UEinfo TD1 .pdf



Nom original: UEinfo_TD1.pdf
Titre: UE informatique
Auteur: Jérôme Cardot

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par LaTeX with hyperref package / pdfTeX-1.40.10, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 06/10/2014 à 21:57, depuis l'adresse IP 90.2.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 910 fois.
Taille du document: 3.1 Mo (22 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


TD 1

Environnement de travail

Sommaire
1.1

1.2

1.3

1.4

1.5

Manipulations de base . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1.1.1 Le système d’exploitation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1.1.2 Le bureau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1.1.3 La barre des tâches . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1.1.4 Les fenêtres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1.1.5 Les fichiers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1.1.6 Les dossiers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1.1.7 Enregistrement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1.1.8 Manipulations d’un fichier ou d’un dossier . . . . . . . . . . . . . . . . .
Utilisation du clavier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1.2.1 Interface d’un logiciel de traitement de texte . . . . . . . . . . . . . . .
1.2.2 Clavier : lettres et autres touches . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1.2.3 Des commandes avec le clavier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Recherche d’information . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1.3.1 Garder des traces . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1.3.2 Moteurs de recherche . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1.3.3 Quelques exemples . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1.3.4 Recherche d’une expression exacte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1.3.5 Métamoteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1.3.6 Quelques recherches . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1.3.7 Recherche avancée sur Yahoo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1.3.8 Enregistrement de pages Web . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Pour s’entraîner . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1.4.1 Exercice en ligne Organisation et maintenance d’un ordinateur personnel
1.4.2 Exercice en ligne Recherche documentaire . . . . . . . . . . . . . . . . .
Pour aller plus loin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

1

1
2
2
3
5
7
9
10
14
14
14
15
17
17
17
18
19
19
19
19
19
21
22
22
22
22

Ce premier TD vise à utiliser les fonctions élémentaires permettant d’organiser l’espace de
travail, dans un système d’exploitation accessible via une interface graphique, avec un périphérique de pointage (souris, écran tactile...)
Tous les systèmes d’exploitation installés sur les ordinateurs individuels actuels (Linux, Windows, MacOS, BSD...) offrent des commandes équivalentes, souvent organisées de façon très
semblable. Si votre propre ordinateur utilise un autre système d’exploitation que celui des salles
informatiques de l’université, vous devrez trouver les commandes équivalentes à celles décrites
ici.
Les ordinateurs des salles de TD de l’université sont équipés de deux systèmes d’exploitation,
Windows 7 et Linux Ubuntu, entre lesquels l’utilisateur choisit au démarrage de l’ordinateur.
Il est en outre fortement recommandé de se familiariser avec l’environnement de travail qui
sera utilisé le jour de l’examen, Windows 7, et de vérifier que votre identifiant (votre numéro
d’étudiant et le mot de passe associé) permettent de lancer une session de travail dans nos salles.

1.1

Manipulations de base

Objectif Utiliser le système d’exploitation ; créer et gérer des dossiers.

1.1.1

Le système d’exploitation

L’ordinateur s’allume en appuyant sur le bouton de l’unité centrale. Au démarrage d’un
ordinateur, un programme d’initialisation s’exécute automatiquement et charge un système
d’exploitation. Si plusieurs systèmes d’exploitation sont installés sur l’ordinateur, l’utilisateur
en choisit un au démarrage. Dans les salles de travaux dirigés, les ordinateurs sont munis des
systèmes Windows et Linux Ubuntu.
Les ordinateurs de type PC sont en général vendus avec le système d’exploitation Windows
préinstallé. Lors de la première utilisation, l’acheteur accepte la licence pour utiliser ce logiciel
propriétaire, ou doit entreprendre des démarches pour se faire rembourser le logiciel s’il ne
souhaite pas l’utiliser.
Comme la plupart des systèmes d’exploitation destinés au grand public, Windows s’utilise
avec une interface graphique : un périphérique de pointage (souris ou dispositif tactile) permet
de désigner des zones de l’écran représentant soit des actions, soit des objets, et de les manipuler.
Selon les configurations, il peut être nécessaire d’ouvrir une session en appuyant simultanément sur les touches [Ctrl] [Alt] et [Suppr]. Pour ouvrir une session, un utilisateur présente
son identifiant – le login – et son mot de passe, ce qui permet au système d’exploitation de lui
donner accès aux ressources auxquelles il a droit.
Nota : Dans les salles de Travaux Dirigés, l’accès anonyme, avec un identifiant basé sur
le numéro de la salle, a été remplacé par l’utilisation de l’identifiant et du mot de passe de
l’environnement numérique de travail iCampus, grâce au recours à un annuaire LDAP.
Nota : Pour éteindre l’ordinateur fonctionnant sous le système d’exploitation Windows,
cliquez sur le menu Démarrer, puis sur Arrêter, et enfin Arrêter le système. N’éteignez jamais
un ordinateur en coupant son alimentation électrique : cela peut altérer des fichiers, donc entraîner
aussi bien des pertes de données qu’un dysfonctionnement du sytème d’exploitation.
2

