2014 2015 IMA rencontres et debats web.pdf


Aperçu du fichier PDF 2014-2015-ima-rencontres-et-debats-web.pdf - page 5/31

Page 1...3 4 56731



Aperçu texte


Jeudis de l’IMA
Enjeux et défis des médias au Maroc

Jeudis de l’IMA
La galaxie des frères musulmans

Jeudi 2 octobre, 18 h 30 / Salle du Haut Conseil
En partenariat avec Telquel, Al Akhbar, BM et TV2M.

Jeudi 9 octobre, 18 h 30 / Salle du Haut Conseil

L’évolution des circuits et de l’économie de
l’information au Maroc, sous le double effet des
innovations technologiques et des dynamiques
politiques et sociales, a mis au défi aussi bien les
professionnels que les instances de régulation
politique du secteur des médias. En effet,
si l’information est un bien public, elle reste
néanmoins soumise à la logique commerciale du
marché. Or, le triomphe du numérique et l’essor
des sites d’information électronique participent à
la fragilisation du modèle économique des médias
traditionnels et de leurs modes de régulation
par l’Etat. Les publicitaires peinent à lire ce
nouveau paysage médiatique et à évaluer les
opportunités qu’il offre et l’Etat marocain repense
aussi sa politique de soutien au secteur qu’à sa
règlementation. Bousculés par l’Etat et par
le marché, les journalistes marocains, paraissent
comme le maillon faible, pris dans des rapports
de forces qui leurs sont défavorables. Ceux qui
revendiquent la liberté d’expression et un véritable

i

i

8

droit d’accès et de diffusion de l’information
voient dans les nouveaux médias et notamment
dans la presse électronique la clef pour sortir
de la crise que connaissent les médias. Il reste
que ce point de vue est loin d’être entièrement
partagé par les autres acteurs du secteur, l’Etat,
les publicitaires et les dirigeants des médias
traditionnels aussi bien publics que privés.

i

Avec Rachid Niny, directeur du quotidien
arabophone Al Akhbar ; Réda Benjelloun, directeur
des magazines d’information et du documentaire à
TV2M ; Abdellah Tourabi, directeur de la publication
et de la rédaction de l’hebdomadaire Telquel ;
Mohammed Ezzouak, directeur du blog Yabiladi ;
Nadia Lamlili, journaliste, chef de section Maghreb/
Moyen Orient de Jeune Afrique.
Débat animé par Mohammed El Oïfi, spécialiste des
médias et maître de conférences à Sciences-Po.

Une nouvelle génération de chercheurs tente de
rompre avec l’approche globalisante de l’Islam
politique pour en mettre l’accent sur les nuances
et la complexité. Les travaux portant sur les frères
musulmans en offrent la preuve. Cette galaxie qui
s’étend de l’Egypte jusqu’au Maroc en passant
par la Tunisie, le Yemen, Gaza... est l’objet d’un
travail collectif exhaustif intitulé Les Frères en crise
(2011-2014). Cette séance en éclairera l’histoire, les
parcours, les mutations et les crises.

i

Avec Pierre Puchot, reporter spécialisé sur le
Maghreb et le Moyen-Orient pour Médiapart. Auteur
des ouvrages Tunisie, une révolution arabe (éd.

i

Antennes et paraboles à Tanger © Jean François Gornet

Manifestation au Caire, D.R.

Galaade, 2011) et La révolution confisquée, enquête
sur la transition démocratique en Tunisie (Sindbad/
Actes sud, 2012). En 2014, il a publié son premier
roman La Traversée du chien (éd. Galaade) ; Laurent
Bonnefoy, chargé de recherche au CNRS, affecté au
CERI, il est politologue et arabisant, spécialiste des
mouvements salafistes et de la péninsule arabique
contemporaine ; Marie Vannetzel, post-doctorante
au CERI, titulaire d’un doctorat en science politique
de l’IEP de Paris ; Leila Seurat, doctorante à
Sciences Po sous la direction de Bertrand Badie, son
travail porte sur la politique étrangère du Hamas
depuis 2006.

i

9