Deux roues motorises je Mequipe .pdf



Nom original: Deux roues motorises je Mequipe-.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Adobe InDesign CS5.5 (7.5.3) / Adobe PDF Library 9.9, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 12/08/2014 à 11:20, depuis l'adresse IP 109.14.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 888 fois.
Taille du document: 3.6 Mo (9 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


deuxs
e
u
o
r
,
s
é
s
i
motor
je
e
p
i
u
q
é
m’
us les conseils
son, gant s… Toz cyclomotor iste,
ou
bl
,
ue
sq
Ca
soye
iper ?
Pourquoi s’équsir son équipement, que vous
pour bien choi motoc ycliste.
scooteriste ou

TTHIEU L AGRIVE
A
M
MOTO
OTE
L
PI
AVEC LE
EN COLL ABOR ATION NÇOIS GENET
ET LE DOCTEUR FR A

page — 1

deux-roues
motorisés,
je m’équipe

deux-roues
motorisés,
je m’équipe

POURQUOI
M’ÉQUIPER ?

— Pour me protéger !
Les équipements de protection individuelle – blousons,
gants, pantalons, chaussures, casques – permettent de
diminuer les lésions, les fractures, les brûlures et les
abrasions cutanées ou musculaires. Conduire sans pro­
téger toutes les parties de son corps par des vêtements
adaptés, c’est s’exposer à un risque inutile pourtant
facilement évitable. Que l’on utilise un cyclomoteur,
un scooter à deux ou trois roues ou une motocylette, il
n’existe aucune différence lorsqu’une chute se produit
à 40 km/h. Si un équipement optimal réduit les risques,
il ne les supprime pas totalement. Il faut donc maîtriser
sa vitesse, car plus l’impact est faible, plus l’équipement
sera efficace.

— Pour être mieux vu

“Le deux-roues,
c’est plus dangereux
que la voiture
et ça le sera toujours.
Pour que cela reste
un plaisir, il faut
savoir s’équiper pour
bien se protéger.”
Docteur

Les équipements de protection individuelle doivent
­éga­lement permettre une meilleure détectabilité de la
part des autres usagers. Il est vivement conseillé de
porter des vêtements adaptés munis d’éléments fluo­
rescents et/ou rétroréfléchissants. Ils rendent les utili­
sateurs de deux-roues motorisés encore plus visibles,
ce qui les protège notamment la nuit ou en cas de
fortes pluies, lors d’une panne ou d’une éventuelle
chute sur la chaussée, évitant ainsi le suraccident.

— Pour mon plaisir et mon confort
Un bon équipement n’empêche nullement le plaisir de
conduire. Au contraire, il améliore le confort de la
conduite, protégeant par exemple du froid ou de la pluie.
L’industrie de l’équipement du deux-roues motorisé a
fait d’énormes progrès : la plupart des équi­pements sont
désormais seyants et agréables à porter. Il existe des
modèles pour toutes les bourses, tous les goûts, tous
les styles, toutes les corpulences…

François Genet,
médecin à l’hôpital
Raymond-Poincaré (Garches),
motocycliste

page — 3

deux-roues
motorisés,
je m’équipe

Pilote moto
Matthieu lagrive,
quadruple champion
du monde

Les experts

deux-roues
motorisés,
je m’équipe

Docteur
François Genet,
médecin à l’hôpital
Raymond-Poincaré (Garches),
motocycliste

“Un équipement n’est pas un luxe !
C’est une priorité et cela fait partie
intégrante de l’acte d’achat d’un deuxroues motorisé, car votre vie et celle
de vos passagers en dépendent.”

“Un équipement n’a de sens
que s’il est porté en
permanence, quelles que
soient la distance parcourue
et la météo.”

“on remarque
que les patients les moins
gravement blessés
sont ceux qui portaient
du matériel adapté.”

“Je roule sur circuit et mes équipements
m’ont plusieurs fois sauvé la vie. Il faut
comprendre qu’en zone urbaine, c’est
encore pire. Les obstacles sont nombreux
et les risques de se blesser, démultipliés.”

