demin3.pdf


Aperçu du fichier PDF demin3.pdf - page 2/48

Page 1 23448


Aperçu texte


Trois conflits se sont succédés sur notre sol :
- guerre de 1870 -1871, à l’issue de laquelle les actuelles Moselle et Alsace furent incorporées dans
l’Empire Allemand,
- guerre de 1914 - 1918, qui les vit redevenir françaises, mais au prix d’un très lourd tribut en vies
humaines, et de séquelles irréparables dans les zones de combat,
- guerre de 1939 - 1945, qui ajouta de nouveaux types d’engins de guerre à ceux, déjà bien trop
nombreux, que la précédente avait laissés.
Ces trois guerres ont amené l’emploi de munitions de toutes sortes.
Certaines ont été utilisées et ont ou n’ont pas fonctionné. D’autres ont été abandonnées, perdues, cachées,
oubliées, pour des raisons les plus diverses. Toutes représentent un risque, variable selon leur nature, leur
état mécanique, leur vieillissement, et surtout l’inconscience des personnes qui les découvrent ou les
manipulent. Ce risque augmente globalement chaque jour qui passe.
Pour faire face au danger présenté par les engins de guerre et par le terrorisme, le Ministère français de
l’Intérieur dispose de quelques cent-cinquante artificiers spécialisés, lesquels par équipes de deux
démineurs interviennent sur l’ensemble du territoire civil national, y compris dans les départements
d’outre-mer (sauf Paris et la Petite couronne, qui relèvent du Laboratoire Central de la Préfecture de
Police). Ces spécialistes interviennent également sur les terrains relevant du Ministère de la Défense pour
toute intervention sur des engins susceptibles de relever de l’Arme Chimique.
Le Bureau du Déminage est une des composantes des Services Opérationnels de la Sécurité Civile, au
Ministère de l’Intérieur. La France métropolitaine est partagée en seize Centres de Sécurité du Déminage,
placés auprès d’une Préfecture et chargés des interventions de sécurité dans un ou plusieurs départements.
Il est du devoir de chacun d’informer les démineurs de toute découverte d’engin de guerre susceptible de
représenter un risque pour les populations ou l’environnement.
La demande d’intervention des démineurs est un acte de civisme.
-=-=-=-=-=-=-=-

En cas de doute,
ne craignez jamais
de faire appel aux démineurs.
Le ridicule ne tue plus,
les munitions si !