Fichier PDF

Partagez, hébergez et archivez facilement vos documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Boite à outils PDF Recherche Aide Contact



HS2014 .pdf



Nom original: HS2014.pdf

Ce document au format PDF 1.7 a été généré par Adobe InDesign CC (Windows) / Adobe PDF Library 10.0.1, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 28/07/2014 à 11:26, depuis l'adresse IP 91.69.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 3342 fois.
Taille du document: 9.3 Mo (206 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


le Magazine
du Trot

Bimestriel-Hors série Monte élevage 2014

L’Écurie du Graal

Portrait
Patrice Dessartre
Un métier
Étalonnier,
Thierry Besnard

Passion
Élevage
L’Écurie du Graal

L’INTERVIEW
Frédéric Sauque, le marchand de rêves
Les étalons
Notre selection

ie
l
l
i
a
s
e 26
r
t
o ge
v
r
a
e
n
p
g
r
i
a
o
G v

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 1

Page 2 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 3

58 à 66

8 à15

8 à15

page 17

34 à 42

Page 4 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

SOMMAIRE

Le magazine du trot

Informations
5 - Édito
44 à 48 - Infos techniques
Anatomie et physiologie de la jument
80 à 81 - Statistiques
Classement 2013 étalons et père de mère
90 à 93 - Infos techniques
Étude alimentation du poulain
166 à 168 - Infos techniques
La liste des groupes 1 et 2
152 à 153 - Statistiques
Classement 2013 propriétaires et entraineurs

Rubriques
8 à 15 - Le portrait
Patrice Dessartre
34 à 42 - Interview
Frédéric Sauque
58 à 66 - Passion-élevage
Écurie du Graal

Sélection étalons
17- Sommaire étalons

Annuel / Hors-série
Monte élevage 2014
Directrice de la publication :
Johanne Da Silva Seabra
Rédacteur en chef : Ludovic Vrac
Équipe de rédaction :
Laura Podoroski, Loïc Saraud, Frédéric
Bellanger, Satu Pitkanen, Ari Alanko
Photographie : Panoramic, Alain Bachellier, Gaïa Images,
Publicité :
ludovic@le-magzine-du-trot.com
Infographie : Ludovic, joannie
Avec l’aimable collaboration de : Frédéric Sauque, la maison Dessartre,
Le Magazine du Trot
Réalisé par Gaïa Images Inc.

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 5

Page 6 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

ÉDITORIAL

I

l y aurait eu en 2013 une baisse de 28% du nombre de saillies! Ce
chiffre est très élevé et on doit légitimement s’interroger sur les
causes de cette baisse. La baisse du prix d’achat des yearlings doit
être considéré pour ceux qui élèvent pour vendre et devant cet état
de fait, certains ont dû revoir leur plan et on les comprend.
Alors bien sûr, la sélection et le retrait voulu par le cheval français de
certaines poulinières a aussi son influence et l’on peut penser que certains éleveurs attendent peut-être des jours meilleurs. Parlons aussi de
ceux qui ont une ou deux poulinières et qui ne sont pas dans la filière
identifiés comme professionnels. Ceux -là ont à pâtir de l’augmentation brutale de la TVA et il est probable que dans une conjoncture économique aléatoire beaucoup auront préféré abandonner leur passion,
voir attendront des jours meilleurs pour reprendre leur élevage.
Si les courses sont aujourd’hui à un tournant, c’est toute la filière qui
vit avec l’effet domino. Les actions de communication sont orientées vers la recherche d’un nouveau public, plus jeune, moins dans
la culture hippique, mais plus dans le jeu. Peut-être aussi faudrait-il
considérer que ce public pourrait être un investisseur. Achetez un cheval à quelques amis et bien sûr allez encourager son protégé sur la
piste. Voilà peut -être une piste qui aurait le mérite de redynamiser
un marché de l’achat du yearling moribond (hormis pour le très beau
qui se vend toujours), mais surtout qui ramènerait un public de façon
durable et par passion dans les tribunes. L’élevage offre un rêve que le
jeu ne peut pas permettre, car celui-ci on peut aisément le caresser.

Ludovic Vrac
Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 7

LE PORTRAIT

Patrice Dessartre

Page 8 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

Propos recueillis par Roger Vrac

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 9

LE PORTRAIT
Le magazine du trot

Patrice Dessartre : éleveur, propriétaire,
entraineur, driver.

Patrice Dessartre, 56 ans, est installé depuis 1988 au lieu-dit La Butte
des Mares à Bures dans l’Orne à proximité du Mêle sur Sarthe et Moulins la Marche. Un homme du trot accompli, propriétaire, entraîneur,
driver et engagé dans l’élevage, ce qui nous a conduits à sa rencontre
sur les terres de son établissement. En tant que Jockey, en trente ans
de carrière débutée 1984, Patrice Dessartre compte 390 victoires dont
1 victoire au trot monté « c’est anecdotique, je n’étais vraiment pas
fait pour cette spécialité ». Il a aussi de nombreuses places dans le
détail : 2èmeplace: 405, 3èmeplace : 380, 4èmeplace : 359, 5èmeplace : 346.

Page 10 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

Patrice Dessartre
L’écurie de Patrice Dessartre ne manque pas d’atouts compétitifs en province avec des incursions ponctuelles en région parisienneAujourd’hui poulinière, Rivière Noire par James d’Autan et Fourrure Noire.
57 courses pour 5 victoires et 9 places avec 56 850 € de gains. Record Monté 1’14’’3.
Une année 2012 marquée par le retrait de la compétition en août du fer de lance de l’écurie, Opale du
Gaultier 1’11’’6m par Super Male et Gaelle du Gaultier avec un palmarès de 13 victoires et 31 places
pour 679 500 € de gains sur 81 courses courues. Patrice Dessartre conforte une honnête réussite avec
ses principaux atouts, Tema de Bassière par Hulk des Champs et Kelly de Corday. 48 courses pour 8 victoires et 20 places avec 104 580 € de gains. Record 1’15’’5. Telia d’Olaine par Olitro et Goldie d’Olaine.
38 courses pour 4 victoires et 10 places avec 50 020 € de gains. Record 1’16 a-m. Ustelle Buroise 1’17
par Mister Blue et Fanny de Gapree, 31 courses pour 2 victoires et 7 places avec 25 790 € de gains.
Virgin Buroise 1’16’’4 par Kasting d’Urzy et Olympe d’Odyssee. 16 courses pour 2 victoires et 7 places
avec 34 220 € de gains. La jeune génération des 4ans est prometteuse Armada Buroise 1’15’’6 par Le
Retour et Queen du Rieu. 7 courses pour 2 victoires et 4 places avec 20 530 € de gains. Anais d’Olaine
1’15’’8 par Gogo et Melodie d’Olaine. 8 courses pour 4 victoires et 4 places avec 23 650 € de gains.
Abeille Telbe par Pine Chip Wood et Nobilissima Telbe. 3 courses pour 1 victoires et 1 places avec 4950
€ de gains. Ambre Goal 1’18’’9 par Ni Ho Ped d’Ombree et Orissa. 7 courses pour 1 victoires et 3 places
avec 14 970 € de gains.
MdT - Bonjour, Patrice Dessartre,
vos couleurs blanc et pois rouges,
toque rouge sont particulièrement suivies et appréciée sur les
pistes Ornaises de province et à
Paris. Pourriez-vous revenir sur
votre parcours?
À 16 ans, en 1973, j’ai débuté mon
apprentissage chez Yves Hurel à
Tinchebray ( 61). Au bout d’une
année, je suis allé chez Abel Pellerot, le grand-père de Franck
où je suis resté trois ans. Après
mon service militaire j’ai rejoint
Yvan Lambertz le père d’Éric au
service duquel j’ai complété mon

apprentissage avant de partager
un mi-temps à la Lacelle ( 53 )
avec location de boxes chez M. et
Mme Moulin. En 1984, ma licence
professionnelle en poche j’ai pris
des couleurs identiques à celles
de mes parents en changeant la
couleur de la toque verte en rouge
et depuis 1988, avec mon épouse
Estelle, nous sommes installés
à Bures sur 17 hectares pour le
noyau fonctionnel; habitat, boxes,
piste d’entraînement, hangars,
herbages attenants avec 20 hectares d’herbages en périphérie.

