AUBIGNY SUR NERE iti 1 la ville .pdf



Nom original: AUBIGNY SUR NERE iti 1 - la ville.pdf
Auteur: Lili

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 12/10/2014 à 15:24, depuis l'adresse IP 217.128.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 444 fois.
Taille du document: 2.1 Mo (12 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


ESCAPADE DANS LE DEPARTEMENT DU CHER
Aubigny sur Nère – itinéraire 1 – la ville

A. Parking près de la rue Chaussée

B. Rue des Dames

La Maison Bourdoiseau

La Maison dite de Jeanne d'arc

Maison des Dames du 16e s.

C. Rue de l'Eglise

L'Office du Tourisme

L’église
Cette église a été fondée au 13e siècle sous le patronage du chapitre de Saint-Martin de Tours.
L'abside, la nef, le transept sont du 13e siècle.
Le clocher-porche est du 15e siècle. Les chapelles latérales ont été édifiées pour Robert Stuart en 1513.

D. Rue Pousse Panier
Cette rue qui mène à la Place du Vieux Marché où l'on vendait jadis œufs, fromages, volailles et produits de la
ferme. Vu sa faible surface, les "bourgeoises" d'Aubigny avaient de grandes difficultés à atteindre les
différents étals….. on poussait les paniers, d'où l'origine du nom.

E. Rue du Bourg Coûtant
Au n° 1 – La maison dite de François 1er
pièce maitresse de l'architecture urbaine d'Aubigny. Le poteau cornier est décoré d'une "charité de saint
Martin". La date de reconstruction est gravée sur une "banderole": 1519. Une riche décoration, comme la
maison du Bailli, empruntée aux motifs de la première renaissance (oves, perles, colonnes torsadée), voisine
avec quelques éléments gothiques (arcs en accolade décorés de choux frisés et fleurdelisés, pinacles, culots
de forme prismatiques...).Bénéficiant d'une récente restauration, la maison (dite) François 1er est
aujourd'hui une galerie d'art.

Au n° 13 – La maison du bailli

Au n° 18 – Ancienne auberge dite maison de Saint-Jean
Est la seule maison du centre ville qui se développe sur trois tracées. Sa distribution est aussi unique, avec
sa porte charretière donnant accès à la cour et une galerie ouverte sur l'élévation du logis donnant sur cette
cour fermée.

F. Rue des Foulons
Sur la rive gauche, la maison dite du Pont-des-Foulons, seule maison à avoir échappé à l'incendie de 1512
grâce à sa situation près de la rivière. L'étage du mur gouttereau est gouttereau est régulièrement divisé en
travées de panneaux en crois de Saint-André.

G. Rue Cambournac

H. Place de la Résistance

Le château
La construction est amorcée sous Robert Stuart, après le grand incendie de 1512.
L'origine des commanditaires, Robert Stuart et Jacqueline de la Queille, sa seconde femme, se retrouve dans la
décoration des solives du logis et leurs armoiries figurent sur la clef de voûte du châtelet d'entrée.
Elles permettent de dater la construction du château des années 1517-1543.

une épée plantée dans un rocher...un château "Anglais"
...Arthur serait-il passé par là ?..Non. c'est ce qu'on
appelle l'AULD ALLIANCE. "Elle n'a pas été écrite sur
un parchemin de peau de brebis mais est gravée sur de
la chair vive et de la peau d'homme, tracée non par de
l'encre mais par le sang."

I. Rue du Prieuré

J. Rue Moulin d'en Haut

Retour au parking près de la rue Chaussée



Documents similaires


aubigny sur nere iti 1 la ville
qoqfh62
gazette 44
gazette 45
gazette 49 1
gazette 49 2


Sur le même sujet..