales
 élaboration de contre-argumentaire relatif aux oppositions du parquet dans les
procédures d'adoption
Rapport d’activité APGL 2013

31

Commission recherche
Membres de la commission : Martine Gross, Mireille Brioude, Patricia Vandenbroucke,
Claire Blandin, Hélène Vanacker et Sophie Vinoy
Les missions de la commission recherche sont :
1) de répondre aux demandes des lycéens, étudiants et chercheurs ainsi que les
professionnels de la famille ou les soignants.
 Mireille se charge des lycéens et des étudiants à partir de M2 et des chercheurs
 Claire se charge des étudiants jusqu’en M1 et éventuellement les oriente vers les
antennes locales
 Patricia se charge des professionnels de la famille
 Martine est personne ressource et conseil : bibliographie, veille scientifique.
Les étudiants ne peuvent rencontrer des familles que s’ils sont d’un niveau universitaire M2
et au-delà. Nous sommes moins exigeants avec professionnels de la famille ou les soignants
en dernière année de formation. Nous vérifions le cadre dans lequel l’étude est menée, nous
guidons éventuellement l’étudiant pour la bibliographie ou la problématique. Nous nous
assurons que l’étudiant s’engage à la confidentialité et l’anonymat et à remettre un exemplaire
de son travail à l’APGL.
Nous diffusons alors une annonce sur la liste entrenous.
2) d’organiser une ou plusieurs rencontres annuelles, dites « séminaire recherche » ouverte
au public permettant à un chercheur ou à un étudiant de présenter son travail. Sophie et
Hélène rédigent un compte rendu de chaque rencontre

Aide aux lycéens, TPE et A.I. : mars 2013-avril 2014
Mireille se charge des demandes.
TPE : Travaux Personnels Encadrés, une épreuve orale du baccalauréat passée en première,
dossier et soutenance préparés sur un semestre.
A.I : Activités interdisciplinaires : l’équivalent des TPE pour la série Sciences et techniques
sanitaires et sociales. (ST SS)
Mireille répond aux questions, guide sur la bibliographie, parfois accepte de rencontrer les
élèves ou de répondre au téléphone.
Les TPE se réalisent sur le premier semestre entre septembre et février.
Travaux personnels encadrés :

Septembre - octobre 2013 :
 TPA (travaux personnels accompagnés) : Stéphanie Chédel, Apprentie laborantine en
biologie à Neuchâtel : demande de contacts avec les familles.
 Exposé : Camille Weber, Lycée de Haute-Saône (infos générales sur
l’homoparentalité)
 TPE :1ère ES au lycée Marcelin Berthelot de Châtellerault (demande de contacts avec
familles)

Rapport d’activité APGL 2013

32

Novembre 2013 :
 TPE, 1° littéraire. Mathilde Bertaut (questionnaire sur l’adoption)
 TPE, Sara Orner (« Fouinye Nyan ») 1° ES (demande de contact avec les familles)
 TPE, Lycée St-Martin, TPE, 4 élèves (« Léna Levillain ») 1° ES (homoparentalité et
religion ; aide pour leur problématique)
Dec 2013 :
 TPE, Manon Houdemer, 1° ES (questionnaire sur l’adoption à l’étranger)
 TPE, 1ère ES dans un lycée de Dordogne
 TPE, Lycée Jacques Monod à Clamart, 1° ES, quatre élèves. (droit des homos, opinion
sur l’homoparentalité)
Janvier 2014 :
 TPE, lycée Gérard de Nerval, Noisiel, Meghan (demande de mise en contact)
Activités interdisciplinaires en Première ST2S (épreuve du baccalauréat) :
 A.I : Océane Courteval, 1° ST2S, demande d’entretien.
 A.I : Lycée d’Aragon près de Toulouse, Wendy, Alexandrine, Amandine :
questionnaire.
 AI : 1ere ST2S, lycée La Salle Saint Rosaire à Sarcelles.
 AI : 1ere ST2S Lycée Dessaignes de Blois.
 AI :1ère ST2S au lycée Notre-Dame-D'Annay, Morgane et Chloé (demande de rendezvous) .
 AI : 1ère ST2S au lycée Chevreul Lestonnac, Lisa Kapend (sur les moyens de fonder
une famille homoparentale)
 A.I : Lisa Bardil, Lycée Roland Garros à ?
 A.I. 1° STSS, Notre-Dame-du-Mans (Sarthe) : questionnaire d’information.
 A.I, Pauline Lestarpe, Adeline Malolepszy, Pays Basque. Accueil des homoparents en
entreprise.
Demandes d’étudiants jusqu’en M1 inclus:
Martine, Mireille puis dorénavant Claire, répondent à ces demandes.
Discipline
Journalisme
psychologie
Psychologie
sociologie
sociologie
Culture et communication
staps
Sciences politiques
géographie
Gestion des entreprises
escp
droit
Rapport d’activité APGL 2013