MdT - Parmi votre effectif de trotteurs en compétition, le label Burois et Buroise prend une large
place représentative de votre
élevage ?
En effet, je me suis sérieusement
lancé avec Fanny de Gaprée achetée à 18 mois à son éleveur Henri
Gobé pour une carrière de courses
marquée par 100 000 € de gain.
Ma première poulinière dont malheureusement le premier produit
est mort à 1 an. La suite a été
plus prolifique avec 5 produits
qualifiés dont Tornado Burois par
Laetender Diem qui fait carrière
dans le sud-ouest avec 78 000 €
à son compteur.

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 11

LE PORTRAIT
Le magazine du trot

Nous avons une génération de «A» intéressante
avec 7 poulains qui ont tous pris des allocations
en 2013.
MdT - À part Fanny, Poulinière
de cœur, quels sont vos principes
de bases pour développer votre
élevage et maintenir un effectif
compétitif?
Mes appréciations prennent en
compte le caractère et les allures
des poulinières qui ont été par
principe exploités chez nous ou
avec des associés très impliqués.

Le choix de l’étalon est évidemment influencé par le coût de la
saillie, pour exemple; Arrogance
Buroise par Niky et Olympe
d’Odyssée, Armada Buroise par
Le Retour et Queen du Rieu sont
des espoirs « maison ». Nous
avons une génération de «A» intéressante avec 7 poulains qui ont
tous pris des allocations en 2013.

Nous attendons 9 naissances en
2014, qui seront pris en charge
pour le débourrage à 18 mois dans
l’objectif des qualifications. La sagesse est de règle, nous attendons
l’âge de 3 ans pour la compétition.

Prix de Mirecourt, victoire d’ Anais d’Olaine 1’15’’8 - Alexandre Dessartre
Page 12 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

Patrice Dessartre
MdT - Que devient, Opale du
Gaultier qui a fait vibrer son entourage dans le prix du Cornulier,
le 22 janvier 2012 et, quinze jours
plus tard, la désillusion d’une victoire acquise suivie d’un distancement sévère dans le prix de l’Ile
de France ?
C’est les courses, on ne refait
pas l’histoire, Opale a quitté la
compétition en août 2012 dans
l’année de ses 10 ans à l’issue
d’une carrière marquée par 17
victoires, un record de 1’11’’6,
avec près de 700 000 € de gains.
Opale a été présentée à Love
You et son produit est attendu
avec impatience pour mars 2014.
C’est une grosse mémère avec du
caractère, dans un herbage avec
Fanny de Gaprée. Opale fait partie de notre patrimoine familial;
Son éleveur est mon père, René
qui était à l’époque agriculteur à
Saint Paul le Gaultier en Sarthe et
à ses heures de loisirs, driver amateur. J’ai remporté ma première
course sous les couleurs de mon
père avec la Grand-mère d’Opale,
Nostra Stella qui a gagné à Paris.
Agé de 83 ans, mon père reste
partie prenante dans la descendance de sa protégée.

Moment de gloire hélàs éphémère pour les couleurs «Dessartre», lors de
la victoire platonique dans le prix de l’Ile de France.

Opale du Gaultier maintenant dans sa vie de mère, pleine de Love
You, elle donnera naissance à nouvel espoir pour la maison «Dessartre» .

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 13

LE PORTRAIT
Le magazine du trot

Opale du Gaultier reste à ce jour la jument qui a
porté au plus haut les couleurs rouge et blanc.

Page 14 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

Patrice Dessartre
MdT - Votre engagement dans
l’élevage ne se trouve-t-il pas
contrarier par les principes de
sélection prôné par le GAET pour
la réduction des naissances en
s’appuyant sur un projet de nouvelle classification des juments?
Et la révision du taux de TVA?
C’est un projet à long terme dont
il faut laisser la réflexion aux instances dirigeantes. Je ne connais
pas la situation de mes collègues
mais personnellement, j’ai toujours fait des années positives.
Tout en étant satisfait du rapport
qualité-travail, il faut accepter de
faire certains sacrifices dans ce
métier passion. En ce qui concerne
la TVA; on mettra un frein aux
achats !

MdT - Avec une trentaine de
trotteurs à l’entraînement, les
courses, l’élevage, les travaux
d’entretien, etc… comment s’organise la répartition des tâches?
On ne réussit pas tout seul ! il faut
un entourage complice et compétent pour partager cette passion
autour du cheval. Estelle mon
épouse qui est également maire
de Bures, s’occupe au quotidien
de l’élevage de la surveillance,
des soins et du poulinage pour
lequel nous sommes parfaitement
équipés. J’ai un salarié, Jonathan
et trois apprentis. Théo, Maxime
et Amandine. Aujourd’hui, mon
fils Alexandre est prestataire chez
ma fille Estelle qui est installée à
Moulins la Marche avec son compagnon, Benoît Vassard. En cas de
besoin, nous sommes solidaires.

Patrice Dessartre est un homme
qui communique avec beaucoup
de simplicité. Homme d’expérience, il dirige avec son épouse
une affaire familiale dans un cadre
de tranquillité et de confiance
dans le présent et l’avenir. Il gère
cette exploitation avec la maîtrise
d’un élevage et d’une activité professionnelle à taille humaine.

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 15

Page 16 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

Liste des étalons
Memphis du Rib
Kaiser Sozé
Kénor de Cossé
Let’s go along
Lilium Madrik
Oliméde
Oyonnax
Quisling d’Anjou
Olitro
Rodrigo Jet
Blue Dream
Jasmin de Flore
Prince d’Espace
Rêve de Beylev
Uriel Speed
Uncaring
Aladin d’Écajeul
Atwood Griff
Quido du Goutier
Ouragan de Celland
Satchmo Wood
Racing Rainbow
Mentor du Goutier
Quicky OA
Redlight Jet
Travel Jet
Univers Turgot
Vaux le Vicomte
Very Look
Rombaldi
Un Trésor
Look de Star
Nahar de Béval
Jain de Béval
Gobernador
First de Retz

Page 18-21
Page 22-25
Page 40-43
Page 46-49
Page 50-53
Page 54-57
Page 68-74
Page 72-75
Page 82-85
Page 86-89
Page 94-97
Page 98-101
Page 103-105
Page 106-109
Page 110-113
Page 114-117
Page 118-121
Page 122-125
Page 128-131
Page 132-135
Page 136-139
Page 140-143
Page 144-147
Page 148-151
Page 154-157
Page 158-161
Page 162-165
Page 170-173
Page 174-177
Page 178-181
Page 182-185
Page 186-189
Page 190-193
Page 194-197
Page 198-201
Page 202-205

