Magazine 2014 W352 .pdf



Nom original: Magazine 2014 W352.pdfTitre: Magazine 2014 W352Auteur: patrick

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 21/07/2014 à 16:13, depuis l'adresse IP 2.9.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 816 fois.
Taille du document: 4.3 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


N° 352

AMPHOTOSPORTS MAGAZINE

N° 352

EUROPEAN LE MANS SERIES
4 HEURES du RED BULL RING
CIRCUIT DE SPIELBERG
ELMS troisième manche – Les 19 et 20 juillet

Plateau légèrement en baisse pour cette troisième manche de l’ELMS disputée sur le Red Bull Ring en Autriche avec 33 voitures présentes (8
LMP2, 13 LMGTE et 12 GTC). Parmi les absents, le Murphy Prototypes et le Sébastien Loeb Racing qui faisaient l’impasse sur cette manche
autrichienne. Avec le Larbre Compétition, toujours aux abonnés absents, le plateau LMP2 se réduisait donc à huit voitures. Du côté des GT ou la
domination des Ferrari laisse peu de chance aux autres concurrents, la balance des performances subissait quelques modifications.
ESSAIS LIBRES 1 : Top chrono pour l’Oreca 03-Judd Race Performance en 1’24’’163 devant la Morgan-Judd Newblood by Morand Racing en
1’24’’497. Suivaient la Zytek Z11SN-Nissan Jota Sport en 1’24’’698, l’Alpine Signatech en 1’24’’699 et la Ligier JS P2-Nissan Thiriet by TDS Racing
en 1’24’’832. Le SMP Racing obtenait le meilleur temps en LMGTE (458 Italia # 72) en 1’30’’050 et la McLaren MP4-12C ART Grand Prix # 98 celui
des GTC en 1’31’’272. Les 33 voitures auront participé à cette première séance.
ESSAIS LIBRES 2 : Top chrono pour la Morgan-Judd Newblood by Morand Racing en 1’24’’145 devant l’Oreca 03-Judd Race Performance en
1’24’’153. Suivaient la Ligier JS P2-Nissan Thiriet by TDS Racing en 1’24’’209, la Zytek Z11SN-Nissan Jota Sport en 1’24’’555 et l’Alpine Signatech
en 1’24’’634. En GT, la Ferrari 458 Italia SMP Racing # 72 se montrait la meilleure en 1’29’’746 tandis que la Ferrari 458 Italia GT3 SMP Racing # 71
obtenait le meilleur chrono des GTC en 1’31’’665. Les 33 voitures auront participé à cette seconde séance.
QUALIFICATIONS
Pôle pour la Zytek Z11SN-Nissan du Jota Sport en 1’23’’078 devant l’Oreca 03-Judd Race Performance en 1’23’’561. La Ligier JS P2-Nissan Thiriet
by TDS Racing (1’23’’613), la Morgan-Judd Newblood by Morand Racing (1’23’’763), l’Alpine A450-Nissan Signatech Alpine (1’23’’785) et la Zytek
Z11SN-Nissan # 41 (1’23’’995) complétaient le top six de la grille.
En LMGTE, la pôle revenant à la 458 Italia SMP Racing # 72 en 1’29’’386 devant la Porsche 911 GT3 RSR Proton Compétition en 1’29’’499, l’Aston
Martin Vantage V8 Gulf Racing # 85 réalisant le troisième temps en 1’29’’887.
Toujours Ferrari en GTC ou la 458 Italia GT3 # 60 du Formula Racing réalisait le meilleur chrono en 1’30’’647 devant la McLaren MP4-12C ART
Grand Prix # 98 (1’30’’816), la Ferrari 458 Italia AF Corse # 95 obtenait le troisième temps en 1’30’’963. Les 33 voitures seront chronométrées.

Le Jota Sport et le Race Performance complètent le podium final – En GTE, bataille de 458 et AF Corse s’impose devant le Kessel Racing.
COURSE : La victoire se jouera dans la dernière heure de course ou l’Alpine pilotée alors par Webb finira par prendre le dessus sur la Zytek Jota
Sport de Dolan. L’Alpine ne sera plus rejointe et s’adjugeait la victoire avec un peu plus de 12 secondes sur la Zytek Jota Sport. L’Oreca 03-Judd
du Race Performance prenait la dernière place sur le podium devant la Zytek Greaves Motorsport de Bacheta et Shulzhitskiy. Seules ces quatre
voitures terminaient dans le même tour reléguant le reste de la concurrence à deux tours et plus. Pas de chance du côté du Pegasus Racing
(Triangle de suspension cassé) ni chez TDS (Disque de frein puis fusée arrière). Si la Morgan Pegasus terminait la course loin derrière, la Ligier
TDS était contrainte à l’abandon. Du côté des GT, si la grille de départ autorisait un certain équilibre entre les marques présentes il n’en sera rien
en course ou les Ferrari 458 Italia trustent une nouvelle fois les deux podiums, AF Corse s’imposant devant le Kessel Racing et le JMW
Motorsport en GTE et le SMP Racing trustant les deux premières places devant AF Corse en GTC.
SIGNATECH ALPINE, AF CORSE (LMGTE) et SMP RACING (GTC) raflent les mises en Autriche.
1 – Chatin / Panciatici / Webb Alpine A450-Nissan (LMP2) Signatech Alpine 160 tours en 4h00’16’’248
2 – Dolan / Tincknell / Albuquerque Zytek Z11SN-Nissan (LMP2) Jota Sport à 12’’385
3 – Frey / Mailleux Oreca 03-Judd (LMP2) Race Performance à 18’’772
4 – Bacheta / Shulzhitskiy Zytek Z11SN-Nissan (LMP2) Greaves Motorsport à 1’10’’184
5 – Klien / Hirsch / Ragues Morgan-Judd (LMP2) Newbloob by Morand Racing à 2 tours
6 – Kimber-Smith / McMurry / Patterson Zytek Z11SN-Nissan (LMP2) Greaves Motorsport à 2 tours
7 – Cameron / Griffin / Rugolo Ferrari 458 Italia (LMGTE) AF Corse à 7 tours
8 – Kemenater / Cressoni Ferrari 458 Italia (LMGTE) Kessel Racing à 7 tours (+29’’247)
9 – McKenzie / Richardson / Bell Ferrari 458 Italia (LMGTE) JMW Motorsport à 7 tours
10 – Talkanitsa Jr. / Talkanitsa Sr. / Kaffer Ferrari 458 Italia (LMGTE) AT Racing à 7 tours
11 – Perazzini / Cioci / Lyons Ferrari 458 Italia (LMGTE) AF Corse à 7 tours …
15 – K. Ladygin / Basov / Persiani Ferrari 458 Italia GT3 (GTC) SMP Racing à 9 tours
16 – Beretta / Markozov / A. Ladygin Ferrari 458 Italia GT3 (GTC) SMP Racing à 10 tours
17 – De Leener / Sbirrazzuoli Ferrari 458 Italia GT3 (GTC) AF Corse à 10 tours … etc
Engagés : 33 – Qualifications : 33 – Partants : 33 – Classés : 30.
…………………

