PU13 L11 et mini PU13 .pdf



Nom original: PU13 L11 et mini PU13.pdf

Ce document au format PDF 1.6 a été généré par Adobe InDesign CS6 (Macintosh) / Adobe PDF Library 10.0.1, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 23/07/2014 à 19:19, depuis l'adresse IP 81.80.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 1387 fois.
Taille du document: 62.1 Mo (51 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


ATELIER « MINI PROJET URBAIN »
16-17-18-19 décembre 2013
Enseignants : Jean-Marc Bichat et Patricia Pelloux
Chaque année, nous demandons aux étudiants de réaliser un projet urbain en un temps très court, sur deux à trois jours. Cette année, les ateliers se dérouleront principalement les 17,18, 19 décembre, le
jury aura lieu le jeudi 19 décembre de 17h à 20h en présence de Jean-Marc Bichat, Patricia Pelloux, Clément Guillaume et Vincent Marniquet (sous réserve). Les 6 groupes de 6/7 étudiants travaillent sur
le même site.
Cet exercice s’inscrit dans l’apprentissage du projet urbain au cycle d’urbanisme. Il permet en un temps très limité d’initier les étudiants à la problématique du projet urbain en « étant dedans », dans la
réalisation concrète.
Cet exercice s’appuie volontairement sur un site réel qui pourrait muter à court ou moyen terme de manière à ce que les étudiants partent du site, du contexte pour établir leur projet.
Une durée de trois jours est extrêmement courte pour comprendre le site, se poser les bonnes questions et apporter des solutions intéressantes de projet.
Les questions soulevées et discutées pendant les ateliers permettent aux étudiants de mieux appréhender le processus d’élaboration du projet urbain.
Cet atelier du « Mini projet urbain » est destiné à l’ensemble de la promotion. Ainsi, il aide aussi les étudiants à mesurer leur attrait, voire leur passion pour le projet, et ainsi choisir ou non l’option « Projet
urbain » qui dure un semestre à raison d’une journée par semaine.
Du point de vue des enseignants, les résultats des étudiants sont chaque année à la hauteur du travail ambitieux demandé. Ils montrent leur capacité à s’organiser, à comprendre un territoire rapidement,
et aborder les multiples problématiques du projet (le rôle du contexte urbain dans le projet, le paysage, le programme, la mixité fonctionnelle, la mixité sociale, les formes urbaines, les dimensionnements ….).

21

PRÉSENTATION DU SITE
Le secteur d’étude est situé à Ivry-sur-Seine, à la Confluence de la Seine et de la Marne. Ce secteur est un des sites de développement important du sud-est de Paris.
Il s’inscrit dans un territoire de projet plus vaste qui s’étend sur 145 ha. Sur l’ensemble, le projet prévoit 1,3 millions de m2 d’ici 2030.
Coté Ivry, il s’agit d’organiser la mutation de grandes plateformes industrielles de banlieue en déshérence, liée ici au départ des entreprises Total et BHV.

PÉRIMÈTRE D’INTERVENTION
Le périmètre du projet est délimité suivant le plan joint, à l’Est par la Seine, au Nord par la rue Galilée, à l’Est par l’avenue Jean Jaurès et au Sud par la rue de la Baignade.
Il s’étend sur 38 ha.

22

OBJECTIFS GÉNÉRAUX ET PROGRAMME DU PROJET
Les objectifs poursuivis sont les suivants :






s’inscrire dans la dynamique générale d’intensification urbaine du cœur de l’agglomération et de reconquête urbaine du sud est,
développer des quartiers d’une certaine densité urbaine,
réaliser un programme à mixte préservant l’activité économique
lier le nouveau quartier au centre ville coté ouest
ouvrir la ville sur la Seine à l’est.

Le projet Ivry Confluences a l’ambition d’ouvrir à l’urbanisation un territoire qui était auparavant industriel tout en valorisant la singularité que constitue la présence de la Seine.
Le projet a également pour objectif de favoriser les liens avec les quartiers environnant, en restructuration ou en requalification, et de créer des espaces partagés diversifiés tant dans
leurs statuts que dans leurs usages.
L’objectif est d’accueillir de nouveaux habitants en diversifiant l’offre d’habitat (logements privés, sociaux, spécifiques), permettant ainsi un parcours résidentiel aux habitants du
territoire. Une recherche permanente d’innovation architecturale, de qualité des constructions et de respect de l’environnement guide la réflexion sur ces nouveaux secteurs de
logements.
L’objectif est bien de favoriser une animation continue des lieux et d’aménager un quartier mixte dans ses fonctions et ses usages.
Le développement de l’offre de transport en commun : un levier indispensable
La densification du territoire de Seine Amont nécessite d’accroître sensiblement l’offre de mobilités. A court terme, la fréquence du RER C devrait être renforcée à la gare d’Ivry,
puis deux itinéraires de bus en site propre devraient être mis en place : l’un nord-sud entre la Bibliothèque Nationale de France et la gare des Ardoines, et l’autre, est-ouest, entre la
gare d’Ivry et la station de métro Maisons-Alfort, par le boulevard Brandebourg.
Cependant, à l’échelle du projet, c’est bien le prolongement de la ligne 10 du métro qui s’impose, en passant par Massena-Bruneseau puis par la place Gambetta au cœur du projet
Ivry Confluences.