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 17

Menphis du Rib
S

on pédigrée se caractérise singulièrement pas un inbreeding très serré sur
le chef de race Chambon P.
A travers son père, Elvis du Rossignol, Memphis du Rib invite aussi à évoquer les croisements franco-américains non pas par le
père, mais par la mère; à l’instar de celui
dont est issu Coktail Jet. Ainsi Velvet Slipper
(la mère d’Elvis), comme Armbro Glamour
(Coktail) et Tableau (Enfilade), fait elle partie des quelques poulinières américaines
ayant remarquablement renouvelé notre
stud-book, en étant présentées à nos sires
français. Cela donne donc un pédigrée irrigué des grands courants de sang que sont
ceux de Kerjacques, Speedy Scot, Star’s
Pride, Carioca II et Fandango.
Sa production se distingue désormais par
Valse Castelets, comme hier par Saphir Castelets, outre Tarelise, Sultan de Ginai, Saga
de Virmont, Sofia de Vandel, Vaisman, Astre
Blanc et Barjal. Sa mère, elle, de la souche
«de Vandel», compte une production plusieurs fois semi-classiques et classique également à travers Fleur et Rockeuse du Rib.

réservez en ligne

Origines maternelles

Sa mère, Unité de Vandel 1’18, 12 poulains/11
qualifiés, a produit : Fleur du Rib 1’15 Cla mère
de Kanika du Rib 1’17m (70 284 €)(d’où Quaïfa
du Rib 1’16m et Uanika du Rib 1’14), Manaos du
Rib 1’14 (166 800 €), Nil du Rib 1’13m Scl étalon
(199 240 €), Oraison du Rib 1’13m (276 730 €)
(d’où Anemone du Rib 1’19,) Passiflore du Rib
1’12 classique (218 490 €) (d’où United du Rib
1’13a 1’14m et Valériane du Rib 1’16, Aubépine
du Rib 1’17), Quarla du Rib 1’14, Urf du Rib 1’15,
Végas du Rib 1’14, Alamo du Rib qualif.), Gordon
du Rib 1’16 (108 056 €), Hermine du Rib mère de
(Sergent du Rib 1’12 (225 110 €), Union du Rib
1’13 (106 320 €), Vero du Rib 1’16) et 2ème mère
de Vornaise du Rib 1’15, Memphis du Rib 1’11
Cla étalon, Oclara du Rib 1’16m Cla (d’où Tifosi
du Rib 1’13 et Urbain du Rib 1’12, Quinola du
Rib 1’15m (d’où Aigrette du Rib 1’18), Rockeuse
du Rib 1’13m Cla (263 560 €), Saxo du Rib 1’21.
Sa deuxième mère, Note de Vandel 1’25m, a
également produit : Viva de Vandel, mère de
Diva de Vandel 1’16 (d’où Lucky Honey 1’16m,
Mont Cenis Honey 1’12 (344 020 €), Sweet Honey
1’16a-m), Dania de Vandel 1’16, mère de José
du Rib 1’15, Léo du Rib 1’15, Ellen de Vandel de
1’21, mère de Jason de Vandel 1’14 Cla étalon,
Lidice de Vandel 1’14 Slc (d’où Rosa de Vandel 1’15,
Saxo de Vandel 1’11 cla étalon (755 450 €), etc..

Haras du Ribardon

Insémination artificielle
2 500 euros HT (poulain vivant à 48H )Gratification écurie 46 euros
Etalonnier • Tél : 02 33 35 95 17
Secrétariat : Tél : 02 33 12 63 54 • Fax : 02 33 35 37 48 • Email : ribjeloca@orange.fr
Joël Hallais • Tél : 02 33 35 93 66
Page 18 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

Classique -1’11- Gains: 887 545 € - Bai - 1,55m - Né en 2000

Menphis du Rib

Par Elvis du Rossignol et Unité de Vandel
(Képi Vert)

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 19

Sa carrière
1er Critérium des 3 ans, (Cla)(Gr.1) (Vincennes)
1er Critérium des 4 ans (Cla)(Gr.1) (Vincennes)
1er Prix de l’Etoile (Cla) (Gr.1), (Vincennes)
1er Prix de Charles Tiercelin (Sca) (Gr.2) (Vincennes)
1er Prix de Pierre Plazen (Sca)(Gr.2)(Vincennes)
1er Prix de Bonneuil (Vincennes)
1er Prix de Berlin (Enghien), etc…
2ème Prix de Jacques de Vaulogé (Vincennes)
2ème Prix Paul Karle Roederer (Sca) (Gr.2)(Vinc.)
2ème Prix UET Eliminatoire (Vinc), Prix Carhaix (Vinc), Prix Margarita (Vinc), Prix de Genève (Enghien), Prix Mme Henri Levesque (Graignes)…
3ème Grand Prix de l’UET (Gr.1)(Turin)
3ème du Critérium Continental (Cla)(Gr.1) (Vinc.)
3ème Prix Abel Bassigny (Sca) (Gr.2) (Vinc)
3ème Prix Victor Régis (Sca) (Gr.2)(Vinc)
3ème Prix Octave Douesnel (Sca) (Gr.2)(Vinc), Prix Milan (Gr.2)
(Enghien), Prix Rome (Enghien), etc...
4ème Critérium des 5 ans (Cla)(Gr.1) (Vincennes), Prix de Phaéton (Sca) (Gr.2) (Vincennes), etc...

Menphis A
du Rib
SA
CARRIÈRE

Classique
1’11
Gains: 887 545 €

Hors série monte 2013

112

l’instar de son père, le franco-américain Elvis du
Rossignol, Memphis du Rib est lauréat du Prix
de l’Étoile (lui succédant au palmarès six ans
après), succès classique qui s’intercale dans un triplé
de groupes I rarissime, avec les Critériums des trois et
quatre ans.
Sa vitesse lui permit de s’illustrer également dans le
Critérium Contiental et le Grand Prix de l’U.E.T., dont il
finit troisième (comme de l’important Prix de Milan à
Enghien); tandis qu’il est également placé du Critérium
des cinq ans. Au niveau groupe II, il est notamment lauréat des Prix Charles Tiercelin, Pierre Plazen et de Berlin
(Enghien) et placé du du Prix de Genève.

Page 20 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

Monte 2014

Sa production
L’ensemble de la production de Memphis du
Rib c’est : 46 % de qualifiés ! et 5 916 228 € de
gains totaux !
Première production : Lettre “S” Saga de Virmont 1’12 (185 9600 €), Sofia de Vandel 1’12
(169 070 €), Solenzo 1’13 (160 860 €), Sosie
de Bellouet 1’14 (150 560 €), Saphir Castelets
1’13m Cla (172 990 €), Sultan de Ginai 1’13m
Scl (127 080 €), etc...
Tactique du Mont 1’12m (167 160 €), Tirade
1’14 (124 230 €), Titus du Biset 1’14 (104 290
€), Tarelise 1’15 (103 200 €), Tréhic 1’14 (80 415
€), Top Monceau 1’14 (84 140 €), etc...