PROCHAIN RENDEZ VOUS : 4 HEURES du PAUL RICARD les 13 et 14 septembre.
Source : EUROPEANLEMANSSERIES.COM – Photos : Archives AMP MAG / Luc JOLY.

Chatin / Panciatici / Webb
Alpine A450-Nissan
Signatech Alpine

SCCA PIRELLI WORLD CHALLENGE
THE HONDA INDY AT TORONTO
GT / GT-A / GTS (Rounds 9 & 10)
TORONTO STREET CIRCUIT huitième manche – Du 18 au 20 juillet

Huitième rendez-vous de la saison pour les concurrents du Pirelli World Challenge au Canada dans le cadre du Honda Indy at Toronto ou seule
les catégories GT, GT-A et GTS étaient en lice pour deux courses de cinquante minutes.
Plateau important avec 42 voitures en piste (11 GT, 12 GT-A et 19 GTS). Parmi les engagés, du nouveau avec l’inscription du SRT Motorsports qui
engageait une Viper pour Kuno Wittmer à domicile (GT). Etaient présents en GT et GT-A les teams CRP Racing (Audi), Cadillac Racing, GMG
(Audi), Dyson Racing Team Bentley (Bentley), Effort Racing (Porsche), K-Pax Racing (McLaren), M-1 Racing (Audi), R. Ferri Motorsports (Ferrari),
Reiter Engineering (Lamborghini), Dragon Speed (Ferrari), Black Swan Racing (Mercedes-Benz), LeBon (SRT Viper), Lone Star Racing (SRT
Viper) et RPM Canada Roberts Racing (SRT Viper). En GTS les Chevrolet Camaro (Blackdog Racing, Best-It Racing) faisaient face aux Mustang
Boss 302S (Motorsports Development Group, Capaldi Racing, Rehagen Motorsports, DWW Motorsports, Roush Road Racing), Aston Martin GT4
(TRG-AMR North America), Kia Optima (Kia Racing Kinetic), Nissan 370Z (SFR Enterprises), Porsche Cayman (GTSport Racing) et Subaru WRX
STi (Compass 360 Racing).

GT : Mike SKEEN (CRP Hawk), Robert THORNE (K-PAX) et Butch LEITZINGER (Dyson Bentley) – GT-A : Henrik HEDMAN (Dragon Speed).
ESSAIS LIBRES : Deux séances d’essais et meilleurs chronos GT pour Tandy (Porsche Effort Racing) en 1’10’’437 (S2) devant Palmer (Audi
GMG) en 1’11’’269 (S2) et Sofronas (Audi GMG) en 1’11’’284 (S2). GT-A : Von Thurn und Taxis (Lamborghini Reiter) en 1’11’’728 (S2) devançait
Hahn (Lamborghini Reiter) en 1’12’’312 (S2) et Mills (Porsche Effort Racing) en 1’13’’115 (S2). GTS : Roush Junior (Mustang Roush Road Racing)
en 1’16’’079 (S2) devançait Udell (Mustang MDG) en 1’16’’388 (S2) et Jonsson (Kia Kinetic) en 1’16’’421 (S2).
QUALIFICATIONS : Pole position pour TANDY (Porsche Effort Racing) en 1’09’’462 devant Wittmer (Dodge Viper SRT) en 1’09’’607 et Lazzaro
(Ferrari 458 R.Ferri Motorsports) en 1’09’’758. GT-A : Top chrono pour VON TURN UND TAXIS (Lamborghini Reiter) en 1’10’’342 devant Hedman
(Ferrari 458 Dragon Speed) en 1’11’’854 et Mills (Porsche Effort Racing) en 1’11’’974. GTS : Pole pour JONSSON (Kia Kinetic) en 1’15’’418 devant
Regitz (Aston Vantage TRG-AMR) en 1’15’’608 et Baldwin (Cayman GTSport Racing) en 1’15’’720. Les 42 voitures auront été chronométrées.
TORONTO GT / GT-A et GTS – TANDY et WITTMER (GT), HAHN et MILLS (GT-A) et MARTIN et WILKINS (GTS) vainqueurs.
Race 1
1 – Nick TANDY Porsche 911 GT3-R (GT) EFFORT RACING 30 tours en 47’34’’121
2 – Kuno WITTMER Dodge Viper SRT GT3-R (GT) SRT MOTORSPORTS à 00’’508
3 – Johnny O’CONNELL Cadillac CTS-V R (GT) CADILLAC RACING à 03’’696
4 – Mike SKEEN Audi R8 LMS Ultra (GT) CRP RACING HAWK à 03’’920
5 – Anthony LAZZARO Ferrari 458 Italia (GT) R.FERRI MOTORSPORTS à 07’’419
6 – Andy PILGRIM Cadillac CTS-V R (GT) CADILLAC RACING à 08’’208 …
10 – Marcelo HAHN Lamborghini Gallardo FL2 (GT-A) REITER ENGINEERING à 22’110 …
16 – Dean MARTIN Ford Mustang Boss 302R (GTS) REHAGEN RACING à 1 tour
17 – Lawson ASCHENBACH Chevrolet Camaro (GTS) BLACKDOG RACING à 1 tour (+00’’750)
18 – Jack ROUSH Junior Ford Mustang Boss 302R (GTS) ROUSH ROAD RACING à 1 tour … etc
Race 2
1 – Kuno WITTMER Dodge Viper SRT GT3-R (GT) SRT MOTORSPORTS 29 tours en 37’57’’355
2 – Anthony LAZZARO Ferrari 458 Italia (GT) R.FERRI MOTORSPORTS à 01’’260
3 – Mike SKEEN Audi R8 LMS Ultra (GT) CRP RACING HAWK à 09’’479
4 – Robert THORNE McLaren MP4-12C GT3 (GT) K-PAX RACING à 14’’340
5 – Andy PILGRIM Cadillac CTS-V R (GT) CADILLAC RACING à 17’’134
6 – Andrew PALMER Audi R8 LMS Ultra (GT) GMG RACING à 17’’373 …
10 – Michael MILLS Porsche 911 GT3-R (GT-A) EFFORT RACING à 41’’054 …
20 – Mark WILKINS Kia Optima (GTS) KIA RACING KINETIC MOTORSPORTS à 1 tour
21 – Alec UDELL Ford Mustang Boss 302R (GTS) MDG WATSON RACING À 1 tour (+00’’039)
22 – Jack ROUSH Junior Ford Mustang Boss 302R (GTS) ROUSH ROAD RACING à 1 tour … etc
Engagés : 42 – Partants : R1 / 41 – R2 / 38 – Classés : R1 / 41 (28) – R2 / 38 (38).
…………………

