Journal.Uni Oct.14 .pdf


Nom original: Journal.Uni_Oct.14.pdfTitre: Microsoft Word - Journal.Uni_Oct.14.docx

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Word / Mac OS X 10.10 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 28/10/2014 à 18:52, depuis l'adresse IP 193.49.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 500 fois.
Taille du document: 580 Ko (2 pages).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


Novembre 2014

   

LE JOURNAL DE L’UNI DAUPHINE
dauphine.uni@gmail.com – local C204

 

Unissons Nos Idé es pou r am éliorer D au ph ine  
Nous vous proposons régulièrement un récapitulatif de ce qui se passe dans les conseils étudiants et de la vie politique dauphinoise

PETIT RÉCAPITULATIF DE LA VIE DAUPHINOISE…
D ip lôm es d’éta blissement va lan t gra de d e licen ce
Au début de l’été, le CNESER (instance dépendant du Ministère de l’enseignement supérieur) a posé un ul tima tu m à Da up hine : en distribuant des
licences nationales basées sur deux années de diplômes d’établissement (le DEGEAD et le DEMI2E), suivies d’une année de licence « suspendue »,
Dauphine bénéficie d’un régime mixte qui lui permet de sélectionner ses étudiants, ce qui ne plait pas au CNESER. Obligation lui était donc faite de se
réformer… et vite !

1

Il a donc été demandé aux différents départements et conseils de choisir entre la fin de la sélection à l’entrée (ie. pour résumer, l’entrée de Dauphine
dans le système APB et la délivrance de « licences na tional es » en trois ans), ou la poursuite de la sélection, en échange de quoi Dauphine n’aurait
plus le droit de distribuer des « licences nationales », mais des « dipl ômes d ’étab lissement va lan t grade de licence ». La différence entre les
licences nationales et les diplômes d’établissement valant grade de licence est principalement juridique. Le prétexte était surtout de forcer la main de
Dauphine en l’obligeant à renoncer à son ADN : l’excellence via la sélection – un modèle qui déplait car jugé trop élitiste par certains…
Lors du C.A. du 15 Juillet 2014, les conseils départementaux et les membres du Conseil d’Administration ont décidé de pou rsu ivr e la p olitiq ue d e

2

sélection d es étu diants, et donc le passage à des diplômes d’établissement valant grade de licence. En pratique, peu de changement. Toutefois les
conseils vont être amenés à piloter la transformation des statuts des diplômes (pédagogie, programmes, frais de scolarité).

Ren trée 201 4
Comme les DEGEAD 1 & 2 ont pu le remarquer, les TD sont très chargés cette année. Cela s’explique de différentes manières. Premièrement, les notes
de beaucoup plus de lycéens ayant postulé pour intégrer le DEGEAD1 ont correspondu aux exigences de la formule mathématique (révisée chaque

2
 
 

année) que Dauphine utilise pour sélectionner ses étudiants. Conséquence : +5 % d’ admis en 20 14 par r app ort à 20 13 . A cela s’ajoute le fait
que, par rapport aux années précédentes, le tau x de retou r des lycéens (nbre de personnes qui répondent positivement à leur admission à
Dauphine) a été supérieur au nombre anticipé (⅓ en année ordinaire). Ensuite, le tau x d’ annu la tion d’inscription des étudiants admis à Dauphine,
qui choisissent finalement une autre école, a été de 1% en DEGEAD1, contre 5 à 7% habituellement. Enfin, un nombre croissant d’étudiants de DEM I2E
est passé en DEGEAD ; auxquels il faut ajouter les redoublants.

Résu ltat : + 10 0 étud ia nts in scr its p ar ra pp ort au x a nticip ation s. L’ensemble de ces points réunis a causé les problèmes d’options et d’emplois
du temps que vous connaissez… Idem en DEGEAD2 où les admissions extérieures ont été très nombreuses.

D au phine-Londr es
En Septembre 2014, Dauphine a ouvert une nouvelle antenne à Londres. Voulue comme la première d’une série qui devrait s’accroitre durant les
prochaines années (on entend parler de Madrid, etc.), Dauphine-Londres est composée d’une unique classe de DEGEAD ouverte principalement aux

3

étudiants des Lycées Français de l’Etranger (12 LFE représentés pour la première promotion). Elle a pour but d’interna tiona liser l a ma rqu e

Da up hine , et ainsi, d’attirer à elle des étudiants qui normalement auraient choisi des universités étrangères. Les cours ont lieu au sein de l’Institut
Français de Londres ; le programme est globalement le même qu’en DEGEAD-Paris (certaines matières sont en anglais) ; l’année universitaire est toutefois
beaucoup plus onéreuse (9000€). Les « DEGEADiens » de Londres ont vocation à intégrer Paris-Dauphine à la fin de leurs deux années d’études.

Ec han ge s int er nat iona ux
L’année dernière n’a pas été de tout repos en matière d’échanges internationaux ! Après avoir passé le TOEFL, réussi l’entretien haut la main (ou pas), et
une attente pleine d’espoir, beaucoup d’étudiants de L2 et de L3 ont été très surpris par le classement des départs à l’international. S’en sont suivis des
cris, des la rmes, des pétitions, des envies d e p utsch à l’encontre du Service des Relations Internationales, etc. … Pour finalement arriver à une
solution de compromis transitoire.

4

Le 7 Octobre dernier, le C EV U a donc a cté une nou vell e formu le de cal cu l qui servira à constituer, à l’avenir, le classement des
étudiants partant en échanges : 80 % de la note finale fonction des résultats de l’année N-1 (notes de première année pour les L2 qui veulent partir en
L3) ; 20 % en fonction de la note de CC d’anglais du premier semestre de l’année en cours, pour les départs en zone anglophone (donc plus d’entretien
en anglais… dommage) ; ou 20 % en fonction d’une note d’entretien pour toutes les autres zones linguistiques. Ainsi, la note de TOEFL servira
seulement aux universités étrangères (critère de nombre minimum de points) ; et les étudiants en certificats de langue ou participant au pôle d’accueil du
SRI gardent leur avantage de points supplémentaires.