Un Gars du Large 1’14 (148 550 €), Ultra du
Gade 1’13 (101 940 €), Uzbeck du Bocage 1’15
(114 600€), Une Petite cousine 1’16 (77 010
€), Ulysse de la Basle 1’14 (67 610 €), Up and
Coming 1’14 (65 740 €), etc...
Valse Castelets Slc 1’13m(330 200 €), Vaisman
1’14m (79 430 €), Valdemosa Jal 1’15m (65 520
€), Vulcania de Godrel 1’14 (62 810 €), Vélino
d’Auvrecy 1’15 (63 130 €), etc...
Astre Blanc 1’16 (51 040 €), Adrienne du Citrus
1’15 (44 100 €), Avatar Vet 1’15 (29 430 €),
Alexis Jisce 1’17, Art des Caillons 1’17, etc...
Et 19 “B” qualifiés au 15/12/13 dont :Barjal
1’16 (23 250 €), Banco des Bordes 1’18 (6 250
€), Brunoise, etc…

Pedigrée
ELVIS DE ROSSIGNOL
1'13"
Bai - Né en 1992

UNITE DE VANDEL
1'18"2
Bai - Née en 1986

CHAMBON P

SANCHO PANCA

DULCINEE
ARNDON

VELVET SLIPPER (US)

PROUD SLIPPER
CHAMBON P

KEPI VERT

AUDIENCE
URA

NOTE DE VANDEL

FLEUR DE VANDEL

113

Hors série monte 2013

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 21

Kaiser Sozé

U

ne souche maternelle qui produit
des étalons et un père And Arifant
issu de la lignée du chef de race
Sharif Di Iesolo, père de Goetmals Wood
N02 top étalon, Kaiser Sauzé avait tout pour
réussir au haras.
Sa production est à l’image de sa lignée, très
performante avec des classiques comme
Quille Castelets(Clm), Rio du Rib(Cl) et Ursule Pile(Slc) et d’autres excellents élémenst
comme Rubis Dairpet, Riviga du Rib, Suprême Paulca, titus de baffais, Umal du Rib
et Vornaise du Rib pour ne citer qu’eux.
Ces chiffres sont aussi éloquents, 53,51 %
de qualifiés, et plus de 8 500 00€ de gains
totaux !
Avec un modèle primé, 2ème au concours
national de 2003, Kaiser Sozé possède des
atouts majeurs pour valoriser votre élevage.

réservez en ligne

Origines maternelles
Sa mère, Charlina 1’16, a produit : Kaiser Sozé 1’12
semi-classique étalon, Nitro 1’15, Quaipirina 1’18
(d’où Abeille de Thabe 1’23), Uxtrem 1 victoire
et 2ème mère de Respiro 1’14m (237 680 €), Torre
Crepin 1’12m (359 980 €) et Valentino Crepin 1’15
Sa deuxième mère, Quochère 1’22 est la mère de :
Art 1’14 étalon (260 032 €), Charlina 1’16, Divresse
1’18 (d’où On Off Love 1’17), Everlast 1’19, Favorite d’un Jour (d’où Kalou du Pommereux 1’16,
Maranta 1’17 (mère de Street Girl 1’13, Tetra Lyre
1’13), Salsa du Pommereux 1’14), Incertitude 1’18
(d’où Troïka du Pouy 1’17)
Sa troisième mère, Villeneuve D 1’22 a également
produit : Lindamira 1’22, mère de Cinerurgo 1’17,
Fougamira (d’où Ledonio du Méleuc 1’15), Playa
Blanca (d’où Varoldo 1’19m)
Sa quatrième mère, Fredaine D a engendré : Marilyn D 1’25, mère de Eriline 1’26 (d’où Orle 1’18 (123
613 €), Quartibus 1’17, Rotario 1’17, Fourchette
mère de Olympe du Lac 1’19 (d’où Annibal 1’14
Scl étalon, Haoudino 1’15 (228 820 €)), Iris des
Grèves 1’19, Smart D, grand-mère de Niella Del
Campo 1’19 et mère de Elite Castelets 1’15 (119
360 €), Claudette mère de Jasmina Williams 1’22
(d’où Sophian 1’17, Urs d’Erevan 1’15 étalon (407
460 €), Kamantha (d’où Ultra James 1’16 étalon),
2ème mère de Reuhnom Asa 1’13, etc...

Haras du Ribardon

Insémination artificielle 200 euros HT à la réservation
3 000 euros HT (poulain vivant à 48H )Prime écurie 46 euros
Etalonnier • Tél : 02 33 35 95 17
Secrétariat : Tél : 02 33 12 63 54 • Fax : 02 33 35 37 48 • Email : ribjeloca@orange.fr
Joël Hallais • Tél : 02 33 35 93 66
Eleveur : Elisabeth Herrault Propriétaire : Ecurie Rib
Page 22 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

Semi-Classique -1’12 - Gains: 329 978 € - Bai - 1,64m - Né en 1998

Kaiser Soze

Par And Arifant et Charlina
(James Pile)

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 23

Sa carrière
1er Prix de Tonnac-Villeneuve (Sca)(Gr.2) (Vinc.)
1er Prix de Pithiviers (Vinc.),etc...
1er Prix de Cogolin (Vinc.),
1er Prix Pomona (Vincennes),
1er Prix de la Côte d’Azur (Gr.2) (Cagnes-s/Mer), etc...
2ème Prix Ephrem Houël (Sca) (Gr.2) (Vinc.)
2ème Prix Charles Tiercelin (Sca) (Gr.2) (Vinc.)
2ème Prix de Picardie (Vincennes),etc…
3ème Prix de Robert Auvray (Sca)(Gr.2)(Vinc.)
3ème Prix Ovide Moulinet (Sca)(Gr.2)(Vinc.),
3ème Prix Jean Le Gonidec (Sca)(Gr.2)(Vinc.), etc…
4ème Prix Gaston Brunet (Sca) (Gr.2) (Vinc.)
4ème Prix Phaéton (Sca) (Gr.2) (Vinc.), etc…
5ème Prix de Croix (Sca) (Gr.2) (Vinc.)
6ème Prix Louis Jariel (Sca)(Gr.2) (Vinc.)

Kaiser S
Sozé

SA
CARRIÈRE

Semi-Classique
1’12
Gains: 329 978 €

Hors série monte 2013

112

on palmarès Semi-Classique s’enorgueillit de
2 succès dans des Groupe 2. Vainqueur à 6
ans du Grand Prix de la Côte d’Azur dans lequel figurait le grand Kitko du Vivier et un certain
Joe l’Amoroso. Cheval doté d’une belle vitesse, il a
également démontré sa tenue au très haut niveau.
Sa carrière sur les pistes lui a permis d’obtenir de
nombreux accessits au niveau Semi-Classique.

