de maio.jean michel TFE 2014.pdf


Aperçu du fichier PDF de-maio-jean-michel-tfe-2014.pdf - page 6/58

Page 1...4 5 67858



Aperçu texte


INTRODUCTION

D

ans le cadre de mes études en soins infirmiers, il nous est demandé en
troisième et dernière année, d’établir un travail de recherche sur le thème
de notre choix. J’ai décidé de partir sur le thème très général de l’humour

et du rire dans les soins infirmiers et ce pour plusieurs raisons.
La première m’est personnelle, ayant un caractère plaisant et jovial, j’aime rire de
façon générale. Ma nature est conviviale et mon tempérament de tous les jours est agréable.
Ce trait de particularité que j’ai toujours adopté plait aussi à mon entourage.
La deuxième raison relève de ma pratique professionnelle future. Une fois diplômé et
professionnel de santé, je souhaiterais rester moi-même avec les patients et envisage
d’employer l’humour et le rire lors de mes soins. Je pense qu’un soignant se doit de rester
naturel pour une meilleure prise en charge. Ce travail me permettra donc d’avoir davantage de
connaissances sur ces deux concepts, connaissances que je vais acquérir suite à mes
recherches. Je pourrai ainsi les utiliser dans les meilleures conditions et contextes de soins.
La troisième raison porte sur l’intérêt du pouvoir du rire et de l’humour sur une
personne. En effet, l’humour et le rire peuvent provoquer des bénéfices physiques et
psychologiques sur la santé. Je me suis toujours intéressé à cette association du rire et de la
santé, et j’ai voulu en savoir davantage.
La quatrième raison serait pour l’avancée scientifique et médicale de la gélothérapie
(thérapie par le rire). À mon niveau, mon travail de recherche pourrait aider à développer cette
médecine douce qui demande à se développer et à être reconnue comme officielle.

Je vais aborder dans ce travail trois parties. La première décrira les situations et mon
questionnement pour arriver à ma question de départ. La seconde sera l’exploration des
concepts et des références que j’ai pu mobiliser. Enfin la dernière partie relatera la
problématique et les hypothèses que j’ai pu déceler lors de mes recherches.

Jean-Michel DE MAIO, IFSI Lionnois, promotion 2011/2014

1