Bémol : contrairement à ce qui aurait dû être décidé au sein d’une commission à laquelle les représentants des étudiants devaient participer, il ne
semble pas avoir été jugé nécessaire de les convier …

POINT POLITIQUE DAUPHINOISE : CA, CEV U, CS, CÉKOI ?
- Le CA (Conseil d'Administration) est placé sous la présidence de M. Batsch. Il détermine l a pol itiqu e général e d e l'Université dans les domaines
suivants : l’éducation, la formation, la recherche et les activités relatives à la vie universitaire (règlement intérieur, diplômes délivrés, règles des examens,
etc). Le CA vote le budget de l’année, approuve les comptes, répartit les emplois, définit le montant des frais d’inscription, etc. Il est composé de 61
membres dont 15 étud ia nts , 34 représentants des personnels, 10 membres de droit et 12 personnalités extérieures. Les membres étudiants du CA sont
désignés pour siéger à la commission disciplinaire, à la commission de la documentation, à la section disciplinaire des usagers, à la commission des droits
DGE et au CHSCT.
Le CA est l’ orga ne d écision naire de l ’Université, tand is qu e le CEVU, l e CS et l es a utres conseils sont d es organes cons ul ta tifs.
C’est-à-dire que seul le CA décide, en suivant l'avis voté par les autres conseils (ce qui est souvent le cas), ou non.
- Le CEVU (Conseil des Études et de la Vie Universitaire) est placé sous la présidence de Mme Mage, représentante de M. Batsch. Il prop ose a u C A
les orientations d e la vie u niv ers itaire à travers des projets de réforme péd agogiqu e. Il gère tout ce qui est relatif aux enseignements. Il
prépare les mesures d'orientation d'entrée dans la vie active des étudiants et gère les activités culturelles, sportives, sociales ou associatives de l’université. Il
est composé de 30 memb res d ont 1 2 étu diants , 15 représentants des personnels, 2 personnalités extérieures et 1 membre de droit. Les membres
étudiants du CEVU sont désignés pour siéger à la commission des initiatives, à la commission de la médiation, à la commission d’attribution de l’aide
sociale sur le FSDIE.

 
 

- Le CS (Conseil Scientifique) est placé sous la présidence de M. Jouini, représentant de M.Batsch. Il prop ose a u CA les orientations d es p olitiqu es
de recherche, de documentation scientifiqu e, ainsi qu e la répa rtition d es crédits de recherche. Il assure la liaison entre l'enseignement et
la recherche, notamment dans le troisième cycle. Seuls les étudiants doctorants peuvent y siéger (donc son fonctionnement nous est encore un peu secret). Il
è me

est composé de 30 membres dont 3 étu diants suiva nt une forma tion de 3
cycl e, 25 représentants des personnels et 3 personnalités
extérieures.
Les trois conseils centraux se réuniront, comme tous les 4 ans, en Mai 2015, pour élire le nouveau président de l’Université.
A la suite de ses deux mandats, M. Batsch ne pourra pas se représenter ;(

QUI SOMM ES-NOUS ?
L’Uni D aup hine est une as socia tion de repr és enta tion étud ia nte qui a vocation à porter la voix des Dauphinois au sein des conseils
départementaux (LSO, MSO, MIDO) et centraux (CA et CEVU). Nous fa is ons de la politiq ue. De la pol itiq ue ou i, mais q ue de la politiq ue
da up hin oise !
Qu’est-ce que cela signifie ? Uni : Unissons Nos Idées p our amél iorer D aup hine, en fa is ant de l a p olitiqu e au trement
C’est avant tout assister, écouter et défendre les projets des Dauphinois. L’Uni Dauphine n’a pas vocation à être le porte-parole d’un type ou d’un genre
d’étudiant : nous agissons toujours pour l’ensemble des Dauphinois. Nous essayions à chaque fois de faire émerger les solutions les plus efficaces, les plus
justes et les plus innovatrices qui soient, en dehors de toute influence extérieure. Et tout cela dans le seul but d’améliorer au quotidien les conditions de vies
dauphinoises : la résolution de grandes ou de moins grandes choses, mais qui, mises bout à bout, rendent plus pratique et agréable la vie à Dauphine.
Les missions que nous nous donnons sont de deux sortes :
-

l’élaboration de projets qui améliorent la vie quotidienne des Dauphinois (étudiants et associations)

-

la démocratisation de la vie politique via l’organisation de visites de lieux symboliques de la Vème République (Assemblée Nationale, Sénat,
Bercy, etc.) et part la publication tous les deux mois d’un journal d’information. Il est important que les étudiants sachent ce que font leurs élus.

Notre devise est inscrite dans le hall des amphis : « Animus in consulendo liber » - « L’esp rit se rend lib re da ns l a confronta tion d es idées ».

(à faire confortablement assis sur sa chaise ou à potasser inconfortablement dans la queue du CROUS)

LCL : l a b anq ue des Da up hinois

niveau trop simple à

da up hin ois

Petits amusements


Aperçu du document Journal.Uni_Oct.14.pdf - page 1/2

Aperçu du document Journal.Uni_Oct.14.pdf - page 2/2




Télécharger le fichier (PDF)


Journal.Uni_Oct.14.pdf (PDF, 580 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


journal uni oct 14 2
journal uni oct 14
etendre le reseau wifi
journal de dauphine uni
plaquette partenaires jad
rapport de stage 2em annee madatransport tulear

Sur le même sujet..