Magazine 2014 W365 .pdf



Nom original: Magazine 2014 W365.pdf
Titre: Magazine 2014 W365
Auteur: patrick

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par PDFCreator Version 0.9.9 / GPL Ghostscript 8.70, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 20/10/2014 à 22:22, depuis l'adresse IP 2.9.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 677 fois.
Taille du document: 3.9 Mo (8 pages).
Confidentialité: fichier public




Télécharger le fichier (PDF)










Aperçu du document


N° 365

17 17 17 17 17 17 17 AMPHOTOSPORTS MAGAZINE 17 17 17 17 17 17 17

N° 365

EUROPEAN LE MANS SERIES
4 HEURES d’ESTORIL
CIRCUITO DO ESTORIL
ELMS cinquième et dernière manche – Les 18 et 19 octobre

Dernière manche de l’année pour les concurrents de l’European Le Mans Series au Portugal sur le Circuit d’Estoril avec un plateau de trente-cinq
voitures (10 LMP2, 12 LMGTE et 13 GTC). Le Greaves Motorsport était le seul team à engager deux voitures en LMP2. Du côté des GTE les Ferrari
imbattables jusqu’à présent faisaient face à 3 Porsche (Imsa et Gulf Racing) et à une Aston Martin (Gulf Racing). En GTC même son de cloche
mais la venue de la Z4 du BMW Sports Trophy Marc VDS dont on connait la valeur apportait du piment à la catégorie ou les McLaren ART Grand
Prix, la Porsche Prospeed et l’autre Z4 du Barwell Team Russia on beaucoup de mal à mettre à mal les 458 Italia.
ESSAIS LIBRES 1 : Top chrono pour l’Oreca 03R-Nissan Murphy Prototypes en 1’33’’381 devant la Zytek Z11SN-Nissan Jota Sport en 1’33’’434.
Suivaient, la Ligier JS P2-Nissan Thiriet by TDS Racing en 1’33’’839 et la Zytek Z11SN-Nissan Greaves Motorsport # 28 en 1’33’’923.
Le SMP Racing obtenait les meilleurs temps en LMGTE (458 Italia # 72) en 1’39’’162 tout comme en GTC (458 Italia GT3 # 57) en 1’40’’523.
ESSAIS LIBRES 2 : Top chrono pour la Ligier JS P2-Nissan Thiriet by TDS Racing en 1’31’’422 devant la Zytek Z11SN-Nissan Jota Sport en
1’31’’455. Suivaient l’Oreca 03R-Nissan Murphy Prototypes en 1’31’’952 et l’Alpine A450-Nissan Signatech Alpine en 1’32’’264. En GT, la Ferrari
458 Italia SMP Racing # 72 se montrait la meilleure en 1’37’’712 tandis que la Ferrari 458 Italia GT3 SMP Racing # 71 obtenait le meilleur chrono en
GTC en 1’39’’782.
Les 35 voitures engagées auront participé aux séances libres.
QUALIFICATIONS : Pôle pour la Zytek Z11SN-Nissan du Jota Sport en 1’29’’497 devant la Ligier JS P2-Nissan Thiriet by TDS Racing en 1’30’’210.
L’Alpine A450-Nissan Signatech Alpine (1’30’’808), l’Oreca 03R-Nissan Murphy Prototypes (1’31’’054), la Morgan-Judd Newblood by Morand
Racing (1’31’’215) et l’Oreca 03R-Nissan Sébastien Loeb Racing (1’31’’222) complétaient le top six de la grille.
En LMGTE, une première avec la pole de l’Aston Martin Vantage V8 Gulf Racing UK en 1’37’’269 devant la 458 Italia JMW Motorsport en 1’37’’365,
la 458 Italia AF Corse # 55 réalisant le troisième temps en 1’37’’416. Pas de chrono pour la 458 Italia AF Corse # 70.
En GTC, pole pour la 458 Italia SMP Racing # 71 en 1’38’’783 devant la McLaren MP4-12C ART Grand Prix # 98 en 1’38’’874 et la 911 GT3-R
Prospeed Compétition en 1’38’’996.
La dernière au Sébastien Loeb Racing – Signatech Alpine (LMP2) et le SMP Racing (LM GTE et GTC) titrés.
1 – Capillaire / Eriksson Oreca 03R-Nissan (LMP2) Sébastien Loeb Racing 146 tours en 4h00’27’’461
2 – Klien / Hirsch / Ragues Morgan-Judd (LMP2) Newblood by Morand Racing à 35’’399
3 – Dolan / Tincknell / Albuquerque Zytek Z11SN-Nissan (LMP2) Jota Sport à 43’’713
4 – Frey / Mailleux / Niederhauser Oreca 03-Nissan (LMP2) Race Performance à 1 tour
5 – Chatin / Panciatici / Webb Alpine A450-Nissan (LMP2) Signatech Alpine à 1 tour
6 – Derani / Littlejohn / Wells Zytek Z11SN-Nissan (LMP2) Murphy Prototypes à 2 tours
7 – Fletcher / McMurry / Faisca Zytek Z11SN-Nissan (LMP2) Greaves Motorsport à 2 tours
8 – Schell / Leutwiller / Coleman Morgan-Nissan (LMP2) Pegasus Racing à 5 tours
9 – Bertolini / Shaitar / Zlobin Ferrari 458 Italia (LMGTE) SMP Racing à 7 tours
10 – Perazzini / Cioci / Lyons Ferrari 458 Italia (LMGTE) AF Corse à 8 tours
11 – McKenzie / Richardson / Zampieri Ferrari 458 Italia (LMGTE) JMW Motorsport à 8 tours …
15 – Leinders / Palttala / Hassid BMW Z4 GT3 (GTC) BMW Sports Trophy Team VDS à 9 tours
16 – Laursen / Mac / Magnussen Ferrari 458 Italia GT3 (GTC) Formula Racing à 10 tours …
18 – A. Ladygin / Beretta / Markozov Ferrari 458 Italia GT3 (GTC) SMP Racing à 10 tours … etc
Engagés : 35 – Qualifications : 35 – Partants : 35 – Classés : 30.
…………………