1.1.2

Le bureau

Lorsque le système d’exploitation est chargé, l’espace de travail représenté à l’écran est appelé
Bureau. Sur le bureau apparaissent des icônes, parmi lesquelles on trouve généralement :
– la Corbeille, zone de stockage temporaire réservée aux fichiers supprimés. Pour supprimer
un fichier, on le fait glisser dans la corbeille à l’aide de la souris ;
– le Poste de travail, pour l’accès aux espaces de stockage (disque dur, disquettes, clés USB,
CD-ROM. . .) ;
– l’Explorateur, qui visualise le poste de travail, mais aussi les documents récemment utilisés,
la corbeille, etc. Il permet de gérer aisément l’ensemble des dossiers, y compris le Bureau
lui-même ;
ainsi que des icônes de raccourcis vers des logiciels, des dossiers ou des fichiers :

Nota : Ne confondez pas l’Explorateur qui sert à organiser dossiers et fichiers, avec Explorer,
le logiciel de navigation sur InterNet fourni avec Windows.

1.1.3

La barre des tâches

La barre inférieure est appelée barre des tâches.

Elle propose :
– des icônes de logiciels

3

– des boutons matérialisant les tâches en cours. On peut ainsi passer d’une tâche à une
autre en cliquant avec la souris sur le bouton correspondant à la tâche souhaitée.
– l’icône la plus à gauche, ou menu Démarrer, est utilisée pour lancer une application et,
toujours, pour arrêter l’ordinateur. Cliquer sur [démarrer] ouvre la fenêtre principale du
menu, pouvant s’ouvrir elle-même sur des sous-menus.
Exercice 1.1 Cliquez sur [Démarrer] : un menu s’affiche qui vous permet d’accéder facilement
aux éléments utiles de votre ordinateur.

Les programmes récemment installés ou très utilisés sont visibles à gauche. Pour accéder aux
autres programmes, on clique sur tous les programmes, puis si nécessaire dans un sous-menu.
Exercice 1.2 Cliquez sur Tous les programmes : une liste des programmes actuellement installés
sur votre ordinateur s’affiche.
Développez le sous-menu Accessoires.

4

Vous retrouvez ici l’Explorateur Windows, et différents autres Accessoires que vous découvrirez peu à peu.
Il est possible de créer des raccourcis vers des programmes que l’on utilise beaucoup. Pour
cela, une fois le programme trouvé dans la liste Tous les programmes (éventuellement dans
un sous-menu), on appelle le menu contextuel (en cliquant sur le programme désiré avec le
bouton droit 1 de la souris), où l’on choisit (en cliquant avec le bouton gauche) Envoyer vers,
puis Bureau (créer un raccourci).

1. Les utilisateurs de souris à un seul bouton appellent le menu contextuel en combinant une touche du
clavier et le clic, par exemple [Ctrl][Clic] sur les MacIntosh.

5

Exercice 1.3 Pointez avec la souris l’icône Explorateur Windows.
Si cette icône est absente de votre bureau, créez-la (autrement dit, créez un raccourci vers ce
programme, visible sur le bureau) depuis le sous-menu Tous les programmes / Accessoires.
Double-cliquez sur cette icône. La fenêtre de l’explorateur apparaît et ressemble à celle-ci :

1.1.4

Les fenêtres

Une fenêtre a un titre ; elle peut comporter une barre de menus et, si le contenu de la
fenêtre est trop grand pour être entièrement affiché sur l’écran, des barres de défilement.
Dans le coin supérieur droit de la fenêtre, trois petits boutons permettent respectivement (de
gauche à droite) :

de réduire la fenêtre en bouton dans la barre des tâches (cela ne ferme pas l’application,
qui reste active) ;
d’agrandir la fenêtre pour qu’elle occupe tout l’écran ou de la rétrécir si elle l’occupe
déjà ;
de fermer la fenêtre (ce qui ferme l’application, ou le document ouvert dans la fenêtre
courante si le même programme travaille sur plusieurs documents).
6