Page 24 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

Monte 2014

Sa production
L’ensemble de la production c’est : 53,51 % de
qualifiés, et plus de 8 500 00€ de gains totaux !
Quille Castelets 1’12m (508 250€) Gr.1, Qui
Saura 1’13 (254 610€), Quid Du Rib 1’13 (216
848€), Quick Lightning 1’12 (195 820€), Quito
Trehennière 1’13 (195 460€), Quepi des Caillons
1’14 , Quidam du Rib 1’11m, etc...
Rio du Rib Etalon 1’12a/m (294 970€) Gr.1, Rubis
Dairpet (1’12 457 810€) Gr.3, Riviga du Rib 1’11
(281 010€), Rhodo de Sassy 1’15 (174 140€), Rio
de Janeiro 1’14 (185 210€), Rebel Drive 1’14,
Riviere Jolie 1’14m, Ramazan 1’14, etc...
Supreme Paulca 1’14 (228 450€), Soliman du
Rib 1’13m (148 440€), Suzette De Brevol 1’13m
(110 500€), Sissi des Caillons 1’14, Samba de
Rio 1’16, Sprint Du Verger 1’15, Sage Indécision
1’15m, Sun Melody 1’14,...

Titus de Baffais 1’11m (358 970€) Gr.3, Tzigane
du Rib 1’13 (157 000 €), Toscaline 1’15, Tosca
des Caillons 1’16, Tilouloute Jeloca 1’15, Twenty
Du Rib 1’14m.,
Ursule Pile 1’12m (169 560€), Umala du Rib 1’12
(153 130€), Undici 1’12 (137 920€), Urifan de
Couddes 1’14, Umika Green 1’14, Ultra Tivoli
1’14m, etc...
Vol au Vent flash 1’14 (89 070€), Vornaise du Rib
1’15 (67 820€), Vallembras 1’14, Viva Vanessa
1’16m, Vigile du Rib 1’15, Vasco du Cap Vert
1’17, Valseur du Cygne 1’20, etc ...
Aramis de Chenu 1’17, Aubrac du Rib 1’19,
As Lucernais 1’17, Aveillon de Val 1’18, Aube
d’Ortige 1’16
Et 8 “B” qualifiés au 15/12/13 dont : Bacovia
Royale, Bao des Rioults, Bleu Royal, Bellamika,
etc...

Pedigrée
AND ARIFANT
1'16"5
Bai - Né en 1988

CHARLINA
1'16"8
Bai - Née en 1990

QUICK SONG (US)

SHARIF DI IESOLO (IT)

ODILE DE SASSY
NIKY DES ETANGS

INFANTE D'AUNOU

OSCANA
AMIRAL WILLIAMS

JAMES PILE

TA PILE
INDUIT

QUOCHERE

VILLENEUVE D

113

Hors série monte 2013

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 25

Page 26 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 27

L’INTERVIEW

Frédéric Sauque

Page 28 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 29

LE DOSSIER
Le magazine du trot

Frédéric Sauque, le marchand de rêves

Courtier en chevaux depuis 40 ans, Frédéric Sauque déniche les plus grands cracks.
De Coktail Jet à Jardy en passant par le célèbre Ready Cash, il définit son métier
comme « marchand de rêves ». Dans ses bureaux à Gouvieux, dans l’Oise, il se prête
à notre interview.

Page 30 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

La précocité ...
Mdt - Comment se sont passés
vos débuts dans le métier ?
Originaire de Chantilly, je suis
né dans les galopeurs. Attiré par
les pur-sang et pas très brillant
dans les études, à 18 ans, j’étais
stagiaire dans les grandes écuries. La vocation est venue par
mon épouse qui se trouve être la
cousine des Desmontils, une des
grandes familles du trot. Un jour,
elle m’a emmené chez Bernard
Desmontils où j’ai drivé. Le coup
de foudre !

A 22 ans, je suis parti au Liban
où j’avais vendu un cheval de
concours hippique, c’était juste
au début de la guerre. Je suis resté
trois mois à Beyrouth le temps de
manger ma commission (rires).
Puis, je suis tombé sur le premier client de ma vie : monsieur
Dabaghi. Par hasard, j’avais laissé
ma carte de visite sur le comptoir d’un bar et il est entré à ce
moment-là. Un an après, on avait
monté une écurie de course. Il m’a
mis le pied à l’étrier et j’ai travaillé
quinze ans pour lui.

Ensuite, une deuxième chance
lors de ma rencontre avec le milliardaire monsieur Wildenstein.
J’ai géré toute son écurie de trot,
pendant onze ans, jusqu’à sa mort
en 2001. On l’a amené tête de
liste des propriétaires durant sept
années de suite ! C’était le début
des syndicalisations de trotteurs,
devenue notre spécialité. J’ai commencé avec Ourasi et aujourd’hui,
on gère une vingtaine d’étalons
trotteurs en France dont Ready
Cash… la star.

Best of Sly lors de sa dernière victoire à vincennes

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 31

LE DOSSIER
Le magazine du trot

Page 32 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

La précocité ...
MdT - Vous avez repéré de nombreux cracks : Coktail Jet, Ourasi, Jardy… mais votre plus belle
histoire n’est-elle pas celle avec
Ready Cash ?
Avec les chevaux, il n’y a que de
belles histoires. Ourasi, notre premier étalon syndiqué, est quadruple champion du Prix d’Amérique. Le revers de la médaille
est qu’il était infertile. Coktail
Jet, c’était à l’époque du mariage
entre monsieur Wildenstein et
la famille Dubois. J’avais acheté
la moitié de ce cheval pour mon
client, on l’a syndiqué comme
étalon puis, il y a eu l’association
avec Jean-Pierre Dubois. Gagner
le Prix d’Amérique et l’Elitloppet
la même année, c’est quelque
chose ! Avec Ready Cash, j’ai vécu
ma plus belle aventure. C’était le
meilleur deux ans, il était facile
à repérer…

Philippe Allaire, Frédéric Sauque et Jos Verbeck un trio Brillantissime
je n’ai rien inventé. Lorsque le
cheval est monté en puissance, j’ai
tout de suite proposé à Philippe
Allaire de le syndiquer. Il a été
facile à convaincre. À l’époque,
90 parts à 37.500 euros… on a
mis 48h pour les vendre ! Cheval
mythique, cheval exceptionnel,
LE crack.

Mais dans ce métier, c’est d’abord
une question de relation humaine.
Tout commence par la rencontre
de ces hommes, propriétaires ou
entraineurs, et seulement après
des chevaux. Pour Ready Cash,
cela a été possible grâce à une
amitié de vingt ans avec Philippe
Allaire.

À l’époque, 90 parts à 37.500 euros… on a mis
48h pour les vendre ! Cheval mythique, cheval
exceptionnel, LE crack

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 33

L’INTERVIEW
Le magazine du trot - Hors série

Page 34 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

La précocité ...

Ready Cash… la star!
Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 35

LE DOSSIER
Le magazine du trot
MdT - Comment exercez-vous
votre métier de courtier ?
Je mets en rapport un vendeur et
un acheteur. Très souvent, quand
on a l’acheteur, le vendeur a changé d’avis et vice-versa… c’est un
peu compliqué comme métier.
Ce travail nécessite beaucoup
de relations, de contacts et de
copains surtout. Aujourd’hui, on
est gérant à part entière de syndicats d’étalon. Sur la vingtaine,
nous avons plus de 800 clients
porteurs de parts d’étalons actifs.
Durant trois mois de l’année, on
vend des saillies et on émet les
contrats. C’est la principale activité du bureau. Le quotidien se
passe au téléphone. Sur le terrain,
je me déplace aux courses, aux
ventes de yearlings, à l’entrainement… je suis souvent à Grosbois
chez Philipe Allaire car j’y ai un
bon cheval : Brillantissime. Pour
le trot, c’est Vincennes et la Normandie. Du côté du galop, Chantilly, donc je suis déjà sur place.

