COMPENDIUM DU CATHECHISME DE L'EGLISE CATHOLIQUE.pdf


Aperçu du fichier PDF compendium-du-cathechisme-de-l-eglise-catholique.pdf - page 3/108

Page 1 2 345108



Aperçu texte


qui, vivant dans un monde incohérent et aux multiples messages, désire connaître le Chemin de la Vie,
la Vérité confiée par Dieu à l'Église de son Fils.
En lisant cet instrument autorisé qu'est le Compendium, chacun pourra, grâce notamment à
l'intercession de la Très Sainte Vierge Marie, Mère du Christ et Mère de l'Église, reconnaître et
accueillir toujours mieux la beauté, l'unicité et l'actualité inépuisables du Don par excellence que Dieu
a fait à l'humanité : son Fils unique, Jésus Christ, qui est « le Chemin, la Vérité et la Vie » (Jn 14, 6).
Donné à Rome, le 28 juin 2005, veille de la Solennité des saints Apôtres Pierre et Paul, en la première
année de mon Pontificat.
<THÉOPHANE DE CRÈTE (1546), Icône du Christ, Monastère Stavronikita (Mont Athos)>
L'icône du Christ Pantocrator (Celui qui dirige tout), d'une rare beauté artistique, rappelle les paroles
du Psalmiste : « Tu es beau, comme aucun des enfants de l'homme, la grâce est répandue sur tes lèvres
» (Ps 44 [45],3). Appliquant cette louange au Seigneur Jésus, saint Jean Chrysostome écrivait : « Le
Christ était dans la fleur de l'âge, dans la force de l'Esprit, et en lui resplendissait une double beauté,
celle de l'âme et celle du corps » (PG 52,479).
Par son langage figuratif, cette icône constitue la synthèse des premiers Conciles œcuméniques,
parvenant à représenter non seulement la splendeur de l'humanité mais aussi l'éclat de la divinité de
Jésus. Le Christ est revêtu d'une tunique rouge, couverte d'un manteau bleu foncé. Ces deux couleurs
rappellent sa double nature, tandis que les reflets dorés évoquent la personne divine du Verbe. De
l'épaule droite tombe une étole dorée, symbole de son sacerdoce éternel. Son visage, majestueux et
serein, encadré par une chevelure abondante, et entouré d'une auréole cruciforme, traduit le trigramme
« Ô ÔN » (« Celui qui est »), que propose à nouveau la révélation du nom de Dieu dans Ex 3,
En haut, sur les bords de l'icône, se trouvent deux doubles lettres : « IC - XC » (« Iesus » - « Christus
»), qui constituent le titre de l'image elle-même. La main droite, avec le pouce et l'annulaire repliés
jusqu'à se toucher (pour indiquer la double nature du Christ dans l'unité de sa personne), est
représentée dans le geste typique de la bénédiction. La main gauche, en revanche,serre le livre de
l'Évangile, orné de trois fermoirs, de perles et de pierres précieuses. L'Évangile, symbole et synthèse
de la Parole de Dieu, a aussi un signification liturgique, puisqu'au cours de la célébration
eucharistique, on en lit un passage et on récite les paroles mêmes de Jésus au moment de la
consécration.
L'image, qui est une synthèse sublime de données réalistes et symboliques, est une invitation à
contempler et à suivre Jésus. Aujourd'hui encore, à travers l'Église, son Épouse et son Corps mystique,
Jésus continue de bénir l'humanité et de l'éclairer par son Évangile, véritable livre de la vérité, du
bonheur et du salut de l'homme.
Au mois d'août 386, tandis qu'il se trouvait dans son jardin, Augustin entendit une voix qui lui disait :
« Prends et lis, prends et lis » (Confessions, 8, 12, 29). Le compendium du Catéchisme de l'Église
catholique, synthèse de l'Évangile de Jésus enseigné par la catéchèse de l'Église, est une invitation à
ouvrir le livre de la vérité et à le lire, et même à le manger, comme fit le prophète Ézéchiel (cf. Ez 3, 14).

INTRODUCTION
1. Le 11 octobre 1992, le Pape Jean-Paul II donnait aux fidèles du monde entier le Catéchisme de
l'Église catholique, le présentant comme « texte de référence » (JEAN-PAUL II, Const. apost. Fidei
depositum, 11 octobre 1992 : La Documentation catholique 91 (1993), p. 1) pour une catéchèse
renouvelée aux sources vives de la foi. Trente ans après l'ouverture du Concile Vatican II (1962-1965),
était ainsi porté à son heureux terme le souhait exprimé en 1985 par l'Assemblée extraordinaire du
Synode des Évêques, que soit composé un catéchisme de toute la doctrine catholique, tant pour la foi
que pour la morale.
Cinq ans après, le 15 août 1997, en promulguant l'editio typica du Catechismus Catholicæ Ecclesiæ, le
Souverain Pontife confirmait la finalité fondamentale de l'œuvre : « Constituer une présentation

3