…………………

Nick TANDY (911 Effort Racing)

Kuno WITTMER (Viper SRT)

GT-A : Marcelo HAHN (Reiter) et Michael MILLS (Effort) – GTS : Dean MARTIN (Mustang Rehagen) et Mark WILKINS (Kia Kinetic).
PROCHAIN RENDEZ VOUS : HONDA INDY MID-OHIO du 1er au 3 août (GT/GT-A/GTS et TC/TCA/TCB).
Source : WORLD-CHALLENGE.COM – Photos : WORLD-CHALLENGE.COM / Melissa K. SMITH.

Together we can save 5 million lives

IT’S TIME FOR ACTION
Ensemble nous pouvons sauver 5 millions de vies

IL EST TEMPS D’AGIR

INTERNATIONAL GT OPEN
SILVERSTONE
SILVERSTONE CIRCUIT
Cinquième manche – Du 18 au 20 juillet
Cinquième manche de la série en Grande Bretagne avec un plateau de quinze voitures (6 SGT et 9 GTS). Ferrari toujours en majorité avec sept
458 Italia (AF Corse, Ombra Racing, SMP Russian Bears et Scuderia Villorba Corse), faisait face à quatre Corvette (V8 Racing et SRT), deux
Porsche (AutOrlando et Ebimotors), une Audi (Novadriver) rejointes par une Aston Vantage GT3 (TF Sport).
Maxime Soulet habituellement au sein du Selleslagh Racing Team passait dans les rangs du V8 Racing.
Q1 : Pôle pour la Vantage TF Sport (SGT) de Turner en 2’19’’505. Pole GTS pour l’Audi R8 LMS Ultra Novadriver de Campaniço en 2’19’’685.
Q2 : Pôle pour l’Audi R8 LMS Ultra Novadriver (GTS) de Patel en 2’20’’962. Pole SGT pour la 458 Italia Villorba de Schirõ en 2’21’’907.
Les quinze voitures auront participé aux deux séances qualificatives.
COURSE 1 : Victoire aisée de la Vantage V12 du TF Sport à domicile, TURNER et FANNIN s’imposaient devant la Coevette V8 Racing de Soulet et
N. Pastorelli sous la menace des vainqueurs GTS, BERETTA et CAMATHIAS (911 AutOrlando). Ramos et F. Pastorelli (Corvette V8 Racing) et
Hamilton et Tutumlu (Corvette SRT) complétaient le top cinq. COURSE 2 : Dès le départ, le V8 Racing perdait deux voitures (# 4 et 99) suite à un
tassement (voir photos du bas). MAVLANOV et ZAMPIERI (458 SMP) s’imposaient largement devant les vainqueurs de la veille. La Corvette SRT
de Tutumlu et Hamilton complétaient le podium. VINYES et PEREZ-AICART (SMP) s’imposaient tout aussi largement en GTS.

C. Campaniço / A. Patel (Novadriver) – A. Hamilton / I. Tutumlu (SRT) – G. Roda / P. Ruberti (AF Corse) – GT Open Girls.

SILVERSTONE Course 1 – SGT et GTS (70’) – Classement final
1 – D. Turner / J. Fannin Aston Martin V12 Vantage (SGT) TF Sport 32 tours en 1h11’56’’297
2 – M. Soulet / F. Pastorelli Chevrolet Corvette C6.R (SGT) V8 Racing à 08’’039
3 – M. Beretta / J. Camathias Porsche 997 GT3 (GTS) AutOrlando Sport à 08’’889
4 – M. Ramos / N. Pastorelli Chevrolet Corvette C6.R (SGT) V8 Racing à 09’’437
5 – A. Hamilton / I. Tutumlu Chevrolet Corvette C6.R (SGT) Selleslagh Racing Team à 12’’026
6 – G. Roda / P. Ruberti Ferrari 458 Italia (GTS) AF Corse à 12’’116
7 – C. Sdanewitsch / F. Leo Ferrari 458 Italia (GTS) AF Corse à 13’’496
8 – J. Vinyes / J.M. Perez-Aicart Ferrari 458 Italia (GTS) SMP Racing Russian Bears à 15’’857
9 – C. Campaniço / A. Patel Audi R8 LMS Ultra (GTS) Team Novadriver à 19’’177
10 – A. Montermini / N. Schirõ Ferrari 458 Italia (SGT) Scuderia Villorba Corse à 1 tour … etc
Engagés : 15. Q1 : 15. Partants : 15. Classés : 13.

