MONTCUQ itinéraire 3 T .pdf



Nom original: MONTCUQ itinéraire 3 T.pdfAuteur: Lili

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 12/10/2014 à 12:24, depuis l'adresse IP 217.128.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 561 fois.
Taille du document: 2.6 Mo (13 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


ESCAPADE DANS LE DEPARTEMENT DU LOT
Montcuq – itinéraire 3 - 77km

Montcuq
Saint-Daunès
Saint-Pantaléon
Sainte-Alauzie
Boisse
Flaugnac
Russac
Castelnau-Montratier
Lauzerte
Montcuq

Montcuq

Saint-Daunès

Saint-Pantaléon
D'où que l'on vienne, on aperçoit très vite la haute tour de défense de l'église, exceptionnelle avec ses deux
étages. L'abside en cul de four et le clocher relèvent de l'art roman, mais des remaniements ultérieurs de style
gothiques ont modifié l'ensemble intérieur.

Sainte-Alauzie

Boisse

N44°1857

E1°21'15

Le moulin à vent encore en état de fonctionnement est protégé au titre
des Monuments historiques.
Ce moulin a été déplacé du lieu-dit l'arbre del Canou de Cézac à
Sainte-Alauzie en 1813.
Son fonctionnement s'était arrêté en 1939, pour reprendre après
réfection dans les années 1970. La commune l'a acquis en 1997. Son
toit, avec sa charpente en chêne et sa couverture en peuplier noir, a été
entièrement restauré en 2012.

Flaugnac
N44°16'41 E1°23'38
Village perché, fortifié, Flaugnac était un "castrum" c'est-à-dire un point fort regroupant une partie des
habitants de la châtellenie dans la Baronnie de Castelnau, en particulier les "chevaliers" (milites castri) qui y
possédaient des demeures (type de regroupement humain fréquent en Quercy).

Russac
N44°15'02 E1°21'17
L ’ E g l i s e romane fut construite au 12e siècle, l'église possède une belle fresque représentant Saint-Georges
combattant le dragon.

Castelnau-Montratier
Castelnau-Montratier, bastide du 13e siècle au cœur du Quercy blanc, occupe une position stratégique et ventée
à la pointe d'un éperon rocheux que dessinent les vallées de la Barguelonne au nord et de la Lupte au sud.
En 1250, le seigneur de Ratier reconstruit la ville, et lui donne son nom. Elle est bâtie selon un plan
d’urbanisme médiéval : espace ouvert avec une grande place à couverts, une église excentrée, et des petites
ruelles typiques.

Place Monseigneur Jean Calvet
L’église Saint-Martins de style romano byzantin a fêté son centenaire en 2007.

Rue du Capitaine Tailhade

Le château - La bâtisse du 13e siècle dite "le Château" a pu servir d’hôpital

Place Gambetta
Au n° 1 L’hôtel de ville, remanié, est
surmonté d’un beffroi au 17e siècle.

Au n° 11 La Maison Jacob abrite bibliothèque et salles
d’exposition. Haute et imposante bâtisse du 13e siècle
elle abrite la médiathèque, l’école de musique et les
salles d’exposition.

N44°16'26 E1°21'11
Trois beaux moulins à vent se dressant fièrement à l’entrée de la bastide témoignent d’un passé riche et
prospère et de la forte activité meunière du siècle dernier.

Lauzerte

1 - Place des Cornières
De dimensions modestes (35x30m), elle s’étend là où le sommet de la butte, en s’élargissant, offre les plus
grandes possibilités d’aménagement. Lieu de vie communautaire de la bastide par excellence : marchés,
annonce des décisions consulaires, lieu de spectacle, lieu d’exécution. Bordée d’arcades en plein cintre, en
anse de paniers sur trois de ses côtés et de maisons s’échelonnant du 15e s. au 18e s., la place possède une
maison d’angle qui lui confère le nom de cornière.

2. Eglise Saint-Barthélemy
Elle s’insère, de manière inhabituelle, perpendiculairement à la place. De l’édifice primitif du 13e s., il ne
reste plus que la première travée et le portail donnant sur la place. L’église, lors des différents travaux de
reconstruction et d’agrandissement, a été désorientée. On peut y lire les différentes campagnes de travaux.
Mobilier intéressant: orgue de chœur, stalles, tableaux, retable baroque, lambris peints attribués à Joseph
Ingres et ses élèves.

3. La Barbacane
Après les grandes périodes de trouble, cet ouvrage militaire défensif qui protégeait la Porte d’Auriac des
assauts du faubourg, a laissé place à une esplanade poétique. La magnificence du lieu a d’ailleurs inspiré un
poète local : "De l’antique rempart qui domine la plaine. Où le long ruban vert du Lendou se déploie, On
peut voir tous les soirs, montant de chaque toit, de petites fumées qui leur font une haleine ".

4. Jardin du Pèlerin
Cet aménagement inédit retrace l’histoire et le parcours
initiatique du pèlerinage de Saint Jacques de
Compostelle. Le Jardin se présente comme un jeu de
l’oie. Un sentier parsemé de cases et de panneaux
numérotés permet aux joueurs ou promeneurs de se
déplacer en suivant des étapes qui racontent le quotidien
du pèlerin : hospitalité, notion de hasard, joies et peines,
épreuves et difficultés, mauvaises rencontres et bonheur,
pour finalement accéder "au Paradis" fin du jeu. L’ordre
des étapes est semblable au jeu de l’oie: il faut d’abord
traverser l’eau, la prison est après l’auberge, le puits est
avant le pont, la mort est après la prison ... pour arriver en
fin de parcours à Saint Jacques de Compostelle. Le jardin
se compose de panneaux en lave émaillée comportant des
photos prises, pour la plupart, sur la Voie du Puy, des
couplets de chansons (du 11ème au 18e s.), dont les mots
clés sont traduits en quatre langues (français, occitan,
anglais, espagnol) et les épreuves à accomplir par le
joueur. La végétation, choisie suivant sa symbolique
médiévale, illustre la péripétie évoquée sur le panneau.
(Entrée libre toute l’année. Jeu de dés et dépliant
disponibles à l’office de tourisme).