Une fenêtre réduite sous forme de bouton dans la barre des tâches réapparaît sur l’écran si
on effectue un clic de la souris sur le bouton.
Une fenêtre peut être déplacée à l’aide de la souris (cliquer sur la barre de titre et faire
glisser la souris sans relâcher le bouton).
On peut modifier les dimensions d’une fenêtre : pointer une bordure ou un coin de la
fenêtre avec la souris (le pointeur de la souris est alors matérialisé par une flèche) et faire
glisser la souris jusqu’à obtenir la taille désirée.
Si vous souhaitez visualiser en même temps deux fenêtres, vous pouvez les redimensionner
manuellement, ou en cliquant avec le bouton droit de la souris dans un espace vide de la
barre des tâches choisir l’option « Mosaïque verticale » ou « Mosaïque horizontale ».
Manipulez la fenêtre de l’explorateur : réduisez sa taille, puis réduisez-la en bouton, restaurezla, agrandissez-la pour qu’elle occupe tout l’écran, puis fermez-la.
Exercice 1.4 Retournez dans le sous-menu Accessoires, et lancez successivement les programmes (en cliquant sur leur nom)
Calculatrice fonctionne en cliquant sur les touches avec la souris ou en utilisant le clavier numérique ;
Bloc-notes est un éditeur de texte élémentaire avec lequel vous pouvez créer des documents
simples ou des pages Web ;
Wordpad est un traitement de texte simple permettant de créer ou de modifier des fichiers texte
contenant des éléments de mise en forme ou des graphiques ;
Paint est un outil de dessin permettant de créer des dessins en noir et blanc ou en couleurs et
de les enregistrer en tant que fichiers bitmap (point par point). Il donne aussi la possibilité
d’envoyer vos dessins par courrier électronique, de définir une image en tant qu’arrière-plan
du Bureau et d’enregistrer des fichiers d’image dans différents formats.
Organisez les fenêtres de ces programmes comme sur l’écran suivant

7

Après avoir observé leur interface graphique, réduisez les fenêtres de ces logiciels de façon à
les laisser apparaître sous forme de boutons dans la barre d’outils.

1.1.5

Les fichiers

Un fichier est un ensemble d’informations représentant : soit un logiciel (traitement de
texte, tableur, etc. – il s’agit alors d’un fichier exécutable), soit un fichier de texte, une feuille
de calcul, une base de données, une imageetc. – il s’agit alors d’un fichier de données.
Les fichiers doivent être rangés sur le support de stockage (disque dur, disquette, clé USB. . .)
de manière logique : on peut les regrouper en dossiers, chaque dossier pouvant lui-même contenir
des fichiers et d’autres dossiers. On obtient ainsi une arborescence de fichiers et de dossiers.

Pour regarder le contenu d’un dossier, du disque dur, de la disquette ou de la clé USB, soit on
effectue un double-clic sur son icône, soit on clique sur le signe + qui le précède (on développe
ainsi le dossier). Le signe + devient alors -. Pour réduire un dossier, on clique sur le signe - qui
le précède.
Lorsque l’on est entré dans un dossier et que l’on veut revenir au dossier précédent, on clique
sur l’icône « précédente » ou « fichier parent » (suivant la version de Windows), dans la barre
d’outil au-dessous du titre de la fenêtre, représentant une flèche tournée vers la gauche.
Avec l’explorateur, double-cliquez sur C : (dans Poste de travail) et regardez ainsi le contenu
du disque dur C : de l’ordinateur. Développez et réduisez quelques dossiers.
Pour retrouver un fichier ou un dossier lorsque l’on ne sait plus où il est rangé, on clique
sur le bouton [Démarrer] de la barre des tâches, puis sur [Rechercher].

8

On renseigne les fenêtres de dialogue Résultats de la recherche successives, en choisissant ou
non les options de recherche avancées.

L’option Affichage / Détails donne l’emplacement du fichier ou du dossier recherché. Un
double-clic sur son nom l’ouvre.