Darren TURNER / Jody FANNIN
Aston Martin V12 Vantage
TF SPORT

Départ première course – M. BERETTA / J. CAMATHIAS vainqueurs GTS – Soulet / F. Pastorelli (V8 Racing) – A. Montermini / N. Schirõ (Villorba).

SILVERSTONE Course 2 – SGT et GTS (60’) – Classement final

R. MAVLANOV / D. ZAMPIERI
Ferrari 458 Italia
SMP RACING RUSSIAN BEARS

1 – R. Mavlanov / D. Zampieri Ferrari 458 Italia (SGT) SMP Russian Bears 29 tours en 1h01’17’’489
2 – D. Turner / J. Fannin Aston Martin V12 Vantage (SGT) TF Sport à 18’’475
3 – A. Hamilton / I. Tutumlu Chevrolet Corvette C6.R (SGT) Selleslagh Racing Team à 27’’433
4 – J. Vinyes / J.M. Perez-Aicart Ferrari 458 Italia (GTS) SMP Russian Bears à 29’’187
5 – M. Beretta / J. Camathias Porsche 997 GT3 (GTS) AutOrlando Sport à 43’’500
6 – A. Montermini / N. Schirõ Ferrari 458 Italia (SGT) Villorba Corse à 44’’751
7 – C. Campaniço / A. Patel Audi R8 LMS Ultra (GTS) Team Novadriver à 45’’835
8 – M. Soulet / F. Pastorelli Chevrolet Corvette C6.R (SGT) V8 Racing à 46’’245
9 – G. Roda / P. Ruberti Ferrari 458 Italia (GTS) AF Corse à 36’’207 à 1’09’’313
10 – M. Cordoni / S. Gattuso Ferrari 458 Italia (GTS) Ombra Racing à 1’11’’639 … etc
Engagés : 15. Q2 : 15. Partants : 14 (15). Classés : 12.

Départ seconde course – Daniel Keilwitz et Nicky Pastorelli vont s’auto éliminer – J. VINYES / J.M. PEREZ-AICART vainqueurs GTS.
PROCHAIN RENDEZ-VOUS : SPA FRANCORCHAMPS du 5 au 7 septembre.
Source : GTSPORT.ES / GTOPEN.NET – Photos : GTOPEN.NET / FOTOSPEEDY.

FIA EUROPEAN RALLY CHAMPIONSHIP
Auto24 RALLY ESTONIA
Septième manche (Terre)
Du 17 au 19 juillet
Disputée sur deux étapes et quinze spéciales, cette septième manche courue en Estonie accueillait 61 engagés réels dont 39 RC2 (15 Priorité FIA
ERC). Favori Tanak (Ford) faisait face à Chardonnet (Citroën), Lappi, Wiegand et Tarabus (Skoda), Kruuda, Plangi et Consani (Peugeot), Kangur,
Kõrge, Sohlberg, Jeets et Marco Tempestini (Ford). Raoux (Peugeot) initialement engagé n’était pas présent. Côté production Hudec absent, le
favori se nommait Pushkar (Mitsubishi) avec pour principaux adversaires Lukyanuk, Koitla et Vorobjovs (Tous sur Mitsubishi). En deux roues
motrices, Bessenyey et Evans (Honda), SimoneTempestini et Giordano (Citroën) et Pärn (Ford) pouvaient tirer leur épingle du jeu.
Au final la victoire reviendra à la paire favorite à domicile Tanak et Molder qui malgré une légère alerte le second jour vont dominer ce rallye
devant les surprenants Russes Lukyanuk et Arnautov vainqueurs en production. Les Estoniens Körge et Pints complétaient le podium devant
Aus et Koskinen également Estoniens. Les Finlandais Lappi et Ferm se contentaient des points de la cinquième place. Du côté des deux roues
motices, l’Estonie était encore à la fête avec la victoire de Pärn secondé par Morgan qui s’imposaient devant les Italiens Andolfi et Scattolin.

Girls – Succès énorme auprès du public estonien – Pushkar / Mishyn, des Ukrainiens très impliqués pour la paix dans leur pays – OlyBet Girl.
Vendredi 18 – ETAPE 1 (9 spéciales) – 8 sur 9 pour TANAK, LUKYANUK et PÄRN leaders PC et 2WD.
Classement après 9 spéciales
1 – Tanak / Molder Ford Fiesta R5 (RC2-R5) 58’18’’1
2 – Kõrge / Pints Ford Fiesta R5 (RC2-R5) 59’02’’3
3 – Lukyanuk / Arnautov Mitsubishi Lancer Evo X (RC2-N4) 59’05’’5 (IRC / PC)
4 – Aus / Koskinen Mitsubishi Lancer Evo IX (RC2-N4) 59’25’’1 (IRC / PC)
5 – Lappi / Ferm Skoda Fabia S2000 (RC2-S2000) 59’44’’0
6 – Wiegand / Christian Skoda Fabia S2000 (RC2-S2000) 1h00’06’’8
7 – Kruuda / Jarveoja Peugeot 208 T16 R5 (RC2-R5) 1h00’14’’2
8 – Plangi / Sarapuu Peugeot 208 T16 R5 (RC2-R5) 1h00’19’’8
9 – Murakas / Adler Mitsubishi Lancer Evo W (RC2-N4) 1h00’23’’8 (IRC / PC) …
20 – Pärn / Morgan Ford Fiesta R2 (RC4-R2) 1h04’21’’0 (IRC / 2WD) … etc
………………….….