23

PROGRAMME INDICATIF (hypothèse pour un « cas d’école »)
38 ha / 380 000 m2
Programmes M² SHON

TOTAL SHON 380 000 m²
Nota 1 : Les surfaces SHON sont donc indicatives et peuvent être amendées en fonction des objectifs de projet clairement argumentés.
La programmation prévoit environ 2375 logements comprenant 50% de logements sociaux et dédiés (une résidence étudiants, un foyer pour jeunes travailleurs et une résidence pour personnes âgées).
La programmation d’espace public particulier en plus des voies et allées publiques est laissé à l’initiative du projet.

24

DOCUMENTS DEMANDÉS
Trois types de documents doivent être établis :
1. OBJECTIFS DU PROJET





Un schéma d’analyse du site aujourd’hui (ou plusieurs schémas thématiques)
Un schéma d’orientation de projet au 1/10 000 (fond cartographique IGN par exemple) qui précise sur un périmètre élargi les grands objectifs du projet à l’échelle du secteur dans le territoire.
Un schéma d’objectif au 1/5000 (ou 1/2000 si nécessaire) qui précise les objectifs du projet proposés à l’échelle du secteur.
Des schémas illustrant les orientations retenues.

2. PLAN D’ENSEMBLE DU PROJET
• Un plan directeur au 1/2000 sur un périmètre limité au terrain et à ses abords. Ce document présente précisément (inséré dans le plan de l’existant) le découpage proposé et notamment :
- le projet de l’espace public dessiné (la structure viaire, les promenades piétonnes, les places et jardins etc.…)
- les principes généraux des parcelles privées : forme du découpage, localisation des programmes de logements, d’activités et de bureaux, d’équipement public, hauteurs plafond des constructions.
• Un plan de masse préfigurant l’implantation des constructions au 1/2000
• Une coupe est ouest au 1/500 (éventuellement au 1/1000) illustrant l’adaptation du projet au terrain
• Une représentation « volumétrique » du projet : au choix, axonométrie, perspective, croquis, photomontage
• Un texte synthétique présentant les arguments du projet et un récapitulatif du programme localisé.
3. DESCRIPTIONS DÉTAILLÉES DU PROJET
Projet de l’espace public :
• Un ou plusieurs schémas présentant les principes retenus pour l’espace public (hiérarchie, maillage, circulation, organisation des plantations, forme et programmation)
• Un ou plusieurs profils en travers illustrant la proposition (dimensionnement, échelle des voies…) au 1/200
Projet de l’espace privé :
• Une planche présentant les différents types de parcelles et de construction proposés dans le projet en cohérence avec le programme.

L’ensemble de ces documents doit être mis en forme sur 3 planches de format A1. Un titre est donné au projet.

25

PRÉSENTATION DES PROJETS PAR ÉQUIPES
Groupe 1
IVRY 2030

26

PRÉSENTATION DES PROJETS PAR ÉQUIPES

Groupe 1
IVRY 2030

27

PRÉSENTATION DES PROJETS PAR ÉQUIPES

Groupe 1
IVRY 2030

28

PRÉSENTATION DES PROJETS PAR ÉQUIPES

Groupe 2

29

PRÉSENTATION DES PROJETS PAR ÉQUIPES

Groupe 2

30

PRÉSENTATION DES PROJETS PAR ÉQUIPES

Groupe 2

31

PRÉSENTATION DES PROJETS PAR ÉQUIPES

Groupe 3
OZ’IVRY

32

PRÉSENTATION DES PROJETS PAR ÉQUIPES

Groupe 4
QUARTIER DES AFFLUENCES

33

PRÉSENTATION DES PROJETS PAR ÉQUIPES

Groupe 4
QUARTIER DES AFFLUENCES

34

PRÉSENTATION DES PROJETS PAR ÉQUIPES

Groupe 4
QUARTIER DES AFFLUENCES

35

PRÉSENTATION DES PROJETS PAR ÉQUIPES

Groupe 5
I3I

36

PRÉSENTATION DES PROJETS PAR ÉQUIPES

Groupe 5
I3I

37

PRÉSENTATION DES PROJETS PAR ÉQUIPES

Groupe 5
I3I

38

PRÉSENTATION DES PROJETS PAR ÉQUIPES

LE PROJET URBAIN 2013

Les stations de la prolongation de la ligne 11.

