UTAW.PDF


Aperçu du fichier PDF utaw.pdf - page 5/46

Page 1...3 4 56746



Aperçu texte


Sujet : GUERRE AÉRIENNE TACTIQUE
L’altitude est toujours ton alliée...
mais tu en as moins à ta disposition !

Archives photo de l’USAF Museu
m

l Research Agency
Force Historica
Photo de la Air

Ce qui frappe le pilote tactique,
dès qu’il quitte sa base en direction du
territoire ennemi, c’est qu’il vole au
ras du sol sans la protection de l’altitude. L’altitude est l’alliée du pilote
de chasse, la hauteur de laquelle il
peut fondre sur ses ennemis, ou plonger
pour esquiver une attaque. Voler entre
8 et 10 000 mètres au-dessus du sol
vous donne tout l’espace nécessaire pour
manœuvrer, attaquer ou vous échapper.

Pour le pilote de chasseur bombardier, l’altitude est toujours une
alliée, mais il en a beaucoup moins à sa
disposition car la plupart des missions
se déroulent à 12 000 pieds ou moins
(souvent beaucoup moins), presque au
niveau du sol.

BOMBARDIER MOYEN DOUGLAS A-20
EN ATTAQUE À BASSE ALTITUDE AUDESSUS DE CHERBOURG.

“La mission de
la force aérienne
tactique”
MISSIONS - La mission de
la force aérienne tactique
consiste en trois phases
d’opérations, dans l’ordre
de priorité suivant :
Priorité n° 1 – Gagner le
niveau nécessaire de supériorité aérienne. Cette
supériorité s’obtiendra
à force d’attaques contre
les avions en vol et au
sol, et les installations
qui permettent à l’ennemi
d’exploiter sa puissance
aérienne.
Priorité n° 2 - Empêcher
l’entrée ou la circulation des troupes et des
ravitaillements ennemis à
l’intérieur du théâtre des
opérations.
Priorité n° 3 –
Participer à l’effort
conjoint des forces aériennes et terrestres pour
atteindre, dans la zone
de bataille, des objectifs
sur le front immédiat des
forces terrestres.
- Extrait du Manuel
de terrain FM 100-20 du
Ministère de la Guerre US :
Commandement et utilisation
de la force aérienne
(21 juillet 1943)

LE THUNDE
RB
SENAL COM OLT DISPOSE DE L‘A
PLET D‘AT
RTAQUE AU
CANONS, B
SO
OMBES ET
ROQUETTES L :
.

- 3 -