Capillaire / Eriksson
Oreca 03R-Nissan
Sébastien Loeb Racing

COURSE : Si à l’issue de la troisième heure de course, l’Alpine A450-Nissan Signatech menait bien les débats, la quatrième heure changera la
donne. Sanctionnée par deux fois (non respect de certaines règles, un homme en trop dans la zone de travail puis patinage des roues sur vérins)
l’Alpine Signatech finira la course en cinquième position. Ce qui aurait pu faire le jeu de la Zytek du Jota Sport sera réduit à néant par Dolan qui
tirera tout droit avec pour conséquence de donner de l’air à l’Oreca 03R-Nissan du Sébastien Loeb Racing qui n’en demandait pas tant pour
s’adjuger une victoire finalement méritée grâce à une course parfaite. La Morgan-Judd du Newbloob by Morand Racing profitait elle aussi du tout
droit de Dolan pour prendre la seconde place. Côté GT, le titre qui devait tomber dans l’escarcelle d’AF Corse en GTE sera perdu (accrochage
entre la 458 Italia # 51 et une McLaren, 20 tours perdus et tout bénéfice pour la 458 Italia SMP Racing # 72 après une lutte sévère avec une autre
458 AF Corse (# 54). En GTC, le VDS Racing dominera la course, victoire à la clef, la 458 Italia SMP # 73 troisième glanait les titres.
TITRES : LMP2, le titre pilotes revient à Chatin, Panciatici et Webb au volant de l’Alpine A450- Nissan du Signatech Alpine qui empoche le titre
team. Doublé donc pour le Signatech tout comme pour le SMP Racing qui fait encore mieux puisqu’il s’adjuge les deux titres, pilotes et teams en
LM GTE (Bertolini / Shaitar / Zlobin) et en GTC (A. Ladygin / Beretta / Markozov).

LMP2 : Signatech Alpine titré (pilotes et teams) mais cela n’aura pas été simple – GT: Le SMP Racing rafle tout, titres pilotes et teams pour la # 72
(GTE) et pour la # 73 (GTC)– GTC : Pari réussi pour le Marc VDS qui s’impose nettement dans la catégorie sur cette dernière épreuve.
Source : EUROPEANLEMANSSERIES.COM – Photos : Archives AMP MAG (Luc JOLY et Philippe REJER) et Marc VDS Racing Team.

BLANCPAIN
SPRINT SERIES
ZOLDER BELGIAN MASTERS
Sixième manche – Les 18 et 19 octobre
……..
Sixième manche des Blancpain Sprint Series sur le Circuit de Zolder en Belgique à l’occasion des traditionnels Belgian Masters
Vingt-cinq voitures étaient en piste pour cette sixième manche avec sept marques en présence réparties au sein de quinze teams, Aston Martin
(Beechdean AMR), Audi (Belgian Audi Club Team WRT et Phoenix Racing), BMW (BMW Sports Trophy Team Brazil, BMW Sports Trophy Team
Schubert, Vita4One Racing Team et ROAL Motorsport), Ferrari (Scuderia Villorba Corse), Lamborghini (G-Drive Racing, NSC Motorsports-Syntix
et GRT Grasser Racing Team), McLaren (Bhaitech) et Mercedes-Benz (HTP Motorsport, GT Russian Team et Fortec Motorsport).
Trois catégories en piste, Pro Cup (PRO), Pro-AmTrophy (PAT) et Siver Cup (SLC) pour un programme ou s’enchainaient avant les courses deux
séances d’essais libres et trois séances qualificatives.

Zolder Belgian Masters – Retour du Vita4One (BMW), arrivée du Beechdean AMR (Aston Martin) et du NSC Motorsport (Lamborghini).
ESSAIS LIBRES
………………………………….

S1 : Top chrono pour Van Der Drift / Pentus (McLaren MP4-12C Bhaitech # 61) en 1’30’’720 devant Soucek / Adam (Aston Martin Vantage GT3
Beechdean AMR # 107) en 1’30’’866 et Kox / Catsburg (Lamborghini FLII NSC Motorsports-Syntix # 95) en 1’31’’065.
Top cinq complété par Proczyk / J. Bleekemolen (Lamborghini FLII GRT Grasser Racing Team # 28) en 1’31’’170 et par Ramos / Vanthoor (Audi
Belgian Audi Club Team WRT # 1) en 1’31’’523. Pas de temps pour la McLaren Bhaitech # 60.
S2 : Top chrono pour Ramos / Vanthoor (Audi Belgian Audi Club Team WRT # 1) en 1’29’’752 devant Kox / Catsburg (Lamborghini FLII NSC
Motorsports-Syntix # 95) en 1’29’’986 et Soucek / Adam (Aston Martin Vantage GT3 Beechdean AMR # 107) en 1’30’’373. Top cinq complété par
Dusseldorp / Afanasiev (Mercedes-Benz SLS AMG GT3 HTP Motorsport # 85) en 1’30’’533 et par Proczyk / J. Bleekemolen (Lamborghini FLII GRT
Grasser Racing Team # 28) en 1’30’’551.

Ambiance, grid girls, nouvelle décoration chez WRT pour la R8 # 1 et soutien à Jules Bianchi.
…………….

QUALIFICATIONS
…………………………………..

