Fusion D2 D3 .pdf


Nom original: Fusion D2-D3.pdf
Titre: Sans titre 2

Ce document au format PDF 1.3 a été généré par Pages / Mac OS X 10.10 Quartz PDFContext, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 07/11/2014 à 21:37, depuis l'adresse IP 138.231.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 699 fois.
Taille du document: 39 Ko (1 page).
Confidentialité: fichier public


Aperçu du document


LA FUSION D2-D3:
NOTRE POSITION
La possibilité d’une fusion des départements D2 (Economie-Gestion) et D3 (Sciences
Sociales) a été évoquée par leur directeur et l’administration. Il nous semble important
d’évaluer dès à présent les conséquences possibles d’un tel projet.
La fusion D2-D3 soulève de nombreux problèmes:

# Mise en danger des effectifs - Bien qu’aucune proposition concrète n’ait été
avancée, nous nous devons d’être particulièrement vigilants quant au risque
que cette fusion se traduise par une réduction des postes de normaliens,
d’étudiants, et de professeurs dans les départements concernés. Ceci mettrait
en danger l’avenir des sciences sociales au sein de l’ENS Cachan.

# Les limites de la pluridisciplinarité - Si la pluridisciplinarité est au coeur de
l’identité de l’ENS Cachan, nous devons néanmoins nous assurer qu’elle ne se
traduira pas par une licence superficielle. Une telle licence, en s’adressant à des
étudiants ayant reçu des formations très hétérogènes, ne permettrait pas un
approfondissement satisfaisant dans chacun des quatre blocs disciplinaires
qu’elle réunirait.

# Une mise en danger du pluralisme - Cette fusion, qui s’inscrit dans la logique
de Paris-Saclay de rationalisation de l’offre de cours, pourrait renforcer la
tendance à uniformiser la pratique de l’enseignement de l’enseignement et de
la recherche dans chacune des disciplines. Ainsi le Master in Economics (mis en
place à la rentrée 2015, commun aux deux départements) illustre la dynamique
d’homogénéisation des formations: il est fondé sur une approche quantitative
de l’économie qui ne représente pas la richesse de la discipline économique.
Un rapprochement entre les deux départements est pourtant souhaitable et souhaité:

# Par la mise en place d’options transversales - Sans avoir à passer par la fusion
des deux départements, il nous semble nécessaire qu’un élève de gestion
puisse suivre des cours de sociologie s’il le souhaite, par exemple.

# Des passerelles facilitées - Si actuellement le changement de département
peut relever du parcours du combattant, ce genre de procédure devrait être
simplifié. Une diversité des parcours constituerait une richesse pour les deux
départements, sans que cela ne nécessite pour autant une fusion.

Si un rapprochement est possible et souhaitable,
la fusion n’est pas la solution!

Cette question doit être débattue par les étudiants des département concernés, dans le
cadre des réunions déjà mises en place par les représentants des élèves.


Aperçu du document Fusion D2-D3.pdf - page 1/1




Télécharger le fichier (PDF)




Sur le même sujet..





Ce fichier a été mis en ligne par un utilisateur du site. Identifiant unique du document: 00277760.
⚠️  Signaler un contenu illicite
Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre la diffusion illicite de contenus protégés par droit d'auteur, consultez notre page dédiée.