Recherchez les fichiers et dossiers stockés sur le disque dur et contenant le mot « texte ».
9

1.1.6

Les dossiers

Pour créer un nouveau dossier, on sélectionne l’endroit où l’on veut placer le nouveau dossier,
puis on passe par le menu Fichier / Nouveau / Dossier. On peut donner immédiatement un
nom à ce dossier ou le faire ultérieurement par Fichier / Renommer.
Créez un dossier sur votre propre machine à l’endroit où vous le souhaitez.
C’est dorénavant dans ce dossier que vous enregistrerez régulièrement vos exercices.
Créez successivement dans le dossier portant votre nom un dossier appelé textes et un autre
dossier appelé tableur.
Dans Windows 7, on peut partager avec d’autres un dossier, ou au contraire le rendre confidentiel et être seul à pouvoir l’ouvrir : on le sélectionne (en cliquant une fois sur son icône avec
le bouton gauche de la souris), on ouvre le menu contextuel (en cliquant sur le bouton droit de
la souris), on clique avec le bouton gauche sur Partage et sécurité et l’on renseigne la fenêtre de
dialogue.

Nota : Partager et protéger ne sont effectifs qu’avec un compte utilisateur : l’utilisateur
propriétaire d’un dossier le rend accessible ou non aux autres utilisateurs du système ou du
réseau.
Nota : Lorsqu’on travaille dans les salles de TD, les fichiers de l’utilisateur connecté sont
enregistrés dans un espace de stockage situé sur un serveur, de sorte qu’il les retrouvera en s’il
travaille avec le même identifiant sur un autre ordinateur. Ceci est possible grâce à la technique
des partages de fichiers.
En outre ces fichiers sont accessibles depuis le serveur de l’ENT isorbonne, par les menus Mon
Bureau / Mes documents

10

Nota : Lorsqu’on travaille dans les salles de TD, les fichiers de l’utilisateur connecté sont
enregistrés dans un espace de stockage situé sur un serveur, de sorte qu’il les retrouvera en s’il
travaille avec le même identifiant sur un autre ordinateur. Ceci est possible grâce à la technique
des partages de fichiers.
Toujours sur l’ENT isorbonne, par les menus Mon Bureau / Ma messagerie, on accède à
paramètres/mot de passe, ce qui permet de modifier le mot de passe pour tous les services
des différents serveurs de l’université requérant une identification : messagerie, ENT isorbonne,
connexion dans les salles de TD...

11

1.1.7

Enregistrement

On enregistre un fichier par Fichier / Enregistrer sous.... Trois boutons permettent de
préciser le dossier dans lequel on veut enregistrer un fichier.
Le premier bouton permet de remonter dans l’arborescence des dossiers (on remonte
au fur et à mesure dans le dossier parent du dossier courant)
Le troisième bouton permet de créer un nouveau dossier dans le dossier courant
Pour enregistrer un fichier à partir d’un logiciel, on choisit Fichier / Enregistrer sous...
Une fenêtre de dialogue permet de préciser l’endroit où l’on souhaite enregistrer le fichier (un
dossier est proposé par défaut, en général celui où a été faite la dernière sauvegarde), le nom du
fichier et le type du fichier. Lorsqu’il a déjà été nommé, pour enregistrer les modifications on
sélectionne Fichier / Enregistrer.

Nota : Si l’on appelle Enregistrer avant que le document créé soit enregistré une première
fois, la commande se comporte comme Enregistrer sous ; et si l’on appelle Enregistrer sous
depuis un document déjà enregistré, l’ancienne version reste inchangée : l’utilisateur choisit alors
nom, type et emplacement pour le nouveau fichier qu’il crée.
L’extension du fichier indique le type de fichier. En général, les programmes proposent
d’enregistrer les fichiers dans un type par défaut (qui sera donc choisi, sauf si l’utilisateur en
préfère un autre).
Exercice 1.5 Enregistrer une copie d’écran
– Disposez à nouveau à l’écran les fenêtres de plusieurs programmes ; vous pouvez par exemple
déployer les programmes de l’exercice 1.4 en cliquant sur le bouton qui le représente dans
la barre de tâches ;
– utilisez la touche [Imp Écr], qui met dans le presse-papiers une copie de l’état actuel de
l’écran ;
– dans le programme Paint, demandez la création d’une nouvelle image (par Fichier /
Nouveau), où vous collerez le contenu du presse-papiers (par Édition / Coller) ;
12

