Dorian Maillet AL & Europe.pdf


Aperçu du fichier PDF dorian-maillet-al-europe.pdf

Page 1...3 4 56718




Aperçu texte


site  préservé  du  Machu  Picchu  en  est  une  preuve  bien  réelle.  Jusqu’à  l’arrivée  des  
conquistadores,   l’empire   restera   l’un   des   plus   riches   en   or   et   argent,   mais  
également  le  plus  puissant  d’Amérique  du  Sud.  

De  la  «  Conquista  »  aux  premières  déclarations  d’indépendance  
Dans   la   nuit   du   11   au   12   octobre   1492   débarque   Christophe   Colomb   à   San  
Salvador,   la   plus   grande   île   des   Bahamas   actuels.   Ce   jour   marque   l’arrivée   des  
premiers   européens   en   Amérique   Latine   et   aussi   le  
commencement   d’un   bouleversement   majeur   pour   les  
populations  qui  la  composent.  
Suit   une   période   d’exploration   du   continent,   et   la   découverte  
des   différents   peuples   amérindiens.   Les   espagnols  
anéantissent  au  fur  et  à  mesure  les  grands  empires,  grâce  à  
deux   facteurs  :   Ils   sont   tout   d’abord   mieux   armés   et  
possèdent   des   chevaux   qui   créent   la   surprise   et   l’effroi  
lorsque   les   différents   peuples   les   rencontrent.   Ensuite,   les   Figure  2:  Christophe  
rangs  sont  grossis  par  des  mécontents  des  différents  régimes.   Colomb
En  1494,  le  Royaume  de  Castille  et  le  Portugal  se  partagent  le  
Nouveau  Monde  sous  l’égide  du  Pape.  Les  explorations  se  succèdent,  et  en  1519  
Magellan   découvre   et   franchit   un   détroit   en   Argentine   qui   va   lui   permettre   de  
réaliser  le  premier  tour  du  monde.    
 
Les  espagnols  créent  des  institutions  pour  organiser  leurs  nouvelles  provinces  :  
les   vice-­‐royautés.   Chacune   est   gérée   par   un   gouverneur   choisi   par   le   Roi.   Par  
ailleurs,   elles   sont   divisées   en   municipalités   assez   indépendantes   du   fait   de  
l’immensité   du   continent.   L’économie   des   colonies   se   développe   autour   des  
cultures   d’oranges,   de   blé,   de   bovins,   de   chevaux,   de   porcs   et   des   vignes.  
Parallèlement,   les   premières   mines   d’extraction   d’or   dans   les   Antilles   et   les  
Caraïbes   et   d’argent   au   Mexique   voient   le   jour.   La   métropole   espagnole  
souhaitant   conserver   un   monopole   absolu,   le   commerce   entre   les   différentes  
colonies  reste  interdit  jusqu’en  1778.  
 
Les   élites   créoles   s’intéressent   de   plus   en   plus   au   libéralisme.   Loyaux   à   la  
dynastie  des  Bourbons  alors  à  la  tête  de  l’Espagne,  ils  revendiquent  néanmoins  
les  droits  des  peuples.  Au  début  du  XIXème  siècle  Napoléon  1er,  alors  Consul  de  la  
République  Française,  envahit  l’Espagne  et  place  son  frère  Joseph  à  la  tête  de  la  
Couronne.  Une  crise  politique  s’installe  alors  en  Amérique  Latine,  qui  n’accepte  
pas,  à  l’unanimité,  le  nouveau  Roi.    En  1810,  les  républicains  de  Bogota  prennent  
le   pouvoir   en   Nouvelle   Grenade   (Colombie   actuelle)   qui   se   divise   et   se   déchire.  
En  1811,  c’est  au  tour  du  Paraguay  de  devenir  indépendant  mais  pacifiquement,  
puis  au  Venezuela  notamment  grâce  aux  leaders  Francisco  de  Miranda  et  Simon  
Bolivar.  Au  Pérou,  le  vice-­‐Roi  se  voit  renversé  par  les  libéraux  :  L’indépendance  
est  déclarée  par  San  Martin  en  1821.  
Le   Brésil   connaît   une   destinée   tout   à   fait   différente.   La   Couronne   du   Portugal  
s’est   en   effet   réfugiée   dans   la   colonie   lors   de   la   conquête   du   Royaume   par  
Napoléon  1er,  jusqu’en  1820.  Des  protestations  naissent  un  an  plus  tard,  lorsque  
le  Royaume  décide  d’abaisser  «  le  Royaume  associé  »  au  titre  de  simple  colonie.  
Suivent  une  insurrection  et  la  proclamation  de  l’Empire  du  Brésil  en  1822.    

DORIAN  MAILLET   5