Tanak et Molder (Fiesta) auront
totalement dominé le rallye.

Kangur (SS2) et Consani (SS8) principales victimes du premier jour – Kruuda / Jarveoja et Chardonnet / De La Haye dans le top dix.
Samedi 19 – ETAPE 2 (6 spéciales) – TANAK et PÄRN (2WD) à domicile, LUKYANUK (PC) second.
Classement final après 15 spéciales
1 – Tanak / Molder Ford Fiesta R5 (RC2-R5) 1h49’36’’4
2 – Lukyanuk / Arnautov Mitsubishi Lancer Evo X (RC2-N4) 1h50’23’’5 (IRC / PC)
3 – Kõrge / Pints Ford Fiesta R5 (RC2-R5) 1h50’31’’8
4 – Aus / Koskinen Mitsubishi Lancer Evo IX (RC2-N4) 1h51’48’’1 (IRC / PC)
5 – Lappi / Ferm Skoda Fabia S2000 (RC2-S2000) 1h51’53’’6
6 – Kruuda / Jarveoja Peugeot 208 T16 R5 (RC2-R5) 1h52’33’’2
7 – Wiegand / Christian Skoda Fabia S2000 (RC2-S2000) 1h53’00’’5
8 – Murakas / Adler Mitsubishi Lancer Evo W (RC2-N4) 1h53’18’’2 (IRC / PC)
9 – Chardonnet / De La Haye Citroën DS3 R5 (RC2-R5) 1h54’24’’1 …
17 – Pärn / Morgan Ford Fiesta R2 (RC4-R2) 2h01’15’’2 (IRC / 2WD) … etc
…………..

Lukyanuk / Arnautov seconds
et vainqueurs en production.

PÄRN / MORGAN vainqueurs 2WD – Kõrge / Pints complètent le podium final devant Aus / Koskinen – Lappi / Ferm les points de la 5ème place.
PROCHAIN RENDEZ-VOUS EN REPUBLIQUE TCHEQUE du 29 au 31 août avec le BARUM CZECH RALLY ZLIN.
Source et photos : FIAERC.COM.

AMPHOTOSPORTS MAGAZINE

ème

41

FFSA RALLYE
RALLYE AVEYRON « ROUERGUE-MIDI PYRENEES »
CHAMPIONNAT de FRANCE
Du 10 au 12 juillet

Cinquième manche du Championnat de France (Pilotes, Team, Trophée Michelin, Junior, Marques, Féminin), cette 41ème édition se disputait sur
deux jours sur une distance de 703,920 km et comportait dix épreuves spéciales pour une distance de 219,900 km. Ce rallye comptait également
pour le Citroën Racing Trophy Junior, l’Opel Adam Cup, la Coupe de France des Rallyes (Coefficient 3), le Challenge du Comité Régional du
Sport Automobile Midi-Pyrénées et Martinique et pour le Challenge de l’A.S.A. Route d’Argent.
Cent vingt-trois équipages étaient engagés sur cette cinquième manche du Championnat de France, tous seront autorisés à prendre le départ,
quarante-trois seront contraints à l’abandon et quatre-vingt termineront classés.

Pierre et Martine Roche, Alexis Sirmain / Benjamin Gaffard, Yoann Bonato / Thierry Michaud et Frédéric Raynal / Jérôme Rouveirol.
Olivier Marty aura totalement dominé cette 41ème édition du Rouergue en s’imposant dans huit des dix spéciales de l’épreuve. Jean-Michel Da
Cunha et Quentin Gilbert complètaient le podium de l’épreuve. Julien Maurin qui terminait au pied du podium confortait sa position de leader au
championnat. Roger Feghali s’imposait dans le Trophée Michelin sans marquer de points ce qui faisait l’affaire de Patrick Rouillard. Emmanuel
Guigou remportait le groupe N. Charlotte Berton débarrassée de Charlotte Dalmasso dès le premier jour (sortie) s’imposait chez les féminines, le
Team PH Sport faisait la bonne affaire dans le championnat équipes. Chez les Juniors, la sortie de Laurent Laskowski le second jour faisait les
affaires de Yohan Rossel qui prenait le dessus de Damien Defert. Jean-René Perry s’imposait en Opel Adam Cup renforçant son leadership.

Patrick Rouillard / Cédric Mondon, Emmanuel Guigou / Marine Murat, Christophe Sichi / Jérôme Sichi et Charlotte Berton / Charlène Gallier.
41ème RALLYE AVEYRON « ROUERGUE-MIDI PYRENEES »
………….

1 – Olivier Marty / Thierry Salva Ford Focus WRC # 6 A.8W 2h02’33’’0
2 – Jean-Michel Da Cunha / Sébastien Durand Citroën DS3 WRC # 5 A.8W 2h03’54’’3
3 – Quentin Gilbert / Renaud Jamoul Citroën DS3 WRC # 3 A.8W 2h04’03’’1
4 – Julien Maurin / Nicolas Klinger Ford Fiesta R5 # 1 R.R5 2h07’33’’5
5 – Roger Feghali / Joseph Matard Peugeot 207 S2000 # 10 A.7S 2h07’56’’5
6 – Patrick Rouillard / Cédric Mondon Porsche 997 GT3 Cup # 16 GT+15 2h08’42’’1
7 – Pierre Roche / Martine Roche Mini John Cooper Works WRC # 2 A.8W 2h08’57’’0
8 – Gilles Nantet / Fabrice Gordon Porsche 997 GT3 Cup # 14 GT+15 2h09’10’’2
9 – Frédéric Raynal / Jérôme Rouveirol Ford Escort Cosworth # 20 FA.8 2h09’33’’2
10 – Germain Bonnefis / Olivier Fournier Porsche 996 GT3 RS # 18 GT.10 2h10’57’’1
11 – Jean-Charles Beaubelique / Julien Vial Ford Fiesta R5 # 12 R.R5 2h11’33’’9
12 – Emmanuel Guigou / Marine Murat Renault Mégane RS # 29 N.4 2h11’38’’1 …
22 – Christophe Sichi / Jérôme Sichi Peugeot 206 Maxi # 85 F2.14 2h19’15’’0 …
36 – Charlotte Berton / Charlène Gallier Opel Adam # 40 RF.R2 2h25’12’’8 … etc

Olivier MARTY / Thierry SALVA
Indiscutables vainqueurs.