– enregistrez l’image dans votre dossier, sous le nom copie-ecran, au format png ;
– fermez ensuite les différents programmes, sauf celui qui vous permet de lire cet énoncé et
l’explorateur.
Pour enregistrer votre fichier image dans votre dossier :
– choisissez Fichier / Enregistrer sous...
– à l’aide du dialogue permettant de se déplacer parmi les dossiers, remontez jusqu’au poste
de travail, puis descendez l’arborescence jusqu’à l’emplacement de votre dossieren doublecliquant successivement sur les noms du support de stockage, et des dossiers situés sur le
chemin qui mène au vôtre ;
– nommez votre fichier copie-ecran ;
– à l’aide du menu déroulant, choisissez le type de fichier png ;
– appuyez sur le bouton [Enregistrer].
Exercice 1.6 Avec un logiciel de traitement de texte (exemple ci-dessous avec OpenOffice), tapez
au kilomètre, sans vous préoccuper des fautes de frappe, le petit texte suivant en respectant les
sauts de ligne :

Nota : Le principe de la frappe au kilomètre de texte est de taper le texte sans contrôler
le résultat de la frappe et sans se préoccuper des retours à la ligne, sauf en fin de paragraphes ;
les modifications sont effectuées par la suite.
Enregistrez votre fichier dans le dossier textes que vous avez créé dans votre propre dossier ;
vous le nommerez essai et garderez le type par défaut proposé par le logiciel.
Pour suivre une démonstration de l’enregistrement d’un texte à un endroit précis, vous
pouvez suivre ce lien.
Avec WordPad, le type de fichier par défaut est Document RTF. Avec Word, le type de
fichier par défaut est Document Word. Avec OpenOffice, le type de fichier par défaut est Open
Document.
Enregistrez ensuite trois autres versions du document, toujours à l’aide de Enregistrer sous,
en conservant le même nom et le même endroit pour le fichier, mais en choisissant le type de
fichier rtf, puis html, puis txt. Fermez le fichier (Fichier / Fermer) et quittez le logiciel.
Pour suivre une démonstration de l’enregistrement d’un texte avec un type de fichier différent, vous pouvez suivre ce lien.

13

Cliquez sur l’icône de l’explorateur dans la barre des tâches et vérifiez que les différents fichiers
essai apparaissent bien dans le dossier.
À l’aide de Outils / Options, accédez à l’onglet Affichage et
– cochez la case afficher les fichiers cachés
– décochez la case masquer les extensions des fichiers connus

Vous retrouvez alors les quatre fichiers, avec leur nom complet (c’est-à-dire sans que le système
d’exploitation vous cache l’extension). Ouvrez-les et observez quel logiciel est choisi par le système
d’exploitation pour ouvrir chacun d’eux.

Refermez-les. En utilisant la commande ouvrir avec depuis le menu contextuel appelé sur
essai.rtf, choisissez OpenOffice Writer pour ouvrir le fichier, au lieu de laisser le programme par
défaut s’en emparer.

14

Si OpenOffice Writer n’apparaît pas dans la liste des programmes proposés par le système
d’exploitation pour ouvrir le fichier :
– dans le menu contextuel choisissez Choisir le programme
– puis [parcourir]
– dans l’arborescence des fichiers, il faut alors désigner le fichier exécutable voulu ; dans les
salles de TD, on choisira successivement :
– C : (le disque dur des programmes),
– Program Files (le dossier des logiciels installés),
– OpenOffice.org 3 (le dossier de cet ensemble de programmes),
– program,
– swriter.exe (le fichier exécutable).

1.1.8

Manipulations d’un fichier ou d’un dossier

Pour déplacer un fichier ou un dossier à l’aide de l’explorateur, on le sélectionne, dans le
menu Édition on choisit Couper puis, au nouvel emplacement, dans le menu Édition on choisit
Coller.
Pour copier un fichier ou un dossier à l’aide de l’explorateur, on le sélectionne, dans le
menu Édition on choisit Copier puis, au nouvel emplacement, dans le menu Édition on choisit
Coller.
Pour modifier le nom d’un dossier ou d’un fichier, on le sélectionne puis dans le menu
contextuel on choisit Renommer.
Pour supprimer un dossier ou un fichier, on le sélectionne puis on choisit Fichier /
Supprimer. S’il s’agit d’un dossier, tout ce qu’il contient est supprimé.
Réalisez dans l’ordre les opérations suivantes, en utilisant l’explorateur :
– copiez le fichier essai.txt dans le dossier tableur de votre dossier
– renommez le fichier essai.txt du dossier tableur en exercice
Nota : Faire glisser l’icône représentant un fichier d’un dossier vers un autre est une manipulation ambigüe :
– si le dossier d’origine et le dossier de destination sont sur le même périphérique de
stockage (désigné par la même lettre dans l’explorateur), le fichier est déplacé ;
– si le dossier d’origine et le dossier de destination sont sur des périphérique de stockage
différents, le fichier est copié.

