UTAW.PDF


Aperçu du fichier PDF utaw.pdf - page 6/46

Page 1...4 5 67846



Aperçu texte


Sujet : GUERRE AÉRIENNE TACTIQUE
Quelques soucis supplémentaires
Outre l’altitude réduite et les
tirs de la DCA ou des armes légères qui
sifflent dangereusement à vos oreilles
à mesure que vous vous approchez des
cibles au sol, quelques soucis supplémentaires attendent le pilote de chasseur bombardier :
- Affronter les défenses de l’aérodrome.
Lorsque vous et vos copains descendez
en piqué pour attaquer un aérodrome
ennemi, le gars qui plonge en premier
est le petit veinard, celui qui peut
espérer prendre la DCA par surprise.
Par contre, le temps que vous autres derrière - approchiez de la cible, les
artilleurs sont sur le pied de guerre
et bombardent déjà le ciel.
- Redresser à temps. Faire plonger
un appareil lourd et puissant d’une
faible altitude promet un redressement
excitant, si vous avez de la chance.
Si vous n’êtes pas à la fois attentif
et chanceux, vous risquez de fixer la
cible jusqu’à ce qu’il soit trop tard
pour redresser l’appareil.

sions vitales. Ces troupes sont-elles
ennemies ? Êtes-vous sûr que cette
silhouette massive de char lourd
entr’aperçue à travers les arbres est
une cible appropriée ? Vous risquez
de ne jamais savoir à qui profiteront
finalement ces bombes que vous venez de
larguer.
- Enfin, se faire prendre dans ses propres explosions. Lorsque vous bombardez des cibles terrestres à basse
altitude, vous risquez de vous faire
surprendre par les explosions que vous
avez provoquées. Trains et camions
bourrés de carburant et de munitions,
décharges de combustibles et d’armes,
locomotives à chaudière à vapeur sous
haute pression : toutes ces cibles
peuvent exploser violemment, comme si
un volcan entrait en éruption sous vos
pieds. Même la route qu’empruntent les
véhicules ennemis est dangereuse, car
l’explosion des bombes peut projeter
des morceaux de bitume sur votre trajectoire.

- Identifier immédiatement les cibles
appropriées ! Sans oublier la cible,
la DCA et la nécessité de redresser
l’appareil avant de vous incruster
dans le paysage, vous devez aussi vous
assurer que la cible appartient bien
à l’ennemi. Survoler à haute vitesse
et basse altitude un champ de bataille
intense ne vous laisse pas beaucoup
de temps pour prendre quelques déci-

Trois règles de base
du pilote de chasseur
bombardier
...les passages de
mitraillage au sol... permettent de rappeler les
trois règles de base du
pilote de chasseur bombardier... Premièrement,
toute erreur de jugement,
fixation sur la cible ou
tentative trop tardive de
correction de visée plantera l’avion tout droit
dans la cible, le sol, les
arbres ou autre obstacle à
proximité. Deuxièmement, si
la cible contient des munitions ou autres explosifs,
elle risque très probablement d’exploser à la face
du pilote, dans une gerbe
de flammes, pièces métalliques, morceaux de bitume,
munitions n’ayant pas
encore explosé et autres
débris, qui se dressera en
plein sur la trajectoire de
l’avion. Troisièmement, si
un pilote est sérieusement
touché par un tir de DCA
au cours d’une attaque à
basse altitude, ses chances
de reprendre suffisamment
d’altitude pour s’éjecter
sont extrêmement minces...
- Bill Colgan, pilote de
chasseur bombardier de la
Seconde Guerre mondiale

- 4 -