Q1 : Top chrono pour Soucek / Adam (Aston Martin Vantage GT3 Beechdean AMR # 107) en 1’29’’949 devant Ortelli / Richelmi (Audi R8 LMS Ultra
Belgian Audi Club Team WRT # 9) en 1’30’’128 et Bueno / Jimenez (BMW Z4 GT3 BMW Sports Trophy Team Brazil # 0) en 1’30’’242. Top cinq
complété par Piquet Junior / Stumpf (BMW Z4 GT3 BMW Sports Trophy Team Brazil # 30) en 1’30’’275 et par Landmann / Pivoda (Lamborghini
FLII GRT Grasser Racing Team # 27) en 1’30’’445. Q2 : Top chrono pour Proczyk / J. Bleekemolen (Lamborghini FLII GRT Grasser Racing Team #
28) en 1’29’’302 devant Jäger / Baumann (BMW Z4 GT3 BMW Sports Trophy Team Schubert # 76) en 1’29’’356 et Kox / Catsburg (Lamborghini FLII
NSC Motorsports-Syntix # 95) en 1’29’’446. Top cinq complété par Ide / Rast (Audi R8 LMS Ultra Belgian Audi Club Team WRT # 2) en 1’29’’511 et
par Onidi / Pantano (McLaren MP4-12C Bhaitech # 60) en 1’29’’547. Les 25 voitures ont participés aux séances Q1 et Q2.
Q3 : Top chrono pour Vanthoor (Audi Belgian Audi Club Team WRT # 1) en 1’28’’580 devant J. Bleekemolen (Lamborghini FLII Grasser Racing
Team # 28) en 1’28’’882 et Rast (Audi R8 LMS Ultra Belgian Audi Club Team WRT # 2) en 1’28’’913. Suivaient la Lamborghini NSC Motorsports #
95, la McLaren Bhaitech # 60, la BMW Z4 Team Schubert # 76, la Lamborghini FLII G-Drive # 3, la BMW Z4 Team Brazil # 30, la BMW Z4 Roal
Motorsport # 34, l’Audi R8 BAC WRT # 4, l’Audi R8 Phoenix Racing # 6, la SLS AMG GT3 HAT P # 84 et la 458 Italia Villorba Corse # 90.

Salaquarda / Balzan (Villorba) – Jimenez / Bueno (BMW Brazil) – Rusinov / Enge (G-Drive Racing) – Ortelli / Richelmi (WRT).

AUTOS MINIATURES

tacot
www.tacot.com

Départs et action courses.
COURSE QUALIFICATIVE : Vanthoor et Ramos (Audi WRT # 1) se seront imposés assez facilement devant les Lamborghini NSC Motorsports de
Kox et Catsburg et Grasser Racing Team de Proczyk et J. Bleekemolen. Pourtant un accrochage entre la R8 des vainqueurs et celle de Ide et
Rast (WRT # 2) aurait pu avoir quelques conséquences sur le reste de la course, il n’en sera rien pour celle de vainqueurs mais Ide et Rast ne
pourront faire mieux que quatrième devant l’Aston Martin Vantage GT3 Beechdean AMR de Soucek et Adam. Cette dernière conservait cette
place malgré la pression de la BMW Z4 Sports Trophy Team Brazil de Bueno et Jimenez qui se retrouvera dans les graviers dans le dernier tour
suite à une touchette de la SLS AMG HTP de Buhk et Götz qui héritaient du dernier point accordé sur cette course.
COURSE CHAMPIONNAT : Début de course dominé par les Lamborghini NSC Motorsports (Kox) et Grasser Racing Team (Proczyk) qui prenaient
le meilleur sur l’Audi WRT # 1 (Ramos) partie en pole, la SLS HTP # 84 (Buhk) se plaçant à l’affut derrière le trio de tête. Le safety-car intervenait
suite à l’accident spectaculaire de la SLS du Russian Team (Vasiliev indemne). A l’ouverture de la fenêtre des changements de pilotes, Proczyk
était le premier à stopper, Kox le fera un tour plus tard mais la Lamborghini NSC ne repartira pas (vérin hydraulique cassé). Buhk rejoignait les
stands et la SLS repartait très vite aux mains de Götz juste devant la Lamborghini de Bleekemolen qui passait à l’attaque, Götz résistait et
creusait même l’écart. Bleekemolen ne pourra jamais revenir sur la SLS qui s’imposait, Götz consolidant ainsi son leadership au championnat.
L’Audi R8 de Vanthoor (surchauffe) se contentait de la troisième place devant la SLS HTP # 84 (Afanasiev / Dusseldorp). La Vantage Beechdean
de Soucek et Adam complétait le top cinq. Lisowski / Abril (WRT) s’imposaient en SLC. Latif / Basseng (Phoenix) faisaient de même en Pro-Am.

Proczyk / J. Bleekemolen (GRT) – Pantano / Ondini (Bhaitech) – Jäger / Baumann (BMW Team Schubert) – Dusseldorp / Afanasiev (HTP).
QUALIFYING RACE
…………………..

1 – Ramos / Vanthoor Audi R8 LMS Ultra # 1 PRO B.A.C. Team WRT 38 tours en 1h01’22’’719
2 – Kox / Catsburg Lamborghini FLII # 95 PRO NSC Motorsport-Syntix à 15’’940
3 – Proczyk / J. Bleekemolen Lamborghini FLII # 28 PRO GRT Grasser R. T. à 21’’715
4 – Ide / Rast Audi R8 LMS Ultra # 2 PRO Belgian Audi Club Team WRT à 22’’667
5 – Soucek / Adam Aston Martin Vantage GT3 # 107 PRO Beechdean AMR à 23’’467
6 – Buhk / Götz Mercedes-Benz SLS AMG GT3 # 84 PRO HTP Motorsport à 25’’944
7 – Pantano / Onidi McLaren MP4-12C # 60 PRO Baitech à 26’’416
8 – Jäger / Baumann BMW Z4 GT3 # 76 PRO BMW Sports Trophy Team Schubert à 30’’125 …
12 – Colombo / Fumanelli BMW Z4 GT3 # 34 SLC ROAL Motorsport à 39’’957 …
15 – Latif / Basseng Audi R8 LMS Ultra # 5 PAT Phoenix Racing à 49’’510 … etc
………………………………………………………

Engagés : 25. Qualifications : 25. Partants : 25. Classés : 23.

Ramos / Vanthoor
Audi R8 Belgian Audi Club WRT

………………………………………………………

CHAMPIONSHIP RACE
…………………..