15

1.2

Utilisation du clavier

Objectif Connaître le clavier. Saisir du texte.

1.2.1

Interface d’un logiciel de traitement de texte

Lancez un logiciel de traitement de texte à partir du menu Démarrer. Vous obtenez une
fenêtre semblable à celle-ci (obtenue avec OpenOffice), vous permettant de taper du texte :

Comme le montre l’illustration, la partie supérieure de la fenêtre comporte le nom du document « par défaut », une barre de menus (Fichier, Édition, Affichage etc.), une barre
d’outils constituée de boutons permettant d’accéder rapidement aux commandes, une règle,
etc.

1.2.2

Clavier : lettres et autres touches

Le clavier des PC de bureau (c’est-à-dire ceux qui ne sont pas portables) est généralement
scindé en trois parties : le pavé principal, le pavé de déplacement et le pavé numérique.
En France la disposition des caractères commence par les lettres AZERTY :

16

Dans le pavé principal :
– la touche [retour arrière] permet, pendant la frappe, d’effacer le dernier caractère
tapé.
– la touche de validation [Entrée] introduit une fin de paragraphe, représentée dans le texte
par un saut à la ligne.
– les lettres MAJUSCULES s’obtiennent en maintenant appuyée, en même temps que la
touche de caractère, la touche [Maj] ou [Shift] (aussi repérée par une flèche vers le
haut). On accède avec la même touche [Maj] aux significations supérieures des touches
à deux valeurs (la touche qui regroupe [<] et [>] par exemple).
– pour les touches à trois valeurs, on accède normalement à la signification qui se trouve
en bas à gauche. Avec la touche [Shift], on accède à celle qui se trouve en haut, avec la
touche [Alt Gr], on accède à la signification qui se trouve en bas à droite. Par exemple
[Alt Gr][E] donne accès au caractère symbole de l’euro.
– la touche [Verr Maj] ou [Caps Lock] (aussi repérée par un cadenas de verrouillage) est
une bascule permettant de passer en mode majuscule ; dès lors, seules les significations
supérieures des touches sont accessibles. Une lumière s’allume, indiquant que la touche est
activée. On déverrouille généralement [Verr Maj] par un appui sur la touche [Maj] (ou
[Verr Maj] suivant le clavier).
– la touche [Inser] est une bascule entre un mode d’insertion (fonctionnement par défaut)
où les caractères frappés s’ajoutent au texte là où se trouve le point d’insertion, en décalant
la suite du texte, et un mode de remplacement. . . ou chaque caractère frappé remplace celui
qui suit le point d’insertion.
Dans le pavé de déplacement :
la touche [Suppr] supprime le caractère suivant (si l’on se trouve au milieu du texte).
Dans le pavé numérique :
la touche [Verr Num] ou [Num Lock] permet d’activer ou de désactiver le pavé numérique
(partie droite du clavier).
Nota : Vérifiez toujours que le pavé numérique est activé (voyant allumé) avant de l’utiliser
pour taper un mot de passe caché ; au besoin, vérifiez aussi l’état de la bascule des majuscules.

Sur les ordinateurs portables, les claviers sont en outre généralement dotés d’une touche de
fonction [Fn] donnant accès à des commandes apparaissant en couleur sur les touches. Sur le
clavier ci-dessus, [Fn][Inser] correspond à [Verr Num] sur un clavier plus grand. En particulier
[Fn] combiné à l’une des touches de fonction [F1][F12] permet de basculer l’affichage vers une
sortie vidéo externe, par exemple vers un vidéoprojecteur.
17

Exercice 1.7 Écrivez la phrase suivante 2 : « Voix ambigüe d’un cœur qui au zéphyr préfère les
jattes de kiwi. »
Ainsi que les caractères : B a { # ç < }
Nota : Dans OpenOffice Writer, la commande Insertion / Caractères spéciaux, permet
d’insérer des majuscules accentuées ainsi que des caractères n’apparaissant pas au clavier. Ceuxci sont regroupés en catégories (on y trouve en particulier les alphabets non latins) et le caractère
sélectionné est présenté avec son code Unicode, c’est-à-dire le nombre qui le représente dans les
textes.

Avec les systèmes d’exploitation basés sur Unix (Mac OS X, Linux. . .) les majuscules accentuées sont directement accessibles avec [Verr Maj].