……………………………………………………

…… Engagés : 123 – Partants : 123 – Abandons : 43 – Classés : 80.

Jean-Michel Da Cunha / Sébastien Durand (DS3 WRC), Quentin Gilbert / Renaud Jamoul (DS3 WRC), Julien Maurin / Nicolas Klinger (Fiesta R5)
et Roger Feghali / Joseph Matard (207 S2000) complètent le top cinq de ce rallye.
Source : FFSA.ORG – Photos : Courtesy of Jean-Pierre BERRY pour AMP MAG.

Comité Régional du Sport Automobile Bretagne – Pays de la Loire
Immeuble Approlis 6 – 7 rue de l’étoile du matin
44600 SAINT NAZAIRE
www.sportauto-comite12.org
comite12.sportauto@orange.fr
Tél. 02 40 79 02 11

FFSA CHAMPIONNAT de FRANCE de la MONTAGNE
45ème COURSE de CÔTE de DUNIERES-AUVERGNE
NEUVIEME MANCHE FFSA
VHC FFSA
Les 19 et 20 juillet

111 concurrents étaient engagés sur cette neuvième manche du Championnat de France, ils ne seront plus que 97 à se présenter aux essais (14
forfaits dont ceux de Benoit et Estel Bouche, David Guillaumard, David Dieulangard, Philippe Schmitter, Yannick et Philippe Poinsignon) et 00
participeront effectivement à la course. 32 concurrents étaient finalement engagés en VHC. Les essais du samedi seront dominés par Nicolas
Schatz (CN+) avec un temps de 1’01’’804. Sébastien Petit (CN+) réalisait le second chrono et précédait Geoffrey Schatz (DE.6), Alban Thomas,
Cyrille Frantz et Yannick Latreille. Damien Chamberod (CN.2), Marcel Sapin (DE.5), Martine Hubert (CN.3), Pierre Vian (DE.7), Fabien Bourgeon
(CM), Jean-Marie Autuche (CNF.2) et Didier Brun (DE.1) se montraient les meilleurs dans les classes sport. Côté production, Nicolas Werver
(GTTS) obtenait le meilleur chrono en 1’12’’404 devant Pierre Beal et Christian Schmitter (GT). Remi Bernard (A), Jean-Marc Boillot (FC), Pascal
Cat (FN) et Jean Turnel (F2) se montraient les meilleurs dans les groupes. Jean-Marie Almeras établissait la meilleure montée VHC en 1’15’’430.

Jean-Louis JANIOUD (GTTS) – Thierry FERRETTI (Merlin CN.1) – Lionel TOMAS (DE.5) – Miguel VIDAL (FC.2).
Course tronquée et une unique montée due au temps exécrable, l’épreuve de Dunières est réputée pour son grip précaire, autant dire que sous
la pluie diluvienne qui obligera la Direction de course à mettre un terme à la course suite à la première montée. Dans ces conditions très
difficiles Sébastien PETIT (CN+) fera preuve de dextérité et réalisera le meilleur chrono en 1’22’’980. Marcel SAPIN (DE.5) montait sur la seconde
place du podium devant Nicolas WERVER (GTTS). Dominique Vuillaume (GT) prenait la quatrième place devant Nicolas Schatz. Son frère
Geoffrey sortait et n’était pas classé. Dans l’ordre des temps réalisés Pascal Guiot (FN), Olivier Augusto (CN.2), Philippe Polge (FA/A), Fabien
Bourgeon (CM), Jean Turnel (F2), Frédéric Assenault (FC), Nicolas Galet (DE.2), Didier Brun (DE.1), Martine Hubert (CN.3), Didier Chaumont
(DE.7) et Alban Thomas (DE.6) réalisaient les meilleurs chronos des principaux groupes et classes. 83 pilotes seront classés.
Du côté des VHC (une seule montée également), victoire de Jean-Marie ALMERAS (Porsche 935) en 1’38’’822 devant Claude PROVOST (Alpine
A110 SC) et Christian RIEHL (BMW 323 I). Vingt-sept concurrents seront classés.

Pascal GUIOT (FN) – Philippe POLGE (FA) – Jean TURNEL (F2000) – VHC : Jean-Marie ALMERAS.
Classement final
…………………………………..

1 – Sébastien PETIT Norma M20 FC CN+ 1’22’’480
2 – Marcel SAPIN Mygale F3 DE.5 1’24’’113
3 – Nicolas WERVER Porsche 997 GT3 Cup GTTS 1’26’’146
4 – Dominique VUILLAUME Porsche 997 GT3 RS GT.2 1’27’’174
5 – Nicolas SCHATZ Norma M20 FC CN+ 1’27’’709
7 – Pascal GUIOT Ford Escort Cosworth FN.4 1’28’’024
8 – Jean-Louis JANIOUD BMW M3 E46 GTR GTTS 1’28’’121
9 – Pascal CAT BMW M3 E36 FN.4 1’30’’082
10 – Olivier AUGUSTO Norma M20 B CN.2 1’31’’171
11 – Philippe POLGE Peugeot 306 Maxi FA.3 1’31’’626
12 – Lionel TOMAS Dallara F308 DE.5 1’31’’647 …
13 – Rémi BERNARD Seat Léon SC A.4 1’32’’083 …
17 – Fabien BOURGEON Tracking RC01 CM.CM 1’34’’076 …
30 – Jean TURNEL Peugeot 306 S16 F2.3 1’37’’074 …
34 – Frédéric ASSENAULT Simca CG Turbo FC.2 1’37’’908
35 – Nicolas GALLET Chevron P86 DE.2 1’38’’373 …
41 – Didier BRUN Schuebel BMW DE.1 1’39’’178 …
43 – Martine HUBERT Norma M20 FC CN.3 1’40’’476 …
48 – Didier CHAUMONT Tatuus FR2000 DE.7 1’41’’733 …
64 – Alban THOMAS Reynard 01L Mugen DE.6 1’48’’022 … etc

Sébastien PETIT (CN+), Marcel SAPIN (DE.5),
Nicolas WERVER (GTTS) et Dominique VUILLAUME (GT).

