Fichier PDF

Partage, hébergement, conversion et archivage facile de documents au format PDF

Partager un fichier Mes fichiers Convertir un fichier Boite à outils PDF Recherche PDF Aide Contact



SOUILLAC itinéraire 1 T la ville .pdf



Nom original: SOUILLAC itinéraire 1 T - la ville.pdf
Auteur: Lili

Ce document au format PDF 1.5 a été généré par Microsoft® Office Word 2007, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 12/10/2014 à 13:16, depuis l'adresse IP 217.128.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 396 fois.
Taille du document: 1.7 Mo (10 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)









Aperçu du document


ESCAPADE DANS LE DEPARTEMENT DU LOT
Souillac – itinéraire 1- visite pédestre -

A. Rue des Ondines = camping

B. Avenue de Toulouse

C. Boulevard Louis Jean Malvy
L'Office de Tourisme

D. Rue de la Halle

La bibliothèque municipale est hébergée dans l'ancien hôtel Dufour

De belles enseignes

E. Angle de la rue de la Halle et de la place des Toiles

F. 41/43 Avenue Jean-Jaurès

Le musée de la vieille prune dans la Distillerie Louis Roque
Venez découvrir le musée de la vieille prune à la distillerie Louis Roque. Distillateurs de père en fils depuis
1835, Louis Roque décide en 1905 de s'installer à Souillac et devient le spécialiste local des eaux-de-vie de
prune. Il se consacre à l'élevage, aux assemblages et ce savoir-faire, transmis depuis cinq générations, assure
la pérennité de la distillerie dirigée aujourd'hui par son petit-fils.

G. Rue du Lavoir
L'ancienne minoterie

Le lavoir

H. Place du Puits

I. Square Jean-Jacques Chapou

J. Place Saint-Martin

L'ancienne église Saint-Martin et son beffroi, classée en 1925 au titre des monuments historiques
Les vestiges du Beffroi qui dominent la place Saint-Martin, rappellent aussi que Souillac est un carrefour
d'épreuves et de tragédies. C'est d'abord la guerre de Cent Ans. Quand elle s'achève, en 1453, le commerce
sur la Dordogne s'est effondré et Souillac, privé de son cordon ombilical, ruiné par les famines et les grandes
épidémies, survit en état d'anémie. La reconstruction, nécessairement longue, est interrompue en 1560 par
l'irruption des Guerres de Religion. La ville est plusieurs fois prise et reprise, pillée. Les bâtiments
claustraux sont incendiés et le Beffroi, témoin de cet affrontement d'une rare violence, dresse aujourd'hui
encore ses restes comme pour rappeler aux hommes les désastreuses conséquences de leur intolérance.

K. Place Doussot ou Place de la Halle
La halle est un bâtiment du 19ème siècle de style néoclassique.

L. Place de la Nau
Sur la façade d'un ancien hôpital on peut voir les symboles du pèlerin : coquilles, bâton, gourde et bateau.

M. Place de l'Abbaye

Le musée de l'automate de Souillac est le plus grand musée d'automates anciens et de jouets mécaniques
d'Europe.
Cette collection date des 19e et 20e siècles, issue essentiellement des ateliers Roullet Decamps, est régie par
un cerveau électronique et évolue dans une ambiance de son et lumière qui transporte petits et grands dans
un univers féerique.
Un musée qui raconte la fascination de l´homme devant les machines fabriquées à son image.
Depuis les machines d´Héron d´Alexandrie, les jacquemarts des horloges célèbres, les automates de
divertissement du 18e siècle, les réclames du 19e siècle, jusqu´aux robots d´aujourd´hui, les enfants comme
les adultes peuvent rêver.

M. Place Pierre Betz

L’Abbatiale Sainte-Marie Classée Monument Historique.
L'église remonte au 12e siècle, et s'apparente aux édifices de style byzantin tels que Périgueux avec la
Cathédrale Saint-Front et Cahors avec la cathédrale Saint-Étienne en connaissent, mais elle est plus évoluée
dans ses formes, plus légère dans son élévation.
En forme de croix latine parfaite : longueur de la nef 55 mètres, largeur du transept 33 mètres, largeur de la nef
14 mètres ; croisillons voûtés, abside à trois chapelles.
À l'intérieur, les fragments du portail détruit au 16e siècle, ramené à l'intérieur de l'église au 17e, regroupés de
façon arbitraire, retiennent l'attention. Le portail fut reconstitué à partir d’éléments de l’ancien. Le trumeau et
ses trois faces (le Péché, le Chaos, le Pardon), le prophète Isaïe, chef d’œuvre de l’art roman (on dit qu’André
Malraux le contempla pendant trois heures), le tympan représentant la légende du moine Théophile qui vendit
son âme au diable et la préparation au sacrifice d'Isaac.

O. Place Barnicou

P. Rue des Ondines


Documents similaires


Fichier PDF souillac itineraire 1 t la ville
Fichier PDF belves 1
Fichier PDF xix fiche 3
Fichier PDF boucle du mont vaulot
Fichier PDF affiche sortie du 21 juin 2014
Fichier PDF promenade dans le 4eme arrondissement de paris


Sur le même sujet..