“Préférez le ‘top-case’ ou la sacoche
de réservoir au sac à dos pour emporter
vos affaires. Un sac à dos peut s’avérer
dangereux en cas de chute, surtout
s’il contient des objets contondants.”

page — 4

“Même à petite vitesse, avec un casque
mal attaché, un accidenté risque un
traumatisme crânien important qui peut
engendrer des dégâts dramatiques.”

page — 5

“Un bon équipement
peut sauver une vie.”

deux-roues
motorisés,
je m’équipe

deux-roues
motorisés,
je m’équipe

Pilote moto

Matthieu lagrive,

Bien s’équiper,
de
la tête...
05.

quadruple champion du monde

01.

LE CASQUE

02.

LES VESTES

Les
protections
corporelles

03.

LES GANTS

04.

LES PANTALONS

04.

...aux pieds

LES CHAUSSURES

54 %

des blessés conducteurs ou passagers
de deux-roues motorisés sont victimes
de lésions encéphaliques (choc à la tête).
+
Source : Registre du Rhône*.

Pour vous protéger
efficacement,
un casque doit :
>C
omporter une étiquette
visible attestant
de la conformité ECE,
ainsi que quatre stickers
rétroréfléchissants
>Ê
tre d’une couleur vive,
facilement détectable
>Ê
tre confortable
et bien ajusté
>C
ouvrir le front au-dessus
des sourcils
>N
e pas gêner le port
de lunettes de vision
>N
e pas obstruer la vision
périphérique
> Rester fermement attaché
>Ê
tre remplacé après un choc
violent

01.
le casque

Les traumatismes crâniens sont la cause principale
de handicaps lourds et de décès parmi les motocyclistes. Si le casque est obligatoire pour tout conduc­
teur ou passager d’un deux-roues motorisé, encore
faut-il bien le choisir et bien l’attacher.

— C asque « jet »
ou casque intégral ?
Pour une protection supérieure, le casque intégral
est préférable au casque « jet ». Lui seul permet
d’atténuer les blessures au visage, au menton et à
la mâchoire inférieure.
En diminuant le bruit et le souffle du vent sur le­
visage, en déviant les insectes et les éventuels­
objets projetés et en protégeant mieux des intem­
péries, il réduit la fatigue, les risques d’accident et
facilite la concentration.

— Un casque mal ou non
attaché ne sert à rien !
Choisissez un équipement de taille adaptée et
comportant une attache bien ajustée, que vous
prendrez soin de maintenir correctement verrouillée. Concernant ce point capital, les casques
à jugulaire automatique apparaissent comme un
progrès considérable. Ils garantissent un verrouil­
lage réellement efficace en reprenant le même
principe qu’une ceinture de sécurité automobile.
* Enquête réalisée par les services des urgences
des hôpitaux du Rhône.

page — 6

page — 7

deux-roues
motorisés,
je m’équipe

deux-roues
motorisés,
je m’équipe

02.
les vestes

93 %

Avec un blouson épais, le facteur
de protection s’élève à 93 % pour
les cyclomotoristes.

+

Source : Acem – Rapport Maids*.

Pour vous protéger
efficacement,
vestes et blousons
doivent :
>C
omporter des couleurs
vives et des dispositifs
rétro-réfléchissants pour
une meilleure visibilité
par les autres usagers
de jour comme de nuit
>Ê
tre assez larges pour
être confortables, mais
assez serrés pour protéger
des chocs
>Ê
tre serrés au niveau des
poignets pour éviter que
les manches ne remontent
>P
ouvoir s’adapter au-dessus
d’autres vêtements
* Rapport Maids : enquête réalisée sur une base de
1 000 accidents en Europe. Le facteur de protection est
obtenu après sondage auprès des usagers impliqués.

— Des protections
essentielles pour votre
sécurité et votre confort
Les blessures aux bras représentent 50 % des
traumatismes (source : Registre du Rhône). Les vestes
et blousons sont d’abord destinés à vous protéger.
Des intempéries et du froid, bien sûr, mais surtout
des fractures, contusions et autres brûlures par
abrasion qui peuvent survenir en cas de chute ou
de glissade. Ils sont indispensables, même lorsqu’il
fait chaud. Leur choix ne doit donc jamais privilégier l’apparence au détriment de la sécurité, d’autant
qu’il existe désormais de plus en plus de tenues qui
allient qualités esthétiques et qualités de pro­tection.