Niveau
école
L1-l2-l3
M1
L1-l2-l3, école de commerce
M1
L3
L2
L3
M1
Dut1
M1
L3, DUT1

1
4
1
9
2
1
1
3
1
1
1
1
33

Demandes d’étudiants M2 et au-delà et chercheurs :
En 2013 Chercheurs 3, Thèses 5, Master 2 5, soit davantage de thèses qu’en 2012.
Emergence de demandes d’étudiants étrangers : Espagne, États-Unis, Pays-Bas
2013
Discipline
sociologie

Niveau
Chercheurs
confirmés
Master 2
de Master 2

sociologie
Sciences
l’éducation
Politique et sexualité
ethnologie
psychanalyse
Psychologie + socio
psychologie
médecine
sociologie
psychiatrie
Image et société
anthropologie
droit

Master 2
doctorat
doctorat
Chercheurs
confirmés
doctorat
recherche
doctorat
doctorat
Master 2
Master 2
Pays Bas ?

2
3
1
1
1
1
2
1
1
1
1
1
1
2

Demandes de professionnels :
Médiation familiale: 0
Carrières Sanitaires et Sociales: 2
Educateurs spécialisés: 7, soit 7 fois plus qu'en 2012
Conseiller en Economie Sociale et Familiale: 1
Puéricultrice; 1
Sage Femme: 0

Demandes d’étudiants journalistes :
6 demandes : réalisation reportage mariage pour tous, webdocumentaire, projet de série
d’animation « la fabrique des parents », journaliste Femme actuelle, émission
« Décryptages », reportage sur le don de sperme, rencontre.
Séminaire recherche :
27 avril 2013 : Alice Olivier, « gérer la différence familiale », thèse soutenue à l’ENS-Cachan
et Paris-Descartes. Les adolescents des familles homoparentales.
Un « boum » des recherches cette année ! Une nouvelle recrue en janvier 2014, Claire
Blandin, a été la bienvenue pour une meilleure répartition des tâches au sein du groupe. Merci
à elle !
Les points à améliorer :
-

Le rapport avec les antennes : le groupe recherche doit être au courant de toutes les
aides apportées par les antennes, en amont ou en aval, peu importe
Il faut accentuer la pression sur les chercheurs confirmés et les M2 et les doctorants
pour qu’ils nous remettent leurs mémoires.

Rapport d’activité APGL 2013

34

-

-

-

Il faudrait élargir les prises en charges par d’autres commissions (elles le font déjà
volontiers !) pour des demandes spécifiques au niveau de la communication, du
juridique, du lien avec des psychologues etc…
Pour une meilleure visibilité de nos actions et en particulier pour limiter d’emblée les
demandes d’entretiens auprès des familles de la part de très jeunes chercheurs en deçà
du M1, il faudrait un accès plus rapide à notre protocole sur la page d’accueil du
site…
Enfin il faudrait envisager une prise en compte des demandes de stage, au niveau du
bureau par exemple ?

Commission formation
La commission formation a été crée en 2013.
Membres de la commission : Céline, Florence, chargée de mission APGL, Juliette (se retire
progressivement car déménagement), membres de la commission formation de l’antenne RA.
Sensibilisation des professionnels
Interventions de sensibilisation dans le cadre du projet de sensibilisation des professionnels :
5 interventions en 2013 - voir pages 9 et 10
o 4 autres demandes d’intervention en IDF jusqu’à octobre 2014.
o Absence de recensement des interventions dans les autres régions, ce qui serait
important à connaitre.
Réunions de la commission : novembre 2013, mars 2014
Question de la rémunération des intervenants : décision du maintien du principe de bénévolat.
Outils de sensibilisation ont été retravaillés et utilisables pour tous les intervenants de l’APGL
pour des sensibilisations, boîte à outils encore à développer pour différents publics, différents
supports…
Perspectives
- nouvelle demande de subvention Lutte contre les discriminations pour 2014/2015
auprès du Conseil Régional d’IDF.
- Pour mobiliser des adhérents aux interventions de sensibilisation : Journée interne à
l’APGL de formation d’intervenants potentiels pour des sensibilisations, prendre avis
auprès des antennes régionales. Pour septembre ?
- Poursuivre l’implication du poste salarié / chargé de mission dans le travail au sein de
la commission.

Rapport d’activité APGL 2013

35


Aperçu du document Rapport d'activité 2013 APGL final.pdf - page 1/35
 
Rapport d'activité 2013 APGL final.pdf - page 3/35
Rapport d'activité 2013 APGL final.pdf - page 4/35
Rapport d'activité 2013 APGL final.pdf - page 5/35
Rapport d'activité 2013 APGL final.pdf - page 6/35
 




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte




Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.01s