Conjoncture 220914 Vl .pdf



Nom original: Conjoncture 220914 Vl.pdfTitre: Présentation PowerPointAuteur: floyer

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® PowerPoint® 2010, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 22/09/2014 à 18:13, depuis l'adresse IP 90.62.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 621 fois.
Taille du document: 2.5 Mo (40 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


1

Contexte mondial

2

Une production dynamique sur le 1er semestre

Etats-Unis

Production 2013 : 89,6 MT
Production 12 mois 2013 :+0,7% (0,6 MT)
7 mois 2014 : +1,7%

UE à 27

Production 2013 : 152 MT
Collecte 12 mois 2013 : + 1,1 % (1,6 MT)
7 mois 2014 : + 5 %

Australie

Production 2013 : 9,2 MT
Production 12 mois 2013 : -4,7% (-0,4 MT)
7 mois 2014 : + 4,2 %

Nouvelle Zélande

Production 2013 : 18,7 MT
Collecte 12 mois 2013 : :- 1,5% (-0,3 MT)
6 mois 2014 : +16,3 %
La collecte mondiale sur le premier semestre poursuit sa progression, particulièrement dans les deux principaux bassins
fournisseurs du marché mondial : l’Océanie (+16% en Nouvelle-Zélande, +5% en Australie) et l’Europe (+5%),
comparativement à un début d’année 2013 extrêmement bas.
Certaines zones du globe sont toujours en recul, comme la Russie ou encore la Chine.
NB : évolution des exportations sur base volume

CNIEL / USDA, Dairy Australia, Commission, Alimentos argentinos, ZMB

3

La production laitière est particulièrement dynamique
depuis un an en Europe et en Nouvelle-Zélande
+6,2 millions de
tonnes en un an

Hémisphère Nord

Variations sur 1 an
(millions de tonnes)
Etats-Unis : + 1,3
UE : + 6,2
Nouvelle-Zélande : +1,8
Australie : +0,0

+1,8 millions de
tonnes en un an

NB: avec février 2012 à 28j

Hémisphère Sud

CNIEL / USDA, ZMB, PZ,DCANZ, Dairy Australia
4

Des exportations dynamiques
UE à 27

Etats-Unis

Export (2013) - 7 mois 2014
Poudre de lait écrémé (554 770 T) : +14%
Fromage (318 000 T) : +31%

Export (2013) - 6 mois 2014
Poudre de lait écrémé (410 000 T) : +62 %
Poudre de lait entier (374 000 T ) : +19 %
Beurre (97 000 T ) : +24 %
Fromage (787 000 T ) : -1%
Lactosérum (118 500 T ) : +2%

Australie

Argentine

Export (2013) - 7 mois 2014
Poudre de lait entier (179 500 T) : -3 %
Fromage (50 000 T) : + 2%

Export (2013) - 7 mois 2014
Poudre de lait écrémé (122 000 T) : +43%
Poudre de lait entier (101 000 T) : +1%
Fromage (173 000 T) : -11%

Nouvelle Zélande

Export (2013) - 7 mois 2014
P maigre (398 000 T) : -10%
P grasse (1 314 700 T): +19%
Beurre (270 000 T) : +32 %
Butter oil (215 000 T): -6%
Fromage (289 000 T) : -8%
NB : évolution des exportations sur base volume

CNIEL / USDA, Dairy Australia, Commission, ZMB, Ubifrance, douanes nationales

5

Une demande soutenue en particulier en
Asie
Russie

Import* 4 mois 2014
Beurre : +36%
Fromages : -5%

Etats-Unis

Import 7 mois 2014
Fromages : +3%
Caséines : -7%

Algérie

Import (2013) 4 mois 2014
Poudre de lait 0% (119 000 T) : -7%
Poudre de lait entier (142 000 T) : +14%

Brésil

Import 7 mois 2014
Poudre de lait entier : -50%
Fromages : -30%

Japon

Import 6 mois 2014
Fromages : -3%

Chine

Import (2013) 7 mois 2014
Poudre de lait écrémé (235 000 T): +68%
Poudre de lait entier (619 000 T) : +67%
Lactosérum : -3%

La Chine a vu ses importations augmenter de +68% pour la poudre de lait écrémé, et +67% pour la poudre de lait
entier sur les 7 premiers mois de 2014. Quant aux importations russes, les retombées de l’embargo sur les produits
alimentaires européens et américains, décidé par Moscou, ne sont pas visibles dans les données actuelles.
*: les importations russes ne comptabilisent pas les flux en provenance du Belarus
NB : évolution des exportations sur base volume