— Savoir choisir
la bonne matière
Les vestes et blousons en matière kevlar ou cuir
­­­assurent une protection bien meilleure que ceux
en tissus légers (coton, nylon, denim). La présence
de ces tissus non protecteurs pour les chairs peut
même compliquer considérablement les soins
d’urgence en cas d’accident.

— Innovation :
les gilets airbag
Les vestes et les gilets airbag sont conçus pour
absorber les chocs au niveau du cou, du dos et du
thorax. Dès que le motard est désolidarisé de sa moto,
le cordon de sécurité qui le relie au véhicule déclenche
l’activation de l’airbag dans tout le blouson. À noter
qu’il existe maintenant des blousons airbag “nouvelle
génération”, à déclenchement automatique sans fil, via
des capteurs électroniques. Ils doivent être certifiés en
tant qu’équipement de protection individuelle (norme
EN 1621-4 ou dire d’expert).
page — 8

03.
les gants

87 %

Avec des gants épais, le facteur
de protection s’élève à 87 % pour
les cyclomotoristes.

+

Source : Acem – Rapport Maids*.

Pour vous protéger
efficacement,
les gants doivent :
>C
ouvrir intégralement
les mains et les poignets,
sans réduire la capacité
de conduite
>Ê
tre renforcés aux
articulations ainsi qu’à la
paume et pourvus d’une
patte de serrage permettant
leur parfait maintien
en cas de glissade
> Être parfaitement ajustés
>Ê
tre étanches en cas
d’humidité

En situation de chute ou d’accident, même à faible
vitesse, les mains sont mises en grand danger car,
dans un geste réflexe, elles sont au premier plan pour
amortir le choc et peuvent donc subir l’abrasion du
bitume pendant toute la durée de la glissade.

— Préserver sa capacité
de conduite et de freinage
Les mains et les poignets doivent être protégés
par des gants épais (kevlar, cuir épais). En plus d’éviter
blessures et ampoules, les gants préviennent du
­refroidissement ou de l’humidité, qui menacent dan­
gereusement la capacité de conduite et de freinage.

— Les gants, quelle
que soit la saison
Le beau temps n’empêche pas les blessures : les
gants doivent être portés même en été. Pour éviter
une trop grande chaleur, les équipementiers ont
­récemment conçu des gants à la fois protecteurs
et bien ventilés, dont l’usage peut compléter ceux
conçus pour résister au froid et à l’humidité.

— Comment bien choisir
ses gants ?
Il existe deux sortes de certificat de conformité pour
les gants :
– la norme EN 13594 ;
– le dire d’expert.
Vous les reconnaîtrez à l’étiquette CE placée à
l’in­térieur et dans la notice explicative les accompagnant obligatoirement.

page — 9

deux-roues
motorisés,
je m’équipe

deux-roues
motorisés,
je m’équipe

29 %

des blessés graves sont victimes
de lésions orthopédiques.
+
Source : Registre du Rhône.

Pour vous protéger
efficacement,
choisissez :
> Des pantalons équipés de
protections certifiées
> Des pantalons assez larges
pour être confortables, mais
assez serrés pour protéger
des chocs
> Des chaussures qui couvrent
tout le pied, la cheville et
le bas du tibia
> Des modèles étanches
qui évitent aux pieds de
se refroidir
> Des bottes avec renforts
en plastique ou métalliques
qui offrent une meilleure
protection

04.
Pantalons et
chaussures

Les jambes, les chevilles et les pieds sont les parties
du corps les plus susceptibles de subir des chocs et
abrasions sur la chaussée lors d’un accident. Seuls les
bottes et les pantalons épais permettent de prévenir
les blessures, et notamment les pantalons moto, très
résistants à l’abrasion et disposant de protections
certifiées aux hanches, aux genoux et aux tibias.