5. Grand rue / rue de la Gendarmerie
Lauzerte est loin d’être fidèle au tracé en damier type d’une bastide. La configuration du site (piton rocheux,
existence d’une urbanisation antérieure) explique cette adaptation. Deux rues longilignes épousent les
contours du relief et sont entrecoupées de petites rues transversales. Elles sont bordées de maisons de
marchands en pierre de taille blanche datant des 18e et 19e s. qui témoignent d’une période faste de
construction civile dans la bastide. Elles rappellent l’époque prospère où Lauzerte jouait le rôle de grenier de
la ville de Cahors. L’unité de leurs façades est toujours lisible sous les transformations : au rez-de-chaussée,
deux ouvertures en ogive (la grande réservée à la boutique et la petite à l’accès du logis), un entresol éclairé
de fenestrous pour entreposer les marchandises, un 1er étage dévolu à l’habitation, partie la plus noble de la
maison qui s’ouvre sur deux fenêtres géminées avec chapiteaux sculptés et les combles avec un oculus.

6. Place de la Brèche
Nommée ainsi en référence aux différentes prises de la ville par ce lieu (Anglais pendant la guerre de Cent
Ans et protestants pendant les guerres de religion). Fontaine et pyramides en céramique de Jacques
Buchholtz dans le jardin au dessous.

7. Rue de la Mairie

2ème artère principale de la bastide. Elle
correspond au 1er parcellaire d’habitations du
Castelnau, le plus remanié par la suite. Habitations
datant du 18e s. avec des vestiges médiévaux
(portes, fenêtres ...). Coin des puissants, opposé
aux faubourgs (quartiers populaires et des
tanneurs.).L’hôtel de ville, qui fût la première
école pour filles, à la fin du 17ème s. (les
Mirepoises), abrite la charte des coutumes,
document fondateur de la cité, visible dans la salle
d’exposition. Village en grès de Jacques Buchholtz
dans la cour intérieure.

8. Place du château

Permet d’apprécier la position stratégique et naturellement
défensive de Lauzerte, jadis place forte surveillant au nord la
vallée de la Barguelonne et à l’est la vallée du Lendou. Cette place
marque l’emplacement de l’ancien château.

9. Promenade de l’Eveillé

Créée au 18e s. sur les anciens fossés, cet
aménagement répond à la volonté des Consuls
(administrateurs de la bastide) d’offrir aux habitants
un lieu de promenade et de foire aux bestiaux. Les
façades extérieures des maisons, ancrées dans le
rocher, faisaient office de rempart.

Montcuq

https://maps.google.be/maps?saddr=Montcuq,+France&daddr=Saint-Daun%C3%A8s,+France+to:SaintPantal%C3%A9on,+France+to:Sainte-Alauzie,+France+to:Boisse,+CastelnauMontratier,+Lot,+France+to:Flaugnac,+France+to:Russac,+Castelnau-Montratier,+France+to:CastelnauMontratier,+France+to:Lauzerte,+France+to:Montcuq,+France&hl=fr&ie=UTF8&ll=44.307144,1.318359&spn
=0.267304,0.65506&sll=44.307365,1.265736&sspn=0.133651,0.32753&geocode=FbyNpAIdLnUSACn9BskL
mYCrEjH_DJBeqh4EFA%3BFe3RpAIdDcUSACk54YJbmXsEjHQwD8vnPYGBA%3BFacApQIdlU4TACnrmzRLQX6sEjFHHqfgB0DM_g%3BFb4npAIdHg8UACn5LK
gjgXusEjHAwT8vnPYGBA%3BFf8spAIdo6YUACltsaSFWHusEjFyTxDE9Ufeiw%3BFWyhowIdb0UVACl
HNVGIWWSsEjHQyj8vnPYGBA%3BFSs9owIdsqcUACn18NOxu3qsEjFXERJY1piXA%3BFXh4owIdmqYUAClj1YcXxHqsEjFQzT8vnPYGBA%3BFU1JowIdwFwRACnPKlAHw4WrEj
EA1zsvnPYGBA%3BFbyNpAIdLnUSACn9BskLmYCrEjH_DJBeqh4EFA&oq=Montcuq,+France&mra=ls&t
=m&z=11


MONTCUQ itinéraire 3 T.pdf - page 1/13
 
MONTCUQ itinéraire 3 T.pdf - page 2/13
MONTCUQ itinéraire 3 T.pdf - page 3/13
MONTCUQ itinéraire 3 T.pdf - page 4/13
MONTCUQ itinéraire 3 T.pdf - page 5/13
MONTCUQ itinéraire 3 T.pdf - page 6/13
 




Télécharger le fichier (PDF)


MONTCUQ itinéraire 3 T.pdf (PDF, 2.6 Mo)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


montcuq itineraire 3 t
appel a candidature residence de territoire quercy blanc 2019
z visite dans le departement du lot
130331 carte vignobles 2013
montcuq itineraire 2 t
randonner a cheval 09 01 15

Sur le même sujet..