1 – Buhk / Götz Mercedes-Benz SLS AMG GT3 # 84 PRO HTP Motorsport 35 tours en 1h00’00’’027
2 – Proczyk / J. Bleekemolen Lamborghini FLII # 28 PRO GRT Grasser R. T. à 02’’895
3 – Ramos / Vanthoor Audi R8 LMS Ultra # 1 PRO Belgian Audi Club Team WRT à 04’’251
4 – Dusseldorp / Afanasiev Mercedes-Benz SLS AMG GT3 # 85 PRO HTP Motorsport à 17’’084
5 – Soucek / Adam Aston Martin Vantage GT3 # 107 PRO Beechdean AMR à 18’’140
6 – Pantano / Onidi McLaren MP4-12C # 60 PRO Baitech à 18’’814
7 – Salaquarda / Balzan Ferrari 458 Italia # 90 PRO Scuderia Villorba Corse à 19’’178
8 – Jimenez / Bueno BMW Z4 GT3 # 0 PRO BMW Sports Trophy Team Brazil à 20’’330 …
11 – Lisowski / Abril Audi R8 LMS Ultra # 4 SLC Belgian Audi Club Team WRT à 35’’001 …
15 – Latif / Basseng Audi R8 LMS Ultra # 5 PAT Phoenix Racing à 49’’706 … etc
………………………………………………………

Engagés : 25. Qualifications : 25. Partants : 24. Classés : 18.

Buhk / Götz
SLS AMG GT3 HTP Motorsport

Ide / Rast (WRT) – SLC : Colombo / Fumanelli (Roal) et Lisowski / Abril (WRT) – PAT : Latif / Basseng (Phoenix).

Prochain et dernier rendez vous : BAKU WORLD CHALLENGE les 1 et 2 novembre.
Source : BLANCPAIN-GT-SERIES.COM – Photos : AMP MAG / Serge CAILLER.

Together we can save 5 million lives

IT’S TIME FOR ACTION
Ensemble nous pouvons sauver 5 millions de vies

IL EST TEMPS D’AGIR

BELGIAN RACING CAR CHAMPIONSHIP
ZOLDER BELGIAN MASTERS
Sixième et dernière manche BRCC – Les 18 et 19 octobre

Sixième et dernier rendez-vous du Belgian Racing Car Championship à l’occasion du Belgian Masters sur le Circuit de Zolder en Belgique avec
un plateau de 17 voitures. Un Championnat qui devrait être totalement différent en 2015 s’il veut survivre (voir communiqué Kronos Events en
bas de page). Le nombre de concurrents restait faible pour ce dernier rendez-vous 2014 (17 engagés). Associé à Enzo Ide, Tim Verbergt et Bert
Redant ont remporté la finale du BRCC pour coiffer la couronne nationale en BRCC Pro avec leur Aston Martin du Brussels Racing. Bart Van
Haeren et Peter Hoevenaars (Yannick Hoogaars, n’avait pas roulé à Dijon) les ont imité en s’imposant en BRCC Cup empochant le titre. Enfin, la
dernière victoire en BRCC Trophy est revenue à Xavier Mezquita, Reiner Weisshaupt et Jurgen Gulicher (KTM X-Bow du Mezquita DVB Racing)
qui ont devancé les champions Jean-Marc Ueberecken et Jean-Pierre Lequeux (Ginetta Prime Racing). Les deux Aston Team Brussels, l’Audi
PK Carsport et la Porsche Belgium Racing s’affronteront en début de course avant que Schmetz passe à l’attaque et creuse l’écart, la Porsche
connaissait des problèmes de freins et perdait deux tours, l’Aston # 100 et l’audi # 1 se percutaient et voyageaient dans les graviers, l’Aston de
Schmetz finissait par renoncer (mécanique) laissant celle de Verbergt en découdre avec l’Audi qui perdait la seconde place (passage au stand)
au profit de la Porsche du Belgium Racing bien revenue mais trop tard dans la course.

Kumpen / Longin / Belien (PK Carsport) – Bouvy / Schmetz (Team Brussels) – K. Wauters / Stevens (Mext) – Soenen / Vervisch (Soenen Racing).
Essais libres : Meilleur chrono pour la Porsche 911 GT3-R Belgium Racing (GT.PE) de Derdaele, Heyer et Maassen en 1’32’’547 devant les Aston
Martin Vantage GT3 Brussels Racing (GT.PE) # 9 (Schmetz et Bouvy) en 1’32’’669 et # 100 (Verbergt / Redant / Ide) en 1’32’’855. Seize voitures
participeront à la séance libre.
Qualifications : Pole position pour la Porsche 911 GT3-R Belgium Racing (GT.PE) de Derdaele, Heyer et Maassen en 1’30’’357 devant l’Audi R8
LMS PK Carsport (GT.PE) de Kumpen, Longin et Belien en 1’30’’679, l’Aston Martin Vantage GT3 Brussels Racing (GT.PE) de Verbergt, Redant et
Ide en 1’30’’681 et l’Aston Martin Vantage GT3 Brussels Racing (GT.PE) de Schmetz et Bouvy en 1’30’’851. Top six complété par la Ferrari F458
Challenge Soenen Racing (GT.C) de Soenen et Vervisch en 1’32’’681 et par la Porsche Belgium Racing # 98 en 1’33’’368.
Du côté des GTL le meilleur chrono sera à mettre au profit de la KTM X-Bow Mezquilla DVB Racing en 1’41’’495.
ZOLDER BELGIAN MASTERS Résultat final
1 – Verbergt / Redant / Ide Aston Martin GT3 # 100 (GTPE) Team Brussels 107 tours*
2 – Derdaele / Heyer / Maassen Porsche 911 GT3-R # 99 (GTPE) Belgium Racing à 44’’159
3 – Kumpen / Longin / Belien Audi R8 LMS Ultra # 1 (GTPE) PK Carsport à 49’’965
4 – Van Haeren / Hoogaars / Hoevenaers Porsche 997 Cup # 98 (GTC) Belgium Racing à 1 tour
5 – F. Thiers / H. Thiers Ferrari 458 Italia Challenge # 2 (GTC) Scuderia Monza à 2 tours
6 – K. Wauters / Stevens Porsche 997 Cup # 8 (GTC) Mext Racing à 2 tours
7 – Vandierendonck / Van Oost / Van Hooydonk Porsche 997 Cup # 63 (GTC) Thems Racing à 3 tours
8 – Soenen / Vervisch Ferrari 458 Italia Challenge # 6 (GTC) Soenen Racing à 5 tours
9 – Mezquita / Weisshaupt / Gulicher KTM X-Bow # 30 (GTL) Mezquita DVB Racing à 8 tours
10 – Schuybroek / Mattheus / Kenis Mosler MT 900 R # 4 (GTC) G & A Racing à 9 tours
11 – Ueberecken / Lequeux Ginetta G50 # 71 (GTL) Prime Racing à 9 tours … etc
Engagés : 17 – Q : 17 – Partants : 16 – Classés : 12. *Temps des vainqueurs non communiqué.
……………………………..

