Cat Belles2014.pdf


Aperçu du fichier PDF cat-belles2014.pdf - page 4/16

Page 1 2 3 45616



Aperçu texte


Belles Latinas

O

LES INVITÉS

2014

Sergio
ÁLVAREZ

Felipe
BECERRA

COLOMBIE

CHILI

Écrivain et journaliste
colombien, né en 1965 à Bogotá.
Après avoir travaillé comme
scénariste pour la télévision, le
cinéma et la publicité, il publie
son premier roman, La lectora,
qui sera primé et traduit en
plusieurs langues avant d’être
adapté à la télévision et bientôt
au cinéma.

Né à Viña del Mar au Chili en
1985. Il a fait des études de
Lettres à l’université catholique
de Santiago et vit aujourd’hui à
Valdivia. Chiens féraux, son
premier roman, a reçu au Chili le
prestigieux prix Roberto Bolaño
en 2006.

Pour écrire 35 morts, il a
consacré une dizaine d’années à
une recherche conséquente sur
l’histoire et le milieu de la drogue
en Colombie. 35 Morts nous fait
suivre le protagoniste, depuis sa
naissance en Colombie jusqu’au
dernier rebondissement, à
Madrid, dans des aventures
toutes plus réalistes les unes que
les autres.

En 1980, au Nord du Chili, sous
la dictature de Pinochet, Rocío,
ancienne étudiante en médecine,
a suivi son mari, Carlos,
lieutenant de police, affecté à la
réserve de Huara où il n’y a rien à
faire et trop à méditer. Carlos
consigne dans un cahier son
ennui, ses doutes et ses
inquiétudes concernant l’état
psychologique de sa femme.

35 Morts

Chiens féraux

Trad. de l’espagnol (Colombie)
par Claude Bleton
Éd. Fayard, 2012, 448 p., 22. €

Trad. de l’espagnol (Chili)
par Sandrine Martin et Brigitte Jensen Éd. Anne-Carrière, 2013, 160 p., 18 €

Marcelo
DAMIANI

Abilio
ESTÉVEZ

ARGENTINE

CUBA

Né en 1969, il enseigne la
littérature et la philosophie à
l’université de Buenos Aires. Il
est l‘auteur d’un recueil de
poésies et de nombreux textes
parus dans des anthologies et des
revues tant latino-américaines
qu’européennes. Plusieurs de ses
romans ont été primés.

Né en 1954 à La Havane, il réside
actuellement à Barcelone. Il
compte à son actif plusieurs
romans dont le premier, Ce
royaume t’appartient (Grasset,
1999), a été unanimement salué
par la critique, traduit en douze
langues et gratifié du Prix du
meilleur livre étranger en France.
Dès ses débuts, Estévez a été
qualifié de “Proust des Caraïbes”
et considéré comme “l’écrivain
cubain le plus intéressant de
notre époque”.

Dans Le métier de survivre,
brillants, aussi touchants que
spirituels, les personnages, qu’ils
soient capitaine d’une équipe de
joueurs d’échecs mégalomanes,
traductrice qui trahit ses amants
ou écrivain guetté par la
paranoïa, sont enfermés dans
leur propre vision de la réalité.
Mais alors comment se
rencontrer, croire à une destinée
commune.

Le métier de survivre
Trad. de l’espagnol (Argentine)
par Delphine Valentin
Éd. La dernière goutte, 2013, 158 p., 16€

IV
III

L’année du calypso se déroule à
Cuba, au milieu des années 1950.
Josán, un jeune de quinze ans,
sort prendre l’air dans le patio.
Quand une apparition éveillera
chez le garçon des sensations
jusque‐là inconnues.

L’année du calypso
Trad. de l’espagnol
par Alice Seelow
Éd. Grasset / Fasquelle, 2014, 240 p., 18 €