La Région Île-de-France souhaitait réaliser une étude urbaine autour des futures gares de métro en application de la charte rédigée en décembre 2009 pour un territoire durable autour du prolongement du métro L11.
Après avoir engagé un certain nombre d’études, il semblait nécessaire de préciser les formes de développement et l’évolution des secteurs qui vont être irrigués par les nouvelles gares. 
Le Cycle a
été chargé d’identifier les types de tissus urbains concernés, la manière de les faire évoluer et enfin d’esquisser des aménagements autour de 3 de ces stations afin de proposer une intensification
urbaine et de nouveaux espaces publics :
• Place Carnot à Romainville-Noisy
• Hôpital à Noisy-Montreuil
• Londeau Domus sur un territoire tri-communal
Le travail de projet a consisté à décliner des scénarios d’aménagement/ de renouvellement avec des tests de faisabilités permettant d’apprécier les capacités programmatiques et les capacités
d’évolutivité de ce tissu de première couronne.

Tous les étudiants sont familiers du projet urbain en tant qu’objet et démarche. L’apprentissage du projet urbain se déroule selon trois modes :
1) Pour tous : un ensemble de cours et de TD, où les étudiants apprennent à utiliser les outils de l’urbaniste et se familiarisent avec l’expression graphique, où ils apprennent à critiquer des projets
d’urbanisme, à utiliser des raisonnements en termes de valeurs urbaines.

2) Pour tous : un mini-projet dans des conditions simulées de concours de conception, sur le mode de la « charrette » en 3 jours et 3 nuits avec un rendu en 3 planches et maquette (virtuelle ou
réelle) devant un jury.

3) Pour ceux qui se spécialisent en PU (16 maximum), une mission de conception urbaine faisant l’objet d’un contrat d’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO), se déroulant de février à juillet. Ils
sont dans des exercices proches de ceux que l’on trouve dans des agences d’architecture et d’urbanisme.
4) Dans un certain nombre de Groupes de travail, les étudiants se voient aussi passer commande de résultats dessinés et de bilans associés.
La cohérence de cet ensemble d’enseignements tient au fait que ce sont les deux mêmes enseignants, Patricia Pelloux et Jean-Marc Bichat, professionnels unanimement reconnus, qui les assurent
tout au long de l’année.
39

PRÉSENTATION DU PROJET DEVANT LES ÉLUS

Etude urbaine autour des futures gares
du prolongement du métro de la ligne 11
Place Carnot – Hôpital – Londeau Domus

Jeudi 14 Novembre 2013
40

Présentation de la commande
Le projet d’extension de la ligne 11 du métro s’étend sur cinq communes : Les Lilas, Romainville,
Montreuil, Noisy-le-Sec et Rosny-Sous-Bois.
Par le changement de dimension territoriale qu’il implique, le métro pose de nombreuses
questions sur le développement des territoires concernés :
Quelle insertion dans la dynamique métropolitaine ?
Quelles mutations à venir ?
Quels visages des futurs secteurs de station ?

41

PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

Diagnostic
PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

42

De la place au centre commercial, trois échelles de centralité  

43

PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

Le long du territoire, une intensité de projets variable

44

PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

La ligne 11, catalyseur de changement pour le territoire  

En bordure du centre ville, un
potentiel de développement à
inscrire en extension et en
consolidation du cœur villageois.

Autour du Boulevard Boissière,
un quartier à consolider et une
mutation à entamer dans la
préservation des typologies
existantes

Aux abords de
l’autoroute, passer de la
ville résiduelle à la ville
mixte et poreuse
45

PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

1  

Place Carnot
46

PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

Place Carnot  

Schéma d’orientations générales pour l’évolution du quartier

47

PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

Place Carnot  

Une approche sectorielle pour des tissus remarquables.

48

Place Carnot  

Le tissu pavillonnaire en lanières, une morphologie à fort potentiel.
Objectifs
• 

Densifier dans la profondeur des parcelles.

• 

Allier les échelles.

• 

Valoriser les vues remarquables et le paysage.

• 

Créer et renforcer le front urbain sur l’axe du tramway.

Vues  offertes  (vers  la  plaine  de  l’Ourcq  ou  le  fort  de  Noisy-­‐le-­‐Sec)  
10  

PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

49

Place Carnot  

Accompagner la densification du tissu de villas.
Objectifs
• 

Conserver les formes et caractéristiques des villas.