Verbergt / Redant / Ide

Van Haeren / Hoogaars / Hoevenaers (GTC) – Frank et Hans Thiers – Seconde victoire pour la KTM DVB – La Toyota GT86 GT-One.
KRONOS EVENTS : Le BRCC doit évoluer en 2015.
« Après trois années d’investissement pour développer le Belgian Racing Car Championship, nous ne pouvons plus nous permettre de perdre à
nouveau de l’argent durant une quatrième saison ». Pour J.P. Mondron et M. Van Dalen (les administrateurs de Kronos Events) le constat est
clair : « Nous aurions pu décider de mettre un terme au BRCC, mais ce n’est pas dans notre philosophie et nous pensons que la disparition
complète d’un championnat national en circuit serait une grande perte pour le sport automobile belge. Nous avons donc travaillé sur d’autres
plans ». Concrètement, l’idée est de s’associer avec d’autres compétitions existantes, que le BRCC rejoindrait en respectant les
réglementations techniques et sportives en vigueur. « Nous avons des contacts avec le GT Open, le GT Tour, le British GT et le Supercar
Challenge, autant de compétitions qui prévoient de faire la part belle aux courses d’endurance l’an prochain », précise Jacky
Andrzejewski. « L’avantage, c’est que nous ne devrions plus acheter du temps de piste comme nous l’avons fait ces trois dernières années
puisque nous nous intégrerions dans une course déjà existante, ces organisateurs étant par ailleurs demandeurs eux aussi d’une telle
collaboration. Les risques financiers redeviendraient donc supportables pour Kronos Events. » Concrètement, Kronos Events serait
évidemment présent sur les épreuves pour servir d’intermédiaire avec les organisateurs. Par ailleurs, un classement spécifique au BRCC, un
podium spécifique et une communication spécifique seraient mis sur pied par Kronos Events. Au terme de la saison, deux titres de champion
de Belgique seraient attribués par le RACB Sport : un pour l’actuelle division Pro (GT3) et un pour les voitures répondant au règlement Cup.
Seules obligations pour les teams : s’engager à l’avance dans le championnat, participer à un minimum de cinq meetings et utiliser des pneus
Michelin, le manufacturier restant sponsor du BRCC.
Extrait du communiqué Kronos Events du 3 octobre 2014.

Source : BRCC.BE et KRONOS EVENTS – Photos : AMP MAG / Serge CAILLER.

FFSA RALLYE
59ème RALLYE d’AUTOMNE LA ROCHELLE
FINALE de la COUPE de FRANCE
Du 17 au 19 octobre
Disputée sur 2 étapes et 9 spéciales cette finale de la Coupe de France des Rallyes 2014 avait réuni un plateau des plus impressionnants avec la
bagatelle de 195 concurrents (liste initiale). Quatre concurrents seront forfaits. A l’issue de la première journée six équipages étaient regroupés
en 15 secondes et Longépé, meilleur performer de la 3ème spéciale héritait des commandes à la place de Beaubelique auteur d’un tout droit tout
comme Morin. Au final Longépé / Corbineau (A7S) conserveront la tête de l’épreuve et s’imposeront devant Beaubelique / Vial (R5) auteurs d’une
belle remontée mais insuffisante par rapport aux vainqueurs. Bezinaud / Barbier (F2.14) prendront la dernière place sur le podium devant
Alemany / Le Tallec les perdants du second jour. Pire pour Michel et Carole Morin dans le top quatre à l’issue de la première journée qui seront
repoussés loin dans le classement à l’issue de l’ES4 (sortie). Très loin dans le classement à la 59ème place on retrouve les vainqueurs du groupe
GT, Luc et Antoine Gellusseau. 124 concurrents termineront l’épreuve. Côté filles, Roseline Chauffour et Emeline Massie seront les meilleures
devant Vanessa Very et Eleonore Ouvry pénalisées par le temps forfaitaire appliqué suite à la neutralisation de la dernière spéciale.

Jean-Nicolas Hot / Christianne Nicolet (N4) – Julien Marty / Florent Delpech – J. Chavanne / R. Montvignier – Sylvain et Daniel Mahier (FN.3).
Vendredi 17 – ETAPE 1 (3 spéciales) – Avantage Bruno LONGEPE
Classement après 3 spéciales
1 – Bruno Longépé / Marie Corbineau Peugeot 207 S2000 # 1 (A.7S) 17’15’’9
2 – Sébastien Alemany / Véronique Le Tallec Peugeot 207 S2000 # 3 (A.7S) 17’17’’8
3 – Samuel Bezinaud / Nicolas Barbier BMW Compact # 95 (F2.14) 17’19’’1
4 – Michel Morin / Carole Morin Ford Fiesta S2000 # 2 (A7S) 17’21’’0
5 – Jean-Charles Beaubelique / Julien Vial Ford Fiesta R5 # 7 (R.5) 17’28’’5
6 – Mathias De Sousa / Manon Verger Subaru STI N15 # 8 (R.4) 17’31’’3
7 – Anthony Puppo / Valentin Salmon Skoda Fabia S2000 # 5 (A.7S) 17’36’’3
8 – Julien Marty / Florent Delpech Mitsubishi Lancer Evo 9 # 9 (R.4) 17’40’’5
9 – Jérôme Chavanne / Romain Montvignier Renault Clio # 111 (F2.14) 17’45’’8
10 – Jean-Nicolas Hot / Christianne Nicolet Subaru Impreza N15 # 55 (N.4) 17’46’’2 … etc
………………….….