MdT - Vous avez travaillé avec de
grandes familles, les Dubois par
exemple… ?
Oui, j’ai principalement travaillé
avec les Dubois et Philippe Allaire.
Des gens hors norme, doués et
surtout très passionnés. JeanPierre Dubois c’est la passion
24h/24. Pendant des années,
j’ai fait le tour du monde avec
lui : Etats-Unis, Canada… il ne
vit que pour les chevaux. Grand
voyageur, il est toujours prêt à
innover, c’est un véritable précurseur. On retrouve la même
trempe chez Philippe Allaire, un
gars en or. J’ai également été associé à Bernard Desmontils, le
cousin de mon épouse et viceprésident de la SECF.
Lorsque je repense à mes 40
ans de carrière, je ne garde que
de bons souvenirs. On a fait le
tour de l’Europe, on a gagné
des courses partout et on s’est
beaucoup amusé. C’est simple,
quand on gagne une course on
oublie tous les emmerdements
de la semaine. J’exerce un métier
passionnant et j’espère encore
m’amuser longtemps.

avez-vous les moyens de perdre ce
que vous allez mettre sur la table ?

Page 36 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

MdT - Avec votre œil d’expert,
comment choisissez-vous un poulain ?
Déjà, il y a le coup de foudre avec
la tête. La première rencontre
quand on ouvre le box à yearlings.
Pourquoi ce cheval-là a une bonne
tête ? C’est difficile à expliquer.
Des chevaux, on en achète des
bons mais aussi beaucoup de
mauvais. Mais ceux-là on les oublie vite, il faut être bon perdant
dans ce système. Après, l’entraineur effectue la suite du travail.
A mes débuts, j’ai été parrainé par
un grand courtier du galop, monsieur Giraudon, qui m’a donné un
seul conseil : « n’empêche jamais
un de tes clients d’acheter un cheval. Parce que si c’est un bon, il
ne te le pardonnera jamais. Alors
qu’il te pardonnera de lui avoir
fait acheter un mauvais cheval ».
Cette règle, je n’ai cessé de l’appliquer. Surtout pour monsieur Wildenstein qui avait des moyens colossaux. Un jour, j’ai acheté Jardy
seulement 300.000 francs. Un prix
trop modique selon lui, trop bon
marché pour devenir un crack. On
connaît sa destinée…
Nous sommes des marchands de
rêves mais je dis clairement à mes
clients : avez-vous les moyens de
perdre ce que vous allez mettre
sur la table ? Si oui, on va essayer de monter une aventure
ensemble.

La précocité ...

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 37

LE DOSSIER
Le magazine du trot
MdT - Et comment préparez-vous
les ventes ?
Première chose : la sélection par
les mères et par les étalons. J’ai
toujours pris pour habitude de
défendre la première production
des étalons que j’ai syndiqués.
C’est important vis-à-vis des actionnaires que vous avez emmené
avec vous. D’être présent, d’aller
voir tous les produits aux ventes
et d’essayer de défendre un peu la
marchandise, c’est-à-dire, quitte à
acheter un cheval autant acheter
un poulain dont on vient de syndiquer le père. La première année,
nous l’avons fait sur Ready Cash.
Philippe et moi en avons acheté
pas mal, une façon de remercier
les actionnaires et les éleveurs
qui ont cru au cheval. C’est primordial si l’on veut continuer à
les syndiquer.

Page 38 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

La précocité ...
MdT - Courtier est-il autant développé dans le monde du trot que
celui du galop ?
Non, dans le galop ce métier
existe depuis bien longtemps et
les courtiers de pur-sang se diffusent à l’international. En France,
on doit être environ 25 agences
et seulement 7 ou 8 spécialisées
dans les trotteurs. Le marché du
trot reste très hexagonal en dehors de quelques étrangers qui
viennent acheter aux ventes. La
raison ? L’ascenseur ne va que
dans un sens. Le Stud-book étant
fermé, il reste difficile de venir
faire investir les étrangers alors
que l’on ne va pas investir chez
eux. Les français ont voulu préserver leur race, leurs courses
et cela n’est peut-être pas une
mauvaise chose.
Le métier évolue très vite. Aujourd’hui, la majorité des courtiers en trot syndique leurs étalons. Tout le monde a compris
qu’il existait un véritable marché.
Lorsque l’on syndique un cheval, on peut mettre trois jours
pour vendre les parts si le prix
est bien fixé. Il faut avoir le bon
timing. Et surtout demander aux
entraineurs de ne pas courir les
chevaux pendant le mois où on
les syndique.

MdT - Comment voyez-vous l’avenir de l’élevage ?
La sélection se fait très vite par
les étalons. Les gens sont de plus
en plus critiques sur la production d’un cheval et il faut que ce
dernier produise dans les deux
premières années. La mode est
de changer assez rapidement.
Puis la qualité de la jument trie
les sangs. Je pense qu’il y a trop
de mauvais étalons en France,
la sélection s’effectue donc par
elle-même.
À mon sens, l’élevage n’a pas
vraiment évolué. Ce qui change,
se sont les chronomètres. Cinq
secondes d’écart, c’est énorme !

Les croisements franco-américains, autorisés de 1994 à 1998,
ont considérablement amélioré la
race avec davantage de vitesse et
des chevaux plus durs. Une véritable révolution dans le monde
des courses ! Cela a été le début
de la force des Dubois dans l’élevage. Puis il y a eu l’allègement
des sulkys, l’amélioration des ferrures et la nouvelle génération
d’entraineurs, tels que les Duvaldestin. En voyageant en Suède, au
Canada ou aux Etats-Unis, ils ont
pu découvrir d’autres méthodes
d’entrainement. Dans ce domaine, l’évolution est colossale.
Avec l’hippodrome de Vincennes
refait à neuf, on voit bien que le
monde du trot se modernise.

Les croisements franco-américains, autorisés de 1994 à
1998, ont considérablement
amélioré la race avec davantage
de vitesse et des chevaux plus
durs.

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 39

Kénor de Cossé
P

ar Ténor de Baune, petit-fils de
Le Loir et donc Chambon P, son
pedigree porte l’empreinte du
grand Kerjacques et s’avère classique sur
le terrain du sang purement français.
Mais le croisement s’enrichit côté
maternel avec la jument dite «de base»
que fut «Maggy II» à l’origine d’Arlette
III, Kerjacques, Quito, Seddouk, Quito de
Talonay, Radjah de Talonay, Ursy Magny,
Felicio Bello, Jenko, Origano Lap, Osvaldo
Bello, Sirène Boréale, Talicia Bella ajouter
à cela l’apport américain, par Florestan.
Sa production compte nombre de sujets
bien connus en province comme à
Vincennes, tels Riviera de Cossé, Renor du
Clos, Sire de Janzé, Ténor d’Alameda ou
encore le prometteur Arnold de Cossé.
Pas moins d’une douzaine de ses produits
sont désormais qualifiés dans la toute
dernière promotion des «B» ...