— Une protection invisible :
les pantalons en kevlar

05. Les
protections
corporelles
Les types
de protections
corporelles :
>L
es manchons protecteurs,
placés à 5 cm au-dessus du
coude et le long du cubitus

Si vous ne voulez pas porter un pantalon moto toute
la journée, les magasins spécialisés proposent
aussi des pantalons qui peuvent s’adapter facilement sur celui que l’on porte tous les jours, grâce à
des fermetures éclair le long des jambes.
Les fabricants ont également mis au point un pantalon
en kevlar qui ressemble à un jean classique tout en
assurant la protection nécessaire. Doté de renforts
invisibles, il est idéal pour les conducteurs urbains.

>L
e protecteur d’épaule,
depuis le point situé
entre l’épaule et le cou
jusqu’au bras

— Les chevilles et les pieds :
une zone fragile à protéger

>L
e protecteur de hanche,
placé sur l’os iliaque

Les chaussures de ville ou de sport (sans parler
des sandales ou des tongs) ne protègent en rien des
conséquences d’une chute. Seules les bottes de
moto protègent tout le pied et les tibias, sans gêner
la ca­pacité de manœuvre du conducteur. Mettre ses
chaussures légères dans son “top-case” et ne les
enfiler qu’une fois arrivé à destination doit devenir un
réflexe aussi important que d’attacher son casque.

>L
a protection dorsale,
placée sur le dos depuis les
omoplates jusqu’à la taille
>L
e protecteur de poitrine
qui couvre la cage thoracique

>L
e protecteur de cuisse,
placé au-dessus du genou
>L
a genouillère et la jambière,
placées sur le genou et le tibia

— U ne protection pour chaque
partie du corps
Les protections corporelles sont conçues pour
protéger des chocs et complètent une tenue adaptée
à la conduite d’un deux-roues motorisé.
Elles sont extrêmement efficaces et réduisent
considérablement les risques de lacérations, d’abrasions, de perforations, de contusions, de fractures
et de lésions. Elles peuvent faire partie intégrante
du vêtement ou être achetées séparément.

— Des nouveaux matériaux
Les fabricants proposent maintenant des protections individuelles réalisées en D3o™. C’est un
­matériau qui présente la particularité de changer
de comportement mécanique selon qu’il est
sollicité lentement ou rapidement. Manipulé lentement, il ressemble à de la pâte à modeler, mais
soumis à un choc brutal, il devient très rigide. On le
reconnaît à sa couleur orange.

“Il n’est pas toujours facile
de s’équiper de protecteurs corporels.
Et pourtant, ils sont le complément
idéal des autres équipements :
ils garantissent une sécurité optimale.”
Docteur
François Genet,
médecin à l’hôpital Raymond-Poincaré (Garches),
motocycliste

page — 10

page — 11

deux-roues
motorisés,
je m’équipe

deux-roues
motorisés,
je m’équipe

Équipements pour les
deux-roues motorisés :
que choisir ?
La législation en vigueur
La certification est obligatoire pour tous
les équipements de protection individuelle.
Pour les différentes protections, veillez
à ce qu’elles comportent les indications
de normes suivantes ou l’indication « dire
d’expert » :
Protections corporelles (épaules/coudes/
hanches/genoux) : EN 1621-1
– Gants : EN 13594
– Bottes : EN 13634
– Blousons, pantalons, combinaisons : EN
13595
– Protection dorsale : EN 1621-2
– Protection haute visibilité (gilet,
baudrier et brassard) : EN471, EN 1150,
ou EN 13356
– Casques :
Les casques ne sont pas soumis à la même
réglementation que les équipements de
protection individuelle. Ils sont homologués.

Parce qu’il n’est pas toujours facile de choisir,
n’hésitez pas à demander conseil auprès des vendeurs des magasins spécialisés. Un équipement
de protection individuelle non conforme peut avoir
l’effet inverse et augmenter le risque de blessure.

— Roulez en toute sécurité
Afin de mieux protéger le consommateur et lui
garantir une sécurité maximale, le législateur édicte
les règles et les normes des ­produits. Tenez-vous
au courant de ces dernières, et n’achetez que des
produits certifiés.
Optez de préférence pour des équipements neufs,
surtout en ce qui concerne le casque qui peut être
abîmé sans que cela se voie.