CNIEL / Ubifrance, douanes nationales

6

Vigueur de la demande internationale, en particulier
en Chine

Evolutions annuelles

Evolutions mensuelles

milliers de tonnes

40

250

+ 40%

150
235
100
130

50
40

55

70

168

Poudre de
lait écrémé



20
2012

10

+68% sur 7 mois 2014

89
0

0

jan fév mar avr mai jun jul aou sep oct nov déc

07

08

09

10

11

12

13

milliers de tonnes

160

800

+ 53%
120

600
400
619
200

326
58
07

320

406

177
08

Poudre de
lait entier



80

milliers de tonnes
2014

2013

+67% sur 7 mois 2014

2012

40
0

46

jan fév mar avr mai jun jul aou sep oct nov déc
09

10

11

Ubifrance / douanes chinoises
7

2013

2014
30

200

0

milliers de tonnes

12

13

Embargo Russe : origine
L’Union européenne a adopté le mardi 29 juillet,
pour la première fois une importante série de
sanctions économiques contre la Russie pour
contraindre le Président Russe à cesser tout soutien
aux entreprises de déstabilisation de l’Ukraine.
L’accord bloque l’accès aux marchés financiers de l’UE,
interdit les ventes d’armes, de technologies sensibles
dans le domaine de l’énergie et de biens à double usage
militaire et civil.
8

Embargo Russe : 6 août 2014
 Le 6 août dernier Vladimir Poutine a ordonné

l’interdiction ou la limitation pendant un an des
importations sur le territoire russe de certains
types de produits agricoles de matières premières et de
denrées alimentaires en provenance de pays qui
avaient décidé la mise en place de sanctions
économiques contre la Russie.
 Cet embargo notamment sur les produits laitiers

concerne l’Union européenne, les Etats Unis,
l’Australie, le Canada et la Norvège.
9

Embargo Russe : 6 août 2014
 1er débouché de l’UE à 28 vers pays Tiers devant la

Chine (12 % de la valeur totale des exports UE vers pays tiers dont 66%
relatif aux fromages – 1,6% de la collecte UE exportée vers Russie)

 30% des volumes des exportations européennes de

fromages vers pays tiers
 25% des exports UE de beurre et MGLA vers pays tiers
 5ème débouché de la France vers pays Tiers (5 % des
exportations totales vers pays tiers dont 45% de fromages)

 Forte dépendance de la Russie : 61% (en valeur) des imports
russes proviennent de l’Europe (hors Biélorussie) ou 42% Biélorussie incluse

10

Embargo Russe
Quels outils ?
 Stockage privé
 Intervention

 Restitution
 Promo extérieure

11

Embargo Russe :
Mesures Commission
Stockage privé :
- Beurre : 18,93 €/T pour les coûts fixes et 28 cts/T/jour pour une

période de 90 à 210 jours
- Poudre 0% : 8,86 €/T pour les coûts fixes et 16 cts /T/jour
- Fromages : exclusion des fromages frais, plafond à 155 000 T,
15,57€/T pour les coûts fixes et 40 cts /T/jour de stockage pour une
période de 60 à 210 jours

Intervention pour Beurre et poudre :
- Ouverture prolongée au 31/12/14 (au lieu du 30/09/14)
- Prix beurre : 2217,5 €/T – max : 50 000 T

- Prix poudre : 1698 €/T – max : 109 000 T

Budget : Fonds non utilisés de l’OCM (hors réserve de crise)
12

Embargo Russe :
Mesures Commission
 Promotion
La Commission européenne a confirmé son intention de fournir 30
millions d’euros supplémentaires au fonds européen dédié aux
programmes de promotion pour 2015, qui s’ajouteront aux 60
millions déjà prévus dans le budget de la PAC.
Cette mesure a pour objectif d’atténuer l’impact des mesures russes
contre l’importation de produits agricoles européens.
Elle s’ajoute aux mesures prises en faveur des fruits et légumes ainsi
que du lait et des produits laitiers. Le Commissaire Ciolos a invité les
organisations agricoles à présenter des programmes de promotion
ambitieux dans les prochaines semaines.
13

Des cours mondiaux en baisse
Prix FOB Océanie (USD/t et €/t) et FOB Europe $/t à mi-sept 2014
USDA
Les cours mondiaux restent hauts
US$/t

6 000

US €/t

Europe $/t

US €/t

US$/t

Poudre de lait
entier

6 000

3150

Poudre de lait
écrémé

Europe $/t

2813

5 000

5 000
2850

2725

4 000

4 000

3 000

3 000
2 000

2 000

2169

2198
1 000
2005 2006

1 000
2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

"US $/t"

"US €/t"

2007

2008 2009

2010 2011

2012 2013

2014

Europe $/t

3750

6 000

Beurre
2975

5 000
4 000
3 000
2294

2 000
1 000
2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

L’écart du prix Fob Océanie
(noire) par rapport au prix
Fob Europe de l’Ouest
(vert) traduit l’avantage ou
le désavantage comparatif
de l’Océanie par rapport au
marché mondial
14

Tourteau de soja toujours très haut

.