• 

Intensifier progressivement.

• 

Travailler la transition du cœur d’ilot vers le boulevard.

PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

11  

50

Place Carnot  

Structurer les grands axes du plateau
Objectifs
• 

Structurer et animer les grands axes

• 

Conforter et harmoniser les hauteurs en front urbain

• 

Favoriser un développement des formes urbaines intermédiaires
en cœur d’îlots.

           Avenue  de  Verdun  

           Boulevard  Henri  Barbusse  

12  
PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

51

Place Carnot  

Structurer les grands axes du plateau.

son  

l  Hus

abrie

Rue  G
 d

e
nu

e  V

   

er

n
du

e

Av

Coupe  de  façade  de  
l’avenue  de  Verdun  

13  
PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

52

Place Carnot  

Structurer les grands axes du plateau.

son  

l  Hus

abrie

Rue  G
 d

e
nu

e  V

   

er

n
du

e

Av

Coupe  de  façade  de  
l’avenue  de  Verdun  

14  
PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

53

Place Carnot  

Du carrefour à la place.
Objectifs
• 

Créer un véritable espace public.

• 

Faire de la place la station de la BPAL et de la mairie.

• 

Renforcer le cadre bâti de la place Carnot.

• 

Activer la place Carnot.

L’état  actuel  de  l’espace  public  de  la  place  Carnot  

L’état  projeté  de  l’espace  public  de  la  place  Carnot,  après  
l’arrivée  du  tramway  

PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

15  

L’impact  de  l’arrivée  du  tramway  sur  les  bâ<ment  de  la  place  
Carnot  

54

Place Carnot  

Vers une véritable place animée et structurant le plateau.

Trianon  

L’état  actuel  de  la  place  Carnot  

16  

55

Place Carnot  

Vers une véritable place animée et structurant le plateau.

Triano

n  

La  proposi)on  de  projets  pour  le  devenir  de  la  place  Carnot  

17  

56

Place Carnot  

Vers une véritable place animée et structurant le plateau.

2

1

5
3
4

18  
PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

57

2  

Hôpital
58

PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

Hôpital  

Petite et grande échelle: coexistence de deux types de tissus
caractéristiques

Grands immeubles, vue
panoramique

3  

 A
ute

d  

ro

to
Au

rian

Bd  de  la  Boissi

Bd  

Ari

s0d

e  B

ère  

Entre-deux

Maison avec jardin

PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

59

Hôpital  

Schéma d’objectifs.
Une centralité locale pour inverser la logique d’un territoire aux franges de projets : le boulevard comme
ossature du quartier de l’hôpital

PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

21  

60

Hôpital  

Principes généraux d’aménagements.

Transformation des portes du
quartier

Restructuration du boulevard
Boissière

Création de nouvelles voies
publiques

22  
PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

61

Hôpital  

L’évolution progressive des tissus en lanière.
sse  

la  Cha

e  
Rue  d

Bd  de  la  Boissièr
e  

23  
PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

62

3  

Londeau Domus
63

PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

Londeau Domus

Analyse de l’existant
Un territoire
d’impasse,
faiblement maillé

Une trame verte
peu lisible malgré
une qualité
paysagère du
site

Un territoire
fragmenté

Un territoire de
dimension
régionale qui
oublie l’échelle
locale

PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

28  

64

Londeau Domus

De l’impasse au passage : une nouvelle trame viaire

PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

29  

65

Londeau Domus

Du zoning à la porosité : révéler la trame verte

PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

30  

66

Londeau Domus

Programmation

PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

31  

67

Londeau Domus

Formes urbaines

PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

32  

68

Londeau Domus

Le métro, une nouvelle infrastructure qui révèle le paysage

Plan-Obus, Alger, Le Corbusier, 1933

PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

33  

69

Londeau Domus

Arrivée en métro sur la station Londeau-Domus

PROJET URBAIN 2013 : LES STATIONS DE LA PROLONGATION DE LA LIGNE 11

34  

70


Aperçu du document PU13 L11 et mini PU13.pdf - page 1/51
 
PU13 L11 et mini PU13.pdf - page 3/51
PU13 L11 et mini PU13.pdf - page 4/51
PU13 L11 et mini PU13.pdf - page 5/51
PU13 L11 et mini PU13.pdf - page 6/51
 




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


tcsp marseille
tcsp rennes
master 3
opportunite et faisabilite d un reseau tcsp nantes
candidature lyon 7 management centre ville
opportunite et faisabilite d un reseau tcsp bordeaux

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.274s