UTAW.PDF


Aperçu du fichier PDF utaw.pdf - page 4/46

Page 1 2 3 45646



Aperçu texte


Sujet : GUERRE AÉRIENNE TACTIQUE

ique
vérité sur la guerre aérienne tact
CE QUI S’EST RÉELLEMENT PASSÉ : La
E QUI
DÈS LE MILIEU DE L’ANNÉE 1943, LA GUERR
UNE
PRIS
AVAIT
OPE
D’EUR
FAISAIT RAGE DANS LE CIEL
. LA
CAMPS
DEUX
DES
ES
TOURNURE SOMBRE POUR LES PILOT
ES
ÉGIQU
STRAT
ONS
PLUPART PARTICIPAIENT À DES MISSI
TS
COMBA
LES

S,
D’ESCORTE OU D’ATTAQUE DE BOMBARDIER
ID’ALT
PIEDS
DANS LES CIEUX GLACÉS, À PLUS DE 20 000

TUDE, ÉTAIENT LA NORME.
CONTINENT
ALORS QU’UN DÉBARQUEMENT ALLIÉ SUR LE
GUERRE AÉRIENNE
DEVENAIT DE PLUS EN PLUS PROBABLE, LA
NT AU MENU DES
TACTIQUE À L’OUEST S’INTENSIFIA, METTA
AÉRIEN RAPPILOTES UNE NOUVELLE MISSION : L’APPUI
DU PLANCHER
PRÈS
ER
RAMEN
T
ALLAI
PROCHÉ. CETTE MISSION
, CAR
ITUDE
D’ALT
E
ENCOR
DES VACHES CEUX QUI RÊVAIENT
IR. LES
SOL-A
ION
BORAT
ELLE IMPLIQUAIT UNE ÉTROITE COLLA
POUR
ENT
ILLAI
TRAVA
PILOTES DES CHASSEURS BOMBARDIERS
ÉTANT
IPALE
PRINC
L’ARMÉE DE TERRE, LEUR RESPONSABILITÉ
EN
TOUT
SOL,
D’APPUYER LA PROGRESSION DES ALLIÉS AU
IONNE
ROVIS
PILONNANT LES TROUPES ET LES LIGNES D’APP
MENT ENNEMIES.
URS SUBORDE SON CÔTÉ, L’ARMÉE ALLEMANDE A TOUJO
STRES. L’APPUI
DONNÉ LA FORCE AÉRIENNE AUX FORCES TERRE
POUR SOUTENIR
AÉRIEN RAPPROCHÉ, L’UTILISATION D’AVIONS
ES AU SOL,
MOBIL
S
FORCE
DES
L’AVANCÉE DES TROUPES ET
QUI BALAYA
KRIEG
BLITZ
ÉTAIT DÉJÀ EMPLOYÉ LORS DE LA
LE MÊME
AIT
L’EUROPE ENTRE 1939 ET 1940. ON TROUV
. LORSQUE
DISPOSITIF DE COMBAT SUR LE FRONT DE L’EST
MENT APRÈS LE
LA GUERRE S’INTENSIFIA À L’OUEST, NOTAM
ANDS ASSIDÉBARQUEMENT ALLIÉ EN JUIN 1944, LES ALLEM
DES MISSIONS
GNÈRENT DE PLUS EN PLUS D’APPAREILS À
RÉCLAMAIT DES
AFFE
LUFTW
LA
QUE
TACTIQUES ALORS MÊME
FACE À
FAIRE
POUR
UDE
INTERCEPTEURS DE HAUTE ALTIT

- 2 -

E DE L’ALLELA CAMPAGNE DE BOMBARDEMENT STRATÉGIQU
190 DEVAIENT
FW
DE
ET
MAGNE. LES PILOTES DE BF 109
POUR ARRÊTER
PIQUÉ
MITRAILLER AU SOL ET BOMBARDER EN
DES ARMÉES
IEL
OU RALENTIR LE FLOT HUMAIN ET LE MATÉR
EAIENT
PLONG
88
D’INVASION. LES BOMBARDIERS MOYENS JU
NT HABITUELLE
EN PIQUÉ DE LEUR ALTITUDE DE BOMBARDEME
FERAIENT LE
POUR LARGUER LEURS BOMBES LÀ OÙ ELLES
BRAS DE L’ENLES
DANS
T
TEMEN
PLUS DE DÉGÂTS : DIREC
PRIRENT PART
ANDS
ALLEM
JETS
NEMI ! MÊME LES PREMIERS
À LA GUERRE AÉRIENNE TACTIQUE.
APPRÉIL FALLUT PLUS DE TEMPS AUX ALLIÉS POUR
COMBAT,
DE
ATION
L’AVI
DE
HENDER LE POTENTIEL TACTIQUE
AÉRIEN
UI
L’APP
ESSER
MAIS CE SONT EUX QUI FIRENT PROGR
ÉVODES
RANT
RAPPROCHÉ ENTRE 1943 ET 1945 EN Y INTÉG
NTÉS
(ORIE
S
LUTIONS TECHNOLOGIQUES. LES PILOTES ALLIÉ
DES CIBLES
PAR UN OFFICIER DE LIAISON AU SOL VERS
MANQUE D’ESTERRESTRES, DES FORMATIONS ALLIÉES EN
LIVRÈRENT UNE
IS),
ENNEM
EILS
CORTE OU VERS DES APPAR
QUI BOUGEAIT
CE
TOUT
E
BLITZKRIEG DE LEUR CRU CONTR
LIGHTNINGS,
TS,
ERBOL
DANS LE SECTEUR ENNEMI. THUND
ACCOMIRES
SPITF
MUSTANGS, TYPHOONS, TEMPESTS ET
S POUR
RDIER
PLIRENT DES MISSIONS DE CHASSEURS BOMBA
BOMLES
QUE
SOUTENIR LES FORCES TERRESTRES, TANDIS
ENT
PLIAI
MULTI
BARDIERS MITCHELL, MARAUDER ET MOSQUITO
PAR LA PUISLA FORCE DESTRUCTRICE DE LEURS BOMBES
DE LEURS
ET
SES
ILLEU
MITRA
SANCE DE FEU DE LEURS
CANONS.
PILOTES
DANS LA FURIE D’UN COMBAT RAPPROCHÉ, LES
ES
GRAND
PLUS
LES
IS
PARFO
T
DES DEUX CAMPS ÉPROUVAIEN
IÈRE
FRONT
LA
SION
PRÉCI
DIFFICULTÉS À DISTINGUER AVEC
ENTRE LES TERRITOIRES ALLIÉ ET ENNEMI.