réservez en ligne

Origines maternelles
Sa mère, Baalbek de Taloney a produit : Flash de Cossé
1’15 classique étalon (201 111 €), Gilou de Cossé 1’15
(251 654 €), Idée de Cossé 1’19 (52 918 €) (d’où Arobas Point Cossé 1’19), Kénor de Cossé 1’13 étalon (378
101€), L’Alpha de Cossé 1’13 (175 300 €), Manon de
Cossé 1’19m (d’où Tout Petit Cossé 1’15m, Arlequin
de Cossé 1’22 gagnant), Paris Cossé 1’16 (49 310 €),
Victoire de Cossé (4 610 €), et 2ème mère de A Point
Cossé (5 750 €) et Boutchou de Cossé (q.)
Sa deuxième mère, Kitona 1’20 est la mère de : Arnaga
de Taloney mère de Felicio Bello 1’15 (202 895 € - 15
vic.), Malicio Bello 1’17, Nesmilio 1’16, Osvaldo Bello
1’14 étalon (218 740 €), Tunisio Bello 1’16 (81 020 €),
Ulyssia Bella 1’15 et 2ème mère de Pavot du Cébé
1’14 (88 355 €), Qualificia Bella 1’16m, Rodrigo Bello
1’15, Talicia Bella 1’11 (450 150 €), Venicio Bello 1’15,
Bellicio Wild (1 400 €)
Sa troisième mère, Quine 1’23 a produit : Arlette, 2ème
mère de Starelle 1’18 (d’où Elite des Crières 1’17), Akbou
de Taloney 1’17 étalon, Barbade de Taloney 1’14, Fausta
de Talonay 1’16, Dent Blanche 1’19 mère de Quito de
Talonay 1’13 classique étalon, Ecbatane grand-mère de
Ursy Magny 1’15 (16 vict.)(238 062 €), Dame de Magny
(d’où Jenko 1’13a 1’16m classique étalon - 436 432 €)
Nadège de Talonay (2ème mère de Idole Pénalan 1’16,
Joker de Choisel 1’12m (496 727 €), Lurette Pénalan
1’15 (103 690 €)), et mère de Adège 1’15 (d’où Orine
Penalan 1’14, Riboul Penalan 1’16, Uhel Penalan 1’11),
Radjah de Talonay 1’15a-1’19m cla. Étalon, Talloires
(d’où Big Echelon 1’15, Fender 1’16)

Haras du Dorat

Insémination artificielle - 250 euros HT à la réservation reportable
1 450 euros HT (poulain vivant) prime écurie 50 euros TTC
Information - Réservation des saillies
Audrey Santucci Allix • Tél : 02 43 07 62 15 ou 06 63 00 79 90
E-mail : harasdudorat@orange.fr • www.haras-du-dorat.com
Page 40 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

Classique -1’13 - Gains: 378 101 € - Ale- 1,64m - Né en 1998
Complet en 2008 et 2009

Kénor de Cossé

Par Ténor de Baune et Baalbek de Taloney
(Florestan)

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 41

Sa carrière

Kenorde
Cossé
SA
CARRIÈRE

Semi-Classique
1’13
Gains: 378 101€

1er des Prix de Nesles, de Maurepas (Vinc.), d’Ecouflant, Angibout
(Angers), du Canton de Riaille, Banco III (Nantes), Grand Prix de
la Foire Exposition, des Sociétaires (Laval), Louis Bessière, Jean
Colins, des Sables d’Olonne (Les Sables-d’Olonne), G. P.Paris
Turf (Royan-La-Palmyre)
2ème des Prix de Marly, du Tréport, de Villeurbanne (Vincennes),
Maison du Cheval (Laval), Beauséjour II (Le Lion-d’Angers), Roger
Carcassonne (Salon-de-Provence), G.P. Paris Turf (Grenade-surGaronne), etc...
3ème des Prix de Chambord, d’Evrecy, du Jura, de Munich
(Vincennes), de l’Obélisque, de la Porte d’Auteuil (Enghien),
du Crédit Agricole (Rambouillet), de la République du Centre
(Chartres), Pierre Lambert (Saint-Malo), des Cabris (Marseille),
Fernand Lafourcade (Bordeaux), etc...
4ème des Prix de Nevers, de Dinan, de Colombes, Jacques de
Saint-Sauveur, Constant Hervieu (Vincennes), Commune d’Agglomération de Vichy (Gr.3) (Vichy), etc...
5ème de la Coupe Inter-Régionale des 4 ans, du Prix Ovidus Naso
(Vincennes), etc...

K

énor de Cossé s’est illustré en course en
remportant maints grands prix de province et
prenant des places jamais anodines dans des
quintés de bonnes factures et revenant classiquement
dans le programme : tels les Prix de Chambord, du
Jura, de Munich, de Nevers ou encore dans le bien
connu Prix Constant-Hervieu.
Et il est fils du crack Ténor de Beauné, qu’on présente
plus, tant remporter le Prix d’Amérique en s’y
présentant invaincu demeurera unique à jamais,
dans l’histoire hippique.
Complet en 2008 et 2009, - atteint en outre un taux
de qualification bien supérieur à la moyenne et
culminant parfois, selon les promotions, à 50%.

Page 42 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

Monte 2013

Sa production
Première production : lettre “R” (64% de qualifiés) Riviera de Cossé 1’13 (218 690 €), Renor
du Clos 1’13, Roublarde 1’15, Rose Nay 1’16,
Rodney de Lorbrie 16, Romane de Kerhuel
1’16, etc...
Sire de Janze 1’14 (132 640 €), Saphir du Meleuc
1’14, Sacha Snob 1’15, Scabreuse 1’15m,...
Tenor du Moustoir 1’15 (139 940 €), Tenora
Dorme 1’14m (125 580€), Tornade de Chelun
1’12 (85 830€), Tenor d’Alameda 1’13 (81 570€),
Tenor de l’Aulne 1’16 (53 910€), etc...
Uhlan des Brulaz 1’16 (59 960€), Un Andrea
1’15, Udeline 1’17m, Soir de Gel 1’17, Un Premier Daby 1’15, Une de Parmenie 1’16, etc...
Volcan Despoir 1’14m (67 960 €), Victoire de
Carsi 1’15 (45 760 €), Valse des Lilas 1’15 (43
840 €), Vendetta Over 1’15 (42 350 €), Vallee
de Carsi 1’16 (36 590 €), Vivacity 1’15 (34 190
€), Valérie 1’16 (31 600 €), etc ..

Axel du Guivon 1’16 (54 950 €), Arnold de Cosse
1’15 (45 850 €), Aisance 1’15 (32 650 €), Assim
des Glenan 1’17m (378 1500 €), Amahcath 1’17
(31 360 €), Apache d’Anama 1’16, etc...
Et 14 “B” qualifiés au 14/11/13 dont : Baltique
du Frène 1’22, Boris de Kara q. 1’18, etc...

Pedigrée
TENOR DE BAUNE
1'14''3
Ale - Né en 1985

BAALBEK DE TALONEY
1'17''3
Bai Bun- Née en 1989

LE LOIR

COLIVETTE

FLORESTAN (US)

KITONA

CHAMBON P
CHERIE DU LOIRE
PACHA GRANDCHAMP
OLIVETTE J
STAR'S PRIDE (US)
ROQUEPINE
SEDDOUK
QUINE

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 43

Page 44 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 45

Let’sGoAlong
«... Un croisement très intéressant avec un
inbreeding 3x4 sur Speedy Crown associé
aux sangs des chefs de race Quioco, Kerjacques et The Great Mc Kinney...»