1.2.3

Des commandes avec le clavier

Le principe de l’interface graphique est de permettre à l’utilisateur de choisir des actions à
l’aide d’un périphérique de pointage en désignant des zones de l’écran actives. Dans certains cas
il peut aussi être commode de choisir les commandes à l’aide du clavier.
Les menus montrent souvent un raccourci-clavier correspondant à la commande choisie à
la souris. Dans un premier temps, on considérera uniquement les actions les plus fréquentes :
– Copier est obtenu avec les touches [Ctrl][C] ;
– Coller est obtenu avec les touches [Ctrl][V] ;
– Enregistrer est obtenu avec les touches [Ctrl][S].
Dans l’environnement Mac OS X, c’est une autre touche que [Ctrl] qui appelle les raccourcisclavier, mais la lettre à laquelle cette touche se combine est la même que sous les autres systèmes
d’exploitation.
Par ailleurs, les menus et les commandes présentent souvent une lettre avec une allure différente des autres (le plus souvent soulignée). Cette lettre, utilisée avec la touche [Alt], donne
accès au menu ou à la commande considérés. Ainsi, [Alt][F] déploie le menu Fichier, puis
[Alt][E] appelle la commande Enregistrer.

1.3

Recherche d’information

Objectif Pratiquer les outils de recherche, conserver les informations collectées.
2. Il s’agit d’un pangramme, c’est-à-dire d’une phrase comportant au moins une fois chacune des lettres de
l’alphabet latin ; de telles phrases sont données comme exemples lorsqu’on veut tester une police de caractères.

18

1.3.1

Garder des traces

Dans la suite de l’énoncé, vous serez amenés à effectuer différentes recherches d’informations.
Pour en garder la trace, créez avec OpenOffice un document texte, que vous nommerez rechercheinfos, dans lequel, pour chaque question :
– vous indiquerez le thème de la recherche (la question elle-même), et vous lui attribuerez le
style Titre 1 ;
– vous indiquerez le moteur de recherche utilisé ;
– vous copierez l’URL (c’est-à-dire l’adresse, sous la forme http ://...) de la première page
de la réponse ; cette URL contient les termes utilisés dans la recherche ;
– vous copierez le paragraphe indiquant le nombre de réponses trouvées ;
– vous copierez les trois premiers sites proposés par le moteur de recherches (évitez les liens
publicitaires qui peuvent être présents au début de la réponse du moteur) ;
– pensez à enregistrer le fichier après chaque recherche.
Pour attribuer un style à la question posée sélectionnez le paragraphe de la question, puis
déployez le premier menu déroulant de la barre d’outils de mise en forme (qui indique au
départ le style de mise en forme Standard, et choisissez Titre 1.

Nota : Puisque vos recherches seront réalisées à l’aide de différents moteurs, votre compte
rendu doit être à l’abri des choix de mise en forme de ces moteurs. Plutôt que de reprendre le texte
avec la commande Édition / Coller, qui conserve la mise en forme choisie sur le site, utilisez
Édition / Collage spécial / Texte non formaté ; ainsi les informations collées auront-elles
une allure homogène, que vous apprendrez ensuite à mofifier. L’utilisation du style Titre 1 pour
les questions répond au même souci d’assurer une présentation homogène.

19

1.3.2

Moteurs de recherche

Le réseau de réseaux InterNet n’étant pas centralisé, il permet de mettre facilement à disposition de tous des informations, mais n’offre pas à l’origine d’outil standard pour trouver une
information donnée.
C’est le rôle des moteurs de recherche : en général, des programmes explorent et indexent
le Web, alimentent une base de données, que l’utilisateur peut interroger via un formulaire
disponible sur le Web.
Les annuaires remplissent une fonction analogue, mais se limitent à un sujet particulier sur
lequel la pertinence de l’information est validée par des humains : le référencement d’un site
concernant le sujet doit être demandé et prend un certain temps.
Les sites importants (où le concepteur du site connaît l’organisation de l’information, et
souhaite faciliter son accès pour le public) peuvent comporter un moteur de recherche interne.

1.3.3

Quelques exemples

Parmi les moteurs de recherche les plus connus, on compte :
– Google
– Lycos
Les portails (pages d’accueil) des fournisseurs d’accès internet comportent généralement aussi
des moteurs de recherche. Dans cette catégorie, on peut ranger les portails wanadoo ou voilà.
Effectuez des recherches simples sur ces moteurs de recherches ; recherchez le même thème sur
les différents moteurs et comparez les résultats obtenus. Testez aussi les « recherches avancées »
proposées par ces moteurs.