Samuel Bezinaud
Nicolas Barbier
BMW Compact (F2.14)

Luc et Antoine Gellusseau (GT10) – Sébastien Alemany / Véronique Le Tallec – Anthony Puppo / Valentin Salmon – Michel et Carole Morin.
Samedi 18 – ETAPE 2 (6 spéciales) – Bruno LONGEPE / Marie CORBINEAU … la plus belle des victoires.
Classement final après 9 spéciales
1 – Bruno Longépé / Marie Corbineau Peugeot 207 S2000 # 1 (A.7S) 1h06’08’’5
2 – Jean-Charles Beaubelique / Julien Vial Ford Fiesta R5 # 7 (R.5) 1h06’27’’4
3 – Samuel Bezinaud / Nicolas Barbier BMW Compact # 95 (F2.14) 1h06’56’’8
4 – Sébastien Alemany / Véronique Le Tallec Peugeot 207 S2000 # 3 (A.7S) 1h07’29’’8
5 – Mathias De Sousa / Manon Verger Subaru STI N15 # 8 (R.4) 1h07’44’’5
6 – Anthony Puppo / Valentin Salmon Skoda Fabia S2000 # 5 (A.7S) 1h07’48’’3
7 – Jérôme Chavanne / Romain Montvignier Renault Clio # 111 (F2.14) 1h08’16’’6
8 – Jean-Nicolas Hot / Christianne Nicolet Subaru Impreza N15 # 55 (N.4) 1h08’35’’6
9 – Philippe Brun / Christelle Magnin Renault Mégane # 12 (FA.7K) 1h09’13’’9
10 –Teddy Blanc-Garin / Frédéric Zeferino Mitsubishi Lancer Evo 9 # 52 (N4) 1h09’14’’6 … etc
…………..

Bruno LONGEPE
Marie CORBINEAU
La victoire

Mathias De Sousa / Manon Verger (R4) – Jean-Charles Beaubelique / Julien Vial (R5).
Filles : Vanessa Very / Eleonore Ouvry (77) et Roseline Chauffour / Emeline Massie (26).

Source : FFSA.ORG – Photos : AMP MAG / Gilles FRONGIA.

AMPHOTOSPORTS MAGAZINE

VHC

FFSA RALLYE VHC
RALLYE d’AUTOMNE LA ROCHELLE
FINALE de la COUPE de France VHC
Du 17 au 19 octobre

Disputée sur 2 étapes et 7 spéciales cette finale de la Coupe de France des Rallyes VHC avait réuni en plateau conséquent de 62 voitures. Quatre
forfaits seront enregistrés. Texier / Ollivier leaders à l’issue du premier jour conserveront l’avantage devant Chambon / Milleville à leur avantage
le second jour et Delaporte / Delaporte dépossédés de la seconde place dans l’ES6. L’ES7 sera annulée et 43 concurrents termineront l’épreuve.

Hervé et Elisabeth Bailliere – Richard Trouet / Frank Spinelli – Yanik Richard / Pascal Robin – Serge Miklou / Alexis Gaillard.
Vendredi 17 – ETAPE 1 (4 spéciales) – TEXIER largement en tête devant DELAPORTE
Classement après 4 spéciales
1 – Julien Texier / Jérémie Ollivier Porsche 911SC # 202 3S.C5S 34’30’’4
2 – Pascal Delaporte / Sandrine Delaporte Alpine A 110 1600S # 226 2S.B4S 35’11’’4
3 – Dominique Depons / Jean Bourgoin Ford Escort Gr.4 # 204 3S.C3S 35’23’’4
4 – Frédéric Chambon / Pascal Milleville Porsche 911 Turbo # 203 3S.C5S 35’26’’7
5 – Hervé Bailliere / Elisabeth Bailliere Porsche 911 SC # 207 3S.C5S 36’05’’5
6 – Eouzan Pascal / Eouzan Pascale Ford Escort RS # 201 3S.C3S 36’18’’7
7 – Olivier Ponthieu / Philippe Queval Renault 11 Turbo # 219 4S.D3S 36’32’’8
8 – Patrick Calvet / Clément Calvet Ford Escort RS 2000 # 225 3S.C3S 37’15’’9
9 – Dominique Castera / Vincent Pralon BMW 323 I # 218 3S.C4S 37’27’’9
10 – Marc Lemoine / Yann Littee Alpine A 110 1300 S # 228 1S.A3S 37’35’’9 … etc
………………….….

Pascal et Sandrine Delaporte
Alpine A 110 1600S (2S.B4S)

……………………………………………………

Frédéric Chambon / Pascal Milleville – Dominique Castera / Vincent Pralon – Pascal et Pascale Eouza – Patrick et Clément Calvet.

Samedi 18 – ETAPE 2 (3 spéciales) – ES7 annulée – TEXIER / OLLIVIER vainqueurs.
Classement après 7 spéciales
1 – Julien Texier / Jérémie Ollivier Porsche 911SC # 202 3S.C5S 50’59’’1
2 – Frédéric Chambon / Pascal Milleville Porsche 911 Turbo # 203 3S.C5S 51’31’’1
3 – Pascal Delaporte / Sandrine Delaporte Alpine A 110 1600S # 226 2S.B4S 51’49’’3
4 – Dominique Depons / Jean Bourgoin Ford Escort Gr.4 # 204 3S.C3S 52’04’’9
5 – Hervé Bailliere / Elisabeth Bailliere Porsche 911 SC # 207 3S.C5S 52’46’’4
6 – Pascal Eouzan / Pascale Eouzan Ford Escort RS # 201 3S.C3S 53’32’’5
7 – Olivier Ponthieu / Philippe Queval Renault 11 Turbo # 219 4S.D3S 54’22’’6
8 – Patrick Calvet / Clément Calvet Ford Escort RS 2000 # 225 3S.C3S 55’02’’6
9 – Alain Marien / Gwenaël Marien Ford Escort RS 2000 # 214 3.C3 55’18’’7
10 – Marc Lemoine / Yann Littee Alpine A 110 1300 S # 228 1S.A3S 55’32’’6 … etc
………………….….