Ce fils de l’immense Coktail Jet et d’une mère
fille de Buvetier d’Aunou, avait le profil pour
être lui aussi un jour un reproducteur. Un
Pedigree royal réunissant les chefs de race
Star’s Pride (inbred 4x6x5) Speedy Crown
et Sabi Pas, voilà toute une carte de visite
et il a su s’en rendre digne en produisant
notamment Tender Night 1’12 classique et
Urfee du Fresny 1’15m semi-classique pour
ne citer qu’eux. Let’s Go Along Chez les «A»,
déjà beaucoup d’espoirs. Sa souche maternelle se caractérise à travers les étalons
classiques Himo Josselyn et Keed tivoli, où
l’on retrouve aussi Modern Jazz qui pour
ses débuts au Haras a produit Trophy charm
1’14’’ m., gagnant d’un groupe 1. Let’s Go
Along se taille une réputation au rang des
étalons améliorateurs. Un bel investissement à faire...

réservez en ligne

Origines maternelles
Sa mère, Go Along 1’16 a produit :
Let’s Go Along 1’11 classique étalon, Queen
Along 1’15 (4 vict. dont 2 à Vincennes), Sunny Winner 1’13, Tender and True 1’14, Unlike
Charm (3 victoires), 2ème mère de Still in Love
1’12 et Universal Pearl 1’17, Virgious du Maza
1’18.
Sa deuxième mère, Cémona Josselyn, mère de :
Go Along 1’16, Jalgaon 1’18, Modern Jazz 1’12
étalon (248 000 €)
Sa troisième mère, Rémouna 1’22, a produit:
Amouna (d’où Emono Josselyn 1’18), Dréa
Josselyn 1’15a-1’17m classique (211 721€) (St
Léger des Trotteurs (Gr.1)) mère de : Kanover
1’17 et Nanover Girl 1’18m, Eréa Josselyn 1’17
(d’où Manigance 1’16), 2ème mère de San Fiurenzu 1’17 et de Unshara 1’15
Sa cinquième mère, Eimoure, a produit: Keimoura 1’20 mère de : Rémouna 1’22, d’où
Cémona Josselyn (d’où Modern Jazz 1’12 semicla. étalon), Dréa Josselyn 1’15a - 1’17m classique, Eréa Josselyn 1’17, Leimour 1’19 étalon,
Neimouro 1’20m semi-classique étalon
Omoure, mère de : Umouro 1’17 étalon

Haras de Marancourt

200 euros HT à la réservation reportable
Insémination artificielle - 2 600 euros HT (poulain vivant) + prime écurie 50 euros
pour les saillies gratuites et option : Frais d’insémination 80 euros HT
Information - Réservation des saillies
Tél. + 33 06.13.03.78.17 - 02.31.62.03.03
E-mail : marancourt@orange.fr
Contact: Jeoffrey Lerner
Page 46 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

Classique -1’11 - Gains: 261 980 € - Bai - 1,60m - Né en 1999
Complet en 2013

Let’sGoAlong

Par Coktail Jet et Go Along
(Buvetier d’Aunou)

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 47

Sa carrière

Let’s Go
Along
SA
CARRIÈRE

1er Prix de Verdun (Vincennes)
1er Prix de Lombez (Vincennes)
1er Prix Algorah (Vincennes)
1er Prix Scylla (Vincennes)
1er Prix de Boissy-Saint-Léger (Vincennes)
1er Prix de la Place Rodin (Enghien)
1er Prix de Montreuil-sur-Maine (Le Lion-d’Angers)
1er Prix Gustave Leforestier (Graignes)
1er Prix de Saint-Ouen-des-Toits (Laval)
1er Prix Asb Green World (Alençon)
1er Prix de Valframbert (Alençon), etc…
2ème Prix Ovide Moulinet (Sca)(Gr.2) (Vincennes)
2ème Prix d’Agen (Vincennes)
2ème Prix Angelina (Vincennes)
2ème Prix du Conseil Général de l’Orne (Moulins-la-Marche)
2ème Prix de Soteba (Cholet), etc...
3ème Prix Doynel de Saint-Quentin (Sca)(Gr.2) (Vinc.)
3ème Prix Jean Le Gonidec (Sca)(Gr.2) (Vinc.), etc...
5ème Prix de Sélection (Cla) (Gr.1) (Vinc.)

«... Avec un palmarès riche de 10 victoires et des
accessits dans des épreuves classiques et semiclassiques, Il avait démontré sur la piste un réel
talent ...»

Semi-Classique
1’11
Gains: 261 980€

Hors série monte 2013

112

Page 48 | Le magazine du trot | Hors-série monte élevage 2014

Monte 2013

Sa production
Première production lette “S”
Sofia Thourjan 1’13 (247 930 €), Simply Blue
1’13 (159 560 €), Sweet Crystal 1’15 (157 240
€), Saphir de Valny 1’14, Stand By Me 1’15,
Socker d’Ocque 1’15, Symphonia 1’16, Super
Charm 1’15, Slavia 1’15, Speedy de la Cour
1’16 etc...
Tender Night 1’12 classique (226 320 €), True
Life 1’12 (150 390 €), Twister Life 1’14 (103 140
€), Tzigane Wild 1’12 (100 420 €), Tokya Charm
1’13 (100 210 €), The Love Song 1’15, Tamaya
de Bohet 1’14, Tout Petit Loup 1’14, etc...
Union Mystique 1’13 (169  550 €), Urfree du
Fresny 1’12m Scl (132 850 €), Ulna de Boussière 1’13, United Express 1’13, Ulac de Clécy
1’14, Upalonga 1’16, Uganda 1’14, etc...

Vic du Manet 1’15m (27 990 €), Volute de Clermont 1’17 (24 370 €), Versus Dairpet 1’17 (61
540 €), Venti d’Ouest 1’15, Victor Star 1’17,
Valley Charm 1’17, Voyou du Verger 1’18, Visandro 1’19 etc...
Andrea d’Ecajeul 1’16 (53 650 €), Amun deTilou
1’15 (31 730 €), Apollo Star 1’15, After 1’17,
Angelique du Copy 1’17, Anytime Math 1’17,
Alma Dream 1’16, All Along 1’17, etc...
Et 17 “B” qualifiés au 14/11/13 dont : Balkania
q. 1’19 (1 950 €), Bada d’Occagnes, Ballerina
Shine, Bank National, Bouis d’Enghien, Ballerine Sissi 1’19, etc...

Pedigrée
COKTAIL JET
1'11"2
Bai - Né en 1990

GO ALONG
1'16''7
Bai - Née en 1994

FAKIR DU VIVIER

QUOUKY WILLIAMS

DOLLY WILLIAMS
SUPER BOWL (US)

ARMBRO GLAMOUR(US)

SPEEDY SUG
ROYAL PRESTIGE (US)

BUVETIER D'AUNOU

NESMILE
KIMBERLAND (US)

CEMONA JOSSELYN

REMOUNA

113

Hors série monte 2013

Hors-série monte élevage 2014 | Le magazine du trot | Page 49


Documents similaires


Fichier PDF fiche odeisis de vandel
Fichier PDF prog club courses samedi 13 septembre 2014
Fichier PDF sold hj1
Fichier PDF djanouzi
Fichier PDF book 2012 version blanche
Fichier PDF sarra


Sur le même sujet..