discours prononce par nkrumah 1963.pdf


Aperçu du fichier PDF discours-prononce-par-nkrumah-1963.pdf - page 18/18

Page 1...16 17 18



Aperçu texte


d’Etats africains et renforcer ainsi la structure de ………
partirons d’ici en ayant jeté les fondements de notre Unité.

L’Afrique. Nous

!

Excellences, rien ne saurait convenir davantage que la naissance de
l’unification de l’Afrique sur le sol de l’Etat qui s’est dressé pendant des siècles
comme le symbole de l’indépendance africaine.

!

Revenons à nos peuples d’Afrique, non pas les mains vides ou chargées de
résolutions claironnantes, mais avec le ferme espoir et la certitude absolue
qu’enfin l’Unité africaine est devenue une réalité. Nous entreprendrons alors la
marche triomphale vers le Royaume de la personnalité africaine, et vers un
continent de prospérité, de progrès, d’égalité, de justice, d’activité et de
bonheur. Ce sera là notre victoire, réalisée au sein d’un gouvernement
continental d’une Union d’Etats africains. Cette victoire donnera à notre voix
une force plus grande dans les affaires mondiales et nous permettra de peser
plus fortement du côté de la paix dans le plateau de la balance.

!

Le monde a besoin d’une paix où il pourra bénéficier au maximum des bienfaits
de la science et de la technique. Un grand nombre de maux dont souffre
actuellement le monde réside dans l’insécurité et la peur engendrées par la
menace de guerre nucléaire. Les nouvelles nations ont, tout particulièrement
besoin de la paix pour leur frayer un chemin dans une vie de bien-être
économique et social dans une atmosphère de sécurité et de stabilité qui
permettra des ………. morales, culturelles et spirituelles.

!

Si nous pouvons en Afrique donner l’exemple d’un continent uni et une
politique et une résolution commune, nous aurons apporté la paix à laquelle
aspirent aujourd’hui tous les hommes et les femmes, la plus belle contribution
qui soit en notre possession qui dissipera immédiatement et à jamais l’ombre
croissante de destruction globale qui menace l’humanité.

!

L’AFRIQUE DOIT S’UNIR.