Julien Texier / Jérémie Ollivier
Porsche 911 SC (3S.C5S)

M. Lemoine / Y. Littee (1S.A3S) – A. Marien / G. Marien (3.C3) – O. Ponthieu / P. Queval (4S.D3S) – D. Depons / J. Bourgoin (3S.C3S).

Source : FFSA.ORG – Photos : AMP MAG / Gilles FRONGIA.

Comité Régional du Sport Automobile Bretagne – Pays de la Loire
Immeuble Approlis 6 – 7 rue de l’étoile du matin
44600 SAINT NAZAIRE
www.sportauto-comite12.org
comite12.sportauto@orange.fr
Tél. 02 40 79 02 11

NASCAR SPRINT CUP SERIES
…………………

RACE 32 – CHASE 6 – CONTENDER 3

GEICO 500
19 octobre

TALLADEGA SUPERSPEEDWAY
Charlotte suite : Keselowski et Stewart écopent d’amendes de 50 000 et 25 000 dollars et sont placés sous probation jusqu’au 12
novembre. Si la sanction infligée à Keselowski semble logique, celle infligée à Stewart est plus étonnante. Selon la Nascar, tous deux sont
sanctionné pour action au détriment de la course et pénalité comportementale (implication dans un accident après la course). Deux
séances d’essais,, Bowyer (47.788) et Kyle Busch (49.756) seront les meilleurs performers
performers de ces essais avant que Vickers
V
ne s’adjuge la
pole en 48.825 devant Johnson (48.924) et A.J. Allmendinger (48.983). Pas franchement appréciée par le public la victoire de Keselowski
restera tout de même une victoire pleine d’autorité et finalement des plus méritée. Kyle Busch et Earnhardt Junior seront impliqués dans
des accidents synonymes pour eux d’élimination pour la suite des play-offs.
play offs. Kahne et Jonhson qui aura mené 84 tours sont eux aussi
éliminés pour la suite. Bien aidé par Logano lors de la dernière relance, Keselowski aura
aura su résister à Newman, Kenseth et Bowyer pour
s’adjuger sa sixième victoire de la saison. Logano, Keselowski, Kenseth, Hamlin, Newman, Harvick, Edwards et Gordon joueront le titre.

TALLADEGA GEICO 500 QUALIFICATIONS
…………………………….

TALLADEGA
SUPERSPEEDWAY

1 – Brian VICKERS (Toyota # 55) … 48’’825,
2 – Jimmie JOHNSON (Chevrolet # 48) … 48’’924,
3 – A.J. ALLMENDINGER (Chevrolet # 47) … 48’’983,
4 – Ryan BLANEY (Ford # 12) … 49’’357,
5 – Brad KESELOWSKI (Ford # 2) … 49’’359,
6 – Michael MACDOWELL (Ford # 95) … 49’’439,
7 – Travis KVAPIL (Chevrolet # 33) … 49’’462,
8 – Kasey KAHNE (Chevrolet # 5) … 49’’489,
9 – Terry LABONTE (Ford # 32) … 49’’506,
10 – Michael ANNETT*
ANNETT (Chevrolet # 7) … 49’’575 … etc

Pole position pour
Brian VICKERS en 48’’825.

Brad KESELOWSKI (FORD) une sixième victoire en réponse à Charlotte.

TALLADEGA GEICO 500 Classement final
Positions

#

Pilotes

Marques

Laps

Statuts

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20

2
20
15
40
31
33
41
9
4
13
22
5
3
36
26
66
42
11
10
55

Brad KESELOWSKI
Matt KENSETH
Clint BOWYER
Landon CASSILL
Ryan NEWMAN
Travis KVAPIL
Kurt BUSCH
Marcos AMBROSE
Kevin HARVICK
Casey MEARS
Joey LOGANO
Kasey KAHNE
Austin DILLON*
Reed SORENSON
Cole WHITT*
Michael WALTRIP
Kyle LARSON*
Denny HAMLIN
Danica PATRICK
Brian VICKERS

FORD
TOYOTA
TOYOTA
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
CHEVROLET
FORD
CHEVROLET
CHEVROLET
CHEVROLET
TOYOTA
TOYOTA
CHEVROLET
TOYOTA
CHEVROLET
TOYOTA

194
194
194
194
194
194
194
194
194
194
194
194
194
194
194
194
194
194
194
194

Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running
Running

43 partants, tous classés – Statuts : Running : 37. Accidents : 6.

La course au titre s’arrête à Talladega pour Kyle BUSCH – Bard KESELOWSKI résiste à Ryan NEWMAN lors du dernier restart à deux tours de la
fin et remporte son sixième succès de la saison qui lui permet de rester en course pour le titre.
Nascar Sprint
Sp
Cup Series : les prochains rendez-vous.
26 octobre : GOODY’S HEADACHE RELIEF SHOT 500 / MARTINSVILLE SPEEDWAY (CHASE 7 – ELIMINATOR 1)
2 novembre : AAA TEXAS 500 / TEXAS MOTOR SPEEDWAY (CHASE 8 – ELIMINATOR 2)
9 novembre : QUICKEN LOANS 500 / PHOENIX INTERNATIONAL SPEEDWAY (CHASE 9 – ELIMINATOR 3).
Source : NASCAR.COM – Photos : NASCAR.COM / Getty Images (Brian
(Brian LAWDERMILK et Jared C. TILTON)
TILTON et talladegasuperspeedway.com.

MOTO GP 2014
TISSOT AUSTRALIAN GRAND PRIX

M
MO
OTTO
O
G
GP
P // 1166

M
MO
OTTO
O
G
GP
P // 1166

PHILLIP ISLAND CIRCUIT – Du 17 au 19 octobre.

Valentino ROSSI – Movistar Yamaha MotoGP

Maverick VIÑALES – Pons HP40 Kalex.

