SPORTSLAND 140 COURSE LANDAISE .pdf


Nom original: SPORTSLAND_140_COURSE_LANDAISE.pdf

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Adobe InDesign CS6 (Windows) / Adobe PDF Library 10.0.1, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 18/07/2014 à 17:22, depuis l'adresse IP 31.37.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 407 fois.
Taille du document: 369 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


4

course landaise

Du 21 Juillet au 24 Août 2014

Concours Landais de la Madeleine
Lapoudge et Napias triomphent à Mont de Marsan
Julien Guille lui, fut châtié à
l’avant dernière sortie ; celle
d’Ibiza, magnifique coursière
comme toujours qui profita de
la Madeleine pour rappeler à
Ibaneza que le faible écart qui
l’avait classée seconde à la Corne
d’Or lui serait contesté toute la
temporada. Les coursayres ont
apprécié la noblesse d’Ibiza,
lorsque, face à un Torero à terre,
elle s’arrêta, comme pour saluer
le courage de l’homme qui venait
la défier… séquence émotion…

Dans des arènes du Plumaçon
correctement
garnies,
les
toreros landais n’ont pas
démérité face à des coursières au
comportement souvent brillant
mais parfois imprévisible…
Des prises de risque il y en a eu
donc, de la casse aussi… et c’est
le courage des uns et des autres
omniprésent, volant ainsi la
vedette aux écarts magistraux…
Mais la course landaise est ainsi
faîte et a confirmé une nouvelle
fois qu’à "vaincre sans péril on
triomphe sans gloire…"

Quand Loic Lapoudge a reçu le
trophée du vainqueur du concours
de la Madeleine, il y a fort à parier
que son plaisir fut accompagné
d’un soupir de soulagement tant
la compétition avait été rude et
marquée par de violents chocs.
C’est d’ailleurs cet aspect de
bravoure manifesté par tous les
toreros qui marquera cette édition.
Julien Guille, a eu beau contester
la victoire le plus longtemps
possible à Loic Lapoudge, il était
dit que le Béarnais triompherait
ici, deux ans après sa victoire

montoise. Celui qui, quelques
jours avant, avait du se contenter
de la seconde place à la Corne
d’Or à Nogaro, a donc retrouvé les
chemins qui mènent au podium.
Quand Ibaneza, Corne d’Or, sortit
avec le brio qu’on lui connaît, le
vainqueur du soir ne devait pas
prendre de risque démesuré et
possédait suffisamment de points
d’avance sur ses poursuivants pour
"faire passer" plus qu’attaquer…
C’est ce qu’il fit et très bien.

Le Concours de la Madeleine se
terminait sous les acclamations de
ses deux champions et de tous les
toreros en piste car, si les sommets
artistiques ne furent pas toujours
atteints, le courage des uns et
des autres signait les lettres de
noblesses de cette édition 2014.

Chez les sauteurs, Fabien Napias
triomphe après une première partie
du spectacle dont le classement
établi par le jury valut une bronca
du public…Pas d’accord du tout !
Son cœur battait pour Guillaume
Vegonzeanne….
Au final Fabien, réussissait aussi
bien que son second et l’écart de
points enregistrés lors du premier
acte lui assurait le titre…
Un bravo à Maxime Dessa,
pour son tourniquet sur la Corne
d’Or… Philippe Descazeaux,
dans le callejon a du apprécier !!!

L.D.
Photos : Michel PLASSIN


Aperçu du document SPORTSLAND_140_COURSE_LANDAISE.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP




Documents similaires


sportsland 140 course landaise
sportsland 193 sports et traditions
sportsland 139 concours landais
sportsland 184 p6 7
sportsland 183 sports et traditions
sportsland course landaise

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.302s