— Prenez soin de bien
essayer vos équipements
Les équipements sont destinés à un usage très
personnel. Pour être sûr de choisir la bonne taille et
pour vérifier qu’ils assureront sécurité et confort,
il est indispensable d’essayer consciencieusement
ses futurs équipements. Un casque trop grand, des
gants mal ajustés représentent un grand danger !

ECE 22-05 : suivi de la lettre « P », il s’agit
d’un casque intégral qui, s’il est
modulable, ne peut pas être porté dans la
circulation en position ouverte ; suivi des
lettres P/J, il s’agit d’un casque modulable
utilisable en position fermée ou ouverte.

page — 12

Mon budget
sécurité
— Le prix de la sécurité
Les progrès étant constants, les équipements
achetés lors de l’acquisition d’un deux-roues
motorisé ne peuvent pas être définitifs : en plus
de les changer quand ils sont usés, il faut suivre
les évolutions concernant les normes et les
performances de qualité. Parce que la sécurité
et l’intégrité du corps n’ont pas de prix, il faut
abso­lument inclure ces dépenses complémen­
taires au moment d’envisager l’achat d’un ­véhicule,
au même titre que la formation, l’assurance
et l’entretien. Les équipements de protection
­individuelle ne sont pas des accessoires !

— Les équipements
de protection individuelle,
ce n’est pas si cher !
D’une manière générale, si l’on prend en compte
tous les frais liés à l’usage d’un deux-roues
motorisé (achat, entretien, assurance), un équi­
pement adapté ne dépasse pas 5 % des dépenses totales engagées (taux calculé sur cinq
ans, durée de vie moyenne des équipements).
Le coût est généra­lement proportionnel au
deux-roues motorisé choisi. De nombreux re­
vendeurs incluent de plus en plus une gamme
d’équipements adaptée aux besoins de leur
clientèle dans l’achat d’un deux-roues motorisé, ce qui contribue à faire baisser les prix.

— E t en cas de budget serré,
que faut-il privilégier ?
Donnez toujours la priorité aux équipements
assurant votre protection, sur tous les autres
« accessoires », bien souvent superflus, voire
inutiles. La sécurité doit toujours l’emporter
sur l’apparence ou les effets de mode. Un bon
blouson, un pantalon, une paire de gants sont
plus utiles qu’un pot d’échappement fantaisie.
Concernant ces équipements de protection
individuelle, vous pouvez comparer les prix
et prendre les moins chers, à condition qu’ils
soient conformes aux normes de sécurité.

Généralités :
>L
es différents produits (vestes, gants,
pantalons) comportant des protections
intégrées ou des emplacements destinés
à en recevoir sont des équipements
de protection individuelle
>T
ous ces produits doivent donc être
évalués sur la base des exigences
essentielles de santé et de sécurité
réglementées pour les équipements
de protection individuelle
>T
ous les équipements de protection
individuelle doivent comporter le
marquage CE, un logotype représentant
une moto et sont obligatoirement
accompagnés d’une notice d’instructions. 

page — 13

deux-roues
motorisés,
je m’équipe

deux-roues
motorisés,
je m’équipe

Le deux-roues motorisé,
c’est environ 2% du trafic
mais ¼ des tués des usagers
de la route 
+

Remerciements
François Genet, médecin à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches
“Étant à la fois motocycliste et médecin, je peux doublement attester de la
nécessité absolue d’un bon équipement. Dans mon service, je vois chaque jour
des patients dont les blessures et les séquelles parfois très graves auraient
pu être évitées s’ils avaient porté des protections adaptées.

Docteur
François Genet

Source : Observatoire national interministériel
de la sécurité routière.

Un bon équipement est un vrai plus lorsque l’on conduit un deux-roues motorisé, il rend la conduite encore plus agréable. Donc, plus d’hésitation, on
s’équipe avant de prendre la route.”

5 raisons de se sentir
vulnérable







1
2
3
4
5

Les usagers de deux-roues motorisés doivent se rendre compte que, même
à faible vitesse, tout choc est très violent pour un corps non protégé. De plus,
à deux-roues, la tête et la colonne vertébrale sont particulièrement exposées et il s’agit de blessures malheureusement très souvent irréversibles.