Jack MILLER – Red Bull KTM Ajo.

MOTO GP

MOTO GP2

MOTO GP3

1 – Valentino ROSSI (ITA)
Movistar YAMAHA Moto GP
2 – Jorge LORENZO (ESP)
Movistar YAMAHA Moto GP
3 – Bradley SMITH (GBR)
Monster YAMAHA Tech 3
4 – Andrea DOVIZIOSO (ITA)
DUCATI Team
5 – Hector BARBERA (ESP)
Avintia Racing DUCATI
6 – Alvaro BAUTISTA (ESP)
GO & FUN HONDA Gresini
7 – Scott REDDING (GBR)
GO & FUN HONDA Gresini
8 – Hiroshi AOYAMA (JAP)
Drive M7 Aspar HONDA
9 – Alex DE ANGELIS (RSM)
Forward Racing – FORWARD YAMAHA
10 – Nicky HAYDEN (USA)
Drive M7 Aspar HONDA … etc
Engagés : 23. Partants : 23. Classés : 14.

1 – Maverick VIÑALES (ESP)
Pons HP 40 – KALEX
2 – Thomas LUTHI (SUI)
Interwetten Paddock Moto2 – SUTER
3 – Esteve RABAT (ESP)
Marc VDS Racing Team – KALEX
4 – Mika KALLIO (FIN)
Marc VDS Racing Team – KALEX
5 – Sam LOWES (GBR)
Speed Up – SPEED UP
6 – Sandro CORTESE (GER)
Dynavolt Intact GP – KALEX
7 – Marcel SCHROTTER (GER)
Tech 3 – TECH 3
8 – Dominique AEGERTER (SUI)
Technomag carXpert – SUTER
9 – Xavier SIMEON (BEL)
Federal Oil Gresini Moto2 – SUTER
10 – Jordi TORRES (ESP)
Mapfre Aspar Team – SUTER … etc
Engagés : 35. Partants : 32. Classés : 27.

1 – Jack MILLER (AUS)
Red Bull KTM Ajo – KTM
2 – Alex MARQUEZ (ESP)
Estrella Galicia 0.0 – HONDA
3 – Alex RINS (ESP)
Estrella Galicia 0.0 – HONDA
4 – Efren VAZQUEZ (ESP)
SaxoPrint-RTG – HONDA
5 – John MACPHEE (GBR)
SaxoPrint-RTG – HONDA
6 – Alexis MASBOU (FRA)
Ongetta Rivacold – HONDA
7 – Miguel OLIVEIRA (POR)
Mahindra Racing – MAHINDRA
8 – Jakub KORNFEIL (CZE)
CalvoTeam – KTM
9 – Niklas AJO (FIN)
Avant Techno Husq. Ajo – HUSQVARNA
10 – Niccolõ ANTONELLI (ITA)
Junior Team Go & Fun – KTM … etc
Engagés : 34. Partants : 33. Classés : 28.

MOTO GP
Pole : Marc Marquez (Yamaha) 1’28’’408.
Vainqueur ici même de 2001 à 2005, Valentino
ROSSI s’est adjugé une sixième victoire en
Australie. Héritant de la première place suite à
la chute de Marc Marquez alors largement en
tête, l’Italien avait auparavant su prendre le
meilleur sur son coéquipier Jorge LORENZO.
Ce dernier en difficulté était débordé par Cal
Crutchlow qui semblait filer vers la seconde
place mais qui chutait dans le dernier tour.
Bradley SMITH bénéficiat de cette chute pour
compléter le podium final. Yamaha squattait le
podium ce qui n’était arrivé depuis 2008.

MOTO2
Pole : Esteve Rabat (Kalex) 1’32’’470.
Course pleine de rebondissements avec au
final la victoire de Maverick VIÑALES devant
Thomas LUTHI et Esteve RABAT. Ce dernier
qui partait en tête faisait une erreur dans le
premier tour laissant passer Kallio, Viñales,
Zarco, Luthi et Lowes. Rabat repassait devant
dans le 8ème tour avant de rater son freinage,
Kallio et Viñales se disputaient alors la tête, le
Finlandais partait à la faute et Viñales faisait
le break, s’adjugeant la victoire. Rabat revenu
en troisième position n’est pas encore sacré
mais porte son avantage à 41 pts sur Kallio.

MOTO3
Pole : Alex Marquez (Honda) 1’36’’050.
A domicile, Jack MILLER a réussi à battre sur
le fil Alex MARQUEZ et Alex RINS. Avec cette
5ème victoire de la saison, l’Australien relance
le championnat avant les deux dernières
courses de la saison. Revenu à 20 pts de
Marquez, il conserve ses chances d’être titré.
Miller, Marquez, Rins, Vazquez, Fenati, Kent
et Binder restaient groupés toute la course.
Fenati, Kent et Binder s’auto éliminaient et
coup de génie de Miller avec une trajectoire
empêchant Rins et Marquez de profiter de
son aspiration, les jeux étaient faits.

GP : Bradley SMITH sur le podium – Moto2 : RABAT presque titré – Moto3 : Alex MARQUEZ et Alex RINS battus sur le fil.
Source et photos : MOTOGP.COM.

AMPhotosports magazine 2014.W365/10.20
Sources : EUROPEANLEMANSSERIES.COM,
BLANCPAIN-GT-SERIES.COM,
BRCC.BE, FFSA.ORG, NASCAR.COM et MOTOGP.COM.
Photos : Archives AMP MAG / Luc JOLY et Philippe REJER, MARC VDS RACING TEAM,
AMP MAG / Serge CAILLER, Maxime CAILLER et Gilles FRONGIA, talladegasuperspeedway.com,
NASCAR.COM / Getty Images (Brian LAWDERMILK et Jared C. TILTON) et MOTOGP.COM,
MP © AMP MAG / Patrick DURAND.

N° 365



Documents similaires


magazine 2015 w396
magazine 2015 w419
magazine 2015 w413
magazine 2015 w407
magazine 2014 w368
magazine 2014 w347


Sur le même sujet..