Article .pdf


Nom original: Article.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Quick PDF Library 8.14 (www.quickpdflibrary.com), et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 29/07/2014 à 14:23, depuis l'adresse IP 46.218.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 446 fois.
Taille du document: 665 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Date : 29/07/2014
Pays : FRANCE
Page(s) : 39,40
Rubrique : Banque et Finance
Diffusion : (78703)
Périodicité : Quotidien
Surface : 131 %

Banque

&

Finance

CRISE DU LOGEMENT > L’agence de notation Standard & Poor’s prédit une
hausse des prix de l’immobilier en France en 2015 et en 2016. La pénurie de
logements et les taux bas vont soutenir le marché.
latribune.fr

Immobilier

:

les

prix

vont

remonter

!

coût

Alors qu'une baisse du
de l'immobilier généralisée se fait attendre en France, les prix
devraient à l'inverse croître en 2015 (+1%) et en 2016 (+2%), selon l'agence de notation Standard
& Poor's (S&P). Certes, en 2014, les prix devraient toutefois baisser de 4% selon S&P, mais les
fondamentaux économiques du marché immobilier français devraient reprendre le dessus dès 2015
et soutenir les prix à la hausse, d'après l'agence de notation.
Le manque cruel de logements

Pour justifier ces propos, elle met en avant plusieurs caractéristiques du marché immobilier
français. D'abord le manque structurel de logements. Ainsi en 2013, les mises en chantier ont
atteint leur plus bas niveau depuis l'an 2000 à 330.000 unités, soit une baisse de 20% par rapport à
l'année précédente. Alors même que les chiffres de l'Insee indiquent que la demande potentielle de
logements est légèrement inférieur à 400.000 par an note S&P.

Tous droits de reproduction réservés

Date : 29/07/2014
Pays : FRANCE
Page(s) : 39,40
Rubrique : Banque et Finance
Diffusion : (78703)
Périodicité : Quotidien
Surface : 131 %



Ce déficit d'habitations en France se fait tout particulièrement sentir dans les grandes villes
se
situent les principaux centres d'activités comme Paris ou Aix-Marseille relate S&P. Dans ces
endroits, on manque cruellement de foncier pour construire de nouveaux logements.

Les taux d'intérêt historiquement

bas

Ensuite, S&P justifie une future hausse des prix par le niveau des taux d'intérêt brut historiquement
bas, qui permet de tirer significativement le marché à la hausse. En effet, comme souvent, les
politiques monétaires très accommodantes des banques centrales soutiennent une reprise des prix
de l'immobilier explique S&P.

Du reste, les prévisions d'évolutions de prix pour les prochaines années dépendront étroitement du
niveau des taux d'intérêt des crédits immobiliers. S'ils venait à croître fortement, le risque de baisse
des prix des logements ne devrait pas être sous-estimé, indique S&P.

L'appétence pour la propriété immobilière

Enfin, en France, même si la croissance reprendra lentement et que le chômage baissera très
légèrement, le marché immobilier restera soutenu par le fort attachement des français à la propriété
immobilière. D'autant que seulement 57% des ménages en France sont propriétaires, contre 67%
en moyenne sur le vieux continent, note S&P.
De quoi alimenter la demande de logements pour les années à venir, et par voie de conséquence
de légères hausses de prix pour 2015 et 2016.

Tous droits de reproduction réservés


Aperçu du document Article.pdf - page 1/2

Aperçu du document Article.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)


Article.pdf (PDF, 665 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


article
actu immo 1
actu immo mai 2011
actu immo septembre 2011
crise dette en europe manifeste synth se
actu immo juillet 2011

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.01s