1.3.4

Recherche d’une expression exacte

On peut améliorer la recherche en demandant que une expression (une suite de mots consécutifs) soit présente sur la page inscrivant l’expression entre guillemets (les guillemets doubles,
sur la touche [3] du clavier) dans le formulaire.
Avec Google, faites une recherche sur « l’académie des Arts et Lettres ».

1.3.5

Métamoteurs

Plutôt que d’interroger systématiquement les (tous les ?) différents moteurs de recherche, les
métamoteurs relaient la question posée par l’utilisateur vers différents moteurs de recherche,
et synthétisent les réponses fournies par ceux-ci.
Ces métamoteurs peuvent soit être eux-mêmes des sites InterNet (« en ligne »), soit être des
programmes à installer sur son propre ordinateur.
Recherchez un métamoteur disponible en ligne, et comparez ses réponses à celles obtenues
auparavant.

1.3.6

Quelques recherches

Effectuez des recherches, rassemblez des renseignements et conservez une trace de vos recherches comme indiqué ci-dessus en 1.3.1, sur les thèmes suivants :
1. Moteur de recherche
2. Métamoteur
3. Outils de traduction en ligne.
4. Graphe conceptuel

20

5. Indexation
6. Référencement
Exercice 1.8 Vous lisez dans un mémoire sur un auteur des Lumières le paragraphe suivant :
« Denis fut l’aîné de sept enfants. La sœur qui le suivit, Denise, resta fille, défigurée par un
cancer de la peau qui lui détruisit le nez. Diderot l’aimait beaucoup. Une autre sœur de Diderot,
Angélique, entra chez les Ursulines, contre l’avis de ses parents, et y mourut folle à 28 ans. Quant
au benjamin de la famille, Didier, il devint chanoine de la cathédrale de Diderot et ne s’entendit
jamais avec son frère dont il ne tolérait pas les opinions religieuses. »
Aucune source n’est donnée. La rédaction est-elle originale ? À supposer que le mémoire ne
fasse que recopier des informations déjà mises en ligne, pourrez-vous retrouver la source ? Tout
le paragraphe est-il nécessaire pour cela ?

1.3.7

Enregistrement de pages Web

On enregistre une page Web par Fichier / Enregistrer sous..., en précisant comme avec
tout logiciel l’emplacement de destination, le nom du fichier et le type d’enregistrement choisis.
Exercice 1.9 Faites une recherche sur Picasso dans les pages francophones. Enregistrez la première page de résultats obtenus, en choisissant successivement les divers types d’enregistrement
proposés par votre navigateur.
En particulier, certains types d’enregistrement peuvent créer un dossier en plus de la page
web enregistrée. Qu’y a-t-il dans ce dossier qui s’est créé automatiquement ? Que se passe-t-il
lorsqu’on en renomme un fichier d’image ? Que se passe-t-il lorsqu’on en renomme un fichier
.css ?

1.4
1.4.1

Pour s’entraîner
Exercice en ligne Organisation et maintenance d’un ordinateur personnel

Répondez à ce questionnaire :
1. indiquez fenêtres dans la case Sélectionner les titres avec le mot, et validez avec
[Envoyer] ; puis indiquez que chaque série aura 2 exercices, et [Au travail] !
2. faites une série de 5 exercices concernant les fichiers.
Accédez à l’exercice :
http://wimsauto.di.u-psud.fr/wims/wims.cgi?lang=fr& module=U1/infonet/oefC2iB1.fr
Nota : les commentaires sur les réponses sont parfois inexacts. . . En particulier le système
répond souvent « réponse partiellement bonne » sur une réponse exacte.

1.4.2

Exercice en ligne Recherche documentaire

Faites la série de 6 exercices.
Accédez à l’exercice :
http://wimsauto.di.u-psud.fr/wims/wims.cgi?lang=fr& module=U1/infonet/oefC2iB2.fr

21

1.5

Pour aller plus loin

Pour en savoir plus sur les moteurs de recherche et les annuaires, vous pouvez consulter le
site http://www.abondance.com.
Faites une recherche sur les extensions, les types de fichiers et les formats libres de données.
Sur des sites de documentation pour le C2i, consultez les informations concernant les compétences B1 et B2.

22



Documents similaires


tp windows n 3
ueinfo td1
detail des formations
les raccourcis clavier
comment donner un effet metal use a un texte
0n2phks


Sur le même sujet..