Une absence de carrosserie : pas d’habitacle naturellement protecteur
Un équilibre instable : des surfaces de contact au sol très faibles (seulement 2 points d’appui)
Une capacité de freinage bien inférieure à celle des voitures
Une faible détectabilité, les deux-roues motorisés sont de petits gabarits
Une très forte capacité d’accélération, qui peut surprendre les autres usagers

page — 14

Multiple champion du monde moto, Matthieu Lagrive est depuis toujours
très sensible à la sécurité routière

Pilote
MATTHIEU LAGRIVE

“Mon travail de pilote professionnel, depuis plus de dix ans, m’a conduit au
constat suivant : les usagers de deux-roues motorisés, et en particulier les
primo-accédants, négligent trop souvent le port d’équipements de s­ écurité
lors de la conduite d’un deux-roues, notamment en zone urbaine. La priorité,
c’est un casque, un blouson, un pantalon, une paire de bottes et des gants.
Je souhaite ainsi modestement, avec mon regard de pilote, sensibiliser le
plus grand nombre de personnes et contribuer au développement durable
du deux-roues motorisé.
S’équiper n’est pas un luxe ! Je vous donne rendez-vous toute l’année sur
la plate-forme incontournable qu’est Facebook à travers la communauté
AYEZ LE RÉFLEXE !, où j’aurai le plaisir de répondre à vos questions, de
vous faire partager mes points de vue et de vous apporter un maximum
d’informations pour votre sécurité.
Sortez protégés !”

page — 15

deux-roues
motorisés,
je m’équipe

Partenaires

diffuseurs
• Constructeurs

• Revendeurs

Chambre
Syndicale
Nationale du
Motocycle

• Organismes de formation

• Usagers

Fiche technique

cltg pour Holding Trophy
logotype Bering

Paris, le 25/07/07

Nom du fichier : LOGO_BERING.ai
Logiciel utilisé : Adobe Illustrator 10
Couleurs institutionnelles
Tons di rects

Quadrich romie

R VB

Héxadécimals

P 021 C

C0% + M65% + Y100% + K0%

R255+G89+B0

#FF5900

P 3035C

C100% + M0% + Y5% + K72%

R0+G57+B64

#003940

cltg associés - 80, rue Montmartre 75002 Paris -

F R A N C E - Tél. : +33 (0)1 40 26 64 34 - Fax : +33 (0)1 40 26 64 24

NB : Les couleurs ci-dessus sont no rmées selon le nuancier Pantone C . Quelques soient les supports d’impression utilisés et les contraintes
techniques imposées, il est impératif de s’en tenir à celles-ci, ou de s’en approcher le plus possible.
Ce fichier est un document d’exécution et non un document de gravure prêt à flasher. La préparation technique reste à la charge du
photograveur. La sortie laser papier de ce fichier ne constitue en aucun cas la cible couleur de référence à obtenir lors de l’impression .

• Assureurs

En savoir plus ?

www.securite-routiere.gouv.fr
twitter.com/routeplussure

Délégation à la sécurité et à la circulation routières – Place des Degrés – Tour Pascal B – 92055 LA Défense Cedex

page — 16

DSCR – AVRIL 2013 - DEP201303 - Les informations figurant dans ce document sont données à titre indicatif.

• Équipementiers


Aperçu du document Deux roues motorises je Mequipe-.pdf - page 1/9

 
Deux roues motorises je Mequipe-.pdf - page 3/9
Deux roues motorises je Mequipe-.pdf - page 4/9
Deux roues motorises je Mequipe-.pdf - page 5/9
Deux roues motorises je Mequipe-.pdf - page 6/9
 




Télécharger le fichier (PDF)


Télécharger
Formats alternatifs: ZIP Texte



Documents similaires


deux roues motorises je mequipe
brochure deux roues motorises equipement homologue v3
808wxhq
reglement technique 2017
reglement course caisse a savon
dispositionsreglementaires2020 2021

Sur le même sujet..




🚀  Page générée en 0.011s