15

Enchères Fonterra
7 000

Poudre de lait écrémé

3264

Poudre de lait entier
MGLA

6 000

5 000

2692
4 000

3 000

2619
2 000
2010

2011

2012

2013

2014

Enchè res tous l es 15 jours depuis 15 s eptembre 2010 - Source : Gl obal dairy Tra de
Enchères

Fonterra (Coopérative Néo-Zélandaise assurant la transformation de 95 % du lait néo-zélandais), un des
principaux acteurs du marché international des produits laitiers industriels a mis en place un système
d’enchères sur internet depuis juillet 2008.
Les dernières enchères (16 sept 2014) se situent en moyenne à 2619 $ pour la poudre de lait
écrémé et 2692 $ pour la poudre de lait entier.
16

Contexte européen

17

Europe : Une collecte dynamique

+6,5
+4,6
+2,6
+2,5

+7,4

L’Union Européenne entame le second semestre sur une note tout aussi+02,6
dynamique que sur le premier semestre,
avec une collecte en hausse de +5 % sur 7 mois par rapport à l’an dernier. Ce dynamisme est particulièrement
marqué en Europe du nord : +10% au Royaume-Uni, +7% à 7,5% en Pologne, France, Belgique et Irlande…
Certains Etats-membres du nord de l’Europe ont largement dépassé leur quota sur la campagne 2013/14 : c’est le
cas des Pays-Bas (environ +4%), de l’Allemagne ou du Danemark (+2%), et le dépassement très certainement à
nouveau sur cette dernière campagne laitière sous quotas.

18

Des stocks européens vides
Evolution des stocks européens de beurre et de poudre de lait écrémé
jusqu’au 20 mars 2014
400

1 000 tonnes

300

1 000 tonnes

Stocks privés de
beurre

Stocks d'intervention de
Poudre 0%

300
200

200

Stocks d'intervention
de beurre

100

0

2001

2003

2005

2007

100

2011

2009

2013

0

2001

2003

2005

2007

2009

2011

2013

Niveau des stocks au 20 mars 2014
Aucune tonne de beurre (intervention) – Le Stockage privé de beurre est également nul Aucune tonne de poudre de lait écrémé.
La période d’ouverture normale de l’intervention court du 1er mars au 31 août.
CNIEL / Commission européenne
19

Le prix du lait à la production
37,5

38,90

31,38

38,92

20

France

21

Collecte France
Collecte française 2012, 2013, 2014 (Source : FAM)

22

23

Un marché intérieur saturé
Evolution des ventes en GMS hard discount compris
en cumul annuel au 3 août 2014 (source :IRI-Secodip)
Drive Inclus

TPL
Lait liquide
Beurre
Crèmes
Ultra-Frais
Fromages LS

Volume
-1,3%
-1,9%
3,8%
3,2%
-2,1%
0,7%

Valeur
1,0%
0,1%
5,3%
5,2%
-1,4%
2,7%
24

Des PVI en nette hausse depuis avril
(dernier mois connu : juillet 2014)

Evolution comparée des PVI et PVC (base 100 : 2003)
115

Hausse PVI en
mars 2014 liée
à l’action « box
de négociations

110

105

PVC Lait, fromage et oeufs

2014

2013

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

90

2004

95

2012

Hausse PVI en
avril 2013 liée à
la médiation

100

PVI produits laitiers et fromages

25

Evolution des PVC (MAJ juillet 2014):
Hausse depuis mars

26

Allemagne : Evolution PVC

27

Commerce extérieur français des produits positif
mais en recul - en valeur

Après une amélioration du solde de +7,5 % en 2012, le solde de 2013 est en baisse de -6,4%
Déficit de 61 milliards € - Agroalimentaire positif

28

Commerce extérieur
Janvier-juillet 2014

Dynamisme des exportations des PI
29

Des prix de Produits industrieIs élevés
(MAJ sem 37 – 1 au 7 septembre 2014)
Poudre 0% humaine :

Beurre : Cours et prix intervention (€/T)

cours hebdomadaires (€/T)

4600

3146

4100

2062

4100

3600

3600

3100

3100

2600

2600

2100

2100
2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

1600
2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

Poudre de Lactosérum : Cotation hebdomadaire
(€/T)

Poudre 26% : Cotations hebdomadaires (€/T)

2400

1400

840

3800
1200

3300

1000

800

2800

600

2300
400

1800
2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

200
2006

Forte baisse

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

30

Le marché des Produits industriels
(MAJ sem 37)
Valorisation Beurre Poudre (€/1000 l)
500
327,44