PROCHAIN RENDEZ-VOUS : MONT DORE CHAMBON SUR LAC du 8 au 10 août.
Source : FFSA.ORG – Photos : AMP MAG / Philippe REJER.

37ème COURSE DE CÔTE REGIONALE FORÊT AUVRAY-ORNE
COUPE DE FRANCE DE LA MONTAGNE 2014

4ème COURSE de CÔTE HISTORIQUE
26 et 27 juillet 2014
……………………

ORGANISATION ASA ACO PAYS NORMAND et SPORT AUTOMOBILE EVENEMENT
www.asaco-paysnormand.com – https://sites.google.com/site/sportautoevenement

MOTO GP
2014
Le point à la mi-saison

M
MO
OTTO
O
G
GP
P

Marc MARQUEZ – Repsol Honda Team.

Esteve RABAT – Marc VDS R.T. Kalex.

M
MO
OTTO
O
G
GP
P

Jack MILLER – Red Bull KTM Ajo.

MOTO GP

MOTO GP2

MOTO GP3

1 – Marc MARQUEZ (ESP)
Repsol HONDA Team … 225 pts
2 – Dani PEDROSA (ESP)
Repsol HONDA Team … 148 pts
3 – Valentino ROSSI (ITA)
Movistar YAMAHA Moto GP … 141 pts
4 – Andrea DOVIZIOSO (ITA)
DUCATI Team … 99 pts
5 – Jorge LORENZO (ESP)
Movistar YAMAHA Moto GP … 97 pts
6 – Aleix ESPARGARO (ESP)
NGM Forward Racing FD YAMAHA … 77 pts
7 – Pol ESPARGARO (ESP)
Monster YAMAHA Tech 3 … 67 pts
8 – Andra IANNONE (ITA)
Pramac Racing DUCATI … 62 pts
9 – Stefan BRADL (GER)
LCR HONDA Moto GP … 56 pts
10 – Alvaro BAUTISTA (ESP)
Go&Fun HONDA Gresini … 50 pts … etc
22 pilotes classés.

1 – Esteve RABAT (ESP)
Marc VDS Racing Team – KALEX … 170 pts
2 – Mika KALLIO (FIN)
Marc VDS Racing Team – KALEX … 151 pts
3 – Maverick VIÑALES (ESP)
Pons HP 40 – KALEX … 120 pts
4 – Dominique AEGERTER (SUI)
Technomag carXpert – SUTER … 96 pts
5 – Simone CORSI (ITA)
NGM Forward Racing – KALEX … 85 pts
6 – Thomas LUTHI (SUI)
Interwetten Pdck Moto2 – SUTER … 68 pts
7 – Luis SALOM (ESP)
Pons HP 40 – KALEX … 62 pts
8 – Anthony WEST (AUS)
QMMF Racing Team – SPEED UP … 58 pts
9 – Jonas FOLGER (GER)
AGR Team – KALEX … 47 pts
10 – Johann ZARCO (FRA)
AirAsia Cat. – CAT. SUTER … 46 pts … etc
28 pilotes classés.

1 – Jack MILLER (AUS)
Red Bull KTM Ajo – KTM … 142 pts
2 – Alex MARQUEZ (ESP)
Estrella Galicia 0.0 – HONDA … 123 pts
3 – Efren VAZQUEZ (ESP)
SaxoPrint-RTG – HONDA … 112 pts
4 – Romano FENATI (ITA)
Sky Racing Team VR46 – HONDA … 110 pts
5 – Alex RINS (ESP)
Estrella Galicia 0.0 – HONDA … 107 pts
6 – Isaac VIÑALES (ESP)
Calvo Team – KTM … 90 pts
7 – Alexis MASBOU (FRA)
Ongetta Rivacold – HONDA … 79 pts
8 – Miguel OLIVEIRA (POR)
Mahindra Racing – MAHINDRA … 53 pts
9 – Brad BINDER (RSA)
Ambrogio Racing – MAHINDRA … 49 pts
10 – Jakub KORNFEIL (CZE)
CalvoTeam – KTM … 48 pts … etc
26 pilotes classés.

MOTO GP
D’ores et déjà Marc MARQUEZ sauf véritable
catastrophe peut être considéré comme celui
qui sera sacré. Il est vraiment difficile de ne
pas imaginer que le champion 2013 ne se
succédera pas à lui-même tellement il aura
dominé cette première partie de la saison.
Dani PEDROSA et Valentino ROSSI suivent à
distance sans pouvoir faire mieux et Andrea
DOVIZIOSO pourrait finir sur le podium.

MOTO2
On savait que les pilotes du Marc VDS Racing
Team étaient là pour le titre. Ce titre qui avait
échappé de justesse au team en 2013 (Scott
Redding) devrait tomber dans l’escarcelle de
l’écurie Belge, Estève RABAT actuel leader a
pour principal adversaire son coéquipier Mika
KALLIO et le titre devrait se jouer entre ces
deux hommes à la condition de bien maitriser
la menace Maverick VIÑALES.

