[7] Les occlusions intestinales aiguës .pdf


Nom original: [7] Les occlusions intestinales aiguës.pdf

Ce document au format PDF 1.4 a été généré par Writer / OpenOffice 4.1.0, et a été envoyé sur fichier-pdf.fr le 11/11/2014 à 22:14, depuis l'adresse IP 46.193.x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue 455 fois.
Taille du document: 46 Ko (4 pages).
Confidentialité: fichier public

Aperçu du document


UE 2.8.S3 - COURS MAGISTRAL N°7 : LES OCCLUSIONS
INTESTINALES AIGUËS.

Définition de l'occlusion :
o

Définition : arrêt du transit intestinal des matières et

des gaz. Il faut distinguer l'occlusion mécanique (obstacle
sur le transit) de l'occlusion fonctionnelle (paralysie de la
musculature intestinale).

Mécanismes de l'occlusion :
Les occlusions mécaniques :
o

Strangulation : volvulus+++ (torsion d'une anse sur

elle-même), étranglement herniaire ++ (incarcération d'un
segment d'intestin dans l'orifice herniaire), invagination
intestinale (pénétration d'un segment intestinal d'amont
dans le segment d'aval).
o

Obstruction

:

tumeur

malignes

intestinales

++,

compression extrinsèque par une tumeur extra-intestinale
+, tumeurs bénignes, corps étranger, parasites, iléus biliaire

(obstruction par un calcul biliaire).
o
Les

Urgence chirurgicale.
occlusions

fonctionnelles

(paralysie

de

la

musculature intestinale) :
o

Infections intra-abdominales (péritonite, appendicite,

infection gynécologique).
o

Autres pathologies abdominales ++ : cholecystite,

pancréatite, colique néphrétique, infarctus mésentérique,
complications post-opératoires.
o

Troubles ioniques : hypokaliémie.

Signes cliniques :
o

Triade fonctionnelle : douleur, vomissement, arrêt des

matières et des gazs, parfois altération de l'état général.
o

Examen physique : inspection (météorisme, abdomen

immobile). La radiologie confirme le diagnostic (présence de
cavité dans laquelle sont accumulés du liquide et des gaz qui
sont opaques).

Traitement :

o

Lavement hydrosoluble (la partie invaginée va se

remettre en place par la pression d'injection d'un liquide.
o

Occlusion

réanimation,

mécanique
aspiration

:

urgence

digestive,

chirurgicale,

sonde

gastrique,

antalgiques, sonde urinaire.
o

Complications post-op : générales (état de choc,

insuffisance rénale, insuffisance respiratoire, complications
thromboemboliques), loco-régionales (abscès, désunion
anastomotique,

éviscération),

à

distance

(défaut

de

cicatrisation (éventration), désunion de deux segments
réunis chirurgicalement (désunion anastomotique)).
o

Soins infirmiers post-op : aspiration digestive, bilan

quotidien des entrées (apports parentéraux) et sorties
(diurèse, drainage), perfusion intra-veineuse, prévention des
complications du décubitus, surveillance paramètre clinique
et paraclinique (ta, pouls, température, reprise du transit,
surveillance biologique sur prescription).

Questions :
Pourquoi

fait-on

des

aspirations

digestives

en

cas

d'occlusion intestinale ? : Dans un premier temps, avec
l'aspiration, on cherche à ne plus mettre l'intestin sous

tension. On cherche d'abord à diminuer la douleur. Et rien
ne peut diminuer les douleurs d'occlusion si ce n'est
diminuer la pression. Même si on ne donne pas à manger au
patient,

les

sécrétions

dans

l'estomac

s'accumulent.

L'intestin continue à vivre. Et souvent l'aspiration peut
suffire. Elle va calmer les douleurs et l'occlusion va se lever.


[7] Les occlusions intestinales aiguës.pdf - page 1/4


[7] Les occlusions intestinales aiguës.pdf - page 2/4


[7] Les occlusions intestinales aiguës.pdf - page 3/4

[7] Les occlusions intestinales aiguës.pdf - page 4/4


Télécharger le fichier (PDF)

[7] Les occlusions intestinales aiguës.pdf (PDF, 46 Ko)

Télécharger
Formats alternatifs: ZIP



Documents similaires


7 les occlusions intestinales aigues
7 les occlusions intestinales aigues 1
6 cours magistral n 7
217 occlusion
cystectomie totale homme 1
1 cours magistral n 1

Sur le même sujet..