450
400
350

259,49

300
250
200
150
2007

2008

2009

2010

hebdo

2011

2012

2013

2014

13 sem glissantes

31

Le marché des Produits industriels
(MAJ sept 2014)
Valorisation Beurre-Poudre (€/1000 l)
Source : CNIEL

valorisation mensuelle

500

valorisation 12 mois glissants

450

375,14

400
350
300
250

277,7

200
150
2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

32

Cotations de fromages au niveau de 2007
Fromages allemands : évolution hebdomadaire
Evolution de la cotation Gouda/Edam 40 % Bloc
Hanovre(€/T)

€/tonne
Gouda/Edam Bloc
(Hanovre)
Gouda/Edam Pain
(Hanovre)

semaine 38/14
3700

2975
3200

3100
2700

Emmental (Kempten) +2kg

4400
2200

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

Evolution de la cotation Gouda/Edam 40 % Pain
Hanovre(€/T)

Evolution de la cotation Emmental (+2kg)
Kempten(€/T)
4500

3600

3100
4000

2600
2100

3500

2011

2012

2013

2014

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

33

274,1

326,6

344

336,0

314,8

300,5

288,0

267,2

278,1

340

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

295,6

299,7

286,5

260

2004

2003

2002

309,7

297,6

300

2001

2000

Prix du lait à la production
Prix du lait en France 38-32 TPC-TQC
((€/1000 l) - source : FNPL d'après FAM)

220

34

Indicateur F1

Prix du lait à la production
Prix du lait moyen en France 38-32 TPC-TQC (€/1000 l)
400

390,05

385,84

380
360

379,13

368,48

369,4
347,19

345,77

368,71 369,4 367,32
358,61

350,18

340

355,09

361,48
201 2

320

201 3

322,6 323,8
311,9

300

316,3

321,6

201 4

Les prix de janvier à juin 2013 peuvent inclure des
avances

Décembre

Novembre

Octobre

Septembre

Août

Juillet

Juin

Mai

Avril

Mars

Février

Janvier

280

Source : FranceAgriMer
36

Prix du lait à la production
Prix Allemagne et France (€/1000 l , 38-32)
Moyenne 12 mois glissants

386,46

Allemagne

380,00

France

360,00

340,00

366,48

juin-14

avr.-14

févr.-14

déc.-13

oct.-13

août-13

juin-13

avr.-13

févr.-13

déc.-12

oct.-12

août-12

juin-12

avr.-12

févr.-12

déc.-11

août-11

300,00

oct.-11

320,00

37

nov.-05
févr.-06
mai-06
août-06
nov.-06
févr.-07
mai-07
août-07
nov.-07
févr.-08
mai-08
août-08
nov.-08
févr.-09
mai-09
août-09
nov.-09
févr.-10
mai-10
août-10
nov.-10
févr.-11
mai-11
août-11
nov.-11
févr.-12
mai-12
août-12
nov.-12
févr.-13
mai-13
août-13
nov.-13
févr.-14
mai-14

Des charges qui restent élevées
Indice d'évolution du prix des charges
des exploitations laitières (IPAMPA-Lait de vache)
Indice 100 en 2010
Juillet 2014 = 112,0

120

116

112

108

104

100

96

92

88

84

80

Sources FNPL - Institut de l'Elevage

38

Charges
Evolution des charges les plus volatiles
Indices IPAMPA-Lait de vache
(Institut de l'Elevage)
Situation Juillet 2014
150
140

124,4

Base 100 (2010)

130
120

117,5

110

112,0
100
90

80
70
nov.-05

nov.-06

nov.-07

IPAMP A-Lait de vache

nov.-08

nov.-09

nov.-10

Aliments achetés IPAMPA-L ait de vache

nov.-11

nov.-12

nov.-13

Energ ie et l ubrifia nts IPAMPA-Lait de vache

39

Charges
Ratio charges alimentation achetée / Prix du lait mensuel FAM
40

35

24,08 %

% 30

25

20
2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

Un changement de base est intervenu depuis le début de l’année. Désormais la base 100 correspond
à l’année 2010. L’historique du ratio a été révisé.
40


Conjoncture 220914 Vl.pdf - page 1/40
 
Conjoncture 220914 Vl.pdf - page 2/40
Conjoncture 220914 Vl.pdf - page 3/40
Conjoncture 220914 Vl.pdf - page 4/40
Conjoncture 220914 Vl.pdf - page 5/40
Conjoncture 220914 Vl.pdf - page 6/40
 




Télécharger le fichier (PDF)


Conjoncture 220914 Vl.pdf (PDF, 2.5 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


marche laitier mondial piege 07 15
conjoncture 220914 vl
tableau de bord breton
tableau des index glycemiques 1
activites culinaires defi pierre lavoie aiguise ta matiere grise
nutrition polycopie diabete physiopathologie prise en charge

Sur le même sujet..