MOTO3
Comme d’habitude, le titre Moto 3 reste celui
le plus disputé. L’Australien Jack MILLER est
leader à mi-parcours mais les Espagnols Alex
MARQUEZ, Efren VAZQUEZ et Alex RINS tout
comme l’Italien Romano FENATI restent au
contact et rien n’est vraiment joué dans une
catégorie ou les pilotes capables de créer la
surprise à chaque grand prix sont nombreux.
Alexis MASBOU pointe à la septième place.

GP : Dani PEDROSA (Repsol Honda Team) – Moto2 : Mikka KALLIO (Marc VDS Racing Team) et Maverick VIÑALES (Pons HP 40).

Moto 3 : Alex MARQUEZ (Estrella Galicia 0.0), Efren VAZQUEZ (Saxo Print-RTG), Romano FENATI (Sky) et Alex RINS (Estrella Galicia 0.0).

Source et photos : MOTOGP.COM.

PATRIMOINE
CAMIONS DE NOTRE ENFANCE
RENAULT 1000 KG
Notre dernière visite dans l’enceinte du M.I.N. à l’occasion des rencontres Nantaises de juillet nous laissera relativement déçu.
d
Le mauvais
temps associé à la période des vacances et aux diverses sorties organisées par les clubs faisait que le plateau proposé
pro
aux regards des
visiteurs n’était pas très original ni des plus remarquables hormis une peu courante Honda Civic première génération et une magnifique
m
Ford
Mustang GT, la visite restera brève et c’est en reprenant le chemin du retour que notre regard fut attiré par une silhouette connue, celle d’un
camion Renault 1000 kg garé à l’écart et dont la présence manifestement n’avait rien à voir avec les amateurs présents ce dimanche.
dim
Silhouette
d’autant plus intéressante puisqu’il s’agissait d’une version militaire
militaire 4x4 dans son jus. Quelques photos plus tard, l’idée de parler de ce fameux
1000 kg Renault nous parut logique car pour beaucoup d’entre nous la silhouette de ce camion restera familière dans nos souvenirs
souve
d’enfance.

Bétaillère, dépanneuse, plateau bâché ou bois et charbons (sans omettre le pinard) le Renault 1000 kg sera mis à toutes les sauces.

Vedette des Tours de France cycliste à son époque.

RENAULT 1000 KG
Fabriqué par Renault de février 1947 à 1965, le Renault 1000 kg est un
fourgon automobile à cabine avancée. Ce petit camion restera le plus
vendu dans sa catégorie dans les années cinquante. Contrairement à
son concurrent direct, le Citroën H, le 1000 kg Renault conserve une
architecture classique, propulsion arrière, deux essieux rigides et un
châssis acier séparé synonyme de robustesse. A noter que jusqu’en
1950 le 1000 kg possèdera une ossature en bois. Ce camion connaitra
de nombreuses
euses évolutions dans tous les domaines (tôlerie, ouverture
des portes, pare-chocs,
chocs, feux, clignotants …). Une version 1400 kg sera
disponible dès 1949.

C’est en 1956 que les 1000 et 1400 kg prendront les noms de Voltigeur et de Goélette. Sur la Goélette, le
moteur 85 (49 cv) monté depuis 1952 sera remplacé par le moteur étendard issu de la Frégate (64 cv). Une
motorisation diésel (moteur Indenor 58 cv) sera
ra disponible en 1961, ce moteur diésel sera remplacé dès 1962
par un Renault (diésel 61 cv). Le Voltigeur disparait en 1963. Les dernières versions se distinguent avec
l’apport de petites vitres latérales supplémentaires. Certains plateaux bâchés seront toujours
toujours visibles sur
nos routes jusqu’au milieu des années quatre-vingt.
vingt.
Le Fourgon Goélette restera probablement le fourgon le plus populaire des années cinquante-soixante
cinquante soixante car il
sera très largement utilisé dans les diverses administrations (Poste, Police,
Polic Pompiers, Gendarmerie …).
A partir de 1952 l’armée
mée Française achètera la version à quatre roues motrice réalisée par Herwaythorn et
par Sinpar (R2087). Ces fourgons sont facilement reconnaissables, garde au sol surélevée, carrosserie
torpédo avec cabine décapotable et pare-brise
brise rabattable. La version fourgon sanitaire restera présente dans
les casernements durant plusieurs décennies.

La version 4x4 R2087
inspiratrice de cet article.

Dans son jus mais dans un état relativement correct.
ce qui n’empêche pas que l’éventuel travail de restauration reste important.

Source / : AMPHOTOSPORTS MAGAZINE et MUSEE RENAULT – Photos : AMP MAG / Patrice MAHE et Patrick DURAND.

AMPhotosports magazine 2014.W352/07.21
2014.W352/07
Sources : EUROPEANLEMANSSERIES.COM, WORLD-CHALLENGE.COM,
GTSPORT.ES / GTOPEN.NET, FIAERC.COM, FFSA.ORG,
MOTOGP.COM, AMPHOTOSPORTS MAGAZINE et MUSEE RENAULT.
Photos : WORLD-CHALLENGE.COM
WORLD
/ Melissa K.SMITH,
GTOPEN.NET / FOTOSPEEDY, FIAERC.COM,
FIAERC
MOTOGP.COM,
AMP MAG / Jean-Pierre BERRY, Luc JOLY, Patrice MAHE, Philippe REJER et Patrick DURAND.
MP © AMP MAG / Patrick et Thomas DURAND.

N° 352


Aperçu du document Magazine 2014 W352.pdf - page 1/8
 
Magazine 2014 W352.pdf - page 2/8
Magazine 2014 W352.pdf - page 3/8
Magazine 2014 W352.pdf - page 4/8
Magazine 2014 W352.pdf - page 5/8
Magazine 2014 W352.pdf - page 6/8
 




Télécharger le fichier (PDF)


Magazine 2014 W352.pdf (PDF, 4.3 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


magazine 2014 w352
magazine 2015 w416
magazine 2014 w339
magazine 2016 w440
magazine 2016 w437
magazine 2014 w345

Sur le même sujet..